L'ATELIER MEURICE

  • établissement public 
    2009
    (75 - Paris)
    rue Picpus
    75012 PARIS
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    P. Lépinay
    Maître d’ouvrage :
    VILLE DE PARIS
    Le projet de la médiathèque Hélène Berr consiste en la restructuration
    de l’ancienne bibliothèque Picpus du 12e arrondissement de Paris. Il s’agit
    d’un équipement de 2300 m2 , ce qui en fait l’une des médiathèques les
    plus importantes de la capitale.
    L’environnement social de la médiathèque se caractérise par une forte
    représentation de personnes âgées et également par une population
    scolaire et étudiante importante, avec trois établissements d’enseignement
    à proximité de la bibliothèque. La bibliothèque d’origine a été construite
    en 1975 et avait peu évolué depuis son ouverture. L’architecture faite de
    béton brut s’inscrit dans une écriture rationaliste et brutaliste.
    Notre travail a consisté à modifier la perception de l’équipement, de
    créer un lieu de culture, convivial et vivant, favorisant l’accueil de tous
    les publics. L’équipement a été rendu accessible aux personnes à mobilité
    réduite par une reconfiguration des parcours et de l’entrée du bâtiment.
    Le projet appelle des interventions très ciblées sur le gros-oeuvre : création
    de trémies de plancher, démolition d’allèges béton, nous avons ouvert
    l’espace, mis en communication visuelle les niveaux entre eux et restitué
    le jardin intérieur pour favoriser l’accès pour les utilisateurs. Un travail
    important a été réalisé sur les façades, les profils de menuiserie très fins
    mettant en valeur le béton brut originel. Le dessin de l’architecture, le
    choix des mobiliers, des matériaux et des couleurs ont fait partie d’une
    seule conception d’ensemble pour offrir à cette réalisation cohérence et
    qualité.
  • établissement public 
    2009
    (75 - Paris)
    rue Picpus
    75012 PARIS
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    P. Lépinay
    Maître d’ouvrage :
    VILLE DE PARIS
    Le projet de la médiathèque Hélène Berr consiste en la restructuration
    de l’ancienne bibliothèque Picpus du 12e arrondissement de Paris. Il s’agit
    d’un équipement de 2300 m2 , ce qui en fait l’une des médiathèques les
    plus importantes de la capitale.
    L’environnement social de la médiathèque se caractérise par une forte
    représentation de personnes âgées et également par une population
    scolaire et étudiante importante, avec trois établissements d’enseignement
    à proximité de la bibliothèque. La bibliothèque d’origine a été construite
    en 1975 et avait peu évolué depuis son ouverture. L’architecture faite de
    béton brut s’inscrit dans une écriture rationaliste et brutaliste.
    Notre travail a consisté à modifier la perception de l’équipement, de
    créer un lieu de culture, convivial et vivant, favorisant l’accueil de tous
    les publics. L’équipement a été rendu accessible aux personnes à mobilité
    réduite par une reconfiguration des parcours et de l’entrée du bâtiment.
    Le projet appelle des interventions très ciblées sur le gros-oeuvre : création
    de trémies de plancher, démolition d’allèges béton, nous avons ouvert
    l’espace, mis en communication visuelle les niveaux entre eux et restitué
    le jardin intérieur pour favoriser l’accès pour les utilisateurs. Un travail
    important a été réalisé sur les façades, les profils de menuiserie très fins
    mettant en valeur le béton brut originel. Le dessin de l’architecture, le
    choix des mobiliers, des matériaux et des couleurs ont fait partie d’une
    seule conception d’ensemble pour offrir à cette réalisation cohérence et
    qualité.
  • établissement public 
    2009
    (75 - Paris)
    rue Picpus
    75012 PARIS
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    P. Lépinay
    Maître d’ouvrage :
    VILLE DE PARIS
    Le projet de la médiathèque Hélène Berr consiste en la restructuration
    de l’ancienne bibliothèque Picpus du 12e arrondissement de Paris. Il s’agit
    d’un équipement de 2300 m2 , ce qui en fait l’une des médiathèques les
    plus importantes de la capitale.
    L’environnement social de la médiathèque se caractérise par une forte
    représentation de personnes âgées et également par une population
    scolaire et étudiante importante, avec trois établissements d’enseignement
    à proximité de la bibliothèque. La bibliothèque d’origine a été construite
    en 1975 et avait peu évolué depuis son ouverture. L’architecture faite de
    béton brut s’inscrit dans une écriture rationaliste et brutaliste.
    Notre travail a consisté à modifier la perception de l’équipement, de
    créer un lieu de culture, convivial et vivant, favorisant l’accueil de tous
    les publics. L’équipement a été rendu accessible aux personnes à mobilité
    réduite par une reconfiguration des parcours et de l’entrée du bâtiment.
