Jacques PORTE

  • • Ville : VEZEZOUX
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Commune
    • Nature de la mission : Complète

    La charpente dégradée du clocher était étayée. Les parements en maçonnerie de petits moellons avaient perdu leurs joints et leur mortier de hourdage, mettant cause la stabilité de l’édifice. Le grès houiller des piles et contreforts, pierre sujette à desquamation, était très usé. Après la réfection des couvertures en tuiles « canal », tous les parements ont été enduits à « pierre-vue » au mortier de chaux grasse et XHN. Des coulis d’injection à la chaux ont permis de redonner leur stabilité aux murs. Les pierres de taille présentant une dégradation très avancée ont été changées. La terrasse du porche a été étanchée au plomb. La polychromie intérieure du porche a été dégagée et consolidée. L’ancien tympan roman a été nettoyé avec un médium végétal (noyaux de pêche).
  • • Ville : VEZEZOUX
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Commune
    • Nature de la mission : Complète

    La charpente dégradée du clocher était étayée. Les parements en maçonnerie de petits moellons avaient perdu leurs joints et leur mortier de hourdage, mettant cause la stabilité de l’édifice. Le grès houiller des piles et contreforts, pierre sujette à desquamation, était très usé. Après la réfection des couvertures en tuiles « canal », tous les parements ont été enduits à « pierre-vue » au mortier de chaux grasse et XHN. Des coulis d’injection à la chaux ont permis de redonner leur stabilité aux murs. Les pierres de taille présentant une dégradation très avancée ont été changées. La terrasse du porche a été étanchée au plomb. La polychromie intérieure du porche a été dégagée et consolidée. L’ancien tympan roman a été nettoyé avec un médium végétal (noyaux de pêche).
  • • Ville : VEZEZOUX
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Commune
    • Nature de la mission : Complète

    La charpente dégradée du clocher était étayée. Les parements en maçonnerie de petits moellons avaient perdu leurs joints et leur mortier de hourdage, mettant cause la stabilité de l’édifice. Le grès houiller des piles et contreforts, pierre sujette à desquamation, était très usé. Après la réfection des couvertures en tuiles « canal », tous les parements ont été enduits à « pierre-vue » au mortier de chaux grasse et XHN. Des coulis d’injection à la chaux ont permis de redonner leur stabilité aux murs. Les pierres de taille présentant une dégradation très avancée ont été changées. La terrasse du porche a été étanchée au plomb. La polychromie intérieure du porche a été dégagée et consolidée. L’ancien tympan roman a été nettoyé avec un médium végétal (noyaux de pêche).
  • • Ville : VEZEZOUX
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Commune
    • Nature de la mission : Complète

    La charpente dégradée du clocher était étayée. Les parements en maçonnerie de petits moellons avaient perdu leurs joints et leur mortier de hourdage, mettant cause la stabilité de l’édifice. Le grès houiller des piles et contreforts, pierre sujette à desquamation, était très usé. Après la réfection des couvertures en tuiles « canal », tous les parements ont été enduits à « pierre-vue » au mortier de chaux grasse et XHN. Des coulis d’injection à la chaux ont permis de redonner leur stabilité aux murs. Les pierres de taille présentant une dégradation très avancée ont été changées. La terrasse du porche a été étanchée au plomb. La polychromie intérieure du porche a été dégagée et consolidée. L’ancien tympan roman a été nettoyé avec un médium végétal (noyaux de pêche).
  • • Ville : VEZEZOUX
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Commune
    • Nature de la mission : Complète

    La charpente dégradée du clocher était étayée. Les parements en maçonnerie de petits moellons avaient perdu leurs joints et leur mortier de hourdage, mettant cause la stabilité de l’édifice. Le grès houiller des piles et contreforts, pierre sujette à desquamation, était très usé. Après la réfection des couvertures en tuiles « canal », tous les parements ont été enduits à « pierre-vue » au mortier de chaux grasse et XHN. Des coulis d’injection à la chaux ont permis de redonner leur stabilité aux murs. Les pierres de taille présentant une dégradation très avancée ont été changées. La terrasse du porche a été étanchée au plomb. La polychromie intérieure du porche a été dégagée et consolidée. L’ancien tympan roman a été nettoyé avec un médium végétal (noyaux de pêche).