Salle socio-culturelle et périscolaire

  • • Date de livraison : 2013 • Ville : Luyères • Département : 10 • Maitre d'ouvrage : Communauté de communes des Lacs, terres en champagne et Commune de Luyères • Architectes associés : Téqui - Pointeau architectes • Coût : 455 000 € HT • SHON : 236 M² • Nature de la mission : Complète Le projet architectural se défini par: La restitution de la longère et la restauration du bûcher datant tout deux du 17 éme siècle, la création d’un bâtiment de liaison, dans le respect de la tradition, avec des matériaux naturels. Ce bâtiment recevra un centre périscolaire et une salle socio-culturelle. Dans cette étude, le choix de l’isolation par l’extérieur prédomine. La toiture et les façades exposées aux intempéries seront isolées par l’extérieur. Concernant la longère : La façade Est sera enduite. La façade Ouest sera bardée en partie haute, et enduite en partie basse. La façade Nord, sera enduite. La façade sud fera apparaître le pan de bois massif assemblé existant et sera isolée par l’intérieur. Concernant le bûcher : Les façades Ouest et Sud seront enduites. La façade Est sera ouverte sur la cour intérieure avec de grandes baies vitrées. Concernant la liaison : Crée de façon à rappeler les avancées de granges, les portes rues, les pigeonniers de notre région, elle se présente sur poteaux et sera en pan de bois pour les façades principales et bardée sur les côtés. Toutes les menuiseries seront en chêne couleur chêne naturel et équipées de double vitrage peu émissifs et gaz argon. La couverture sera en tuiles plates neuves couleur tuiles plates anciennes. Les bardages, identiques aux vieilles granges de nos campagnes, resteront de couleur naturel et se griseront avec le temps. Les enduits colorés à la chaux seront de teinte ocre jaune et orangé pour les soubassements. L’isolation thermique du bâtiment est faite : - en charpente, sur les chevrons en deux ou trois couches croisées d’isolant naturel laissant tous les bois apparents. -  en murs par une ossature bois (colombage ou bardage) ou enduits, isolée en multicouches d’isolant naturel. A l’intérieur, la charpente sera apparente et restera naturelle. Les murs seront enduits ou bardés. Les sols seront en carrelage. L’ambiance thermique intérieure sera obtenue par un chauffage au sol basse température. Les bois utilisés seront français et européen, participant ainsi a une bonne gestion des ressources. L’ensemble des solutions techniques retenues sont en adéquation avec le choix de retrouver une dimension écologique pour avoir le plaisir de vivre dans des bâtiments sains…
  • • Date de livraison : 2013 • Ville : Luyères • Département : 10 • Maitre d'ouvrage : Communauté de communes des Lacs, terres en champagne et Commune de Luyères • Architectes associés : Téqui - Pointeau architectes • Coût : 455 000 € HT • SHON : 236 M² • Nature de la mission : Complète Le projet architectural se défini par: La restitution de la longère et la restauration du bûcher datant tout deux du 17 éme siècle, la création d’un bâtiment de liaison, dans le respect de la tradition, avec des matériaux naturels. Ce bâtiment recevra un centre périscolaire et une salle socio-culturelle. Dans cette étude, le choix de l’isolation par l’extérieur prédomine. La toiture et les façades exposées aux intempéries seront isolées par l’extérieur. Concernant la longère : La façade Est sera enduite. La façade Ouest sera bardée en partie haute, et enduite en partie basse. La façade Nord, sera enduite. La façade sud fera apparaître le pan de bois massif assemblé existant et sera isolée par l’intérieur. Concernant le bûcher : Les façades Ouest et Sud seront enduites. La façade Est sera ouverte sur la cour intérieure avec de grandes baies vitrées. Concernant la liaison : Crée de façon à rappeler les avancées de granges, les portes rues, les pigeonniers de notre région, elle se présente sur poteaux et sera en pan de bois pour les façades principales et bardée sur les côtés. Toutes les menuiseries seront en chêne couleur chêne naturel et équipées de double vitrage peu émissifs et gaz argon. La couverture sera en tuiles plates neuves couleur tuiles plates