GFC

  • Neuf 
    Décembre 2015
    (999 - Étranger)
    Via Coroglio, 57-104
    80124 Napoli NA
    Italie
    Maître d’ouvrage :
    Fondazione IDIS
    Le nouveau Musée des Sciences sera construit sur le terrain de l’ancien musée, détruit par un incendie en 2013. Dans ce qui ressemble maintenant à un vaste vide urbain face à la mer, situé entre Bagnoli et Fuorigrotta, cette intervention vise à devenir un des principaux attracteurs culturels et sociaux dans la vie la ville.

    Afin de restaurer le caractère d’identité du site, nous avons mené une série d’études volumétriques qui ont conduit à la définition des volumes simples et monolithique, et qui reprennent des éléments typiques des archétypes de l’architecture industrielle.

    Le plan s’organise autour d’un parcours linéaire nord-sud, et retrace partiellement le système du précédent musée et articule tout le programme en deux travées parallèles. La travée intérieure, coté mont, se compose d‘une séquence d’espaces métrisés ou la lumière devra s’adapter aux spécificités du programme et héberge toutes les fonctions techniques, ainsi que les circulations verticales. Ce permet de libérer et rendre flexible toute la travée extérieure, côté mer. Elle héberge les grandes salles exposition, le restaurant panoramique et les salles polyfonctionnels, et sert de circulation horizontal, et créant un parcours dynamique à travers le bâtiment, relie tous les grands entités programmatiques.

    L’enveloppe extérieure est un des éléments les plus évocateurs du projet : une peau en béton à très hauts performances, est tramée avec des petites ouvertures de forme rhomboïdale, qui, grâce à leur disposition et géométrie évoquent l’image du récent incendie et rappellent que chaque invention est la fille des inventions précédents
  • Neuf 
    Décembre 2015
    (999 - Étranger)
    Via Coroglio, 57-104
    80124 Napoli NA
    Italie
    Maître d’ouvrage :
    Fondazione IDIS
    Le nouveau Musée des Sciences sera construit sur le terrain de l’ancien musée, détruit par un incendie en 2013. Dans ce qui ressemble maintenant à un vaste vide urbain face à la mer, situé entre Bagnoli et Fuorigrotta, cette intervention vise à devenir un des principaux attracteurs culturels et sociaux dans la vie la ville.

    Afin de restaurer le caractère d’identité du site, nous avons mené une série d’études volumétriques qui ont conduit à la définition des volumes simples et monolithique, et qui reprennent des éléments typiques des archétypes de l’architecture industrielle.

    Le plan s’organise autour d’un parcours linéaire nord-sud, et retrace partiellement le système du précédent musée et articule tout le programme en deux travées parallèles. La travée intérieure, coté mont, se compose d‘une séquence d’espaces métrisés ou la lumière devra s’adapter aux spécificités du programme et héberge toutes les fonctions techniques, ainsi que les circulations verticales. Ce permet de libérer et rendre flexible toute la travée extérieure, côté mer. Elle héberge les grandes salles exposition, le restaurant panoramique et les salles polyfonctionnels, et sert de circulation horizontal, et créant un parcours dynamique à travers le bâtiment, relie tous les grands entités programmatiques.

    L’enveloppe extérieure est un des éléments les plus évocateurs du projet : une peau en béton à très hauts performances, est tramée avec des petites ouvertures de forme rhomboïdale, qui, grâce à leur disposition et géométrie évoquent l’image du récent incendie et rappellent que chaque invention est la fille des inventions précédents
  • Neuf 
    Décembre 2015
    (999 - Étranger)
    Via Coroglio, 57-104
    80124 Napoli NA
    Italie
    Maître d’ouvrage :
    Fondazione IDIS
    Le nouveau Musée des Sciences sera construit sur le terrain de l’ancien musée, détruit par un incendie en 2013. Dans ce qui ressemble maintenant à un vaste vide urbain face à la mer, situé entre Bagnoli et Fuorigrotta, cette intervention vise à devenir un des principaux attracteurs culturels et sociaux dans la vie la ville.

