GERMAIN JEAN-JACQUES ARCHITECTE

  • Neuf 
    2006
    (44 - Loire-Atlantique)
    6,rue Baboneau
    44100 NANTES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PARTICULIER
    Située à Nantes, en milieu d’îlot, sur une parcelle entièrement enclavée, la maison bénéficie d’un droit de passage par la parcelle voisine.
    Le programme imposait de pouvoir diviser périodiquement la maison en deux zones : les adolescents d’un côté (entrée, salon, chambres, salle d’eau), les parents de l’autre (entrée, séjour/salon, cuisine, suite parentale). Mais il fallait également pouvoir bénéficier de la totalité de la surface habitable pour l’ensemble de la famille.
    La réponse à ce programme a été trouvée en créant deux volumes distincts dont certaines zones se chevauchent.
    Les deux volumes principaux presque perpendiculaires, se rejoignent en un espace qui s’ouvre sur un jardin orienté au Nord/Ouest, protégé des nuisances de la ville au Sud/Est.
    Ce volume principal, qui tourne le dos à la ville, est adossé à un mur de 6 mètres de haut, percé de petites fenêtres qui éclairent les pièces techniques de l’habitation. Afin de clore au mieux le jardin, le second volume, rez-de-chaussée largement vitrée, s’appuie contre le mur de clôture existant à l’Est.
    La lecture de ces deux volumes est identifiable par ses toitures : le premier parallélépipède est couvert d’un toit mono-pente en zinc pourvu de grands débords, et dont les sous-faces sont également traitées en zinc. Ce toit accentue ainsi l’aspect monolithique de ce volume appuyé contre le grand mur.
    Le second volume dont le toit est cintré pour rentrer dans les gabarits du plan d’occupation des sols, traverse de part en part le volume principal.
    C’est également par le traitement des couleurs et des matériaux que la volumétrie est lisible : le grand mur-façade Sud/Est est enduit de couleur rouge brique, (le reste du volume est blanc), le second volume est entièrement construit en bois (structure et bardage), et la troisième excroissance liée au programme (suite parentale), est enduite en gris clair.
  • Neuf 
    2006
    (44 - Loire-Atlantique)
    6,rue Baboneau
    44100 NANTES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PARTICULIER
    Située à Nantes, en milieu d’îlot, sur une parcelle entièrement enclavée, la maison bénéficie d’un droit de passage par la parcelle voisine.
    Le programme imposait de pouvoir diviser périodiquement la maison en deux zones : les adolescents d’un côté (entrée, salon, chambres, salle d’eau), les parents de l’autre (entrée, séjour/salon, cuisine, suite parentale). Mais il fallait également pouvoir bénéficier de la totalité de la surface habitable pour l’ensemble de la famille.
    La réponse à ce programme a été trouvée en créant deux volumes distincts dont certaines zones se chevauchent.
    Les deux volumes principaux presque perpendiculaires, se rejoignent en un espace qui s’ouvre sur un jardin orienté au Nord/Ouest, protégé des nuisances de la ville au Sud/Est.
    Ce volume principal, qui tourne le dos à la ville, est adossé à un mur de 6 mètres de haut, percé de petites fenêtres qui éclairent les pièces techniques de l’habitation. Afin de clore au mieux le jardin, le second volume, rez-de-chaussée largement vitrée, s’appuie contre le mur de clôture existant à l’Est.
    La lecture de ces deux volumes est identifiable par ses toitures : le premier parallélépipède est couvert d’un toit mono-pente en zinc pourvu de grands débords, et dont les sous-faces sont également traitées en zinc. Ce toit accentue ainsi l’aspect monolithique de ce volume appuyé contre le grand mur.
    Le second volume dont le toit est cintré pour rentrer dans les gabarits du plan d’occupation des sols, traverse de part en part le volume principal.
    C’est également par le traitement des couleurs et des matériaux que la volumétrie est lisible : le grand mur-façade Sud/Est est enduit de couleur rouge brique, (le reste du volume est blanc), le second volume est entièrement construit en bois (structure et bardage), et la troisième excroissance liée au programme (suite parentale), est enduite en gris clair.