anciennes. Les bardages, identiques aux vieilles granges de nos campagnes, resteront de couleur naturel et se griseront avec le temps. Les enduits colorés à la chaux seront de teinte ocre jaune et orangé pour les soubassements. L’isolation thermique du bâtiment est faite : - en charpente, sur les chevrons en deux ou trois couches croisées d’isolant naturel laissant tous les bois apparents. -  en murs par une ossature bois (colombage ou bardage) ou enduits, isolée en multicouches d’isolant naturel. A l’intérieur, la charpente sera apparente et restera naturelle. Les murs seront enduits ou bardés. Les sols seront en carrelage. L’ambiance thermique intérieure sera obtenue par un chauffage au sol basse température. Les bois utilisés seront français et européen, participant ainsi a une bonne gestion des ressources. L’ensemble des solutions techniques retenues sont en adéquation avec le choix de retrouver une dimension écologique pour avoir le plaisir de vivre dans des bâtiments sains…
  • • Date de livraison : 2013 • Ville : Luyères • Département : 10 • Maitre d'ouvrage : Communauté de communes des Lacs, terres en champagne et Commune de Luyères • Architectes associés : Téqui - Pointeau architectes • Coût : 455 000 € HT • SHON : 236 M² • Nature de la mission : Complète Le projet architectural se défini par: La restitution de la longère et la restauration du bûcher datant tout deux du 17 éme siècle, la création d’un bâtiment de liaison, dans le respect de la tradition, avec des matériaux naturels. Ce bâtiment recevra un centre périscolaire et une salle socio-culturelle. Dans cette étude, le choix de l’isolation par l’extérieur prédomine. La toiture et les façades exposées aux intempéries seront isolées par l’extérieur. Concernant la longère : La façade Est sera enduite. La façade Ouest sera bardée en partie haute, et enduite en partie basse. La façade Nord, sera enduite. La façade sud fera apparaître le pan de bois massif assemblé existant et sera isolée par l’intérieur. Concernant le bûcher : Les façades Ouest et Sud seront enduites. La façade Est sera ouverte sur la cour intérieure avec de grandes baies vitrées. Concernant la liaison : Crée de façon à rappeler les avancées de granges, les portes rues, les pigeonniers de notre région, elle se présente sur poteaux et sera en pan de bois pour les façades principales et bardée sur les côtés. Toutes les menuiseries seront en chêne couleur chêne naturel et équipées de double vitrage peu émissifs et gaz argon. La couverture sera en tuiles plates neuves couleur tuiles plates anciennes. Les bardages, identiques aux vieilles granges de nos campagnes, resteront de couleur naturel et se griseront avec le temps. Les enduits colorés à la chaux seront de teinte ocre jaune et orangé pour les soubassements. L’isolation thermique du bâtiment est faite : - en charpente, sur les chevrons en deux ou trois couches croisées d’isolant naturel laissant tous les bois apparents. -  en murs par une ossature bois (colombage ou bardage) ou enduits, isolée en multicouches d’isolant naturel. A l’intérieur, la charpente sera apparente et restera naturelle. Les murs seront enduits ou bardés. Les sols seront en carrelage. L’ambiance thermique intérieure sera obtenue par un chauffage au sol basse température. Les bois utilisés seront français et européen, participant ainsi a une bonne gestion des ressources. L’ensemble des solutions techniques retenues sont en adéquation avec le choix de retrouver une dimension écologique pour avoir le plaisir de vivre dans des bâtiments sains…
