JULIEN DEFER

  • Neuf 
    2004
    (55 - Meuse)
    55000 BAR LE DUC
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M et Mme X
    Trois volumes parallélépipédiques composent la maison Paisant. Deux accrochent la maison à sol et délimitent un espace privilégié et libre pour le séjour, orienté plein sud vers la forêt. Le troisième est une boîte suspendue sur pilotis, avatar de la hutte-refuge, il accueille l’espace intime et assure la connexion de la maison avec le ciel. Ce langage simple se retrouve dans les matériaux utilisés, parpaings enduits, menuiseries en aluminium, lamellé collé et panneaux sandwich laqué. Un ensemble bibliothèque/escalier articule les différentes ambiances du séjour et accompagne la transition avec la chambre « boîte » de l’étage. Le projet intègre la problématique du développement durable en permettant d’optimiser les apports thermique passif tout en se protégeant l’été par des brises soleil et stores. De même, la VMC double flux, la dalle isolante sur vide sanitaire, l’isolation renforcée des murs et des menuiseries permettent de réduire au maximum les échanges thermiques.
  • Neuf 
    2004
    (55 - Meuse)
    55000 BAR LE DUC
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M et Mme X
    Trois volumes parallélépipédiques composent la maison Paisant. Deux accrochent la maison à sol et délimitent un espace privilégié et libre pour le séjour, orienté plein sud vers la forêt. Le troisième est une boîte suspendue sur pilotis, avatar de la hutte-refuge, il accueille l’espace intime et assure la connexion de la maison avec le ciel. Ce langage simple se retrouve dans les matériaux utilisés, parpaings enduits, menuiseries en aluminium, lamellé collé et panneaux sandwich laqué. Un ensemble bibliothèque/escalier articule les différentes ambiances du séjour et accompagne la transition avec la chambre « boîte » de l’étage. Le projet intègre la problématique du développement durable en permettant d’optimiser les apports thermique passif tout en se protégeant l’été par des brises soleil et stores. De même, la VMC double flux, la dalle isolante sur vide sanitaire, l’isolation renforcée des murs et des menuiseries permettent de réduire au maximum les échanges thermiques.