GERARD CARCIAN ARCHITECTE D.P.L.G

  • façade sud logement n°2
    façade sud logement n°2
    Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (94 - Val-de-Marne)
    94140 Alfortville
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation de deux logements à Alfortville.
    Permis de démolir août 2011, permis de construire sept. 2012, chantier 2012-2013
    Cette maison à réhabiliter, constituée de deux logements, est située en fond de parcelle, en zone inondable.
    Les travaux projetés, consistent à dé densifier l'existant, afin de retrouver une volumétrie simple.
    Le matériau bois "mélèze", incarne l'articulation entre un matériau ancestral et à la fois terriblement contemporain, légèreté, qualité d'isolation thermique, chantier sec, propre, ainsi que rapidité de la mise en œuvre.
    Des éléments de modénatures, de matériaux différents, et de jeux de volumétries : Auvent/balcon, débord de façade, enduit/bois, terrasse végétalisée, volumétries en retrait, apportent de la dynamique et des jeux d'ombre.
    Les deux logements sont clairement identifiables et recréent une cohérence de fait.
    Une clôture en bardage "mélèze", sur la rue, annonce discrètement le bâti réhabilité en fond de parcelle.
    C'est à la fois, un travail de "couture" urbaine, qui revendique une architecture différente et inscrite dans son temps, qui participe à ce tissu urbain existant, sans le nier, avec une volonté de greffe et de réhabilitation abouties.
  • façade nord cour logements n°2 et n°1
    façade nord cour logements n°2 et n°1
    Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (94 - Val-de-Marne)
    94140 Alfortville
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation de deux logements à Alfortville.
    Permis de démolir août 2011, permis de construire sept. 2012, chantier 2012-2013
    Cette maison à réhabiliter, constituée de deux logements, est située en fond de parcelle, en zone inondable.
    Les travaux projetés, consistent à dé densifier l'existant, afin de retrouver une volumétrie simple.
    Le matériau bois "mélèze", incarne l'articulation entre un matériau ancestral et à la fois terriblement contemporain, légèreté, qualité d'isolation thermique, chantier sec, propre, ainsi que rapidité de la mise en œuvre.
    Des éléments de modénatures, de matériaux différents, et de jeux de volumétries : Auvent/balcon, débord de façade, enduit/bois, terrasse végétalisée, volumétries en retrait, apportent de la dynamique et des jeux d'ombre.
    Les deux logements sont clairement identifiables et recréent une cohérence de fait.
    Une clôture en bardage "mélèze", sur la rue, annonce discrètement le bâti réhabilité en fond de parcelle.
    C'est à la fois, un travail de "couture" urbaine, qui revendique une architecture différente et inscrite dans son temps, qui participe à ce tissu urbain existant, sans le nier, avec une volonté de greffe et de réhabilitation abouties.
  • plan masse projet
    plan masse projet
    Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (94 - Val-de-Marne)
    94140 Alfortville
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation de deux logements à Alfortville.
    Permis de démolir août 2011, permis de construire sept. 2012, chantier 2012-2013
    Cette maison à réhabiliter, constituée de deux logements, est située en fond de parcelle, en zone inondable.
    Les travaux projetés, consistent à dé densifier l'existant, afin de retrouver une volumétrie simple.
    Le matériau bois "mélèze", incarne l'articulation entre un matériau ancestral et à la fois terriblement contemporain, légèreté, qualité d'isolation thermique, chantier sec, propre, ainsi que rapidité de la mise en œuvre.
    Des éléments de modénatures, de matériaux différents, et de jeux de volumétries : Auvent/balcon, débord de façade, enduit/bois, terrasse végétalisée, volumétries en retrait, apportent de la dynamique et des jeux d'ombre.
    Les deux logements sont clairement identifiables et recréent une cohérence de fait.
    Une clôture en bardage "mélèze", sur la rue, annonce discrètement le bâti réhabilité en fond de parcelle.
    C'est à la fois, un travail de "couture" urbaine, qui revendique une architecture différente et inscrite dans son temps, qui participe à ce tissu urbain existant, sans le nier, avec une volonté de greffe et de réhabilitation abouties.
  •  détail façade cour logement n°2
    détail façade cour logement n°2
    Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (94 - Val-de-Marne)
    94140 Alfortville
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation de deux logements à Alfortville.
    Permis de démolir août 2011, permis de construire sept. 2012, chantier 2012-2013
    Cette maison à réhabiliter, constituée de deux logements, est située en fond de parcelle, en zone inondable.