  • • Date de livraison : 2013 • Ville : Luyères • Département : 10 • Maitre d'ouvrage : Communauté de communes des Lacs, terres en champagne et Commune de Luyères • Architectes associés : Téqui - Pointeau architectes • Coût : 455 000 € HT • SHON : 236 M² • Nature de la mission : Complète Le projet architectural se défini par: La restitution de la longère et la restauration du bûcher datant tout deux du 17 éme siècle, la création d’un bâtiment de liaison, dans le respect de la tradition, avec des matériaux naturels. Ce bâtiment recevra un centre périscolaire et une salle socio-culturelle. Dans cette étude, le choix de l’isolation par l’extérieur prédomine. La toiture et les façades exposées aux intempéries seront isolées par l’extérieur. Concernant la longère : La façade Est sera enduite. La façade Ouest sera bardée en partie haute, et enduite en partie basse. La façade Nord, sera enduite. La façade sud fera apparaître le pan de bois massif assemblé existant et sera isolée par l’intérieur. Concernant le bûcher : Les façades Ouest et Sud seront enduites. La façade Est sera ouverte sur la cour intérieure avec de grandes baies vitrées. Concernant la liaison : Crée de façon à rappeler les avancées de granges, les portes rues, les pigeonniers de notre région, elle se présente sur poteaux et sera en pan de bois pour les façades principales et bardée sur les côtés. Toutes les menuiseries seront en chêne couleur chêne naturel et équipées de double vitrage peu émissifs et gaz argon. La couverture sera en tuiles plates neuves couleur tuiles plates anciennes. Les bardages, identiques aux vieilles granges de nos campagnes, resteront de couleur naturel et se griseront avec le temps. Les enduits colorés à la chaux seront de teinte ocre jaune et orangé pour les soubassements. L’isolation thermique du bâtiment est faite : - en charpente, sur les chevrons en deux ou trois couches croisées d’isolant naturel laissant tous les bois apparents. -  en murs par une ossature bois (colombage ou bardage) ou enduits, isolée en multicouches d’isolant naturel. A l’intérieur, la charpente sera apparente et restera naturelle. Les murs seront enduits ou bardés. Les sols seront en carrelage. L’ambiance thermique intérieure sera obtenue par un chauffage au sol basse température. Les bois utilisés seront français et européen, participant ainsi a une bonne gestion des ressources. L’ensemble des solutions techniques retenues sont en adéquation avec le choix de retrouver une dimension écologique pour avoir le plaisir de vivre dans des bâtiments sains…
  • • Date de livraison : 2013 • Ville : Luyères • Département : 10 • Maitre d'ouvrage : Communauté de communes des Lacs, terres en champagne et Commune de Luyères • Architectes associés : Téqui - Pointeau architectes • Coût : 455 000 € HT • SHON : 236 M² • Nature de la mission : Complète Le projet architectural se défini par: La restitution de la longère et la restauration du bûcher datant tout deux du 17 éme siècle, la création d’un bâtiment de liaison, dans le respect de la tradition, avec des matériaux naturels. Ce bâtiment recevra un centre périscolaire et une salle socio-culturelle. Dans cette étude, le choix de l’isolation par l’extérieur prédomine. La toiture et les façades exposées aux intempéries seront isolées par l’extérieur. Concernant la longère : La façade Est sera enduite. La façade Ouest sera bardée en partie haute, et enduite en partie basse. La façade Nord, sera enduite. La façade sud fera apparaître le pan de bois massif assemblé existant et sera isolée par l’intérieur. Concernant le bûcher : Les façades Ouest et Sud seront enduites. La façade Est sera ouverte sur la cour intérieure avec de grandes baies vitrées. Concernant la liaison : Crée de façon à rappeler les avancées de granges, les portes rues, les pigeonniers de notre région, elle se présente sur poteaux et sera en pan de bois pour les façades principales et bardée sur les côtés. Toutes les menuiseries seront en chêne couleur chêne naturel et équipées de double vitrage peu émissifs et gaz argon. La couverture sera en tuiles plates neuves couleur tuiles plates anciennes. Les bardages, identiques aux vieilles granges de nos campagnes, resteront de couleur naturel et se griseront avec le temps. Les enduits colorés à la chaux seront de teinte ocre jaune et orangé pour les soubassements. L’isolation thermique du bâtiment est faite : - en charpente, sur les chevrons en deux ou trois couches croisées d’isolant naturel laissant tous les bois apparents. -  en murs par une ossature bois (colombage ou bardage) ou enduits, isolée en multicouches d’isolant naturel. A l’intérieur, la charpente sera apparente et restera naturelle. Les murs seront enduits ou bardés. Les sols seront en carrelage. L’ambiance thermique intérieure sera obtenue par un chauffage au sol basse température. Les bois utilisés seront français et européen, participant ainsi a une bonne gestion des ressources. L’ensemble des solutions techniques retenues sont en adéquation avec le choix de retrouver une dimension écologique pour avoir le plaisir de vivre dans des bâtiments sains…