    Afin de restaurer le caractère d’identité du site, nous avons mené une série d’études volumétriques qui ont conduit à la définition des volumes simples et monolithique, et qui reprennent des éléments typiques des archétypes de l’architecture industrielle.

    Le plan s’organise autour d’un parcours linéaire nord-sud, et retrace partiellement le système du précédent musée et articule tout le programme en deux travées parallèles. La travée intérieure, coté mont, se compose d‘une séquence d’espaces métrisés ou la lumière devra s’adapter aux spécificités du programme et héberge toutes les fonctions techniques, ainsi que les circulations verticales. Ce permet de libérer et rendre flexible toute la travée extérieure, côté mer. Elle héberge les grandes salles exposition, le restaurant panoramique et les salles polyfonctionnels, et sert de circulation horizontal, et créant un parcours dynamique à travers le bâtiment, relie tous les grands entités programmatiques.

    L’enveloppe extérieure est un des éléments les plus évocateurs du projet : une peau en béton à très hauts performances, est tramée avec des petites ouvertures de forme rhomboïdale, qui, grâce à leur disposition et géométrie évoquent l’image du récent incendie et rappellent que chaque invention est la fille des inventions précédents
  • Neuf 
    Décembre 2015
    (999 - Étranger)
    Via Coroglio, 57-104
    80124 Napoli NA
    Italie
    Maître d’ouvrage :
    Fondazione IDIS
    Le nouveau Musée des Sciences sera construit sur le terrain de l’ancien musée, détruit par un incendie en 2013. Dans ce qui ressemble maintenant à un vaste vide urbain face à la mer, situé entre Bagnoli et Fuorigrotta, cette intervention vise à devenir un des principaux attracteurs culturels et sociaux dans la vie la ville.

    Afin de restaurer le caractère d’identité du site, nous avons mené une série d’études volumétriques qui ont conduit à la définition des volumes simples et monolithique, et qui reprennent des éléments typiques des archétypes de l’architecture industrielle.

    Le plan s’organise autour d’un parcours linéaire nord-sud, et retrace partiellement le système du précédent musée et articule tout le programme en deux travées parallèles. La travée intérieure, coté mont, se compose d‘une séquence d’espaces métrisés ou la lumière devra s’adapter aux spécificités du programme et héberge toutes les fonctions techniques, ainsi que les circulations verticales. Ce permet de libérer et rendre flexible toute la travée extérieure, côté mer. Elle héberge les grandes salles exposition, le restaurant panoramique et les salles polyfonctionnels, et sert de circulation horizontal, et créant un parcours dynamique à travers le bâtiment, relie tous les grands entités programmatiques.

    L’enveloppe extérieure est un des éléments les plus évocateurs du projet : une peau en béton à très hauts performances, est tramée avec des petites ouvertures de forme rhomboïdale, qui, grâce à leur disposition et géométrie évoquent l’image du récent incendie et rappellent que chaque invention est la fille des inventions précédents
  • Neuf 
    Décembre 2015
    (999 - Étranger)
    Via Coroglio, 57-104
    80124 Napoli NA
    Italie
    Maître d’ouvrage :
    Fondazione IDIS
    Le nouveau Musée des Sciences sera construit sur le terrain de l’ancien musée, détruit par un incendie en 2013. Dans ce qui ressemble maintenant à un vaste vide urbain face à la mer, situé entre Bagnoli et Fuorigrotta, cette intervention vise à devenir un des principaux attracteurs culturels et sociaux dans la vie la ville.

    Afin de restaurer le caractère d’identité du site, nous avons mené une série d’études volumétriques qui ont conduit à la définition des volumes simples et monolithique, et qui reprennent des éléments typiques des archétypes de l’architecture industrielle.

    Le plan s’organise autour d’un parcours linéaire nord-sud, et retrace partiellement le système du précédent musée et articule tout le programme en deux travées parallèles. La travée intérieure, coté mont, se compose d‘une séquence d’espaces métrisés ou la lumière devra s’adapter aux spécificités du programme et héberge toutes les fonctions techniques, ainsi que les circulations verticales. Ce permet de libérer et rendre flexible toute la travée extérieure, côté mer. Elle héberge les grandes salles exposition, le restaurant panoramique et les salles polyfonctionnels, et sert de circulation horizontal, et créant un parcours dynamique à travers le bâtiment, relie tous les grands entités programmatiques.

