GRAAL ARCHITECTURE

  • Habitat 
    octobre 2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    113 Avenue de la République
    92400 Courbevoie
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPH Courbevoie
    Le parti architectural tend à travailler la transition entre l’espace public (la ville) et l’espace privé (le chez soi) comme un entre-deux actif permettant de construire un seuil qualitatif entre le dedans et le dehors. Situé dans un contexte dense caractérisé à la fois par des maisons de ville de deux étages et par des immeubles collectifs résidentiels des années 60, le projet crée un lien entre les deux échelles en créant un volume simple et homogène.
    Pour alléger le rapport au sol de la masse bâtie, le volume du rez-de-chaussée recule à l’intérieur de la parcelle permettant d’une part la création d’un espale tampon et d’autre part de positionner sur la partie arrière des coursives extérieures desservants les logements des étages supérieurs.
    Sur cette parcelle peu profonde, l’immeuble profite de l’alignement la rue pour transformer les circulations verticales et horizontales en véritables espaces collectifs.
  • Habitat 
    octobre 2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    113 Avenue de la République
    92400 Courbevoie
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPH Courbevoie
    Le parti architectural tend à travailler la transition entre l’espace public (la ville) et l’espace privé (le chez soi) comme un entre-deux actif permettant de construire un seuil qualitatif entre le dedans et le dehors. Situé dans un contexte dense caractérisé à la fois par des maisons de ville de deux étages et par des immeubles collectifs résidentiels des années 60, le projet crée un lien entre les deux échelles en créant un volume simple et homogène.
    Pour alléger le rapport au sol de la masse bâtie, le volume du rez-de-chaussée recule à l’intérieur de la parcelle permettant d’une part la création d’un espale tampon et d’autre part de positionner sur la partie arrière des coursives extérieures desservants les logements des étages supérieurs.
    Sur cette parcelle peu profonde, l’immeuble profite de l’alignement la rue pour transformer les circulations verticales et horizontales en véritables espaces collectifs.
  • Habitat 
    octobre 2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    113 Avenue de la République
    92400 Courbevoie
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPH Courbevoie
    Le parti architectural tend à travailler la transition entre l’espace public (la ville) et l’espace privé (le chez soi) comme un entre-deux actif permettant de construire un seuil qualitatif entre le dedans et le dehors. Situé dans un contexte dense caractérisé à la fois par des maisons de ville de deux étages et par des immeubles collectifs résidentiels des années 60, le projet crée un lien entre les deux échelles en créant un volume simple et homogène.
    Pour alléger le rapport au sol de la masse bâtie, le volume du rez-de-chaussée recule à l’intérieur de la parcelle permettant d’une part la création d’un espale tampon et d’autre part de positionner sur la partie arrière des coursives extérieures desservants les logements des étages supérieurs.
    Sur cette parcelle peu profonde, l’immeuble profite de l’alignement la rue pour transformer les circulations verticales et horizontales en véritables espaces collectifs.
  • Habitat 
    octobre 2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    113 Avenue de la République
    92400 Courbevoie
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPH Courbevoie
    Le parti architectural tend à travailler la transition entre l’espace public (la ville) et l’espace privé (le chez soi) comme un entre-deux actif permettant de construire un seuil qualitatif entre le dedans et le dehors. Situé dans un contexte dense caractérisé à la fois par des maisons de ville de deux étages et par des immeubles collectifs résidentiels des années 60, le projet crée un lien entre les deux échelles en créant un volume simple et homogène.
    Pour alléger le rapport au sol de la masse bâtie, le volume du rez-de-chaussée recule à l’intérieur de la parcelle permettant d’une part la création d’un espale tampon et d’autre part de positionner sur la partie arrière des coursives extérieures desservants les logements des étages supérieurs.
    Sur cette parcelle peu profonde, l’immeuble profite de l’alignement la rue pour transformer les circulations verticales et horizontales en véritables espaces collectifs.
  • Habitat 
    octobre 2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    113 Avenue de la République
    92400 Courbevoie
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPH Courbevoie
    Le parti architectural tend à travailler la transition entre l’espace public (la ville) et l’espace privé (le chez soi) comme un entre-deux actif permettant de construire un seuil qualitatif entre le dedans et le dehors. Situé dans un contexte dense caractérisé à la fois par des maisons de ville de deux étages et par des immeubles collectifs résidentiels des années 60, le projet crée un lien entre les deux échelles en créant un volume simple et homogène.
