L'ATELIER MEURICE

  • Habitat 
    2008
    (75 - Paris)
    86 rue Oberkampf
    75011 PARIS
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    P. Lépinay
    Maître d’ouvrage :
    SIEMP
    Le bâtiment se situe dans Paris, au 86 de la rue Oberkampf. C’est un
    bâtiment qui, par sa situation et son orientation, est très contraint :
    enclavé dans une petite parcelle de 87 m² au sol mono-orientée au nord,
    autorisant un linéaire de façade maximal sur rue de sept mètres, il est
    bordé des hautes héberges des bâtiments avoisinants : entre un immeuble
    de sept niveaux, un immeuble de cinq niveaux, et un dernier de sept
    niveaux en fond de parcelle. Pour concevoir des logements confortables
    sur une parcelle aussi contraignante, nous nous sommes attachés à
    travailler deux dispositifs.
    D’une part, nous avons recherché, en créant des bow-windows, à donner
    des vues latérales en amont et en aval de la rue, et également, à amener
    le soleil du matin venant de l’est et entrant par les baies d’angle des bowwindows,
    et le soir la lumière chaude provenant de l’ouest.
    D’autre part, pour offrir aux logements une double orientation et faire
    pénétrer la lumière au fond de la parcelle, nous avons aménagé une
    courette s’évasant au fur et à mesure de la montée dans les niveaux ; le
    dispositif permet d’obtenir une qualité de lumière satisfaisante en fond
    de logement. Les grandes héberges ont été enduites d’un blanc très clair
    pour « capter » la lumière venant du sud et la diffuser jusqu’au logement
    du premier étage.
    La façade sur rue a été pensée comme une transition entre ses deux
    mitoyens : enduit blanc en continuité de la façade enduite lisse de
    l’immeuble début XIXe siècle situé au 88, appuis et casquettes béton
    blanc des bow-windows en accord avec les éléments de modénature et
    les avancées de l’immeuble fin XIXe siècle du 84.
  • Habitat 
    2008
    (75 - Paris)
    86 rue Oberkampf
    75011 PARIS
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    P. Lépinay
    Maître d’ouvrage :
    SIEMP
    Le bâtiment se situe dans Paris, au 86 de la rue Oberkampf. C’est un
    bâtiment qui, par sa situation et son orientation, est très contraint :
    enclavé dans une petite parcelle de 87 m² au sol mono-orientée au nord,
    autorisant un linéaire de façade maximal sur rue de sept mètres, il est
    bordé des hautes héberges des bâtiments avoisinants : entre un immeuble
    de sept niveaux, un immeuble de cinq niveaux, et un dernier de sept
    niveaux en fond de parcelle. Pour concevoir des logements confortables
    sur une parcelle aussi contraignante, nous nous sommes attachés à
    travailler deux dispositifs.
    D’une part, nous avons recherché, en créant des bow-windows, à donner
    des vues latérales en amont et en aval de la rue, et également, à amener
    le soleil du matin venant de l’est et entrant par les baies d’angle des bowwindows,
    et le soir la lumière chaude provenant de l’ouest.
    D’autre part, pour offrir aux logements une double orientation et faire
    pénétrer la lumière au fond de la parcelle, nous avons aménagé une
    courette s’évasant au fur et à mesure de la montée dans les niveaux ; le
    dispositif permet d’obtenir une qualité de lumière satisfaisante en fond
    de logement. Les grandes héberges ont été enduites d’un blanc très clair
    pour « capter » la lumière venant du sud et la diffuser jusqu’au logement
    du premier étage.
    La façade sur rue a été pensée comme une transition entre ses deux
    mitoyens : enduit blanc en continuité de la façade enduite lisse de
    l’immeuble début XIXe siècle situé au 88, appuis et casquettes béton
    blanc des bow-windows en accord avec les éléments de modénature et
    les avancées de l’immeuble fin XIXe siècle du 84.
  • Habitat 
    2008
    (75 - Paris)
    86 rue Oberkampf
    75011 PARIS
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    P. Lépinay
    Maître d’ouvrage :
    SIEMP
    Le bâtiment se situe dans Paris, au 86 de la rue Oberkampf. C’est un
    bâtiment qui, par sa situation et son orientation, est très contraint :
    enclavé dans une petite parcelle de 87 m² au sol mono-orientée au nord,
    autorisant un linéaire de façade maximal sur rue de sept mètres, il est
    bordé des hautes héberges des bâtiments avoisinants : entre un immeuble
    de sept niveaux, un immeuble de cinq niveaux, et un dernier de sept
    niveaux en fond de parcelle. Pour concevoir des logements confortables
    sur une parcelle aussi contraignante, nous nous sommes attachés à
    travailler deux dispositifs.
