Laus architectes

  • Neuf 
    2013
    (56 - Morbihan)
    Rue du Commandant Charcot
    56870 Baden
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Le lotissement et la prairie
    Le projet se situe dans un lotissement récent de la commune installé en contrebas du bourg, contre une zone naturelle (prairie humide et bosquets). Il investit la parcelle dans toute sa largeur, et fait frontière entre partie Nord publique, et partie Sud intime,
    Si la maison tend à se fondre dans le paysage du lotissement (façade maçonnée enduite et induite par le reglement), elle s’ouvre généreusement sur la prairie au sud (charpente / façade bois et principe d’ espaces tampons, extensibles et intermédiaires)

    Mini / Maxi
    Ce projet très économique propose des espaces minimums qui associés entre eux deviennent maximums .
    2 volumes juxtaposés s’ouvrent généreusement sur le paysage :
    - les pièces de vie sur 2 niveaux + combles (2/3 du volume).
    - auxquelles s’adosse un ‘jardin d’hiver», préau clos et non isolé en triple hauteur (1/3 du volume).
    Pour optimiser les surfaces, les zones techniques et l’entrée de la maison sont concentrées dans le préau.
    Au RDC, le préau s’ouvre totalement sur la pièce de vie et le jardin ; au R+1 la moitié du préau est une mezzanine (buanderie) qui s’ouvre sur la salle de bain, le vide est comblé par un trampoline. Les lieux de vie sont élastiques et une multiplicités d’usages varient selon des temps longs (les saisons) et des temps courts (la journée, le week end). Le préau est un lieu évolutif et appropriable, «à bricoler soi-même».
  • Neuf 
    2013
    (56 - Morbihan)
    Rue du Commandant Charcot
    56870 Baden
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Le lotissement et la prairie
    Le projet se situe dans un lotissement récent de la commune installé en contrebas du bourg, contre une zone naturelle (prairie humide et bosquets). Il investit la parcelle dans toute sa largeur, et fait frontière entre partie Nord publique, et partie Sud intime,
    Si la maison tend à se fondre dans le paysage du lotissement (façade maçonnée enduite et induite par le reglement), elle s’ouvre généreusement sur la prairie au sud (charpente / façade bois et principe d’ espaces tampons, extensibles et intermédiaires)

    Mini / Maxi
    Ce projet très économique propose des espaces minimums qui associés entre eux deviennent maximums .
    2 volumes juxtaposés s’ouvrent généreusement sur le paysage :
    - les pièces de vie sur 2 niveaux + combles (2/3 du volume).
    - auxquelles s’adosse un ‘jardin d’hiver», préau clos et non isolé en triple hauteur (1/3 du volume).
    Pour optimiser les surfaces, les zones techniques et l’entrée de la maison sont concentrées dans le préau.
    Au RDC, le préau s’ouvre totalement sur la pièce de vie et le jardin ; au R+1 la moitié du préau est une mezzanine (buanderie) qui s’ouvre sur la salle de bain, le vide est comblé par un trampoline. Les lieux de vie sont élastiques et une multiplicités d’usages varient selon des temps longs (les saisons) et des temps courts (la journée, le week end). Le préau est un lieu évolutif et appropriable, «à bricoler soi-même».
  • Neuf 
    2013
    (56 - Morbihan)
    Rue du Commandant Charcot
    56870 Baden
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Le lotissement et la prairie
    Le projet se situe dans un lotissement récent de la commune installé en contrebas du bourg, contre une zone naturelle (prairie humide et bosquets). Il investit la parcelle dans toute sa largeur, et fait frontière entre partie Nord publique, et partie Sud intime,
    Si la maison tend à se fondre dans le paysage du lotissement (façade maçonnée enduite et induite par le reglement), elle s’ouvre généreusement sur la prairie au sud (charpente / façade bois et principe d’ espaces tampons, extensibles et intermédiaires)

    Mini / Maxi
    Ce projet très économique propose des espaces minimums qui associés entre eux deviennent maximums .
    2 volumes juxtaposés s’ouvrent généreusement sur le paysage :
    - les pièces de vie sur 2 niveaux + combles (2/3 du volume).
    - auxquelles s’adosse un ‘jardin d’hiver», préau clos et non isolé en triple hauteur (1/3 du volume).
    Pour optimiser les surfaces, les zones techniques et l’entrée de la maison sont concentrées dans le préau.
    Au RDC, le préau s’ouvre totalement sur la pièce de vie et le jardin ; au R+1 la moitié du préau est une mezzanine (buanderie) qui s’ouvre sur la salle de bain, le vide est comblé par un trampoline. Les lieux de vie sont élastiques et une multiplicités d’usages varient selon des temps longs (les saisons) et des temps courts (la journée, le week end). Le préau est un lieu évolutif et appropriable, «à bricoler soi-même».
  • Neuf 
    2013
    (56 - Morbihan)
    Rue du Commandant Charcot
    56870 Baden
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Le lotissement et la prairie
    Le projet se situe dans un lotissement récent de la commune installé en contrebas du bourg, contre une zone naturelle (prairie humide et bosquets). Il investit la parcelle dans toute sa largeur, et fait frontière entre partie Nord publique, et partie Sud intime,
    Si la maison tend à se fondre dans le paysage du lotissement (façade maçonnée enduite et induite par le reglement), elle s’ouvre généreusement sur la prairie au sud (charpente / façade bois et principe d’ espaces tampons, extensibles et intermédiaires)

