Guillaume de Monfreid architecte

  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Paris (16e)
    • Département : 75
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés :
    • Coût : 150 000 euros TTC.
    • SHON : sans objet
    • Nature de la mission : architecture (complète) + relevé + diagnostic

    Plus qu'un ravalement, les travaux de remise en état des façades ont entraîné la réfection complète de divers ouvrages. Non seulement le piochage des enduits anciens (cloqués, mal réparés, pluvérulents, très encrassés, non étanches, etc.), a été nécessaire, mais aussi la réfection complète, à l'ancienne, des enduits de parements en fausses briques (avec vrais faux joints), jusqu'au remplacement de têtes de garde-corps en pierre. Choix des couleurs selon recherche des coloris d'origine. Un gros travail de maçonnerie mené à bien par l'entreprise Sogeprade en quatre mois.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Paris (16e)
    • Département : 75
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés :
    • Coût : 150 000 euros TTC.
    • SHON : sans objet
    • Nature de la mission : architecture (complète) + relevé + diagnostic

    Plus qu'un ravalement, les travaux de remise en état des façades ont entraîné la réfection complète de divers ouvrages. Non seulement le piochage des enduits anciens (cloqués, mal réparés, pluvérulents, très encrassés, non étanches, etc.), a été nécessaire, mais aussi la réfection complète, à l'ancienne, des enduits de parements en fausses briques (avec vrais faux joints), jusqu'au remplacement de têtes de garde-corps en pierre. Choix des couleurs selon recherche des coloris d'origine. Un gros travail de maçonnerie mené à bien par l'entreprise Sogeprade en quatre mois.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Paris (16e)
    • Département : 75
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés :
    • Coût : 150 000 euros TTC.
    • SHON : sans objet
    • Nature de la mission : architecture (complète) + relevé + diagnostic

    Plus qu'un ravalement, les travaux de remise en état des façades ont entraîné la réfection complète de divers ouvrages. Non seulement le piochage des enduits anciens (cloqués, mal réparés, pluvérulents, très encrassés, non étanches, etc.), a été nécessaire, mais aussi la réfection complète, à l'ancienne, des enduits de parements en fausses briques (avec vrais faux joints), jusqu'au remplacement de têtes de garde-corps en pierre. Choix des couleurs selon recherche des coloris d'origine. Un gros travail de maçonnerie mené à bien par l'entreprise Sogeprade en quatre mois.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Paris (16e)
    • Département : 75
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés :
    • Coût : 150 000 euros TTC.
    • SHON : sans objet
    • Nature de la mission : architecture (complète) + relevé + diagnostic

    Plus qu'un ravalement, les travaux de remise en état des façades ont entraîné la réfection complète de divers ouvrages. Non seulement le piochage des enduits anciens (cloqués, mal réparés, pluvérulents, très encrassés, non étanches, etc.), a été nécessaire, mais aussi la réfection complète, à l'ancienne, des enduits de parements en fausses briques (avec vrais faux joints), jusqu'au remplacement de têtes de garde-corps en pierre. Choix des couleurs selon recherche des coloris d'origine. Un gros travail de maçonnerie mené à bien par l'entreprise Sogeprade en quatre mois.
  • • Date de livraison : 2009
    • Ville : Paris (16e)
    • Département : 75
    • Maitre d'ouvrage : privé
    • Architectes associés :
    • Coût : 150 000 euros TTC.
    • SHON : sans objet
    • Nature de la mission : architecture (complète) + relevé + diagnostic

    Plus qu'un ravalement, les travaux de remise en état des façades ont entraîné la réfection complète de divers ouvrages. Non seulement le piochage des enduits anciens (cloqués, mal réparés, pluvérulents, très encrassés, non étanches, etc.), a été nécessaire, mais aussi la réfection complète, à l'ancienne, des enduits de parements en fausses briques (avec vrais faux joints), jusqu'au remplacement de têtes de garde-corps en pierre. Choix des couleurs selon recherche des coloris d'origine. Un gros travail de maçonnerie mené à bien par l'entreprise Sogeprade en quatre mois.