interieur rue architecture

  • • Date de livraison : juillet 2007
    • Ville : La Souterraine
    • Département : creuse
    • Maitre d'ouvrage : commune de La Souterraine (23)
    • Coût : 1 500 000 € HT
    • Nature de la mission : mission témoin infrastructure

    Créer un pôle intermodal, c’est s’inscrire complètement dans les questionnements de la ville contemporaine, c’est-à-dire, penser une ville où la mobilité est une réalité importante, une ville structurée autour de la multipolarité. Une ville dont il faut maintenant et perpétuellement réinventer les espaces publics, trop souvent réduits à leurs fonctions techniques. Un pôle intermodal est un lieu de notre temps présent. Ce n’est pas uniquement un espace où se rassemblent les différents modes de transports. C’est un lieu qui s’invente autour des déplacements, c’est un lieu qui pourrait structurer un certain nombre de services et qui doit correspondre à une pensée de la ville du futur, prenant en compte les modes doux (vélos, piéton). C’est un véritable espace public, pensé comme tel, librement accessible à tous, que l’on soit habitant, visiteur… Que l’on soit piéton, cycliste ou automobiliste.
  • • Date de livraison : juillet 2007
    • Ville : La Souterraine
    • Département : creuse
    • Maitre d'ouvrage : commune de La Souterraine (23)
    • Coût : 1 500 000 € HT
    • Nature de la mission : mission témoin infrastructure

    Créer un pôle intermodal, c’est s’inscrire complètement dans les questionnements de la ville contemporaine, c’est-à-dire, penser une ville où la mobilité est une réalité importante, une ville structurée autour de la multipolarité. Une ville dont il faut maintenant et perpétuellement réinventer les espaces publics, trop souvent réduits à leurs fonctions techniques. Un pôle intermodal est un lieu de notre temps présent. Ce n’est pas uniquement un espace où se rassemblent les différents modes de transports. C’est un lieu qui s’invente autour des déplacements, c’est un lieu qui pourrait structurer un certain nombre de services et qui doit correspondre à une pensée de la ville du futur, prenant en compte les modes doux (vélos, piéton). C’est un véritable espace public, pensé comme tel, librement accessible à tous, que l’on soit habitant, visiteur… Que l’on soit piéton, cycliste ou automobiliste.
  • • Date de livraison : juillet 2007
    • Ville : La Souterraine
    • Département : creuse
    • Maitre d'ouvrage : commune de La Souterraine (23)
    • Coût : 1 500 000 € HT
    • Nature de la mission : mission témoin infrastructure

    Créer un pôle intermodal, c’est s’inscrire complètement dans les questionnements de la ville contemporaine, c’est-à-dire, penser une ville où la mobilité est une réalité importante, une ville structurée autour de la multipolarité. Une ville dont il faut maintenant et perpétuellement réinventer les espaces publics, trop souvent réduits à leurs fonctions techniques. Un pôle intermodal est un lieu de notre temps présent. Ce n’est pas uniquement un espace où se rassemblent les différents modes de transports. C’est un lieu qui s’invente autour des déplacements, c’est un lieu qui pourrait structurer un certain nombre de services et qui doit correspondre à une pensée de la ville du futur, prenant en compte les modes doux (vélos, piéton). C’est un véritable espace public, pensé comme tel, librement accessible à tous, que l’on soit habitant, visiteur… Que l’on soit piéton, cycliste ou automobiliste.
  • • Date de livraison : juillet 2007
    • Ville : La Souterraine
    • Département : creuse
    • Maitre d'ouvrage : commune de La Souterraine (23)
    • Coût : 1 500 000 € HT
    • Nature de la mission : mission témoin infrastructure

