Inaki NOBLIA

  • Le séjour, volume autour duquel tourne toutes les pièces de la maison
    Pièce de vie
    Neuf 
    2015
    (64 - Pyrénées-Atlantiques)
    Olhette
    64122 Urrugne
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Le projet est une maison individuelle avec deux annexes. Il est situé dans un environnement rural et naturel de la commune, sur un terrain avec une pente forte, orientée Est.
    Le paysage architectural de la commune est très imprégné d'une habitude constructive qui lui permet de constituer une remarquable unité. La mémoire transmise par l'architecture est d'une valeur certaine pour la qualité d'une culture. C'est pourquoi, dans le cas de ce projet, avec d'une part un terrain en forte déclivité, et d'autre part le client souhaitant une maison pour accueillir et « protéger » ses habitants, l'architecte s'est plongé dans un thème architectural issue d'une part de la mythologie basque, Amalur, que l'on peut traduire « dieu de la terre ».
    De l'extérieur, le projet devait rester simple et plutôt discret pour constituer un effet de contraste en y entrant.

    L'espace central est une pièce enfoui dans un grande autre pièce. Il est comme une pièce au fond d'un terrier. Il apporte une sérénité ou les habitants peuvent se tourner vers eux mêmes et les amis présents.

    Approche environnementale
    Le bois pour l'ensemble des murs, planchers et plafonds intérieurs à été choisi pour sa qualité plastique, sa chaleur, sa douceur et ses qualités environnementales, notamment le stockage du carbone.
    En complément, un système de récupération des eaux de pluies à été installé, a partir duquel est distribué l'eau pour les toilette et machine à laver. Le chauffage est un système de géothermie verticale eau-eau avec forage sur nappe. La ventilation est un système double flux.
  • Neuf 
    2015
    (64 - Pyrénées-Atlantiques)
    Olhette
    64122 Urrugne
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Le projet est une maison individuelle avec deux annexes. Il est situé dans un environnement rural et naturel de la commune, sur un terrain avec une pente forte, orientée Est.
    Le paysage architectural de la commune est très imprégné d'une habitude constructive qui lui permet de constituer une remarquable unité. La mémoire transmise par l'architecture est d'une valeur certaine pour la qualité d'une culture. C'est pourquoi, dans le cas de ce projet, avec d'une part un terrain en forte déclivité, et d'autre part le client souhaitant une maison pour accueillir et « protéger » ses habitants, l'architecte s'est plongé dans un thème architectural issue d'une part de la mythologie basque, Amalur, que l'on peut traduire « dieu de la terre ».
    De l'extérieur, le projet devait rester simple et plutôt discret pour constituer un effet de contraste en y entrant.

    L'espace central est une pièce enfoui dans un grande autre pièce. Il est comme une pièce au fond d'un terrier. Il apporte une sérénité ou les habitants peuvent se tourner vers eux mêmes et les amis présents.

    Approche environnementale
    Le bois pour l'ensemble des murs, planchers et plafonds intérieurs à été choisi pour sa qualité plastique, sa chaleur, sa douceur et ses qualités environnementales, notamment le stockage du carbone.
    En complément, un système de récupération des eaux de pluies à été installé, a partir duquel est distribué l'eau pour les toilette et machine à laver. Le chauffage est un système de géothermie verticale eau-eau avec forage sur nappe. La ventilation est un système double flux.
  • Coursive de distribution des pièces et des lumières
    Galerie
    Neuf 
    2015
    (64 - Pyrénées-Atlantiques)
    Olhette
    64122 Urrugne
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Le projet est une maison individuelle avec deux annexes. Il est situé dans un environnement rural et naturel de la commune, sur un terrain avec une pente forte, orientée Est.
    Le paysage architectural de la commune est très imprégné d'une habitude constructive qui lui permet de constituer une remarquable unité. La mémoire transmise par l'architecture est d'une valeur certaine pour la qualité d'une culture. C'est pourquoi, dans le cas de ce projet, avec d'une part un terrain en forte déclivité, et d'autre part le client souhaitant une maison pour accueillir et « protéger » ses habitants, l'architecte s'est plongé dans un thème architectural issue d'une part de la mythologie basque, Amalur, que l'on peut traduire « dieu de la terre ».
    De l'extérieur, le projet devait rester simple et plutôt discret pour constituer un effet de contraste en y entrant.