    Le projet appelle des interventions très ciblées sur le gros-oeuvre : création
    de trémies de plancher, démolition d’allèges béton, nous avons ouvert
    l’espace, mis en communication visuelle les niveaux entre eux et restitué
    le jardin intérieur pour favoriser l’accès pour les utilisateurs. Un travail
    important a été réalisé sur les façades, les profils de menuiserie très fins
    mettant en valeur le béton brut originel. Le dessin de l’architecture, le
    choix des mobiliers, des matériaux et des couleurs ont fait partie d’une
    seule conception d’ensemble pour offrir à cette réalisation cohérence et
    qualité.
  • établissement public 
    2009
    (75 - Paris)
    rue Picpus
    75012 PARIS
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    P. Lépinay
    Maître d’ouvrage :
    VILLE DE PARIS
    Le projet de la médiathèque Hélène Berr consiste en la restructuration
    de l’ancienne bibliothèque Picpus du 12e arrondissement de Paris. Il s’agit
    d’un équipement de 2300 m2 , ce qui en fait l’une des médiathèques les
    plus importantes de la capitale.
    L’environnement social de la médiathèque se caractérise par une forte
    représentation de personnes âgées et également par une population
    scolaire et étudiante importante, avec trois établissements d’enseignement
    à proximité de la bibliothèque. La bibliothèque d’origine a été construite
    en 1975 et avait peu évolué depuis son ouverture. L’architecture faite de
    béton brut s’inscrit dans une écriture rationaliste et brutaliste.
    Notre travail a consisté à modifier la perception de l’équipement, de
    créer un lieu de culture, convivial et vivant, favorisant l’accueil de tous
    les publics. L’équipement a été rendu accessible aux personnes à mobilité
    réduite par une reconfiguration des parcours et de l’entrée du bâtiment.
    Le projet appelle des interventions très ciblées sur le gros-oeuvre : création
    de trémies de plancher, démolition d’allèges béton, nous avons ouvert
    l’espace, mis en communication visuelle les niveaux entre eux et restitué
    le jardin intérieur pour favoriser l’accès pour les utilisateurs. Un travail
    important a été réalisé sur les façades, les profils de menuiserie très fins
    mettant en valeur le béton brut originel. Le dessin de l’architecture, le
    choix des mobiliers, des matériaux et des couleurs ont fait partie d’une
    seule conception d’ensemble pour offrir à cette réalisation cohérence et
    qualité.
  • établissement public 
    2009
    (75 - Paris)
    rue Picpus
    75012 PARIS
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    P. Lépinay
    Maître d’ouvrage :
    VILLE DE PARIS
    Le projet de la médiathèque Hélène Berr consiste en la restructuration
    de l’ancienne bibliothèque Picpus du 12e arrondissement de Paris. Il s’agit
    d’un équipement de 2300 m2 , ce qui en fait l’une des médiathèques les
    plus importantes de la capitale.
    L’environnement social de la médiathèque se caractérise par une forte
    représentation de personnes âgées et également par une population
    scolaire et étudiante importante, avec trois établissements d’enseignement
    à proximité de la bibliothèque. La bibliothèque d’origine a été construite
    en 1975 et avait peu évolué depuis son ouverture. L’architecture faite de
    béton brut s’inscrit dans une écriture rationaliste et brutaliste.
    Notre travail a consisté à modifier la perception de l’équipement, de
    créer un lieu de culture, convivial et vivant, favorisant l’accueil de tous
    les publics. L’équipement a été rendu accessible aux personnes à mobilité
    réduite par une reconfiguration des parcours et de l’entrée du bâtiment.
    Le projet appelle des interventions très ciblées sur le gros-oeuvre : création
    de trémies de plancher, démolition d’allèges béton, nous avons ouvert
    l’espace, mis en communication visuelle les niveaux entre eux et restitué
    le jardin intérieur pour favoriser l’accès pour les utilisateurs. Un travail
    important a été réalisé sur les façades, les profils de menuiserie très fins
    mettant en valeur le béton brut originel. Le dessin de l’architecture, le
    choix des mobiliers, des matériaux et des couleurs ont fait partie d’une
    seule conception d’ensemble pour offrir à cette réalisation cohérence et
    qualité.
  • établissement public 
    2009
    (75 - Paris)
    rue Picpus
    75012 PARIS
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    P. Lépinay
    Maître d’ouvrage :
    VILLE DE PARIS
    Le projet de la médiathèque Hélène Berr consiste en la restructuration
    de l’ancienne bibliothèque Picpus du 12e arrondissement de Paris. Il s’agit
    d’un équipement de 2300 m2 , ce qui en fait l’une des médiathèques les
    plus importantes de la capitale.
