JEAN-BAPTISTE FRENOVE

  • Habitat 
    2014
    (44 - Loire-Atlantique)
    44220 COUERON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    AURA Architectes
    Maître d’ouvrage :
    SUDEO
    Construction de 2 fois 30 logements BBC, labellisé Effinergie par PROMOTELEC dont 20% de logements sociaux (loi SRU), le reste en loi Scellier et accession à la propriété.
    Au delà des dispositions visant à respecter le prospect en matière de continuité urbaine, le bâtiment cherche à réduire son impact vis-à-vis de l’environnement proche.
    Le bâtiment voit la majorité de son volume construit dans la bande principale, mais cherche à disperser son volume sur la profondeur de la parcelle. L’objectif est de créer une bande de logements traversants Est-Ouest. Par ce biais, nous proposons du logement intermédiaire mi maison, mi appartement. L’objectif du dispositif architectural est d’avoir un pignon le moins large possible bien en dessous des 20m de la bande principale. Nous avons réduit son impact sur le bâti voisin comme sur la bande constructible secondaire et concevons plus d’appartements traversants dans le volume principal. Des appartements en escalier avec un jeu de terrasse accessibles accompagnent la déclivité du terrain qui absorbe la hauteur du bâti.
    Le traitement de l’attique accompagne cette volonté. Le toit terrasse permet une hauteur moindre sans la réalisation de combles. L’utilisation du zinc et le traitement du pignon dans ce type de teinte est à l’image d’une couverture.Il permet de réduire l’effet de hauteur. Le traitement des façades est généreux avec des espaces extérieurs type loggia ou balcons qui animeront l’ensemble grâce au potentiel d’appropriation par les résidents (plantes etc.).
  • Habitat 
    2014
    (44 - Loire-Atlantique)
    44220 COUERON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    AURA Architectes
    Maître d’ouvrage :
    SUDEO
    Construction de 2 fois 30 logements BBC, labellisé Effinergie par PROMOTELEC dont 20% de logements sociaux (loi SRU), le reste en loi Scellier et accession à la propriété.
    Au delà des dispositions visant à respecter le prospect en matière de continuité urbaine, le bâtiment cherche à réduire son impact vis-à-vis de l’environnement proche.
    Le bâtiment voit la majorité de son volume construit dans la bande principale, mais cherche à disperser son volume sur la profondeur de la parcelle. L’objectif est de créer une bande de logements traversants Est-Ouest. Par ce biais, nous proposons du logement intermédiaire mi maison, mi appartement. L’objectif du dispositif architectural est d’avoir un pignon le moins large possible bien en dessous des 20m de la bande principale. Nous avons réduit son impact sur le bâti voisin comme sur la bande constructible secondaire et concevons plus d’appartements traversants dans le volume principal. Des appartements en escalier avec un jeu de terrasse accessibles accompagnent la déclivité du terrain qui absorbe la hauteur du bâti.
    Le traitement de l’attique accompagne cette volonté. Le toit terrasse permet une hauteur moindre sans la réalisation de combles. L’utilisation du zinc et le traitement du pignon dans ce type de teinte est à l’image d’une couverture.Il permet de réduire l’effet de hauteur. Le traitement des façades est généreux avec des espaces extérieurs type loggia ou balcons qui animeront l’ensemble grâce au potentiel d’appropriation par les résidents (plantes etc.).
  • Habitat 
    2014
    (44 - Loire-Atlantique)
    44220 COUERON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    AURA Architectes
    Maître d’ouvrage :
    SUDEO
    Construction de 2 fois 30 logements BBC, labellisé Effinergie par PROMOTELEC dont 20% de logements sociaux (loi SRU), le reste en loi Scellier et accession à la propriété.
    Au delà des dispositions visant à respecter le prospect en matière de continuité urbaine, le bâtiment cherche à réduire son impact vis-à-vis de l’environnement proche.
    Le bâtiment voit la majorité de son volume construit dans la bande principale, mais cherche à disperser son volume sur la profondeur de la parcelle. L’objectif est de créer une bande de logements traversants Est-Ouest. Par ce biais, nous proposons du logement intermédiaire mi maison, mi appartement. L’objectif du dispositif architectural est d’avoir un pignon le moins large possible bien en dessous des 20m de la bande principale. Nous avons réduit son impact sur le bâti voisin comme sur la bande constructible secondaire et concevons plus d’appartements traversants dans le volume principal. Des appartements en escalier avec un jeu de terrasse accessibles accompagnent la déclivité du terrain qui absorbe la hauteur du bâti.
    Le traitement de l’attique accompagne cette volonté. Le toit terrasse permet une hauteur moindre sans la réalisation de combles. L’utilisation du zinc et le traitement du pignon dans ce type de teinte est à l’image d’une couverture.Il permet de réduire l’effet de hauteur. Le traitement des façades est généreux avec des espaces extérieurs type loggia ou balcons qui animeront l’ensemble grâce au potentiel d’appropriation par les résidents (plantes etc.).
