Jacques PORTE

  • • Ville : St GEORGES LAGRICOL
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Commune
    • Nature de la mission : complète


    Révélées lors de simples travaux d’entretien intérieur, les peintures murales de l’église ont fait l’objet d’une restauration complète dans le respect de l’authenticité de l’œuvre.

    Les dégagements ont été effectués jusqu’aux premiers décors découverts. Après refixation et nettoyage, les lacunes fermées, résultant souvent du piquage nécessaire pour faire adhérer un enduit postérieur, sont réintégrées. Ces interventions réalisées au trattegio, restent décelables à l’œil tout en participant au rétablissement de la gamme chromatique de l’œuvre.

    Les vestiges correspondent aux grandes étapes de transformation de l’église : décors figuratifs de la fin du XIIIe siècle dans la chapelle mortuaire nord, pochoirs et faux appareils du XVIe siècle dans le bas-côté sud, grisailles avec rehauts rouges et jaunes du XVIIe siècle dans la nef.
  • • Ville : St GEORGES LAGRICOL
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Commune
    • Nature de la mission : complète


    Révélées lors de simples travaux d’entretien intérieur, les peintures murales de l’église ont fait l’objet d’une restauration complète dans le respect de l’authenticité de l’œuvre.

    Les dégagements ont été effectués jusqu’aux premiers décors découverts. Après refixation et nettoyage, les lacunes fermées, résultant souvent du piquage nécessaire pour faire adhérer un enduit postérieur, sont réintégrées. Ces interventions réalisées au trattegio, restent décelables à l’œil tout en participant au rétablissement de la gamme chromatique de l’œuvre.

    Les vestiges correspondent aux grandes étapes de transformation de l’église : décors figuratifs de la fin du XIIIe siècle dans la chapelle mortuaire nord, pochoirs et faux appareils du XVIe siècle dans le bas-côté sud, grisailles avec rehauts rouges et jaunes du XVIIe siècle dans la nef.
  • • Ville : St GEORGES LAGRICOL
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Commune
    • Nature de la mission : complète


    Révélées lors de simples travaux d’entretien intérieur, les peintures murales de l’église ont fait l’objet d’une restauration complète dans le respect de l’authenticité de l’œuvre.

    Les dégagements ont été effectués jusqu’aux premiers décors découverts. Après refixation et nettoyage, les lacunes fermées, résultant souvent du piquage nécessaire pour faire adhérer un enduit postérieur, sont réintégrées. Ces interventions réalisées au trattegio, restent décelables à l’œil tout en participant au rétablissement de la gamme chromatique de l’œuvre.

    Les vestiges correspondent aux grandes étapes de transformation de l’église : décors figuratifs de la fin du XIIIe siècle dans la chapelle mortuaire nord, pochoirs et faux appareils du XVIe siècle dans le bas-côté sud, grisailles avec rehauts rouges et jaunes du XVIIe siècle dans la nef.
  • • Ville : St GEORGES LAGRICOL
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Commune
    • Nature de la mission : complète


    Révélées lors de simples travaux d’entretien intérieur, les peintures murales de l’église ont fait l’objet d’une restauration complète dans le respect de l’authenticité de l’œuvre.

    Les dégagements ont été effectués jusqu’aux premiers décors découverts. Après refixation et nettoyage, les lacunes fermées, résultant souvent du piquage nécessaire pour faire adhérer un enduit postérieur, sont réintégrées. Ces interventions réalisées au trattegio, restent décelables à l’œil tout en participant au rétablissement de la gamme chromatique de l’œuvre.

    Les vestiges correspondent aux grandes étapes de transformation de l’église : décors figuratifs de la fin du XIIIe siècle dans la chapelle mortuaire nord, pochoirs et faux appareils du XVIe siècle dans le bas-côté sud, grisailles avec rehauts rouges et jaunes du XVIIe siècle dans la nef.
  • • Ville : St GEORGES LAGRICOL
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Commune
    • Nature de la mission : complète


    Révélées lors de simples travaux d’entretien intérieur, les peintures murales de l’église ont fait l’objet d’une restauration complète dans le respect de l’authenticité de l’œuvre.

    Les dégagements ont été effectués jusqu’aux premiers décors découverts. Après refixation et nettoyage, les lacunes fermées, résultant souvent du piquage nécessaire pour faire adhérer un enduit postérieur, sont réintégrées. Ces interventions réalisées au trattegio, restent décelables à l’œil tout en participant au rétablissement de la gamme chromatique de l’œuvre.

    Les vestiges correspondent aux grandes étapes de transformation de l’église : décors figuratifs de la fin du XIIIe siècle dans la chapelle mortuaire nord, pochoirs et faux appareils du XVIe siècle dans le bas-côté sud, grisailles avec rehauts rouges et jaunes du XVIIe siècle dans la nef.
  • • Ville : St GEORGES LAGRICOL
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Commune
    • Nature de la mission : complète


    Révélées lors de simples travaux d’entretien intérieur, les peintures murales de l’église ont fait l’objet d’une restauration complète dans le respect de l’authenticité de l’œuvre.

    Les dégagements ont été effectués jusqu’aux premiers décors découverts. Après refixation et nettoyage, les lacunes fermées, résultant souvent du piquage nécessaire pour faire adhérer un enduit postérieur, sont réintégrées. Ces interventions réalisées au trattegio, restent décelables à l’œil tout en participant au rétablissement de la gamme chromatique de l’œuvre.

    Les vestiges correspondent aux grandes étapes de transformation de l’église : décors figuratifs de la fin du XIIIe siècle dans la chapelle mortuaire nord, pochoirs et faux appareils du XVIe siècle dans le bas-côté sud, grisailles avec rehauts rouges et jaunes du XVIIe siècle dans la nef.
  • • Ville : St GEORGES LAGRICOL
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Commune
    • Nature de la mission : complète


    Révélées lors de simples travaux d’entretien intérieur, les peintures murales de l’église ont fait l’objet d’une restauration complète dans le respect de l’authenticité de l’œuvre.

    Les dégagements ont été effectués jusqu’aux premiers décors découverts. Après refixation et nettoyage, les lacunes fermées, résultant souvent du piquage nécessaire pour faire adhérer un enduit postérieur, sont réintégrées. Ces interventions réalisées au trattegio, restent décelables à l’œil tout en participant au rétablissement de la gamme chromatique de l’œuvre.

    Les vestiges correspondent aux grandes étapes de transformation de l’église : décors figuratifs de la fin du XIIIe siècle dans la chapelle mortuaire nord, pochoirs et faux appareils du XVIe siècle dans le bas-côté sud, grisailles avec rehauts rouges et jaunes du XVIIe siècle dans la nef.
  • • Ville : St GEORGES LAGRICOL
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Commune
    • Nature de la mission : complète


    Révélées lors de simples travaux d’entretien intérieur, les peintures murales de l’église ont fait l’objet d’une restauration complète dans le respect de l’authenticité de l’œuvre.

    Les dégagements ont été effectués jusqu’aux premiers décors découverts. Après refixation et nettoyage, les lacunes fermées, résultant souvent du piquage nécessaire pour faire adhérer un enduit postérieur, sont réintégrées. Ces interventions réalisées au trattegio, restent décelables à l’œil tout en participant au rétablissement de la gamme chromatique de l’œuvre.

    Les vestiges correspondent aux grandes étapes de transformation de l’église : décors figuratifs de la fin du XIIIe siècle dans la chapelle mortuaire nord, pochoirs et faux appareils du XVIe siècle dans le bas-côté sud, grisailles avec rehauts rouges et jaunes du XVIIe siècle dans la nef.