    L'espace central est une pièce enfoui dans un grande autre pièce. Il est comme une pièce au fond d'un terrier. Il apporte une sérénité ou les habitants peuvent se tourner vers eux mêmes et les amis présents.

    Approche environnementale
    Le bois pour l'ensemble des murs, planchers et plafonds intérieurs à été choisi pour sa qualité plastique, sa chaleur, sa douceur et ses qualités environnementales, notamment le stockage du carbone.
    En complément, un système de récupération des eaux de pluies à été installé, a partir duquel est distribué l'eau pour les toilette et machine à laver. Le chauffage est un système de géothermie verticale eau-eau avec forage sur nappe. La ventilation est un système double flux.
  • Fenêtre intérieure
    Fenêtre intérieure
    Neuf 
    2015
    (64 - Pyrénées-Atlantiques)
    Olhette
    64122 Urrugne
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Le projet est une maison individuelle avec deux annexes. Il est situé dans un environnement rural et naturel de la commune, sur un terrain avec une pente forte, orientée Est.
    Le paysage architectural de la commune est très imprégné d'une habitude constructive qui lui permet de constituer une remarquable unité. La mémoire transmise par l'architecture est d'une valeur certaine pour la qualité d'une culture. C'est pourquoi, dans le cas de ce projet, avec d'une part un terrain en forte déclivité, et d'autre part le client souhaitant une maison pour accueillir et « protéger » ses habitants, l'architecte s'est plongé dans un thème architectural issue d'une part de la mythologie basque, Amalur, que l'on peut traduire « dieu de la terre ».
    De l'extérieur, le projet devait rester simple et plutôt discret pour constituer un effet de contraste en y entrant.

    L'espace central est une pièce enfoui dans un grande autre pièce. Il est comme une pièce au fond d'un terrier. Il apporte une sérénité ou les habitants peuvent se tourner vers eux mêmes et les amis présents.

    Approche environnementale
    Le bois pour l'ensemble des murs, planchers et plafonds intérieurs à été choisi pour sa qualité plastique, sa chaleur, sa douceur et ses qualités environnementales, notamment le stockage du carbone.
    En complément, un système de récupération des eaux de pluies à été installé, a partir duquel est distribué l'eau pour les toilette et machine à laver. Le chauffage est un système de géothermie verticale eau-eau avec forage sur nappe. La ventilation est un système double flux.
  • Cuisine
    Cuisine
    Neuf 
    2015
    (64 - Pyrénées-Atlantiques)
    Olhette
    64122 Urrugne
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Le projet est une maison individuelle avec deux annexes. Il est situé dans un environnement rural et naturel de la commune, sur un terrain avec une pente forte, orientée Est.
    Le paysage architectural de la commune est très imprégné d'une habitude constructive qui lui permet de constituer une remarquable unité. La mémoire transmise par l'architecture est d'une valeur certaine pour la qualité d'une culture. C'est pourquoi, dans le cas de ce projet, avec d'une part un terrain en forte déclivité, et d'autre part le client souhaitant une maison pour accueillir et « protéger » ses habitants, l'architecte s'est plongé dans un thème architectural issue d'une part de la mythologie basque, Amalur, que l'on peut traduire « dieu de la terre ».
    De l'extérieur, le projet devait rester simple et plutôt discret pour constituer un effet de contraste en y entrant.