  • Habitat 
    2014
    (44 - Loire-Atlantique)
    44220 COUERON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    AURA Architectes
    Maître d’ouvrage :
    SUDEO
    Construction de 2 fois 30 logements BBC, labellisé Effinergie par PROMOTELEC dont 20% de logements sociaux (loi SRU), le reste en loi Scellier et accession à la propriété.
    Au delà des dispositions visant à respecter le prospect en matière de continuité urbaine, le bâtiment cherche à réduire son impact vis-à-vis de l’environnement proche.
    Le bâtiment voit la majorité de son volume construit dans la bande principale, mais cherche à disperser son volume sur la profondeur de la parcelle. L’objectif est de créer une bande de logements traversants Est-Ouest. Par ce biais, nous proposons du logement intermédiaire mi maison, mi appartement. L’objectif du dispositif architectural est d’avoir un pignon le moins large possible bien en dessous des 20m de la bande principale. Nous avons réduit son impact sur le bâti voisin comme sur la bande constructible secondaire et concevons plus d’appartements traversants dans le volume principal. Des appartements en escalier avec un jeu de terrasse accessibles accompagnent la déclivité du terrain qui absorbe la hauteur du bâti.
    Le traitement de l’attique accompagne cette volonté. Le toit terrasse permet une hauteur moindre sans la réalisation de combles. L’utilisation du zinc et le traitement du pignon dans ce type de teinte est à l’image d’une couverture.Il permet de réduire l’effet de hauteur. Le traitement des façades est généreux avec des espaces extérieurs type loggia ou balcons qui animeront l’ensemble grâce au potentiel d’appropriation par les résidents (plantes etc.).
  • Habitat 
    2014
    (44 - Loire-Atlantique)
    44220 COUERON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    AURA Architectes
    Maître d’ouvrage :
    SUDEO
    Construction de 2 fois 30 logements BBC, labellisé Effinergie par PROMOTELEC dont 20% de logements sociaux (loi SRU), le reste en loi Scellier et accession à la propriété.
    Au delà des dispositions visant à respecter le prospect en matière de continuité urbaine, le bâtiment cherche à réduire son impact vis-à-vis de l’environnement proche.
    Le bâtiment voit la majorité de son volume construit dans la bande principale, mais cherche à disperser son volume sur la profondeur de la parcelle. L’objectif est de créer une bande de logements traversants Est-Ouest. Par ce biais, nous proposons du logement intermédiaire mi maison, mi appartement. L’objectif du dispositif architectural est d’avoir un pignon le moins large possible bien en dessous des 20m de la bande principale. Nous avons réduit son impact sur le bâti voisin comme sur la bande constructible secondaire et concevons plus d’appartements traversants dans le volume principal. Des appartements en escalier avec un jeu de terrasse accessibles accompagnent la déclivité du terrain qui absorbe la hauteur du bâti.
    Le traitement de l’attique accompagne cette volonté. Le toit terrasse permet une hauteur moindre sans la réalisation de combles. L’utilisation du zinc et le traitement du pignon dans ce type de teinte est à l’image d’une couverture.Il permet de réduire l’effet de hauteur. Le traitement des façades est généreux avec des espaces extérieurs type loggia ou balcons qui animeront l’ensemble grâce au potentiel d’appropriation par les résidents (plantes etc.).
  • Habitat 
    2014
    (44 - Loire-Atlantique)
    44220 COUERON
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    AURA Architectes
    Maître d’ouvrage :
    SUDEO
    Construction de 2 fois 30 logements BBC, labellisé Effinergie par PROMOTELEC dont 20% de logements sociaux (loi SRU), le reste en loi Scellier et accession à la propriété.
    Au delà des dispositions visant à respecter le prospect en matière de continuité urbaine, le bâtiment cherche à réduire son impact vis-à-vis de l’environnement proche.
    Le bâtiment voit la majorité de son volume construit dans la bande principale, mais cherche à disperser son volume sur la profondeur de la parcelle. L’objectif est de créer une bande de logements traversants Est-Ouest. Par ce biais, nous proposons du logement intermédiaire mi maison, mi appartement. L’objectif du dispositif architectural est d’avoir un pignon le moins large possible bien en dessous des 20m de la bande principale. Nous avons réduit son impact sur le bâti voisin comme sur la bande constructible secondaire et concevons plus d’appartements traversants dans le volume principal. Des appartements en escalier avec un jeu de terrasse accessibles accompagnent la déclivité du terrain qui absorbe la hauteur du bâti.
    Le traitement de l’attique accompagne cette volonté. Le toit terrasse permet une hauteur moindre sans la réalisation de combles. L’utilisation du zinc et le traitement du pignon dans ce type de teinte est à l’image d’une couverture.Il permet de réduire l’effet de hauteur. Le traitement des façades est généreux avec des espaces extérieurs type loggia ou balcons qui animeront l’ensemble grâce au potentiel d’appropriation par les résidents (plantes etc.).