JULIEN DEFER

  • Neuf 
    2008
    (55 - Meuse)
    Rue de Strasbourg
    55500 LIGNY EN BARROIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. et Mme X
    Il s'agit de construire une maison individuelle dans un ancien verger suspendu entre le mur du cimetière et l'ancienne route nationale. Le pari architectural est de construire une maison bioclimatique offrant tout le confort d'espace et de lumière dans un terrain déjà bien occupé par l'histoire, sur le jardin existant. L'ossature bois avec un bardage bois et les grandes baies vitrées répondent aux besoins de lumière et de confort que l'on attends d'un habitat d'aujourd'hui. Le mur de soutènement en moellon est conservé et utilisé comme socle à la nouvelle construction qui semble posée comme une boîte dans ce verger au dessin inchangé. Une sorte de coque articulée en acier anthracite mat vient coiffer ce volume simple lui donnant un aspect atypique renforcé par les fenêtres meurtrières aléatoire disposées côté rue.

    Système constructif et matériaux utilisés : La dalle du rez-de-chaussée est en béton. Les élévations sont en ossature bois remplies avec 15 cm de laine de bois. La vêture est réalisée en clin de sapin traité à l'huile de lin (PROLIN) et de tôles en acier laqué. La couverture est une étanchéité pentée à 3% avec une végétalisation et des panneaux sandwich avec une âme en mousse de polyuréthane de 100mm. Les panneaux d'OSB et la charpente en lamellé collé sont laissés apparents dans les pièces de jour. Les menuiseries sont en aluminium laqué et en PVC. Une terrasse en bois placée au même niveau que le sol intérieur vient faire le lien entre l'espace du séjour et le jardin.
  • Neuf 
    2008
    (55 - Meuse)
    Rue de Strasbourg
    55500 LIGNY EN BARROIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    M. et Mme X
    Il s'agit de construire une maison individuelle dans un ancien verger suspendu entre le mur du cimetière et l'ancienne route nationale. Le pari architectural est de construire une maison bioclimatique offrant tout le confort d'espace et de lumière dans un terrain déjà bien occupé par l'histoire, sur le jardin existant. L'ossature bois avec un bardage bois et les grandes baies vitrées répondent aux besoins de lumière et de confort que l'on attends d'un habitat d'aujourd'hui. Le mur de soutènement en moellon est conservé et utilisé comme socle à la nouvelle construction qui semble posée comme une boîte dans ce verger au dessin inchangé. Une sorte de coque articulée en acier anthracite mat vient coiffer ce volume simple lui donnant un aspect atypique renforcé par les fenêtres meurtrières aléatoire disposées côté rue.

    Système constructif et matériaux utilisés : La dalle du rez-de-chaussée est en béton. Les élévations sont en ossature bois remplies avec 15 cm de laine de bois. La vêture est réalisée en clin de sapin traité à l'huile de lin (PROLIN) et de tôles en acier laqué. La couverture est une étanchéité pentée à 3% avec une végétalisation et des panneaux sandwich avec une âme en mousse de polyuréthane de 100mm. Les panneaux d'OSB et la charpente en lamellé collé sont laissés apparents dans les pièces de jour. Les menuiseries sont en aluminium laqué et en PVC. Une terrasse en bois placée au même niveau que le sol intérieur vient faire le lien entre l'espace du séjour et le jardin.