    D’une part, nous avons recherché, en créant des bow-windows, à donner
    des vues latérales en amont et en aval de la rue, et également, à amener
    le soleil du matin venant de l’est et entrant par les baies d’angle des bowwindows,
    et le soir la lumière chaude provenant de l’ouest.
    D’autre part, pour offrir aux logements une double orientation et faire
    pénétrer la lumière au fond de la parcelle, nous avons aménagé une
    courette s’évasant au fur et à mesure de la montée dans les niveaux ; le
    dispositif permet d’obtenir une qualité de lumière satisfaisante en fond
    de logement. Les grandes héberges ont été enduites d’un blanc très clair
    pour « capter » la lumière venant du sud et la diffuser jusqu’au logement
    du premier étage.
    La façade sur rue a été pensée comme une transition entre ses deux
    mitoyens : enduit blanc en continuité de la façade enduite lisse de
    l’immeuble début XIXe siècle situé au 88, appuis et casquettes béton
    blanc des bow-windows en accord avec les éléments de modénature et
    les avancées de l’immeuble fin XIXe siècle du 84.
  • Habitat 
    2008
    (75 - Paris)
    86 rue Oberkampf
    75011 PARIS
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    P. Lépinay
    Maître d’ouvrage :
    SIEMP
    Le bâtiment se situe dans Paris, au 86 de la rue Oberkampf. C’est un
    bâtiment qui, par sa situation et son orientation, est très contraint :
    enclavé dans une petite parcelle de 87 m² au sol mono-orientée au nord,
    autorisant un linéaire de façade maximal sur rue de sept mètres, il est
    bordé des hautes héberges des bâtiments avoisinants : entre un immeuble
    de sept niveaux, un immeuble de cinq niveaux, et un dernier de sept
    niveaux en fond de parcelle. Pour concevoir des logements confortables
    sur une parcelle aussi contraignante, nous nous sommes attachés à
    travailler deux dispositifs.
    D’une part, nous avons recherché, en créant des bow-windows, à donner
    des vues latérales en amont et en aval de la rue, et également, à amener
    le soleil du matin venant de l’est et entrant par les baies d’angle des bowwindows,
    et le soir la lumière chaude provenant de l’ouest.
    D’autre part, pour offrir aux logements une double orientation et faire
    pénétrer la lumière au fond de la parcelle, nous avons aménagé une
    courette s’évasant au fur et à mesure de la montée dans les niveaux ; le
    dispositif permet d’obtenir une qualité de lumière satisfaisante en fond
    de logement. Les grandes héberges ont été enduites d’un blanc très clair
    pour « capter » la lumière venant du sud et la diffuser jusqu’au logement
    du premier étage.
    La façade sur rue a été pensée comme une transition entre ses deux
    mitoyens : enduit blanc en continuité de la façade enduite lisse de
    l’immeuble début XIXe siècle situé au 88, appuis et casquettes béton
    blanc des bow-windows en accord avec les éléments de modénature et
    les avancées de l’immeuble fin XIXe siècle du 84.
  • Habitat 
    2008
    (75 - Paris)
    86 rue Oberkampf
    75011 PARIS
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    P. Lépinay
    Maître d’ouvrage :
    SIEMP
    Le bâtiment se situe dans Paris, au 86 de la rue Oberkampf. C’est un
    bâtiment qui, par sa situation et son orientation, est très contraint :
    enclavé dans une petite parcelle de 87 m² au sol mono-orientée au nord,
    autorisant un linéaire de façade maximal sur rue de sept mètres, il est
    bordé des hautes héberges des bâtiments avoisinants : entre un immeuble
    de sept niveaux, un immeuble de cinq niveaux, et un dernier de sept
    niveaux en fond de parcelle. Pour concevoir des logements confortables
    sur une parcelle aussi contraignante, nous nous sommes attachés à
    travailler deux dispositifs.
    D’une part, nous avons recherché, en créant des bow-windows, à donner
    des vues latérales en amont et en aval de la rue, et également, à amener
    le soleil du matin venant de l’est et entrant par les baies d’angle des bowwindows,
    et le soir la lumière chaude provenant de l’ouest.