    L’enveloppe extérieure est un des éléments les plus évocateurs du projet : une peau en béton à très hauts performances, est tramée avec des petites ouvertures de forme rhomboïdale, qui, grâce à leur disposition et géométrie évoquent l’image du récent incendie et rappellent que chaque invention est la fille des inventions précédents
  • Neuf 
    Décembre 2015
    (999 - Étranger)
    Via Coroglio, 57-104
    80124 Napoli NA
    Italie
    Maître d’ouvrage :
    Fondazione IDIS
    Le nouveau Musée des Sciences sera construit sur le terrain de l’ancien musée, détruit par un incendie en 2013. Dans ce qui ressemble maintenant à un vaste vide urbain face à la mer, situé entre Bagnoli et Fuorigrotta, cette intervention vise à devenir un des principaux attracteurs culturels et sociaux dans la vie la ville.

    Afin de restaurer le caractère d’identité du site, nous avons mené une série d’études volumétriques qui ont conduit à la définition des volumes simples et monolithique, et qui reprennent des éléments typiques des archétypes de l’architecture industrielle.

    Le plan s’organise autour d’un parcours linéaire nord-sud, et retrace partiellement le système du précédent musée et articule tout le programme en deux travées parallèles. La travée intérieure, coté mont, se compose d‘une séquence d’espaces métrisés ou la lumière devra s’adapter aux spécificités du programme et héberge toutes les fonctions techniques, ainsi que les circulations verticales. Ce permet de libérer et rendre flexible toute la travée extérieure, côté mer. Elle héberge les grandes salles exposition, le restaurant panoramique et les salles polyfonctionnels, et sert de circulation horizontal, et créant un parcours dynamique à travers le bâtiment, relie tous les grands entités programmatiques.

    L’enveloppe extérieure est un des éléments les plus évocateurs du projet : une peau en béton à très hauts performances, est tramée avec des petites ouvertures de forme rhomboïdale, qui, grâce à leur disposition et géométrie évoquent l’image du récent incendie et rappellent que chaque invention est la fille des inventions précédents
  • Neuf 
    Décembre 2015
    (999 - Étranger)
    Via Coroglio, 57-104
    80124 Napoli NA
    Italie
    Maître d’ouvrage :
    Fondazione IDIS
    Le nouveau Musée des Sciences sera construit sur le terrain de l’ancien musée, détruit par un incendie en 2013. Dans ce qui ressemble maintenant à un vaste vide urbain face à la mer, situé entre Bagnoli et Fuorigrotta, cette intervention vise à devenir un des principaux attracteurs culturels et sociaux dans la vie la ville.

    Afin de restaurer le caractère d’identité du site, nous avons mené une série d’études volumétriques qui ont conduit à la définition des volumes simples et monolithique, et qui reprennent des éléments typiques des archétypes de l’architecture industrielle.

    Le plan s’organise autour d’un parcours linéaire nord-sud, et retrace partiellement le système du précédent musée et articule tout le programme en deux travées parallèles. La travée intérieure, coté mont, se compose d‘une séquence d’espaces métrisés ou la lumière devra s’adapter aux spécificités du programme et héberge toutes les fonctions techniques, ainsi que les circulations verticales. Ce permet de libérer et rendre flexible toute la travée extérieure, côté mer. Elle héberge les grandes salles exposition, le restaurant panoramique et les salles polyfonctionnels, et sert de circulation horizontal, et créant un parcours dynamique à travers le bâtiment, relie tous les grands entités programmatiques.

