globule rouge

  • Escalier d'accès
    Escalier d'accès
    Accueil du public 
    Concours 2016
    (973 - Guyane)
    Iles du Salut
    97300 Cayenne
    Guyane française
    Maître d’ouvrage :
    Centre National d'Études Spatiales
    Cette plate-forme d'observation, prévue pour une installation aux Îles du Salut, est fabriquée en aluminium à l'atelier, puis héliportée sur place. Ce choix premier assure des prix et délais de mise en place très réduits, une démontabilité aisée, une finition propre et à l'entretien aisé.
    De ce choix économique découle paradoxalement une liberté formelle accrue, celle de la construction métallique. Nous avons saisi cette liberté pour modeler un ouvrage épuré et contemporain qui met en valeur l'existant et constitue une référence à l'architecture métallique d'origine des pénitenciers.

    Un escalier en volées irrégulières propose une ascension qui cadre des vues différentes. Cet escalier s'ouvre généreusement sur la cour. Il représente la liberté. Par contraste, le deuxième escalier, qui mène le visiteur depuis la plate-forme d'observation vers les cellules, est très étroit et raide ; il est travaillé d'après l'escalier historique.

    La réversibilité de la structure qui est exigée par rapport aux ruines classées monuments historiques est totale. La structure ne s'appuie pas non plus sur les monuments. Une extension de l'ouvrage est également facilement possible, en y rajoutant un nouvel élément préfabriqué en atelier.
  • Situation de la plateforme au dessus des cellules de détention
    Situation de la plateforme au dessus des cellules de détention
    Accueil du public 
    Concours 2016
    (973 - Guyane)
    Iles du Salut
    97300 Cayenne
    Guyane française
    Maître d’ouvrage :
    Centre National d'Études Spatiales
    Cette plate-forme d'observation, prévue pour une installation aux Îles du Salut, est fabriquée en aluminium à l'atelier, puis héliportée sur place. Ce choix premier assure des prix et délais de mise en place très réduits, une démontabilité aisée, une finition propre et à l'entretien aisé.
    De ce choix économique découle paradoxalement une liberté formelle accrue, celle de la construction métallique. Nous avons saisi cette liberté pour modeler un ouvrage épuré et contemporain qui met en valeur l'existant et constitue une référence à l'architecture métallique d'origine des pénitenciers.

    Un escalier en volées irrégulières propose une ascension qui cadre des vues différentes. Cet escalier s'ouvre généreusement sur la cour. Il représente la liberté. Par contraste, le deuxième escalier, qui mène le visiteur depuis la plate-forme d'observation vers les cellules, est très étroit et raide ; il est travaillé d'après l'escalier historique.

    La réversibilité de la structure qui est exigée par rapport aux ruines classées monuments historiques est totale. La structure ne s'appuie pas non plus sur les monuments. Une extension de l'ouvrage est également facilement possible, en y rajoutant un nouvel élément préfabriqué en atelier.
  • Plan de situation sur l'ile Saint Joseph
    Plan de situation sur l'ile Saint Joseph
    Accueil du public 
    Concours 2016
    (973 - Guyane)
    Iles du Salut
    97300 Cayenne
    Guyane française
    Maître d’ouvrage :
    Centre National d'Études Spatiales
    Cette plate-forme d'observation, prévue pour une installation aux Îles du Salut, est fabriquée en aluminium à l'atelier, puis héliportée sur place. Ce choix premier assure des prix et délais de mise en place très réduits, une démontabilité aisée, une finition propre et à l'entretien aisé.
    De ce choix économique découle paradoxalement une liberté formelle accrue, celle de la construction métallique. Nous avons saisi cette liberté pour modeler un ouvrage épuré et contemporain qui met en valeur l'existant et constitue une référence à l'architecture métallique d'origine des pénitenciers.

    Un escalier en volées irrégulières propose une ascension qui cadre des vues différentes. Cet escalier s'ouvre généreusement sur la cour. Il représente la liberté. Par contraste, le deuxième escalier, qui mène le visiteur depuis la plate-forme d'observation vers les cellules, est très étroit et raide ; il est travaillé d'après l'escalier historique.

    La réversibilité de la structure qui est exigée par rapport aux ruines classées monuments historiques est totale. La structure ne s'appuie pas non plus sur les monuments. Une extension de l'ouvrage est également facilement possible, en y rajoutant un nouvel élément préfabriqué en atelier.
  • Plan de la plateforme
    Plan de la plateforme
    Accueil du public 
    Concours 2016
    (973 - Guyane)
    Iles du Salut
    97300 Cayenne
    Guyane française
    Maître d’ouvrage :
    Centre National d'Études Spatiales
    Cette plate-forme d'observation, prévue pour une installation aux Îles du Salut, est fabriquée en aluminium à l'atelier, puis héliportée sur place. Ce choix premier assure des prix et délais de mise en place très réduits, une démontabilité aisée, une finition propre et à l'entretien aisé.
    De ce choix économique découle paradoxalement une liberté formelle accrue, celle de la construction métallique. Nous avons saisi cette liberté pour modeler un ouvrage épuré et contemporain qui met en valeur l'existant et constitue une référence à l'architecture métallique d'origine des pénitenciers.

    Un escalier en volées irrégulières propose une ascension qui cadre des vues différentes. Cet escalier s'ouvre généreusement sur la cour. Il représente la liberté. Par contraste, le deuxième escalier, qui mène le visiteur depuis la plate-forme d'observation vers les cellules, est très étroit et raide ; il est travaillé d'après l'escalier historique.

    La réversibilité de la structure qui est exigée par rapport aux ruines classées monuments historiques est totale. La structure ne s'appuie pas non plus sur les monuments. Une extension de l'ouvrage est également facilement possible, en y rajoutant un nouvel élément préfabriqué en atelier.
  • Vue en coupe
    Vue en coupe
    Accueil du public 
    Concours 2016
    (973 - Guyane)
    Iles du Salut
    97300 Cayenne
    Guyane française
    Maître d’ouvrage :
    Centre National d'Études Spatiales
    Cette plate-forme d'observation, prévue pour une installation aux Îles du Salut, est fabriquée en aluminium à l'atelier, puis héliportée sur place. Ce choix premier assure des prix et délais de mise en place très réduits, une démontabilité aisée, une finition propre et à l'entretien aisé.
    De ce choix économique découle paradoxalement une liberté formelle accrue, celle de la construction métallique. Nous avons saisi cette liberté pour modeler un ouvrage épuré et contemporain qui met en valeur l'existant et constitue une référence à l'architecture métallique d'origine des pénitenciers.

    Un escalier en volées irrégulières propose une ascension qui cadre des vues différentes. Cet escalier s'ouvre généreusement sur la cour. Il représente la liberté. Par contraste, le deuxième escalier, qui mène le visiteur depuis la plate-forme d'observation vers les cellules, est très étroit et raide ; il est travaillé d'après l'escalier historique.

    La réversibilité de la structure qui est exigée par rapport aux ruines classées monuments historiques est totale. La structure ne s'appuie pas non plus sur les monuments. Une extension de l'ouvrage est également facilement possible, en y rajoutant un nouvel élément préfabriqué en atelier.