josé villot architecture

  • Construction d’une maison individuelle
    La maison s’inscrit dans une démarche bioclimatique,
    sur une parcelle cadrée par le paysage alpin remarquable. Les façades alternent larges parties vitrées et fentes étroites. Pour limiter les éléments visuels d’accroche,
    les débords de toiture sont supprimés, permettant ainsi un vieillissement homogène du mélèze non traité en façades. Un cadre métal marque l’entrée.
  • Construction d’une maison individuelle
    La maison s’inscrit dans une démarche bioclimatique,
    sur une parcelle cadrée par le paysage alpin remarquable. Les façades alternent larges parties vitrées et fentes étroites. Pour limiter les éléments visuels d’accroche,
    les débords de toiture sont supprimés, permettant ainsi un vieillissement homogène du mélèze non traité en façades. Un cadre métal marque l’entrée.
  • Construction d’une maison individuelle
    La maison s’inscrit dans une démarche bioclimatique,
    sur une parcelle cadrée par le paysage alpin remarquable. Les façades alternent larges parties vitrées et fentes étroites. Pour limiter les éléments visuels d’accroche,
    les débords de toiture sont supprimés, permettant ainsi un vieillissement homogène du mélèze non traité en façades. Un cadre métal marque l’entrée.
  • Construction d’une maison individuelle
    La maison s’inscrit dans une démarche bioclimatique,
    sur une parcelle cadrée par le paysage alpin remarquable. Les façades alternent larges parties vitrées et fentes étroites. Pour limiter les éléments visuels d’accroche,
    les débords de toiture sont supprimés, permettant ainsi un vieillissement homogène du mélèze non traité en façades. Un cadre métal marque l’entrée.
  • Construction d’une maison individuelle
    La maison s’inscrit dans une démarche bioclimatique,
    sur une parcelle cadrée par le paysage alpin remarquable. Les façades alternent larges parties vitrées et fentes étroites. Pour limiter les éléments visuels d’accroche,
    les débords de toiture sont supprimés, permettant ainsi un vieillissement homogène du mélèze non traité en façades. Un cadre métal marque l’entrée.
  • Construction d’une maison individuelle
    La maison s’inscrit dans une démarche bioclimatique,
    sur une parcelle cadrée par le paysage alpin remarquable. Les façades alternent larges parties vitrées et fentes étroites. Pour limiter les éléments visuels d’accroche,
    les débords de toiture sont supprimés, permettant ainsi un vieillissement homogène du mélèze non traité en façades. Un cadre métal marque l’entrée.