    L’enveloppe extérieure est un des éléments les plus évocateurs du projet : une peau en béton à très hauts performances, est tramée avec des petites ouvertures de forme rhomboïdale, qui, grâce à leur disposition et géométrie évoquent l’image du récent incendie et rappellent que chaque invention est la fille des inventions précédents
  • Neuf 
    Décembre 2015
    (999 - Étranger)
    Via Coroglio, 57-104
    80124 Napoli NA
    Italie
    Maître d’ouvrage :
    Fondazione IDIS
    Le nouveau Musée des Sciences sera construit sur le terrain de l’ancien musée, détruit par un incendie en 2013. Dans ce qui ressemble maintenant à un vaste vide urbain face à la mer, situé entre Bagnoli et Fuorigrotta, cette intervention vise à devenir un des principaux attracteurs culturels et sociaux dans la vie la ville.

    Afin de restaurer le caractère d’identité du site, nous avons mené une série d’études volumétriques qui ont conduit à la définition des volumes simples et monolithique, et qui reprennent des éléments typiques des archétypes de l’architecture industrielle.

    Le plan s’organise autour d’un parcours linéaire nord-sud, et retrace partiellement le système du précédent musée et articule tout le programme en deux travées parallèles. La travée intérieure, coté mont, se compose d‘une séquence d’espaces métrisés ou la lumière devra s’adapter aux spécificités du programme et héberge toutes les fonctions techniques, ainsi que les circulations verticales. Ce permet de libérer et rendre flexible toute la travée extérieure, côté mer. Elle héberge les grandes salles exposition, le restaurant panoramique et les salles polyfonctionnels, et sert de circulation horizontal, et créant un parcours dynamique à travers le bâtiment, relie tous les grands entités programmatiques.

    L’enveloppe extérieure est un des éléments les plus évocateurs du projet : une peau en béton à très hauts performances, est tramée avec des petites ouvertures de forme rhomboïdale, qui, grâce à leur disposition et géométrie évoquent l’image du récent incendie et rappellent que chaque invention est la fille des inventions précédents
  • Neuf 
    Décembre 2015
    (999 - Étranger)
    Via Coroglio, 57-104
    80124 Napoli NA
    Italie
    Maître d’ouvrage :
    Fondazione IDIS
    Le nouveau Musée des Sciences sera construit sur le terrain de l’ancien musée, détruit par un incendie en 2013. Dans ce qui ressemble maintenant à un vaste vide urbain face à la mer, situé entre Bagnoli et Fuorigrotta, cette intervention vise à devenir un des principaux attracteurs culturels et sociaux dans la vie la ville.

    Afin de restaurer le caractère d’identité du site, nous avons mené une série d’études volumétriques qui ont conduit à la définition des volumes simples et monolithique, et qui reprennent des éléments typiques des archétypes de l’architecture industrielle.

    Le plan s’organise autour d’un parcours linéaire nord-sud, et retrace partiellement le système du précédent musée et articule tout le programme en deux travées parallèles. La travée intérieure, coté mont, se compose d‘une séquence d’espaces métrisés ou la lumière devra s’adapter aux spécificités du programme et héberge toutes les fonctions techniques, ainsi que les circulations verticales. Ce permet de libérer et rendre flexible toute la travée extérieure, côté mer. Elle héberge les grandes salles exposition, le restaurant panoramique et les salles polyfonctionnels, et sert de circulation horizontal, et créant un parcours dynamique à travers le bâtiment, relie tous les grands entités programmatiques.

    L’enveloppe extérieure est un des éléments les plus évocateurs du projet : une peau en béton à très hauts performances, est tramée avec des petites ouvertures de forme rhomboïdale, qui, grâce à leur disposition et géométrie évoquent l’image du récent incendie et rappellent que chaque invention est la fille des inventions précédents
  • Neuf 
    Décembre 2015
    (999 - Étranger)
    Via Coroglio, 57-104
    80124 Napoli NA
    Italie
    Maître d’ouvrage :
    Fondazione IDIS
    Le nouveau Musée des Sciences sera construit sur le terrain de l’ancien musée, détruit par un incendie en 2013. Dans ce qui ressemble maintenant à un vaste vide urbain face à la mer, situé entre Bagnoli et Fuorigrotta, cette intervention vise à devenir un des principaux attracteurs culturels et sociaux dans la vie la ville.