  • • Date de livraison : 2013 • Ville : Luyères • Département : 10 • Maitre d'ouvrage : Communauté de communes des Lacs, terres en champagne et Commune de Luyères • Architectes associés : Téqui - Pointeau architectes • Coût : 455 000 € HT • SHON : 236 M² • Nature de la mission : Complète Le projet architectural se défini par: La restitution de la longère et la restauration du bûcher datant tout deux du 17 éme siècle, la création d’un bâtiment de liaison, dans le respect de la tradition, avec des matériaux naturels. Ce bâtiment recevra un centre périscolaire et une salle socio-culturelle. Dans cette étude, le choix de l’isolation par l’extérieur prédomine. La toiture et les façades exposées aux intempéries seront isolées par l’extérieur. Concernant la longère : La façade Est sera enduite. La façade Ouest sera bardée en partie haute, et enduite en partie basse. La façade Nord, sera enduite. La façade sud fera apparaître le pan de bois massif assemblé existant et sera isolée par l’intérieur. Concernant le bûcher : Les façades Ouest et Sud seront enduites. La façade Est sera ouverte sur la cour intérieure avec de grandes baies vitrées. Concernant la liaison : Crée de façon à rappeler les avancées de granges, les portes rues, les pigeonniers de notre région, elle se présente sur poteaux et sera en pan de bois pour les façades principales et bardée sur les côtés. Toutes les menuiseries seront en chêne couleur chêne naturel et équipées de double vitrage peu émissifs et gaz argon. La couverture sera en tuiles plates neuves couleur tuiles plates anciennes. Les bardages, identiques aux vieilles granges de nos campagnes, resteront de couleur naturel et se griseront avec le temps. Les enduits colorés à la chaux seront de teinte ocre jaune et orangé pour les soubassements. L’isolation thermique du bâtiment est faite : - en charpente, sur les chevrons en deux ou trois couches croisées d’isolant naturel laissant tous les bois apparents. -  en murs par une ossature bois (colombage ou bardage) ou enduits, isolée en multicouches d’isolant naturel. A l’intérieur, la charpente sera apparente et restera naturelle. Les murs seront enduits ou bardés. Les sols seront en carrelage. L’ambiance thermique intérieure sera obtenue par un chauffage au sol basse température. Les bois utilisés seront français et européen, participant ainsi a une bonne gestion des ressources. L’ensemble des solutions techniques retenues sont en adéquation avec le choix de retrouver une dimension écologique pour avoir le plaisir de vivre dans des bâtiments sains…
  • • Date de livraison : 2013 • Ville : Luyères • Département : 10 • Maitre d'ouvrage : Communauté de communes des Lacs, terres en champagne et Commune de Luyères • Architectes associés : Téqui - Pointeau architectes • Coût : 455 000 € HT • SHON : 236 M² • Nature de la mission : Complète Le projet architectural se défini par: La restitution de la longère et la restauration du bûcher datant tout deux du 17 éme siècle, la création d’un bâtiment de liaison, dans le respect de la tradition, avec des matériaux naturels. Ce bâtiment recevra un centre périscolaire et une salle socio-culturelle. Dans cette étude, le choix de l’isolation par l’extérieur prédomine. La toiture et les façades exposées aux intempéries seront isolées par l’extérieur. Concernant la longère : La façade Est sera enduite. La façade Ouest sera bardée en partie haute, et enduite en partie basse. La façade Nord, sera enduite. La façade sud fera apparaître le pan de bois massif assemblé existant et sera isolée par l’intérieur. Concernant le bûcher : Les façades Ouest et Sud seront enduites. La façade Est sera ouverte sur la cour intérieure avec de grandes baies vitrées. Concernant la liaison : Crée de façon à rappeler les avancées de granges, les portes rues, les pigeonniers