    Mini / Maxi
    Ce projet très économique propose des espaces minimums qui associés entre eux deviennent maximums .
    2 volumes juxtaposés s’ouvrent généreusement sur le paysage :
    - les pièces de vie sur 2 niveaux + combles (2/3 du volume).
    - auxquelles s’adosse un ‘jardin d’hiver», préau clos et non isolé en triple hauteur (1/3 du volume).
    Pour optimiser les surfaces, les zones techniques et l’entrée de la maison sont concentrées dans le préau.
    Au RDC, le préau s’ouvre totalement sur la pièce de vie et le jardin ; au R+1 la moitié du préau est une mezzanine (buanderie) qui s’ouvre sur la salle de bain, le vide est comblé par un trampoline. Les lieux de vie sont élastiques et une multiplicités d’usages varient selon des temps longs (les saisons) et des temps courts (la journée, le week end). Le préau est un lieu évolutif et appropriable, «à bricoler soi-même».
  • Neuf 
    2013
    (56 - Morbihan)
    Rue du Commandant Charcot
    56870 Baden
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Le lotissement et la prairie
    Le projet se situe dans un lotissement récent de la commune installé en contrebas du bourg, contre une zone naturelle (prairie humide et bosquets). Il investit la parcelle dans toute sa largeur, et fait frontière entre partie Nord publique, et partie Sud intime,
    Si la maison tend à se fondre dans le paysage du lotissement (façade maçonnée enduite et induite par le reglement), elle s’ouvre généreusement sur la prairie au sud (charpente / façade bois et principe d’ espaces tampons, extensibles et intermédiaires)

    Mini / Maxi
    Ce projet très économique propose des espaces minimums qui associés entre eux deviennent maximums .
    2 volumes juxtaposés s’ouvrent généreusement sur le paysage :
    - les pièces de vie sur 2 niveaux + combles (2/3 du volume).
    - auxquelles s’adosse un ‘jardin d’hiver», préau clos et non isolé en triple hauteur (1/3 du volume).
    Pour optimiser les surfaces, les zones techniques et l’entrée de la maison sont concentrées dans le préau.
    Au RDC, le préau s’ouvre totalement sur la pièce de vie et le jardin ; au R+1 la moitié du préau est une mezzanine (buanderie) qui s’ouvre sur la salle de bain, le vide est comblé par un trampoline. Les lieux de vie sont élastiques et une multiplicités d’usages varient selon des temps longs (les saisons) et des temps courts (la journée, le week end). Le préau est un lieu évolutif et appropriable, «à bricoler soi-même».
  • Neuf 
    2013
    (56 - Morbihan)
    Rue du Commandant Charcot
    56870 Baden
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Le lotissement et la prairie
    Le projet se situe dans un lotissement récent de la commune installé en contrebas du bourg, contre une zone naturelle (prairie humide et bosquets). Il investit la parcelle dans toute sa largeur, et fait frontière entre partie Nord publique, et partie Sud intime,
    Si la maison tend à se fondre dans le paysage du lotissement (façade maçonnée enduite et induite par le reglement), elle s’ouvre généreusement sur la prairie au sud (charpente / façade bois et principe d’ espaces tampons, extensibles et intermédiaires)

    Mini / Maxi
    Ce projet très économique propose des espaces minimums qui associés entre eux deviennent maximums .
    2 volumes juxtaposés s’ouvrent généreusement sur le paysage :
    - les pièces de vie sur 2 niveaux + combles (2/3 du volume).
    - auxquelles s’adosse un ‘jardin d’hiver», préau clos et non isolé en triple hauteur (1/3 du volume).
    Pour optimiser les surfaces, les zones techniques et l’entrée de la maison sont concentrées dans le préau.
    Au RDC, le préau s’ouvre totalement sur la pièce de vie et le jardin ; au R+1 la moitié du préau est une mezzanine (buanderie) qui s’ouvre sur la salle de bain, le vide est comblé par un trampoline. Les lieux de vie sont élastiques et une multiplicités d’usages varient selon des temps longs (les saisons) et des temps courts (la journée, le week end). Le préau est un lieu évolutif et appropriable, «à bricoler soi-même».
  • Neuf 
    2013
    (56 - Morbihan)
    Rue du Commandant Charcot
    56870 Baden
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Le lotissement et la prairie
    Le projet se situe dans un lotissement récent de la commune installé en contrebas du bourg, contre une zone naturelle (prairie humide et bosquets). Il investit la parcelle dans toute sa largeur, et fait frontière entre partie Nord publique, et partie Sud intime,
    Si la maison tend à se fondre dans le paysage du lotissement (façade maçonnée enduite et induite par le reglement), elle s’ouvre généreusement sur la prairie au sud (charpente / façade bois et principe d’ espaces tampons, extensibles et intermédiaires)