    Afin de restaurer le caractère d’identité du site, nous avons mené une série d’études volumétriques qui ont conduit à la définition des volumes simples et monolithique, et qui reprennent des éléments typiques des archétypes de l’architecture industrielle.

    Le plan s’organise autour d’un parcours linéaire nord-sud, et retrace partiellement le système du précédent musée et articule tout le programme en deux travées parallèles. La travée intérieure, coté mont, se compose d‘une séquence d’espaces métrisés ou la lumière devra s’adapter aux spécificités du programme et héberge toutes les fonctions techniques, ainsi que les circulations verticales. Ce permet de libérer et rendre flexible toute la travée extérieure, côté mer. Elle héberge les grandes salles exposition, le restaurant panoramique et les salles polyfonctionnels, et sert de circulation horizontal, et créant un parcours dynamique à travers le bâtiment, relie tous les grands entités programmatiques.

    L’enveloppe extérieure est un des éléments les plus évocateurs du projet : une peau en béton à très hauts performances, est tramée avec des petites ouvertures de forme rhomboïdale, qui, grâce à leur disposition et géométrie évoquent l’image du récent incendie et rappellent que chaque invention est la fille des inventions précédents
  • Neuf 
    Décembre 2015
    (999 - Étranger)
    Via Coroglio, 57-104
    80124 Napoli NA
    Italie
    Maître d’ouvrage :
    Fondazione IDIS
    Le nouveau Musée des Sciences sera construit sur le terrain de l’ancien musée, détruit par un incendie en 2013. Dans ce qui ressemble maintenant à un vaste vide urbain face à la mer, situé entre Bagnoli et Fuorigrotta, cette intervention vise à devenir un des principaux attracteurs culturels et sociaux dans la vie la ville.

    Afin de restaurer le caractère d’identité du site, nous avons mené une série d’études volumétriques qui ont conduit à la définition des volumes simples et monolithique, et qui reprennent des éléments typiques des archétypes de l’architecture industrielle.

    Le plan s’organise autour d’un parcours linéaire nord-sud, et retrace partiellement le système du précédent musée et articule tout le programme en deux travées parallèles. La travée intérieure, coté mont, se compose d‘une séquence d’espaces métrisés ou la lumière devra s’adapter aux spécificités du programme et héberge toutes les fonctions techniques, ainsi que les circulations verticales. Ce permet de libérer et rendre flexible toute la travée extérieure, côté mer. Elle héberge les grandes salles exposition, le restaurant panoramique et les salles polyfonctionnels, et sert de circulation horizontal, et créant un parcours dynamique à travers le bâtiment, relie tous les grands entités programmatiques.

    L’enveloppe extérieure est un des éléments les plus évocateurs du projet : une peau en béton à très hauts performances, est tramée avec des petites ouvertures de forme rhomboïdale, qui, grâce à leur disposition et géométrie évoquent l’image du récent incendie et rappellent que chaque invention est la fille des inventions précédents
  • Neuf 
    Décembre 2015
    (999 - Étranger)
    Via Coroglio, 57-104
    80124 Napoli NA
    Italie
    Maître d’ouvrage :
    Fondazione IDIS
    Le nouveau Musée des Sciences sera construit sur le terrain de l’ancien musée, détruit par un incendie en 2013. Dans ce qui ressemble maintenant à un vaste vide urbain face à la mer, situé entre Bagnoli et Fuorigrotta, cette intervention vise à devenir un des principaux attracteurs culturels et sociaux dans la vie la ville.

    Afin de restaurer le caractère d’identité du site, nous avons mené une série d’études volumétriques qui ont conduit à la définition des volumes simples et monolithique, et qui reprennent des éléments typiques des archétypes de l’architecture industrielle.

    Le plan s’organise autour d’un parcours linéaire nord-sud, et retrace partiellement le système du précédent musée et articule tout le programme en deux travées parallèles. La travée intérieure, coté mont, se compose d‘une séquence d’espaces métrisés ou la lumière devra s’adapter aux spécificités du programme et héberge toutes les fonctions techniques, ainsi que les circulations verticales. Ce permet de libérer et rendre flexible toute la travée extérieure, côté mer. Elle héberge les grandes salles exposition, le restaurant panoramique et les salles polyfonctionnels, et sert de circulation horizontal, et créant un parcours dynamique à travers le bâtiment, relie tous les grands entités programmatiques.