de notre région, elle se présente sur poteaux et sera en pan de bois pour les façades principales et bardée sur les côtés. Toutes les menuiseries seront en chêne couleur chêne naturel et équipées de double vitrage peu émissifs et gaz argon. La couverture sera en tuiles plates neuves couleur tuiles plates anciennes. Les bardages, identiques aux vieilles granges de nos campagnes, resteront de couleur naturel et se griseront avec le temps. Les enduits colorés à la chaux seront de teinte ocre jaune et orangé pour les soubassements. L’isolation thermique du bâtiment est faite : - en charpente, sur les chevrons en deux ou trois couches croisées d’isolant naturel laissant tous les bois apparents. -  en murs par une ossature bois (colombage ou bardage) ou enduits, isolée en multicouches d’isolant naturel. A l’intérieur, la charpente sera apparente et restera naturelle. Les murs seront enduits ou bardés. Les sols seront en carrelage. L’ambiance thermique intérieure sera obtenue par un chauffage au sol basse température. Les bois utilisés seront français et européen, participant ainsi a une bonne gestion des ressources. L’ensemble des solutions techniques retenues sont en adéquation avec le choix de retrouver une dimension écologique pour avoir le plaisir de vivre dans des bâtiments sains…
  • • Date de livraison : 2013 • Ville : Luyères • Département : 10 • Maitre d'ouvrage : Communauté de communes des Lacs, terres en champagne et Commune de Luyères • Architectes associés : Téqui - Pointeau architectes • Coût : 455 000 € HT • SHON : 236 M² • Nature de la mission : Complète Le projet architectural se défini par: La restitution de la longère et la restauration du bûcher datant tout deux du 17 éme siècle, la création d’un bâtiment de liaison, dans le respect de la tradition, avec des matériaux naturels. Ce bâtiment recevra un centre périscolaire et une salle socio-culturelle. Dans cette étude, le choix de l’isolation par l’extérieur prédomine. La toiture et les façades exposées aux intempéries seront isolées par l’extérieur. Concernant la longère : La façade Est sera enduite. La façade Ouest sera bardée en partie haute, et enduite en partie basse. La façade Nord, sera enduite. La façade sud fera apparaître le pan de bois massif assemblé existant et sera isolée par l’intérieur. Concernant le bûcher : Les façades Ouest et Sud seront enduites. La façade Est sera ouverte sur la cour intérieure avec de grandes baies vitrées. Concernant la liaison : Crée de façon à rappeler les avancées de granges, les portes rues, les pigeonniers de notre région, elle se présente sur poteaux et sera en pan de bois pour les façades principales et bardée sur les côtés. Toutes les menuiseries seront en chêne couleur chêne naturel et équipées de double vitrage peu émissifs et gaz argon. La couverture sera en tuiles plates neuves couleur tuiles plates anciennes. Les bardages, identiques aux vieilles granges de nos campagnes, resteront de couleur naturel et se griseront avec le temps. Les enduits colorés à la chaux seront de teinte ocre jaune et orangé pour les soubassements. L’isolation thermique du bâtiment est faite : - en charpente, sur les chevrons en deux ou trois couches croisées d’isolant naturel laissant tous les bois apparents. -  en murs par une ossature bois (colombage ou bardage) ou enduits, isolée en multicouches d’isolant naturel. A l’intérieur, la charpente sera apparente et restera naturelle. Les murs seront enduits ou bardés. Les sols seront en carrelage. L’ambiance thermique intérieure sera obtenue par un chauffage au sol basse température. Les bois utilisés seront français et européen, participant ainsi a une bonne gestion des ressources. L’ensemble des solutions techniques retenues sont en adéquation avec le choix de retrouver une dimension écologique pour avoir le plaisir de vivre dans des bâtiments sains…