    D’autre part, pour offrir aux logements une double orientation et faire
    pénétrer la lumière au fond de la parcelle, nous avons aménagé une
    courette s’évasant au fur et à mesure de la montée dans les niveaux ; le
    dispositif permet d’obtenir une qualité de lumière satisfaisante en fond
    de logement. Les grandes héberges ont été enduites d’un blanc très clair
    pour « capter » la lumière venant du sud et la diffuser jusqu’au logement
    du premier étage.
    La façade sur rue a été pensée comme une transition entre ses deux
    mitoyens : enduit blanc en continuité de la façade enduite lisse de
    l’immeuble début XIXe siècle situé au 88, appuis et casquettes béton
    blanc des bow-windows en accord avec les éléments de modénature et
    les avancées de l’immeuble fin XIXe siècle du 84.
  • Habitat 
    2008
    (75 - Paris)
    86 rue Oberkampf
    75011 PARIS
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    P. Lépinay
    Maître d’ouvrage :
    SIEMP
    Le bâtiment se situe dans Paris, au 86 de la rue Oberkampf. C’est un
    bâtiment qui, par sa situation et son orientation, est très contraint :
    enclavé dans une petite parcelle de 87 m² au sol mono-orientée au nord,
    autorisant un linéaire de façade maximal sur rue de sept mètres, il est
    bordé des hautes héberges des bâtiments avoisinants : entre un immeuble
    de sept niveaux, un immeuble de cinq niveaux, et un dernier de sept
    niveaux en fond de parcelle. Pour concevoir des logements confortables
    sur une parcelle aussi contraignante, nous nous sommes attachés à
    travailler deux dispositifs.
    D’une part, nous avons recherché, en créant des bow-windows, à donner
    des vues latérales en amont et en aval de la rue, et également, à amener
    le soleil du matin venant de l’est et entrant par les baies d’angle des bowwindows,
    et le soir la lumière chaude provenant de l’ouest.
    D’autre part, pour offrir aux logements une double orientation et faire
    pénétrer la lumière au fond de la parcelle, nous avons aménagé une
    courette s’évasant au fur et à mesure de la montée dans les niveaux ; le
    dispositif permet d’obtenir une qualité de lumière satisfaisante en fond
    de logement. Les grandes héberges ont été enduites d’un blanc très clair
    pour « capter » la lumière venant du sud et la diffuser jusqu’au logement
    du premier étage.
    La façade sur rue a été pensée comme une transition entre ses deux
    mitoyens : enduit blanc en continuité de la façade enduite lisse de
    l’immeuble début XIXe siècle situé au 88, appuis et casquettes béton
    blanc des bow-windows en accord avec les éléments de modénature et
    les avancées de l’immeuble fin XIXe siècle du 84.
  • Habitat 
    2008
    (75 - Paris)
    86 rue Oberkampf
    75011 PARIS
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    P. Lépinay
    Maître d’ouvrage :
    SIEMP
    Le bâtiment se situe dans Paris, au 86 de la rue Oberkampf. C’est un
    bâtiment qui, par sa situation et son orientation, est très contraint :
    enclavé dans une petite parcelle de 87 m² au sol mono-orientée au nord,
    autorisant un linéaire de façade maximal sur rue de sept mètres, il est
    bordé des hautes héberges des bâtiments avoisinants : entre un immeuble
    de sept niveaux, un immeuble de cinq niveaux, et un dernier de sept
    niveaux en fond de parcelle. Pour concevoir des logements confortables
    sur une parcelle aussi contraignante, nous nous sommes attachés à
    travailler deux dispositifs.
    D’une part, nous avons recherché, en créant des bow-windows, à donner
    des vues latérales en amont et en aval de la rue, et également, à amener
    le soleil du matin venant de l’est et entrant par les baies d’angle des bowwindows,
    et le soir la lumière chaude provenant de l’ouest.
    D’autre part, pour offrir aux logements une double orientation et faire
    pénétrer la lumière au fond de la parcelle, nous avons aménagé une
    courette s’évasant au fur et à mesure de la montée dans les niveaux ; le
    dispositif permet d’obtenir une qualité de lumière satisfaisante en fond
    de logement. Les grandes héberges ont été enduites d’un blanc très clair
    pour « capter » la lumière venant du sud et la diffuser jusqu’au logement
    du premier étage.
    La façade sur rue a été pensée comme une transition entre ses deux
    mitoyens : enduit blanc en continuité de la façade enduite lisse de
    l’immeuble début XIXe siècle situé au 88, appuis et casquettes béton
    blanc des bow-windows en accord avec les éléments de modénature et
    les avancées de l’immeuble fin XIXe siècle du 84.