    Créer un pôle intermodal, c’est s’inscrire complètement dans les questionnements de la ville contemporaine, c’est-à-dire, penser une ville où la mobilité est une réalité importante, une ville structurée autour de la multipolarité. Une ville dont il faut maintenant et perpétuellement réinventer les espaces publics, trop souvent réduits à leurs fonctions techniques. Un pôle intermodal est un lieu de notre temps présent. Ce n’est pas uniquement un espace où se rassemblent les différents modes de transports. C’est un lieu qui s’invente autour des déplacements, c’est un lieu qui pourrait structurer un certain nombre de services et qui doit correspondre à une pensée de la ville du futur, prenant en compte les modes doux (vélos, piéton). C’est un véritable espace public, pensé comme tel, librement accessible à tous, que l’on soit habitant, visiteur… Que l’on soit piéton, cycliste ou automobiliste.
  • • Date de livraison : juillet 2007
    • Ville : La Souterraine
    • Département : creuse
    • Maitre d'ouvrage : commune de La Souterraine (23)
    • Coût : 1 500 000 € HT
    • Nature de la mission : mission témoin infrastructure

    Créer un pôle intermodal, c’est s’inscrire complètement dans les questionnements de la ville contemporaine, c’est-à-dire, penser une ville où la mobilité est une réalité importante, une ville structurée autour de la multipolarité. Une ville dont il faut maintenant et perpétuellement réinventer les espaces publics, trop souvent réduits à leurs fonctions techniques. Un pôle intermodal est un lieu de notre temps présent. Ce n’est pas uniquement un espace où se rassemblent les différents modes de transports. C’est un lieu qui s’invente autour des déplacements, c’est un lieu qui pourrait structurer un certain nombre de services et qui doit correspondre à une pensée de la ville du futur, prenant en compte les modes doux (vélos, piéton). C’est un véritable espace public, pensé comme tel, librement accessible à tous, que l’on soit habitant, visiteur… Que l’on soit piéton, cycliste ou automobiliste.
  • • Date de livraison : juillet 2007
    • Ville : La Souterraine
    • Département : creuse
    • Maitre d'ouvrage : commune de La Souterraine (23)
    • Coût : 1 500 000 € HT
    • Nature de la mission : mission témoin infrastructure

    Créer un pôle intermodal, c’est s’inscrire complètement dans les questionnements de la ville contemporaine, c’est-à-dire, penser une ville où la mobilité est une réalité importante, une ville structurée autour de la multipolarité. Une ville dont il faut maintenant et perpétuellement réinventer les espaces publics, trop souvent réduits à leurs fonctions techniques. Un pôle intermodal est un lieu de notre temps présent. Ce n’est pas uniquement un espace où se rassemblent les différents modes de transports. C’est un lieu qui s’invente autour des déplacements, c’est un lieu qui pourrait structurer un certain nombre de services et qui doit correspondre à une pensée de la ville du futur, prenant en compte les modes doux (vélos, piéton). C’est un véritable espace public, pensé comme tel, librement accessible à tous, que l’on soit habitant, visiteur… Que l’on soit piéton, cycliste ou automobiliste.
  • • Date de livraison : juillet 2007
    • Ville : La Souterraine
    • Département : creuse
    • Maitre d'ouvrage : commune de La Souterraine (23)
    • Coût : 1 500 000 € HT
    • Nature de la mission : mission témoin infrastructure

    Créer un pôle intermodal, c’est s’inscrire complètement dans les questionnements de la ville contemporaine, c’est-à-dire, penser une ville où la mobilité est une réalité importante, une ville structurée autour de la multipolarité. Une ville dont il faut maintenant et perpétuellement réinventer les espaces publics, trop souvent réduits à leurs fonctions techniques. Un pôle intermodal est un lieu de notre temps présent. Ce n’est pas uniquement un espace où se rassemblent les différents modes de transports. C’est un lieu qui s’invente autour des déplacements, c’est un lieu qui pourrait structurer un certain nombre de services et qui doit correspondre à une pensée de la ville du futur, prenant en compte les modes doux (vélos, piéton). C’est un véritable espace public, pensé comme tel, librement accessible à tous, que l’on soit habitant, visiteur… Que l’on soit piéton, cycliste ou automobiliste.