  • • Date de livraison : 2013 • Ville : Luyères • Département : 10 • Maitre d'ouvrage : Communauté de communes des Lacs, terres en champagne et Commune de Luyères • Architectes associés : Téqui - Pointeau architectes • Coût : 455 000 € HT • SHON : 236 M² • Nature de la mission : Complète Le projet architectural se défini par: La restitution de la longère et la restauration du bûcher datant tout deux du 17 éme siècle, la création d’un bâtiment de liaison, dans le respect de la tradition, avec des matériaux naturels. Ce bâtiment recevra un centre périscolaire et une salle socio-culturelle. Dans cette étude, le choix de l’isolation par l’extérieur prédomine. La toiture et les façades exposées aux intempéries seront isolées par l’extérieur. Concernant la longère : La façade Est sera enduite. La façade Ouest sera bardée en partie haute, et enduite en partie basse. La façade Nord, sera enduite. La façade sud fera apparaître le pan de bois massif assemblé existant et sera isolée par l’intérieur. Concernant le bûcher : Les façades Ouest et Sud seront enduites. La façade Est sera ouverte sur la cour intérieure avec de grandes baies vitrées. Concernant la liaison : Crée de façon à rappeler les avancées de granges, les portes rues, les pigeonniers de notre région, elle se présente sur poteaux et sera en pan de bois pour les façades principales et bardée sur les côtés. Toutes les menuiseries seront en chêne couleur chêne naturel et équipées de double vitrage peu émissifs et gaz argon. La couverture sera en tuiles plates neuves couleur tuiles plates anciennes. Les bardages, identiques aux vieilles granges de nos campagnes, resteront de couleur naturel et se griseront avec le temps. Les enduits colorés à la chaux seront de teinte ocre jaune et orangé pour les soubassements. L’isolation thermique du bâtiment est faite : - en charpente, sur les chevrons en deux ou trois couches croisées d’isolant naturel laissant tous les bois apparents. -  en murs par une ossature bois (colombage ou bardage) ou enduits, isolée en multicouches d’isolant naturel. A l’intérieur, la charpente sera apparente et restera naturelle. Les murs seront enduits ou bardés. Les sols seront en carrelage. L’ambiance thermique intérieure sera obtenue par un chauffage au sol basse température. Les bois utilisés seront français et européen, participant ainsi a une bonne gestion des ressources. L’ensemble des solutions techniques retenues sont en adéquation avec le choix de retrouver une dimension écologique pour avoir le plaisir de vivre dans des bâtiments sains…
  • • Date de livraison : 2013 • Ville : Luyères • Département : 10 • Maitre d'ouvrage : Communauté de communes des Lacs, terres en champagne et Commune de Luyères • Architectes associés : Téqui - Pointeau architectes • Coût : 455 000 € HT • SHON : 236 M² • Nature de la mission : Complète Le projet architectural se défini par: La restitution de la longère et la restauration du bûcher datant tout deux du 17 éme siècle, la création d’un bâtiment de liaison, dans le respect de la tradition, avec des matériaux naturels. Ce bâtiment recevra un centre périscolaire et une salle socio-culturelle. Dans cette étude, le choix de l’isolation par l’extérieur prédomine. La toiture et les façades exposées aux intempéries seront isolées par l’extérieur. Concernant la longère : La façade Est sera enduite. La façade Ouest sera bardée en partie haute, et enduite en partie basse. La façade Nord, sera enduite. La façade sud fera apparaître le pan de bois massif assemblé existant et sera isolée par l’intérieur. Concernant le bûcher : Les façades Ouest et Sud seront enduites. La façade Est sera ouverte sur la cour intérieure avec de grandes baies vitrées. Concernant la liaison : Crée de façon à rappeler les avancées de granges, les portes rues, les pigeonniers de notre région, elle se présente sur poteaux et sera en pan de bois pour les façades principales et bardée sur les côtés. Toutes les menuiseries seront en chêne couleur chêne naturel et équipées de double vitrage peu émissifs et gaz argon. La couverture sera en tuiles plates neuves couleur tuiles plates anciennes. Les bardages, identiques aux vieilles granges de nos campagnes, resteront de couleur naturel et se griseront avec le temps. Les enduits colorés à la chaux seront de teinte ocre jaune et orangé pour les soubassements. L’isolation thermique du bâtiment est faite : - en charpente, sur les chevrons en deux ou trois couches croisées