LANOIRE & COURRIAN architectes

  • ©A.Pequin
    Accueil du public 
    2014
    (33 - Gironde)
    33250 Saint-Julien-de-Beychevelle
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SEA Gruaud Larose
    Il y a une tour dans le paysage de Saint-Julien Beychevelle, à Gruaud Larose. Un mystérieux belvédère abrite un espace d’accueil, une boutique et une salle de dégustation. Le projet est constitué d’un parallélépipède en béton de 46 m par 9m encastré dans la pente naturelle du terrain, surmonté de la tour belvédère de 21 m de hauteur. Le volume inférieur en béton est vitré côté parc et côté vignes, offrant ainsi une vue au ras du sol, en tête à tête avec l’environnement naturel. Sa toiture minérale et végétalisée est conçue dans la continuité du parc, comme un soulèvement du sol. Le belvédère, quant à lui, est enveloppé dans une résille en inox poli-miroir qui scintille et reflète le paysage. Deux escaliers et un ascenseur permettent d’accéder à la plate-forme haute de celui-ci pour contempler le domaine, les parcelles de vignes et l’estuaire de la Gironde. Un panorama à 360° cadré par un jeu de volets sur vérins se dévoile au visiteur. Quand ils sont fermés, ces volets se fondent dans la façade formant un tout volumétrique énigmatique, à la fois conquérant et protecteur.
  • ©A.Pequin
    Accueil du public 
    2014
    (33 - Gironde)
    33250 Saint-Julien-de-Beychevelle
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SEA Gruaud Larose
    Il y a une tour dans le paysage de Saint-Julien Beychevelle, à Gruaud Larose. Un mystérieux belvédère abrite un espace d’accueil, une boutique et une salle de dégustation. Le projet est constitué d’un parallélépipède en béton de 46 m par 9m encastré dans la pente naturelle du terrain, surmonté de la tour belvédère de 21 m de hauteur. Le volume inférieur en béton est vitré côté parc et côté vignes, offrant ainsi une vue au ras du sol, en tête à tête avec l’environnement naturel. Sa toiture minérale et végétalisée est conçue dans la continuité du parc, comme un soulèvement du sol. Le belvédère, quant à lui, est enveloppé dans une résille en inox poli-miroir qui scintille et reflète le paysage. Deux escaliers et un ascenseur permettent d’accéder à la plate-forme haute de celui-ci pour contempler le domaine, les parcelles de vignes et l’estuaire de la Gironde. Un panorama à 360° cadré par un jeu de volets sur vérins se dévoile au visiteur. Quand ils sont fermés, ces volets se fondent dans la façade formant un tout volumétrique énigmatique, à la fois conquérant et protecteur.
  • ©A.Pequin
    Accueil du public 
    2014
    (33 - Gironde)
    33250 Saint-Julien-de-Beychevelle
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SEA Gruaud Larose
    Il y a une tour dans le paysage de Saint-Julien Beychevelle, à Gruaud Larose. Un mystérieux belvédère abrite un espace d’accueil, une boutique et une salle de dégustation. Le projet est constitué d’un parallélépipède en béton de 46 m par 9m encastré dans la pente naturelle du terrain, surmonté de la tour belvédère de 21 m de hauteur. Le volume inférieur en béton est vitré côté parc et côté vignes, offrant ainsi une vue au ras du sol, en tête à tête avec l’environnement naturel. Sa toiture minérale et végétalisée est conçue dans la continuité du parc, comme un soulèvement du sol. Le belvédère, quant à lui, est enveloppé dans une résille en inox poli-miroir qui scintille et reflète le paysage. Deux escaliers et un ascenseur permettent d’accéder à la plate-forme haute de celui-ci pour contempler le domaine, les parcelles de vignes et l’estuaire de la Gironde. Un panorama à 360° cadré par un jeu de volets sur vérins se dévoile au visiteur. Quand ils sont fermés, ces volets se fondent dans la façade formant un tout volumétrique énigmatique, à la fois conquérant et protecteur.
  • ©A.Pequin
    Accueil du public 
    2014
    (33 - Gironde)
    33250 Saint-Julien-de-Beychevelle
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SEA Gruaud Larose
    Il y a une tour dans le paysage de Saint-Julien Beychevelle, à Gruaud Larose. Un mystérieux belvédère abrite un espace d’accueil, une boutique et une salle de dégustation. Le projet est constitué d’un parallélépipède en béton de 46 m par 9m encastré dans la pente naturelle du terrain, surmonté de la tour belvédère de 21 m de hauteur. Le volume inférieur en béton est vitré côté parc et côté vignes, offrant ainsi une vue au ras du sol, en tête à tête avec l’environnement naturel. Sa toiture minérale et végétalisée est conçue dans la continuité du parc, comme un soulèvement du sol. Le belvédère, quant à lui, est enveloppé dans une résille en inox poli-miroir qui scintille et reflète le paysage. Deux escaliers et un ascenseur permettent d’accéder à la plate-forme haute de celui-ci pour contempler le domaine, les parcelles de vignes et l’estuaire de la Gironde. Un panorama à 360° cadré par un jeu de volets sur vérins se dévoile au visiteur. Quand ils sont fermés, ces volets se fondent dans la façade formant un tout volumétrique énigmatique, à la fois conquérant et protecteur.
  • ©A.Pequin
    Accueil du public 
    2014
    (33 - Gironde)
    33250 Saint-Julien-de-Beychevelle
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SEA Gruaud Larose
    Il y a une tour dans le paysage de Saint-Julien Beychevelle, à Gruaud Larose. Un mystérieux belvédère abrite un espace d’accueil, une boutique et une salle de dégustation. Le projet est constitué d’un parallélépipède en béton de 46 m par 9m encastré dans la pente naturelle du terrain, surmonté de la tour belvédère de 21 m de hauteur. Le volume inférieur en béton est vitré côté parc et côté vignes, offrant ainsi une vue au ras du sol, en tête à tête avec l’environnement naturel. Sa toiture minérale et végétalisée est conçue dans la continuité du parc, comme un soulèvement du sol. Le belvédère, quant à lui, est enveloppé dans une résille en inox poli-miroir qui scintille et reflète le paysage. Deux escaliers et un ascenseur permettent d’accéder à la plate-forme haute de celui-ci pour contempler le domaine, les parcelles de vignes et l’estuaire de la Gironde. Un panorama à 360° cadré par un jeu de volets sur vérins se dévoile au visiteur. Quand ils sont fermés, ces volets se fondent dans la façade formant un tout volumétrique énigmatique, à la fois conquérant et protecteur.