Laure Samama

  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Montesson
    • Département :
    • Maitre d'ouvrage : Ville de Montesson
    • Architectes associés :
    • Coût : 610 000 euros HT
    • SHON : 194 m²
    • Nature de la mission : Loi MOP
    L’école Paul Painlevé se situe à proximité de la ZAC des Terres Blanches, qui connaît une forte expansion.
    Des locaux supplémentaires sont nécessaires pour accueillir les nouveaux arrivants. Décision est prise d’augmenter la capacité de l’école sans perturber le cours de l’année scolaire.
    L’école date du début du siècle et a déjà connu quelques extensions. Le bâtiment, implanté en retrait par rapport à la rue, présente une façade linéaire.

    // Le parti architectural : Construire en extension
    Afin de donner un statut d’équipement public et une identité plus moderne à l’école, le projet a été conçu sous la forme de plusieurs petites extensions qui s’agraphent au bâtiment existant et s’étendent jusqu’à la rue.
    Ce système permet de redonner au bâtiment la cohérence qu’il avait perdu au fil des extensions et de répondre aux besoins en termes de surfaces supplémentaires, aux endroits adéquats.
    La brique de façade évoque la toiture de tuile du bâtiment existant. Soigneusement calepinée, la brique de couleur dessine le nom de l’école. La succession de plans homogènes fait face à la rue et génère de la profondeur.
    Les vues s’orientent de préférence vers le patio ou l’entrée.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Montesson
    • Département :
    • Maitre d'ouvrage : Ville de Montesson
    • Architectes associés :
    • Coût : 610 000 euros HT
    • SHON : 194 m²
    • Nature de la mission : Loi MOP
    L’école Paul Painlevé se situe à proximité de la ZAC des Terres Blanches, qui connaît une forte expansion.
    Des locaux supplémentaires sont nécessaires pour accueillir les nouveaux arrivants. Décision est prise d’augmenter la capacité de l’école sans perturber le cours de l’année scolaire.
    L’école date du début du siècle et a déjà connu quelques extensions. Le bâtiment, implanté en retrait par rapport à la rue, présente une façade linéaire.

    // Le parti architectural : Construire en extension
    Afin de donner un statut d’équipement public et une identité plus moderne à l’école, le projet a été conçu sous la forme de plusieurs petites extensions qui s’agraphent au bâtiment existant et s’étendent jusqu’à la rue.
    Ce système permet de redonner au bâtiment la cohérence qu’il avait perdu au fil des extensions et de répondre aux besoins en termes de surfaces supplémentaires, aux endroits adéquats.
    La brique de façade évoque la toiture de tuile du bâtiment existant. Soigneusement calepinée, la brique de couleur dessine le nom de l’école. La succession de plans homogènes fait face à la rue et génère de la profondeur.
    Les vues s’orientent de préférence vers le patio ou l’entrée.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Montesson
    • Département :
    • Maitre d'ouvrage : Ville de Montesson
    • Architectes associés :
    • Coût : 610 000 euros HT
    • SHON : 194 m²
    • Nature de la mission : Loi MOP
    L’école Paul Painlevé se situe à proximité de la ZAC des Terres Blanches, qui connaît une forte expansion.
    Des locaux supplémentaires sont nécessaires pour accueillir les nouveaux arrivants. Décision est prise d’augmenter la capacité de l’école sans perturber le cours de l’année scolaire.
    L’école date du début du siècle et a déjà connu quelques extensions. Le bâtiment, implanté en retrait par rapport à la rue, présente une façade linéaire.

    // Le parti architectural : Construire en extension
    Afin de donner un statut d’équipement public et une identité plus moderne à l’école, le projet a été conçu sous la forme de plusieurs petites extensions qui s’agraphent au bâtiment existant et s’étendent jusqu’à la rue.
    Ce système permet de redonner au bâtiment la cohérence qu’il avait perdu au fil des extensions et de répondre aux besoins en termes de surfaces supplémentaires, aux endroits adéquats.
    La brique de façade évoque la toiture de tuile du bâtiment existant. Soigneusement calepinée, la brique de couleur dessine le nom de l’école. La succession de plans homogènes fait face à la rue et génère de la profondeur.
    Les vues s’orientent de préférence vers le patio ou l’entrée.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Montesson
    • Département :
    • Maitre d'ouvrage : Ville de Montesson
    • Architectes associés :
    • Coût : 610 000 euros HT
    • SHON : 194 m²
    • Nature de la mission : Loi MOP
    L’école Paul Painlevé se situe à proximité de la ZAC des Terres Blanches, qui connaît une forte expansion.
    Des locaux supplémentaires sont nécessaires pour accueillir les nouveaux arrivants. Décision est prise d’augmenter la capacité de l’école sans perturber le cours de l’année scolaire.
    L’école date du début du siècle et a déjà connu quelques extensions. Le bâtiment, implanté en retrait par rapport à la rue, présente une façade linéaire.

    // Le parti architectural : Construire en extension
    Afin de donner un statut d’équipement public et une identité plus moderne à l’école, le projet a été conçu sous la forme de plusieurs petites extensions qui s’agraphent au bâtiment existant et s’étendent jusqu’à la rue.
    Ce système permet de redonner au bâtiment la cohérence qu’il avait perdu au fil des extensions et de répondre aux besoins en termes de surfaces supplémentaires, aux endroits adéquats.
    La brique de façade évoque la toiture de tuile du bâtiment existant. Soigneusement calepinée, la brique de couleur dessine le nom de l’école. La succession de plans homogènes fait face à la rue et génère de la profondeur.
    Les vues s’orientent de préférence vers le patio ou l’entrée.