d’isolant naturel laissant tous les bois apparents. -  en murs par une ossature bois (colombage ou bardage) ou enduits, isolée en multicouches d’isolant naturel. A l’intérieur, la charpente sera apparente et restera naturelle. Les murs seront enduits ou bardés. Les sols seront en carrelage. L’ambiance thermique intérieure sera obtenue par un chauffage au sol basse température. Les bois utilisés seront français et européen, participant ainsi a une bonne gestion des ressources. L’ensemble des solutions techniques retenues sont en adéquation avec le choix de retrouver une dimension écologique pour avoir le plaisir de vivre dans des bâtiments sains…
  • • Date de livraison : 2013 • Ville : Luyères • Département : 10 • Maitre d'ouvrage : Communauté de communes des Lacs, terres en champagne et Commune de Luyères • Architectes associés : Téqui - Pointeau architectes • Coût : 455 000 € HT • SHON : 236 M² • Nature de la mission : Complète Le projet architectural se défini par: La restitution de la longère et la restauration du bûcher datant tout deux du 17 éme siècle, la création d’un bâtiment de liaison, dans le respect de la tradition, avec des matériaux naturels. Ce bâtiment recevra un centre périscolaire et une salle socio-culturelle. Dans cette étude, le choix de l’isolation par l’extérieur prédomine. La toiture et les façades exposées aux intempéries seront isolées par l’extérieur. Concernant la longère : La façade Est sera enduite. La façade Ouest sera bardée en partie haute, et enduite en partie basse. La façade Nord, sera enduite. La façade sud fera apparaître le pan de bois massif assemblé existant et sera isolée par l’intérieur. Concernant le bûcher : Les façades Ouest et Sud seront enduites. La façade Est sera ouverte sur la cour intérieure avec de grandes baies vitrées. Concernant la liaison : Crée de façon à rappeler les avancées de granges, les portes rues, les pigeonniers de notre région, elle se présente sur poteaux et sera en pan de bois pour les façades principales et bardée sur les côtés. Toutes les menuiseries seront en chêne couleur chêne naturel et équipées de double vitrage peu émissifs et gaz argon. La couverture sera en tuiles plates neuves couleur tuiles plates anciennes. Les bardages, identiques aux vieilles granges de nos campagnes, resteront de couleur naturel et se griseront avec le temps. Les enduits colorés à la chaux seront de teinte ocre jaune et orangé pour les soubassements. L’isolation thermique du bâtiment est faite : - en charpente, sur les chevrons en deux ou trois couches croisées d’isolant naturel laissant tous les bois apparents. -  en murs par une ossature bois (colombage ou bardage) ou enduits, isolée en multicouches d’isolant naturel. A l’intérieur, la charpente sera apparente et restera naturelle. Les murs seront enduits ou bardés. Les sols seront en carrelage. L’ambiance thermique intérieure sera obtenue par un chauffage au sol basse température. Les bois utilisés seront français et européen, participant ainsi a une bonne gestion des ressources. L’ensemble des solutions techniques retenues sont en adéquation avec le choix de retrouver une dimension écologique pour avoir le plaisir de vivre dans des bâtiments sains…
  • • Date de livraison : 2013 • Ville : Luyères • Département : 10 • Maitre d'ouvrage : Communauté de communes des Lacs, terres en champagne et Commune de Luyères • Architectes associés : Téqui - Pointeau architectes • Coût : 455 000 € HT • SHON : 236 M² • Nature de la mission : Complète Le projet architectural se défini par: La restitution de la longère et la restauration du bûcher datant tout deux du 17 éme siècle, la création d’un bâtiment de liaison, dans le respect de la tradition, avec des matériaux naturels. Ce bâtiment recevra un centre périscolaire et une salle socio-culturelle. Dans cette étude, le choix de l’isolation par l’extérieur prédomine. La toiture et les façades exposées aux intempéries seront isolées par l’extérieur. Concernant la longère : La façade Est sera enduite. La façade Ouest sera bardée en partie haute, et enduite en partie basse. La façade Nord, sera enduite. La façade sud fera apparaître le pan de bois massif