    L’environnement social de la médiathèque se caractérise par une forte
    représentation de personnes âgées et également par une population
    scolaire et étudiante importante, avec trois établissements d’enseignement
    à proximité de la bibliothèque. La bibliothèque d’origine a été construite
    en 1975 et avait peu évolué depuis son ouverture. L’architecture faite de
    béton brut s’inscrit dans une écriture rationaliste et brutaliste.
    Notre travail a consisté à modifier la perception de l’équipement, de
    créer un lieu de culture, convivial et vivant, favorisant l’accueil de tous
    les publics. L’équipement a été rendu accessible aux personnes à mobilité
    réduite par une reconfiguration des parcours et de l’entrée du bâtiment.
    Le projet appelle des interventions très ciblées sur le gros-oeuvre : création
    de trémies de plancher, démolition d’allèges béton, nous avons ouvert
    l’espace, mis en communication visuelle les niveaux entre eux et restitué
    le jardin intérieur pour favoriser l’accès pour les utilisateurs. Un travail
    important a été réalisé sur les façades, les profils de menuiserie très fins
    mettant en valeur le béton brut originel. Le dessin de l’architecture, le
    choix des mobiliers, des matériaux et des couleurs ont fait partie d’une
    seule conception d’ensemble pour offrir à cette réalisation cohérence et
    qualité.
  • établissement public 
    2009
    (75 - Paris)
    rue Picpus
    75012 PARIS
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    P. Lépinay
    Maître d’ouvrage :
    VILLE DE PARIS
    Le projet de la médiathèque Hélène Berr consiste en la restructuration
    de l’ancienne bibliothèque Picpus du 12e arrondissement de Paris. Il s’agit
    d’un équipement de 2300 m2 , ce qui en fait l’une des médiathèques les
    plus importantes de la capitale.
    L’environnement social de la médiathèque se caractérise par une forte
    représentation de personnes âgées et également par une population
    scolaire et étudiante importante, avec trois établissements d’enseignement
    à proximité de la bibliothèque. La bibliothèque d’origine a été construite
    en 1975 et avait peu évolué depuis son ouverture. L’architecture faite de
    béton brut s’inscrit dans une écriture rationaliste et brutaliste.
    Notre travail a consisté à modifier la perception de l’équipement, de
    créer un lieu de culture, convivial et vivant, favorisant l’accueil de tous
    les publics. L’équipement a été rendu accessible aux personnes à mobilité
    réduite par une reconfiguration des parcours et de l’entrée du bâtiment.
    Le projet appelle des interventions très ciblées sur le gros-oeuvre : création
    de trémies de plancher, démolition d’allèges béton, nous avons ouvert
    l’espace, mis en communication visuelle les niveaux entre eux et restitué
    le jardin intérieur pour favoriser l’accès pour les utilisateurs. Un travail
    important a été réalisé sur les façades, les profils de menuiserie très fins
    mettant en valeur le béton brut originel. Le dessin de l’architecture, le
    choix des mobiliers, des matériaux et des couleurs ont fait partie d’une
    seule conception d’ensemble pour offrir à cette réalisation cohérence et
    qualité.
  • établissement public 
    2009
    (75 - Paris)
    rue Picpus
    75012 PARIS
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    P. Lépinay
    Maître d’ouvrage :
    VILLE DE PARIS
    Le projet de la médiathèque Hélène Berr consiste en la restructuration
    de l’ancienne bibliothèque Picpus du 12e arrondissement de Paris. Il s’agit
    d’un équipement de 2300 m2 , ce qui en fait l’une des médiathèques les
    plus importantes de la capitale.
    L’environnement social de la médiathèque se caractérise par une forte
    représentation de personnes âgées et également par une population
    scolaire et étudiante importante, avec trois établissements d’enseignement
    à proximité de la bibliothèque. La bibliothèque d’origine a été construite
    en 1975 et avait peu évolué depuis son ouverture. L’architecture faite de
    béton brut s’inscrit dans une écriture rationaliste et brutaliste.
    Notre travail a consisté à modifier la perception de l’équipement, de
    créer un lieu de culture, convivial et vivant, favorisant l’accueil de tous
    les publics. L’équipement a été rendu accessible aux personnes à mobilité
    réduite par une reconfiguration des parcours et de l’entrée du bâtiment.
    Le projet appelle des interventions très ciblées sur le gros-oeuvre : création
    de trémies de plancher, démolition d’allèges béton, nous avons ouvert
    l’espace, mis en communication visuelle les niveaux entre eux et restitué
    le jardin intérieur pour favoriser l’accès pour les utilisateurs. Un travail
    important a été réalisé sur les façades, les profils de menuiserie très fins
    mettant en valeur le béton brut originel. Le dessin de l’architecture, le
    choix des mobiliers, des matériaux et des couleurs ont fait partie d’une
    seule conception d’ensemble pour offrir à cette réalisation cohérence et
    qualité.