    L'espace central est une pièce enfoui dans un grande autre pièce. Il est comme une pièce au fond d'un terrier. Il apporte une sérénité ou les habitants peuvent se tourner vers eux mêmes et les amis présents.

    Approche environnementale
    Le bois pour l'ensemble des murs, planchers et plafonds intérieurs à été choisi pour sa qualité plastique, sa chaleur, sa douceur et ses qualités environnementales, notamment le stockage du carbone.
    En complément, un système de récupération des eaux de pluies à été installé, a partir duquel est distribué l'eau pour les toilette et machine à laver. Le chauffage est un système de géothermie verticale eau-eau avec forage sur nappe. La ventilation est un système double flux.
  • Calé
    Calé
    Neuf 
    2015
    (64 - Pyrénées-Atlantiques)
    Olhette
    64122 Urrugne
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Le projet est une maison individuelle avec deux annexes. Il est situé dans un environnement rural et naturel de la commune, sur un terrain avec une pente forte, orientée Est.
    Le paysage architectural de la commune est très imprégné d'une habitude constructive qui lui permet de constituer une remarquable unité. La mémoire transmise par l'architecture est d'une valeur certaine pour la qualité d'une culture. C'est pourquoi, dans le cas de ce projet, avec d'une part un terrain en forte déclivité, et d'autre part le client souhaitant une maison pour accueillir et « protéger » ses habitants, l'architecte s'est plongé dans un thème architectural issue d'une part de la mythologie basque, Amalur, que l'on peut traduire « dieu de la terre ».
    De l'extérieur, le projet devait rester simple et plutôt discret pour constituer un effet de contraste en y entrant.

    L'espace central est une pièce enfoui dans un grande autre pièce. Il est comme une pièce au fond d'un terrier. Il apporte une sérénité ou les habitants peuvent se tourner vers eux mêmes et les amis présents.

    Approche environnementale
    Le bois pour l'ensemble des murs, planchers et plafonds intérieurs à été choisi pour sa qualité plastique, sa chaleur, sa douceur et ses qualités environnementales, notamment le stockage du carbone.
    En complément, un système de récupération des eaux de pluies à été installé, a partir duquel est distribué l'eau pour les toilette et machine à laver. Le chauffage est un système de géothermie verticale eau-eau avec forage sur nappe. La ventilation est un système double flux.
  • Regard
    Regard
    Neuf 
    2015
    (64 - Pyrénées-Atlantiques)
    Olhette
    64122 Urrugne
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Le projet est une maison individuelle avec deux annexes. Il est situé dans un environnement rural et naturel de la commune, sur un terrain avec une pente forte, orientée Est.
    Le paysage architectural de la commune est très imprégné d'une habitude constructive qui lui permet de constituer une remarquable unité. La mémoire transmise par l'architecture est d'une valeur certaine pour la qualité d'une culture. C'est pourquoi, dans le cas de ce projet, avec d'une part un terrain en forte déclivité, et d'autre part le client souhaitant une maison pour accueillir et « protéger » ses habitants, l'architecte s'est plongé dans un thème architectural issue d'une part de la mythologie basque, Amalur, que l'on peut traduire « dieu de la terre ».
    De l'extérieur, le projet devait rester simple et plutôt discret pour constituer un effet de contraste en y entrant.

    L'espace central est une pièce enfoui dans un grande autre pièce. Il est comme une pièce au fond d'un terrier. Il apporte une sérénité ou les habitants peuvent se tourner vers eux mêmes et les amis présents.

    Approche environnementale
    Le bois pour l'ensemble des murs, planchers et plafonds intérieurs à été choisi pour sa qualité plastique, sa chaleur, sa douceur et ses qualités environnementales, notamment le stockage du carbone.
    En complément, un système de récupération des eaux de pluies à été installé, a partir duquel est distribué l'eau pour les toilette et machine à laver. Le chauffage est un système de géothermie verticale eau-eau avec forage sur nappe. La ventilation est un système double flux.