    Mini / Maxi
    Ce projet très économique propose des espaces minimums qui associés entre eux deviennent maximums .
    2 volumes juxtaposés s’ouvrent généreusement sur le paysage :
    - les pièces de vie sur 2 niveaux + combles (2/3 du volume).
    - auxquelles s’adosse un ‘jardin d’hiver», préau clos et non isolé en triple hauteur (1/3 du volume).
    Pour optimiser les surfaces, les zones techniques et l’entrée de la maison sont concentrées dans le préau.
    Au RDC, le préau s’ouvre totalement sur la pièce de vie et le jardin ; au R+1 la moitié du préau est une mezzanine (buanderie) qui s’ouvre sur la salle de bain, le vide est comblé par un trampoline. Les lieux de vie sont élastiques et une multiplicités d’usages varient selon des temps longs (les saisons) et des temps courts (la journée, le week end). Le préau est un lieu évolutif et appropriable, «à bricoler soi-même».
  • Neuf 
    2013
    (56 - Morbihan)
    Rue du Commandant Charcot
    56870 Baden
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Le lotissement et la prairie
    Le projet se situe dans un lotissement récent de la commune installé en contrebas du bourg, contre une zone naturelle (prairie humide et bosquets). Il investit la parcelle dans toute sa largeur, et fait frontière entre partie Nord publique, et partie Sud intime,
    Si la maison tend à se fondre dans le paysage du lotissement (façade maçonnée enduite et induite par le reglement), elle s’ouvre généreusement sur la prairie au sud (charpente / façade bois et principe d’ espaces tampons, extensibles et intermédiaires)

    Mini / Maxi
    Ce projet très économique propose des espaces minimums qui associés entre eux deviennent maximums .
    2 volumes juxtaposés s’ouvrent généreusement sur le paysage :
    - les pièces de vie sur 2 niveaux + combles (2/3 du volume).
    - auxquelles s’adosse un ‘jardin d’hiver», préau clos et non isolé en triple hauteur (1/3 du volume).
    Pour optimiser les surfaces, les zones techniques et l’entrée de la maison sont concentrées dans le préau.
    Au RDC, le préau s’ouvre totalement sur la pièce de vie et le jardin ; au R+1 la moitié du préau est une mezzanine (buanderie) qui s’ouvre sur la salle de bain, le vide est comblé par un trampoline. Les lieux de vie sont élastiques et une multiplicités d’usages varient selon des temps longs (les saisons) et des temps courts (la journée, le week end). Le préau est un lieu évolutif et appropriable, «à bricoler soi-même».
  • Neuf 
    2013
    (56 - Morbihan)
    Rue du Commandant Charcot
    56870 Baden
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Le lotissement et la prairie
    Le projet se situe dans un lotissement récent de la commune installé en contrebas du bourg, contre une zone naturelle (prairie humide et bosquets). Il investit la parcelle dans toute sa largeur, et fait frontière entre partie Nord publique, et partie Sud intime,
    Si la maison tend à se fondre dans le paysage du lotissement (façade maçonnée enduite et induite par le reglement), elle s’ouvre généreusement sur la prairie au sud (charpente / façade bois et principe d’ espaces tampons, extensibles et intermédiaires)

    Mini / Maxi
    Ce projet très économique propose des espaces minimums qui associés entre eux deviennent maximums .
    2 volumes juxtaposés s’ouvrent généreusement sur le paysage :
    - les pièces de vie sur 2 niveaux + combles (2/3 du volume).
    - auxquelles s’adosse un ‘jardin d’hiver», préau clos et non isolé en triple hauteur (1/3 du volume).
    Pour optimiser les surfaces, les zones techniques et l’entrée de la maison sont concentrées dans le préau.
    Au RDC, le préau s’ouvre totalement sur la pièce de vie et le jardin ; au R+1 la moitié du préau est une mezzanine (buanderie) qui s’ouvre sur la salle de bain, le vide est comblé par un trampoline. Les lieux de vie sont élastiques et une multiplicités d’usages varient selon des temps longs (les saisons) et des temps courts (la journée, le week end). Le préau est un lieu évolutif et appropriable, «à bricoler soi-même».