Guillaume de Monfreid architecte

  • • Date de livraison : 2002
    • Ville : 11 villes (chefs lieux) de Mauritanie
    • Maitre d'ouvrage : Ministère des affaires économiques et du
    développement (Mauritanie) sur financement de la Banque Mondiale
    • BET: COPLAN ingéniérie, URAM (Tunis), TASMIM (Mauritanie)
    • Nature de la mission : études d'urbanisme et de développement

    A la demande du gouvernement mauritanien l'équipe lauréate a à sa charge l'étude du Projet Sectoriel Urbain (PSU) de 11 villes de Mauritanie, chefs lieux de wilayas: Akjoujt, Atar, Zouerate, Rosso, Aleg, Tijikja, Kaedi, Kiffa, Ayoun, Selibabi et Nema, villes de 3.000 à 60.000 habitants qui souffrent de très nombreux problèmes.
    Les études visent à l'amélioration du cadre de vie en milieu urbain ou péri urbain, à la promotion des activités économiques et au développement des capacités institutionnelles sur les 20 ans à venir. Nombreuses spécialités mises en oeuvre dans la concertation avec les autorités et associations locales : architecture, urbanisme, paysage, association des femmes, économie et micro économie, tourisme, assainissement, voiries, appui institutionnel, etc.
    L'étude finit dans chaque ville sur un projet repéré comme "urgent" à étudier en phase A.P.S. et qui sera réalisé par les acteurs locaux (et financé par la Banque Mondiale).
  • • Date de livraison : 2002
    • Ville : 11 villes (chefs lieux) de Mauritanie
    • Maitre d'ouvrage : Ministère des affaires économiques et du
    développement (Mauritanie) sur financement de la Banque Mondiale
    • BET: COPLAN ingéniérie, URAM (Tunis), TASMIM (Mauritanie)
    • Nature de la mission : études d'urbanisme et de développement

    A la demande du gouvernement mauritanien l'équipe lauréate a à sa charge l'étude du Projet Sectoriel Urbain (PSU) de 11 villes de Mauritanie, chefs lieux de wilayas: Akjoujt, Atar, Zouerate, Rosso, Aleg, Tijikja, Kaedi, Kiffa, Ayoun, Selibabi et Nema, villes de 3.000 à 60.000 habitants qui souffrent de très nombreux problèmes.
    Les études visent à l'amélioration du cadre de vie en milieu urbain ou péri urbain, à la promotion des activités économiques et au développement des capacités institutionnelles sur les 20 ans à venir. Nombreuses spécialités mises en oeuvre dans la concertation avec les autorités et associations locales : architecture, urbanisme, paysage, association des femmes, économie et micro économie, tourisme, assainissement, voiries, appui institutionnel, etc.
    L'étude finit dans chaque ville sur un projet repéré comme "urgent" à étudier en phase A.P.S. et qui sera réalisé par les acteurs locaux (et financé par la Banque Mondiale).
  • • Date de livraison : 2002
    • Ville : 11 villes (chefs lieux) de Mauritanie
    • Maitre d'ouvrage : Ministère des affaires économiques et du
    développement (Mauritanie) sur financement de la Banque Mondiale
    • BET: COPLAN ingéniérie, URAM (Tunis), TASMIM (Mauritanie)
    • Nature de la mission : études d'urbanisme et de développement

    A la demande du gouvernement mauritanien l'équipe lauréate a à sa charge l'étude du Projet Sectoriel Urbain (PSU) de 11 villes de Mauritanie, chefs lieux de wilayas: Akjoujt, Atar, Zouerate, Rosso, Aleg, Tijikja, Kaedi, Kiffa, Ayoun, Selibabi et Nema, villes de 3.000 à 60.000 habitants qui souffrent de très nombreux problèmes.
    Les études visent à l'amélioration du cadre de vie en milieu urbain ou péri urbain, à la promotion des activités économiques et au développement des capacités institutionnelles sur les 20 ans à venir. Nombreuses spécialités mises en oeuvre dans la concertation avec les autorités et associations locales : architecture, urbanisme, paysage, association des femmes, économie et micro économie, tourisme, assainissement, voiries, appui institutionnel, etc.
    L'étude finit dans chaque ville sur un projet repéré comme "urgent" à étudier en phase A.P.S. et qui sera réalisé par les acteurs locaux (et financé par la Banque Mondiale).
  • • Date de livraison : 2002
    • Ville : 11 villes (chefs lieux) de Mauritanie
    • Maitre d'ouvrage : Ministère des affaires économiques et du
    développement (Mauritanie) sur financement de la Banque Mondiale
    • BET: COPLAN ingéniérie, URAM (Tunis), TASMIM (Mauritanie)
    • Nature de la mission : études d'urbanisme et de développement

    A la demande du gouvernement mauritanien l'équipe lauréate a à sa charge l'étude du Projet Sectoriel Urbain (PSU) de 11 villes de Mauritanie, chefs lieux de wilayas: Akjoujt, Atar, Zouerate, Rosso, Aleg, Tijikja, Kaedi, Kiffa, Ayoun, Selibabi et Nema, villes de 3.000 à 60.000 habitants qui souffrent de très nombreux problèmes.
    Les études visent à l'amélioration du cadre de vie en milieu urbain ou péri urbain, à la promotion des activités économiques et au développement des capacités institutionnelles sur les 20 ans à venir. Nombreuses spécialités mises en oeuvre dans la concertation avec les autorités et associations locales : architecture, urbanisme, paysage, association des femmes, économie et micro économie, tourisme, assainissement, voiries, appui institutionnel, etc.
    L'étude finit dans chaque ville sur un projet repéré comme "urgent" à étudier en phase A.P.S. et qui sera réalisé par les acteurs locaux (et financé par la Banque Mondiale).
  • • Date de livraison : 2002
    • Ville : 11 villes (chefs lieux) de Mauritanie
    • Maitre d'ouvrage : Ministère des affaires économiques et du
    développement (Mauritanie) sur financement de la Banque Mondiale
    • BET: COPLAN ingéniérie, URAM (Tunis), TASMIM (Mauritanie)
    • Nature de la mission : études d'urbanisme et de développement

    A la demande du gouvernement mauritanien l'équipe lauréate a à sa charge l'étude du Projet Sectoriel Urbain (PSU) de 11 villes de Mauritanie, chefs lieux de wilayas: Akjoujt, Atar, Zouerate, Rosso, Aleg, Tijikja, Kaedi, Kiffa, Ayoun, Selibabi et Nema, villes de 3.000 à 60.000 habitants qui souffrent de très nombreux problèmes.
    Les études visent à l'amélioration du cadre de vie en milieu urbain ou péri urbain, à la promotion des activités économiques et au développement des capacités institutionnelles sur les 20 ans à venir. Nombreuses spécialités mises en oeuvre dans la concertation avec les autorités et associations locales : architecture, urbanisme, paysage, association des femmes, économie et micro économie, tourisme, assainissement, voiries, appui institutionnel, etc.
    L'étude finit dans chaque ville sur un projet repéré comme "urgent" à étudier en phase A.P.S. et qui sera réalisé par les acteurs locaux (et financé par la Banque Mondiale).