Guillaume de Monfreid architecte

  • • Date de livraison : 2006
    • Ville : Caen
    • Département : 14
    • Maitre d'ouvrage : Région Basse Normandie, Université
    • Coût : 55 M euros TTC
    • SHON : 27.000 m2
    • Nature de la mission : architecte urbaniste, associé à un médecin programmiste, et un juriste.

    Le C.H.U. de Caen ne plus abriter en ses murs l’U.F.R. de médecine : celle-ci est dans des locaux trop exigus, et l’hôpital manque de surface pour répondre à ses besoins.
    L’étude consiste, à sortir l’U.F.R. de médecine du C.H.U., et à proposer des solutions de nouvelles implantations (plusieurs choix) des locaux de la faculté (pôle de formation, pôle de recherche, et pôle de biologie hospitalière), d’en évaluer les surfaces, les coûts, les phasages et les impacts architecturaux et urbanistiques.
    Les propositions ont été discutées au sein d’un comité de pilotage où siégeaient au moins un représentant de toutes les parties concernées (hôpital, faculté, ville, région, etc).
    In fine, un scénario a été adopté par l’ensemble des parties, il sert de base de travail pour lancer les opérations de réalisation.
  • • Date de livraison : 2006
    • Ville : Caen
    • Département : 14
    • Maitre d'ouvrage : Région Basse Normandie, Université
    • Coût : 55 M euros TTC
    • SHON : 27.000 m2
    • Nature de la mission : architecte urbaniste, associé à un médecin programmiste, et un juriste.

    Le C.H.U. de Caen ne plus abriter en ses murs l’U.F.R. de médecine : celle-ci est dans des locaux trop exigus, et l’hôpital manque de surface pour répondre à ses besoins.
    L’étude consiste, à sortir l’U.F.R. de médecine du C.H.U., et à proposer des solutions de nouvelles implantations (plusieurs choix) des locaux de la faculté (pôle de formation, pôle de recherche, et pôle de biologie hospitalière), d’en évaluer les surfaces, les coûts, les phasages et les impacts architecturaux et urbanistiques.
    Les propositions ont été discutées au sein d’un comité de pilotage où siégeaient au moins un représentant de toutes les parties concernées (hôpital, faculté, ville, région, etc).
    In fine, un scénario a été adopté par l’ensemble des parties, il sert de base de travail pour lancer les opérations de réalisation.
  • • Date de livraison : 2006
    • Ville : Caen
    • Département : 14
    • Maitre d'ouvrage : Région Basse Normandie, Université
    • Coût : 55 M euros TTC
    • SHON : 27.000 m2
    • Nature de la mission : architecte urbaniste, associé à un médecin programmiste, et un juriste.

    Le C.H.U. de Caen ne plus abriter en ses murs l’U.F.R. de médecine : celle-ci est dans des locaux trop exigus, et l’hôpital manque de surface pour répondre à ses besoins.
    L’étude consiste, à sortir l’U.F.R. de médecine du C.H.U., et à proposer des solutions de nouvelles implantations (plusieurs choix) des locaux de la faculté (pôle de formation, pôle de recherche, et pôle de biologie hospitalière), d’en évaluer les surfaces, les coûts, les phasages et les impacts architecturaux et urbanistiques.
    Les propositions ont été discutées au sein d’un comité de pilotage où siégeaient au moins un représentant de toutes les parties concernées (hôpital, faculté, ville, région, etc).
    In fine, un scénario a été adopté par l’ensemble des parties, il sert de base de travail pour lancer les opérations de réalisation.
  • • Date de livraison : 2006
    • Ville : Caen
    • Département : 14
    • Maitre d'ouvrage : Région Basse Normandie, Université
    • Coût : 55 M euros TTC
    • SHON : 27.000 m2
    • Nature de la mission : architecte urbaniste, associé à un médecin programmiste, et un juriste.

    Le C.H.U. de Caen ne plus abriter en ses murs l’U.F.R. de médecine : celle-ci est dans des locaux trop exigus, et l’hôpital manque de surface pour répondre à ses besoins.
    L’étude consiste, à sortir l’U.F.R. de médecine du C.H.U., et à proposer des solutions de nouvelles implantations (plusieurs choix) des locaux de la faculté (pôle de formation, pôle de recherche, et pôle de biologie hospitalière), d’en évaluer les surfaces, les coûts, les phasages et les impacts architecturaux et urbanistiques.
    Les propositions ont été discutées au sein d’un comité de pilotage où siégeaient au moins un représentant de toutes les parties concernées (hôpital, faculté, ville, région, etc).
    In fine, un scénario a été adopté par l’ensemble des parties, il sert de base de travail pour lancer les opérations de réalisation.