Espace culturel et de loisirs - ECL - le 25 de la vallée

  • Façade Sud © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Façade Sud © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • Détail résille bois © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Détail résille bois © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • Façade Sud © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Façade Sud © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • Façade Ouest © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Façade Ouest © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • Hall © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Hall © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • Hall © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Hall © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • Patio © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Patio © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • Café Théâtre © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Café Théâtre © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • Bar associatif © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Bar associatif © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • Patio © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Patio © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • Vue de dessus Patio © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Vue de dessus Patio © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • Patio © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Patio © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • Tribune télescopique déployée
    Salle de Musiques Actuelles - SMAC © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • Tribune télescopique repliée
    Salle de Musiques Actuelles - SMAC © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • Accès administration
    Entresol - Circulation © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • R+1 - Terrasse accessible au public au Nord © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    R+1 - Terrasse accessible au public au Nord © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • R+1 - Salle de danse  © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    R+1 - Salle de danse © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • R+1 - Salle de danse  © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    R+1 - Salle de danse © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • R+1 - Ludothèque  © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    R+1 - Ludothèque © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • R+2 - Mezzanine Ludothèque  © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    R+2 - Mezzanine Ludothèque © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • R+2 - Salle d'arts plastiques  © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    R+2 - Salle d'arts plastiques © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • Principe de
    Sous-sol - Studios d'enregistrement © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • Sous-sol - Studios de répétition © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Sous-sol - Studios de répétition © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • Accès direct aux loges depuis la scène
    Sous-sol - Loges © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • Pose de la résille © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Pose de la résille © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine
  • Fabrication de la résille
    Fabrication de la résille
    Etablissement recevant du public (ERP)
    Etablissement recevant du public (ERP)
    UN BATIMENT SCULPTURAL QUI S’INTEGRE DANS UN NOUVEAU CENTRE-VILLE EN REVELANT LE PAYSAGE ENVIRONNANT, SOURCE D’INSPIRATION TOURNEE VERS LA NATURE. UN PROJET STRATÉGIQUE PAR SON IMPACT CULTUREL ET SOCIAL. Dans le cadre du projet de création du nouveau centre-ville de Chaville, nous avons imaginé l’ECL comme une œuvre sculpturale en s’inspirant de l’omniprésence des forêts avoisinantes - la moitié du territoire communal étant boisé. Nous avons habillé le projet de grands arbres stylisés, créant une peau dentelée qui enveloppe l’enceinte en béton noir réfléchissant de l’ECL. Par ce traitement original, le nouveau bâtiment se distingue, interpelle et devient un jalon urbain, un repère dans la ville et sa région. L’espace culturel n’est pas seulement une sculpture habitée, c’est aussi un lieu de lumière. Le soleil entre généreusement dans ses espaces colorés et haut de plafond. Des baies de très grandes dimensions offrent des vues de qualité sur les rues arborées, le paysage forestier alentour ainsi que sur un grand patio central planté autour duquel les programmes s’organisent. Le patio est une pièce en plus, un lieu d’échange et de partage sur lequel toutes les circulations s’ouvrent et autour duquel tous les utilisateurs gravitent. L’ECL, symbole attractif d’une politique urbaine ambitieuse, accueille la MJC de la Vallée, institution socio-culturelle dynamique. Il permet de développer et d’améliorer l’offre d’activités culturelles et associatives. CREATIVITE & QUALITE ARCHITECTURALE Afin d’offrir aux utilisateurs des supports d’expressions artistiques et ludiques performants, nous avons créé des espaces généreux en double hauteur, flexibles et bien équipés, lumineux, ouverts sur la ville, avec des qualités d’usages variées et un confort optimal. Ce sont des lieux uniques, des univers singuliers, colorés, des stimulateurs de créativité. Pour un fonctionnement simple et lisible, le bâtiment se divise en strates programmatiques : au sous-sol, des studios de répétition, percussion et enregistrement, des loges et des locaux techniques ; au rez-de-chaussée, un hall accueil-exposition, une Salle de Musiques ACtuelles, un café-théâtre et un grand patio ; l’entresol est dédié à l’administration ; les étages contiennent une ludothèque en duplex, des salles d’activités et leurs vestiaires, des salles de cours et 4 terrasses pour les activités en plein-air. 2015 LARAQUI BRINGER ARCHITECTURE © Photos : Ecliptique – Laurent Thion
    25, rue des Fontaines Marivel,
    92370 Chaville
    France métropolitaine
    avril 2015
    92 - Hauts-de-Seine