LANOIRE & COURRIAN architectes

  • ©Rabanier
    Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (33 - Gironde)
    rue marsan
    33300 Bordeaux
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Client Privé
    Situé au Nord du quartier des Chartrons, ce projet résidentiel est un projet discret, introverti et économe. L’intervention se fait sur la moitié de la couverture originale en fibrociment, laquelle a été ultérieurement divisée en 2 propriétés indépendantes qui ne se voient absolument pas de l’extérieur. L’accès se fait par une venelle privée séparée de la rue par une porte pleine en tôle d’acier. Les travaux dans l’emprise publique sont minimaux, le mur n’est même pas peint. Pour répondre à l’économie de moyen mise en œuvre comme logique de traitement de ce projet, les ressources s’appliquent là où elles sont vraiment nécessaires : ouverture de 2 patios intérieurs, 1 venelle, optimisation de la volumétrie, design des menuiseries extérieures et du mobilier. Face à la décision initiale de tout démolir, le parti-pris a été de conserver les éléments constructifs dans l’unique but d’être utilisé au maximum.
  • ©Rabanier
    Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (33 - Gironde)
    rue marsan
    33300 Bordeaux
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Client Privé
    Situé au Nord du quartier des Chartrons, ce projet résidentiel est un projet discret, introverti et économe. L’intervention se fait sur la moitié de la couverture originale en fibrociment, laquelle a été ultérieurement divisée en 2 propriétés indépendantes qui ne se voient absolument pas de l’extérieur. L’accès se fait par une venelle privée séparée de la rue par une porte pleine en tôle d’acier. Les travaux dans l’emprise publique sont minimaux, le mur n’est même pas peint. Pour répondre à l’économie de moyen mise en œuvre comme logique de traitement de ce projet, les ressources s’appliquent là où elles sont vraiment nécessaires : ouverture de 2 patios intérieurs, 1 venelle, optimisation de la volumétrie, design des menuiseries extérieures et du mobilier. Face à la décision initiale de tout démolir, le parti-pris a été de conserver les éléments constructifs dans l’unique but d’être utilisé au maximum.
  • ©Rabanier
    Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (33 - Gironde)
    rue marsan
    33300 Bordeaux
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Client Privé
    Situé au Nord du quartier des Chartrons, ce projet résidentiel est un projet discret, introverti et économe. L’intervention se fait sur la moitié de la couverture originale en fibrociment, laquelle a été ultérieurement divisée en 2 propriétés indépendantes qui ne se voient absolument pas de l’extérieur. L’accès se fait par une venelle privée séparée de la rue par une porte pleine en tôle d’acier. Les travaux dans l’emprise publique sont minimaux, le mur n’est même pas peint. Pour répondre à l’économie de moyen mise en œuvre comme logique de traitement de ce projet, les ressources s’appliquent là où elles sont vraiment nécessaires : ouverture de 2 patios intérieurs, 1 venelle, optimisation de la volumétrie, design des menuiseries extérieures et du mobilier. Face à la décision initiale de tout démolir, le parti-pris a été de conserver les éléments constructifs dans l’unique but d’être utilisé au maximum.
  • ©Rabanier
    Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (33 - Gironde)
    rue marsan
    33300 Bordeaux
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Client Privé
    Situé au Nord du quartier des Chartrons, ce projet résidentiel est un projet discret, introverti et économe. L’intervention se fait sur la moitié de la couverture originale en fibrociment, laquelle a été ultérieurement divisée en 2 propriétés indépendantes qui ne se voient absolument pas de l’extérieur. L’accès se fait par une venelle privée séparée de la rue par une porte pleine en tôle d’acier. Les travaux dans l’emprise publique sont minimaux, le mur n’est même pas peint. Pour répondre à l’économie de moyen mise en œuvre comme logique de traitement de ce projet, les ressources s’appliquent là où elles sont vraiment nécessaires : ouverture de 2 patios intérieurs, 1 venelle, optimisation de la volumétrie, design des menuiseries extérieures et du mobilier. Face à la décision initiale de tout démolir, le parti-pris a été de conserver les éléments constructifs dans l’unique but d’être utilisé au maximum.