Jacques PORTE

  • • Ville : ESPALEM
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Commune
    • Nature de la mission : Complète

    Les dégradations des parements extérieurs et une couverture mal adaptée ont conduit la Commune à programmer une première tranche de travaux de restauration. Après la réfection de la couverture du chevet en lauze de schiste, la nef et les chapelles latérales ont été couvertes avec des tuiles « canal » artisanales. Les parements ont été enduits au mortier de chaux grasse taloché. Les verrières ont été révisées et équipées de raquettes de protection. Le réseau des eaux de pluie a été repris.
  • • Ville : ESPALEM
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Commune
    • Nature de la mission : Complète

    Les dégradations des parements extérieurs et une couverture mal adaptée ont conduit la Commune à programmer une première tranche de travaux de restauration. Après la réfection de la couverture du chevet en lauze de schiste, la nef et les chapelles latérales ont été couvertes avec des tuiles « canal » artisanales. Les parements ont été enduits au mortier de chaux grasse taloché. Les verrières ont été révisées et équipées de raquettes de protection. Le réseau des eaux de pluie a été repris.
  • • Ville : ESPALEM
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Commune
    • Nature de la mission : Complète

    Les dégradations des parements extérieurs et une couverture mal adaptée ont conduit la Commune à programmer une première tranche de travaux de restauration. Après la réfection de la couverture du chevet en lauze de schiste, la nef et les chapelles latérales ont été couvertes avec des tuiles « canal » artisanales. Les parements ont été enduits au mortier de chaux grasse taloché. Les verrières ont été révisées et équipées de raquettes de protection. Le réseau des eaux de pluie a été repris.
  • • Ville : ESPALEM
    • Département : Haute-Loire
    • Maitre d'ouvrage : Commune
    • Nature de la mission : Complète

    Les dégradations des parements extérieurs et une couverture mal adaptée ont conduit la Commune à programmer une première tranche de travaux de restauration. Après la réfection de la couverture du chevet en lauze de schiste, la nef et les chapelles latérales ont été couvertes avec des tuiles « canal » artisanales. Les parements ont été enduits au mortier de chaux grasse taloché. Les verrières ont été révisées et équipées de raquettes de protection. Le réseau des eaux de pluie a été repris.