  • Neuf 
    2006
    (44 - Loire-Atlantique)
    6,rue Baboneau
    44100 NANTES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PARTICULIER
    Située à Nantes, en milieu d’îlot, sur une parcelle entièrement enclavée, la maison bénéficie d’un droit de passage par la parcelle voisine.
    Le programme imposait de pouvoir diviser périodiquement la maison en deux zones : les adolescents d’un côté (entrée, salon, chambres, salle d’eau), les parents de l’autre (entrée, séjour/salon, cuisine, suite parentale). Mais il fallait également pouvoir bénéficier de la totalité de la surface habitable pour l’ensemble de la famille.
    La réponse à ce programme a été trouvée en créant deux volumes distincts dont certaines zones se chevauchent.
    Les deux volumes principaux presque perpendiculaires, se rejoignent en un espace qui s’ouvre sur un jardin orienté au Nord/Ouest, protégé des nuisances de la ville au Sud/Est.
    Ce volume principal, qui tourne le dos à la ville, est adossé à un mur de 6 mètres de haut, percé de petites fenêtres qui éclairent les pièces techniques de l’habitation. Afin de clore au mieux le jardin, le second volume, rez-de-chaussée largement vitrée, s’appuie contre le mur de clôture existant à l’Est.
    La lecture de ces deux volumes est identifiable par ses toitures : le premier parallélépipède est couvert d’un toit mono-pente en zinc pourvu de grands débords, et dont les sous-faces sont également traitées en zinc. Ce toit accentue ainsi l’aspect monolithique de ce volume appuyé contre le grand mur.
    Le second volume dont le toit est cintré pour rentrer dans les gabarits du plan d’occupation des sols, traverse de part en part le volume principal.
    C’est également par le traitement des couleurs et des matériaux que la volumétrie est lisible : le grand mur-façade Sud/Est est enduit de couleur rouge brique, (le reste du volume est blanc), le second volume est entièrement construit en bois (structure et bardage), et la troisième excroissance liée au programme (suite parentale), est enduite en gris clair.
  • Neuf 
    2006
    (44 - Loire-Atlantique)
    6,rue Baboneau
    44100 NANTES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PARTICULIER
    Située à Nantes, en milieu d’îlot, sur une parcelle entièrement enclavée, la maison bénéficie d’un droit de passage par la parcelle voisine.
    Le programme imposait de pouvoir diviser périodiquement la maison en deux zones : les adolescents d’un côté (entrée, salon, chambres, salle d’eau), les parents de l’autre (entrée, séjour/salon, cuisine, suite parentale). Mais il fallait également pouvoir bénéficier de la totalité de la surface habitable pour l’ensemble de la famille.
    La réponse à ce programme a été trouvée en créant deux volumes distincts dont certaines zones se chevauchent.
    Les deux volumes principaux presque perpendiculaires, se rejoignent en un espace qui s’ouvre sur un jardin orienté au Nord/Ouest, protégé des nuisances de la ville au Sud/Est.
    Ce volume principal, qui tourne le dos à la ville, est adossé à un mur de 6 mètres de haut, percé de petites fenêtres qui éclairent les pièces techniques de l’habitation. Afin de clore au mieux le jardin, le second volume, rez-de-chaussée largement vitrée, s’appuie contre le mur de clôture existant à l’Est.
    La lecture de ces deux volumes est identifiable par ses toitures : le premier parallélépipède est couvert d’un toit mono-pente en zinc pourvu de grands débords, et dont les sous-faces sont également traitées en zinc. Ce toit accentue ainsi l’aspect monolithique de ce volume appuyé contre le grand mur.
    Le second volume dont le toit est cintré pour rentrer dans les gabarits du plan d’occupation des sols, traverse de part en part le volume principal.
    C’est également par le traitement des couleurs et des matériaux que la volumétrie est lisible : le grand mur-façade Sud/Est est enduit de couleur rouge brique, (le reste du volume est blanc), le second volume est entièrement construit en bois (structure et bardage), et la troisième excroissance liée au programme (suite parentale), est enduite en gris clair.