    Pour alléger le rapport au sol de la masse bâtie, le volume du rez-de-chaussée recule à l’intérieur de la parcelle permettant d’une part la création d’un espale tampon et d’autre part de positionner sur la partie arrière des coursives extérieures desservants les logements des étages supérieurs.
    Sur cette parcelle peu profonde, l’immeuble profite de l’alignement la rue pour transformer les circulations verticales et horizontales en véritables espaces collectifs.
  • Habitat 
    octobre 2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    113 Avenue de la République
    92400 Courbevoie
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPH Courbevoie
    Le parti architectural tend à travailler la transition entre l’espace public (la ville) et l’espace privé (le chez soi) comme un entre-deux actif permettant de construire un seuil qualitatif entre le dedans et le dehors. Situé dans un contexte dense caractérisé à la fois par des maisons de ville de deux étages et par des immeubles collectifs résidentiels des années 60, le projet crée un lien entre les deux échelles en créant un volume simple et homogène.
    Pour alléger le rapport au sol de la masse bâtie, le volume du rez-de-chaussée recule à l’intérieur de la parcelle permettant d’une part la création d’un espale tampon et d’autre part de positionner sur la partie arrière des coursives extérieures desservants les logements des étages supérieurs.
    Sur cette parcelle peu profonde, l’immeuble profite de l’alignement la rue pour transformer les circulations verticales et horizontales en véritables espaces collectifs.
  • Habitat 
    octobre 2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    113 Avenue de la République
    92400 Courbevoie
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPH Courbevoie
    Le parti architectural tend à travailler la transition entre l’espace public (la ville) et l’espace privé (le chez soi) comme un entre-deux actif permettant de construire un seuil qualitatif entre le dedans et le dehors. Situé dans un contexte dense caractérisé à la fois par des maisons de ville de deux étages et par des immeubles collectifs résidentiels des années 60, le projet crée un lien entre les deux échelles en créant un volume simple et homogène.
    Pour alléger le rapport au sol de la masse bâtie, le volume du rez-de-chaussée recule à l’intérieur de la parcelle permettant d’une part la création d’un espale tampon et d’autre part de positionner sur la partie arrière des coursives extérieures desservants les logements des étages supérieurs.
    Sur cette parcelle peu profonde, l’immeuble profite de l’alignement la rue pour transformer les circulations verticales et horizontales en véritables espaces collectifs.
  • Habitat 
    octobre 2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    113 Avenue de la République
    92400 Courbevoie
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPH Courbevoie
    Le parti architectural tend à travailler la transition entre l’espace public (la ville) et l’espace privé (le chez soi) comme un entre-deux actif permettant de construire un seuil qualitatif entre le dedans et le dehors. Situé dans un contexte dense caractérisé à la fois par des maisons de ville de deux étages et par des immeubles collectifs résidentiels des années 60, le projet crée un lien entre les deux échelles en créant un volume simple et homogène.
    Pour alléger le rapport au sol de la masse bâtie, le volume du rez-de-chaussée recule à l’intérieur de la parcelle permettant d’une part la création d’un espale tampon et d’autre part de positionner sur la partie arrière des coursives extérieures desservants les logements des étages supérieurs.
    Sur cette parcelle peu profonde, l’immeuble profite de l’alignement la rue pour transformer les circulations verticales et horizontales en véritables espaces collectifs.
  • Habitat 
    octobre 2017
    (92 - Hauts-de-Seine)
    113 Avenue de la République
    92400 Courbevoie
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    OPH Courbevoie
    Le parti architectural tend à travailler la transition entre l’espace public (la ville) et l’espace privé (le chez soi) comme un entre-deux actif permettant de construire un seuil qualitatif entre le dedans et le dehors. Situé dans un contexte dense caractérisé à la fois par des maisons de ville de deux étages et par des immeubles collectifs résidentiels des années 60, le projet crée un lien entre les deux échelles en créant un volume simple et homogène.
    Pour alléger le rapport au sol de la masse bâtie, le volume du rez-de-chaussée recule à l’intérieur de la parcelle permettant d’une part la création d’un espale tampon et d’autre part de positionner sur la partie arrière des coursives extérieures desservants les logements des étages supérieurs.
    Sur cette parcelle peu profonde, l’immeuble profite de l’alignement la rue pour transformer les circulations verticales et horizontales en véritables espaces collectifs.