assemblé existant et sera isolée par l’intérieur. Concernant le bûcher : Les façades Ouest et Sud seront enduites. La façade Est sera ouverte sur la cour intérieure avec de grandes baies vitrées. Concernant la liaison : Crée de façon à rappeler les avancées de granges, les portes rues, les pigeonniers de notre région, elle se présente sur poteaux et sera en pan de bois pour les façades principales et bardée sur les côtés. Toutes les menuiseries seront en chêne couleur chêne naturel et équipées de double vitrage peu émissifs et gaz argon. La couverture sera en tuiles plates neuves couleur tuiles plates anciennes. Les bardages, identiques aux vieilles granges de nos campagnes, resteront de couleur naturel et se griseront avec le temps. Les enduits colorés à la chaux seront de teinte ocre jaune et orangé pour les soubassements. L’isolation thermique du bâtiment est faite : - en charpente, sur les chevrons en deux ou trois couches croisées d’isolant naturel laissant tous les bois apparents. -  en murs par une ossature bois (colombage ou bardage) ou enduits, isolée en multicouches d’isolant naturel. A l’intérieur, la charpente sera apparente et restera naturelle. Les murs seront enduits ou bardés. Les sols seront en carrelage. L’ambiance thermique intérieure sera obtenue par un chauffage au sol basse température. Les bois utilisés seront français et européen, participant ainsi a une bonne gestion des ressources. L’ensemble des solutions techniques retenues sont en adéquation avec le choix de retrouver une dimension écologique pour avoir le plaisir de vivre dans des bâtiments sains…
  • • Date de livraison : 2013 • Ville : Luyères • Département : 10 • Maitre d'ouvrage : Communauté de communes des Lacs, terres en champagne et Commune de Luyères • Architectes associés : Téqui - Pointeau architectes • Coût : 455 000 € HT • SHON : 236 M² • Nature de la mission : Complète Le projet architectural se défini par: La restitution de la longère et la restauration du bûcher datant tout deux du 17 éme siècle, la création d’un bâtiment de liaison, dans le respect de la tradition, avec des matériaux naturels. Ce bâtiment recevra un centre périscolaire et une salle socio-culturelle. Dans cette étude, le choix de l’isolation par l’extérieur prédomine. La toiture et les façades exposées aux intempéries seront isolées par l’extérieur. Concernant la longère : La façade Est sera enduite. La façade Ouest sera bardée en partie haute, et enduite en partie basse. La façade Nord, sera enduite. La façade sud fera apparaître le pan de bois massif assemblé existant et sera isolée par l’intérieur. Concernant le bûcher : Les façades Ouest et Sud seront enduites. La façade Est sera ouverte sur la cour intérieure avec de grandes baies vitrées. Concernant la liaison : Crée de façon à rappeler les avancées de granges, les portes rues, les pigeonniers de notre région, elle se présente sur poteaux et sera en pan de bois pour les façades principales et bardée sur les côtés. Toutes les menuiseries seront en chêne couleur chêne naturel et équipées de double vitrage peu émissifs et gaz argon. La couverture sera en tuiles plates neuves couleur tuiles plates anciennes. Les bardages, identiques aux vieilles granges de nos campagnes, resteront de couleur naturel et se griseront avec le temps. Les enduits colorés à la chaux seront de teinte ocre jaune et orangé pour les soubassements. L’isolation thermique du bâtiment est faite : - en charpente, sur les chevrons en deux ou trois couches croisées d’isolant naturel laissant tous les bois apparents. -  en murs par une ossature bois (colombage ou bardage) ou enduits, isolée en multicouches d’isolant naturel. A l’intérieur, la charpente sera apparente et restera naturelle. Les murs seront enduits ou bardés. Les sols seront en carrelage. L’ambiance thermique intérieure sera obtenue par un chauffage au sol basse température. Les bois utilisés seront français et européen, participant ainsi a une bonne gestion des ressources. L’ensemble des solutions techniques retenues sont en adéquation avec le choix de retrouver une dimension écologique pour avoir le plaisir de vivre dans des bâtiments sains…