    L’enveloppe extérieure est un des éléments les plus évocateurs du projet : une peau en béton à très hauts performances, est tramée avec des petites ouvertures de forme rhomboïdale, qui, grâce à leur disposition et géométrie évoquent l’image du récent incendie et rappellent que chaque invention est la fille des inventions précédents
  • Neuf 
    Décembre 2015
    (999 - Étranger)
    Via Coroglio, 57-104
    80124 Napoli NA
    Italie
    Maître d’ouvrage :
    Fondazione IDIS
    Le nouveau Musée des Sciences sera construit sur le terrain de l’ancien musée, détruit par un incendie en 2013. Dans ce qui ressemble maintenant à un vaste vide urbain face à la mer, situé entre Bagnoli et Fuorigrotta, cette intervention vise à devenir un des principaux attracteurs culturels et sociaux dans la vie la ville.

    Afin de restaurer le caractère d’identité du site, nous avons mené une série d’études volumétriques qui ont conduit à la définition des volumes simples et monolithique, et qui reprennent des éléments typiques des archétypes de l’architecture industrielle.

    Le plan s’organise autour d’un parcours linéaire nord-sud, et retrace partiellement le système du précédent musée et articule tout le programme en deux travées parallèles. La travée intérieure, coté mont, se compose d‘une séquence d’espaces métrisés ou la lumière devra s’adapter aux spécificités du programme et héberge toutes les fonctions techniques, ainsi que les circulations verticales. Ce permet de libérer et rendre flexible toute la travée extérieure, côté mer. Elle héberge les grandes salles exposition, le restaurant panoramique et les salles polyfonctionnels, et sert de circulation horizontal, et créant un parcours dynamique à travers le bâtiment, relie tous les grands entités programmatiques.

    L’enveloppe extérieure est un des éléments les plus évocateurs du projet : une peau en béton à très hauts performances, est tramée avec des petites ouvertures de forme rhomboïdale, qui, grâce à leur disposition et géométrie évoquent l’image du récent incendie et rappellent que chaque invention est la fille des inventions précédents
  • Neuf 
    Décembre 2015
    (999 - Étranger)
    Via Coroglio, 57-104
    80124 Napoli NA
    Italie
    Maître d’ouvrage :
    Fondazione IDIS
    Le nouveau Musée des Sciences sera construit sur le terrain de l’ancien musée, détruit par un incendie en 2013. Dans ce qui ressemble maintenant à un vaste vide urbain face à la mer, situé entre Bagnoli et Fuorigrotta, cette intervention vise à devenir un des principaux attracteurs culturels et sociaux dans la vie la ville.

    Afin de restaurer le caractère d’identité du site, nous avons mené une série d’études volumétriques qui ont conduit à la définition des volumes simples et monolithique, et qui reprennent des éléments typiques des archétypes de l’architecture industrielle.

    Le plan s’organise autour d’un parcours linéaire nord-sud, et retrace partiellement le système du précédent musée et articule tout le programme en deux travées parallèles. La travée intérieure, coté mont, se compose d‘une séquence d’espaces métrisés ou la lumière devra s’adapter aux spécificités du programme et héberge toutes les fonctions techniques, ainsi que les circulations verticales. Ce permet de libérer et rendre flexible toute la travée extérieure, côté mer. Elle héberge les grandes salles exposition, le restaurant panoramique et les salles polyfonctionnels, et sert de circulation horizontal, et créant un parcours dynamique à travers le bâtiment, relie tous les grands entités programmatiques.

    L’enveloppe extérieure est un des éléments les plus évocateurs du projet : une peau en béton à très hauts performances, est tramée avec des petites ouvertures de forme rhomboïdale, qui, grâce à leur disposition et géométrie évoquent l’image du récent incendie et rappellent que chaque invention est la fille des inventions précédents