    Les travaux projetés, consistent à dé densifier l'existant, afin de retrouver une volumétrie simple.
    Le matériau bois "mélèze", incarne l'articulation entre un matériau ancestral et à la fois terriblement contemporain, légèreté, qualité d'isolation thermique, chantier sec, propre, ainsi que rapidité de la mise en œuvre.
    Des éléments de modénatures, de matériaux différents, et de jeux de volumétries : Auvent/balcon, débord de façade, enduit/bois, terrasse végétalisée, volumétries en retrait, apportent de la dynamique et des jeux d'ombre.
    Les deux logements sont clairement identifiables et recréent une cohérence de fait.
    Une clôture en bardage "mélèze", sur la rue, annonce discrètement le bâti réhabilité en fond de parcelle.
    C'est à la fois, un travail de "couture" urbaine, qui revendique une architecture différente et inscrite dans son temps, qui participe à ce tissu urbain existant, sans le nier, avec une volonté de greffe et de réhabilitation abouties.
  • image de synthese
    image de synthese
    Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (94 - Val-de-Marne)
    94140 Alfortville
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation de deux logements à Alfortville.
    Permis de démolir août 2011, permis de construire sept. 2012, chantier 2012-2013
    Cette maison à réhabiliter, constituée de deux logements, est située en fond de parcelle, en zone inondable.
    Les travaux projetés, consistent à dé densifier l'existant, afin de retrouver une volumétrie simple.
    Le matériau bois "mélèze", incarne l'articulation entre un matériau ancestral et à la fois terriblement contemporain, légèreté, qualité d'isolation thermique, chantier sec, propre, ainsi que rapidité de la mise en œuvre.
    Des éléments de modénatures, de matériaux différents, et de jeux de volumétries : Auvent/balcon, débord de façade, enduit/bois, terrasse végétalisée, volumétries en retrait, apportent de la dynamique et des jeux d'ombre.
    Les deux logements sont clairement identifiables et recréent une cohérence de fait.
    Une clôture en bardage "mélèze", sur la rue, annonce discrètement le bâti réhabilité en fond de parcelle.
    C'est à la fois, un travail de "couture" urbaine, qui revendique une architecture différente et inscrite dans son temps, qui participe à ce tissu urbain existant, sans le nier, avec une volonté de greffe et de réhabilitation abouties.
  • coupe-façade sur cour
    coupe-façade sur cour
    Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (94 - Val-de-Marne)
    94140 Alfortville
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation de deux logements à Alfortville.
    Permis de démolir août 2011, permis de construire sept. 2012, chantier 2012-2013
    Cette maison à réhabiliter, constituée de deux logements, est située en fond de parcelle, en zone inondable.
    Les travaux projetés, consistent à dé densifier l'existant, afin de retrouver une volumétrie simple.
    Le matériau bois "mélèze", incarne l'articulation entre un matériau ancestral et à la fois terriblement contemporain, légèreté, qualité d'isolation thermique, chantier sec, propre, ainsi que rapidité de la mise en œuvre.
    Des éléments de modénatures, de matériaux différents, et de jeux de volumétries : Auvent/balcon, débord de façade, enduit/bois, terrasse végétalisée, volumétries en retrait, apportent de la dynamique et des jeux d'ombre.
    Les deux logements sont clairement identifiables et recréent une cohérence de fait.
    Une clôture en bardage "mélèze", sur la rue, annonce discrètement le bâti réhabilité en fond de parcelle.
    C'est à la fois, un travail de "couture" urbaine, qui revendique une architecture différente et inscrite dans son temps, qui participe à ce tissu urbain existant, sans le nier, avec une volonté de greffe et de réhabilitation abouties.
  •  détail balcon logement n°2
    détail balcon logement n°2
    Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (94 - Val-de-Marne)
    94140 Alfortville
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation de deux logements à Alfortville.
    Permis de démolir août 2011, permis de construire sept. 2012, chantier 2012-2013
    Cette maison à réhabiliter, constituée de deux logements, est située en fond de parcelle, en zone inondable.
    Les travaux projetés, consistent à dé densifier l'existant, afin de retrouver une volumétrie simple.
    Le matériau bois "mélèze", incarne l'articulation entre un matériau ancestral et à la fois terriblement contemporain, légèreté, qualité d'isolation thermique, chantier sec, propre, ainsi que rapidité de la mise en œuvre.
    Des éléments de modénatures, de matériaux différents, et de jeux de volumétries : Auvent/balcon, débord de façade, enduit/bois, terrasse végétalisée, volumétries en retrait, apportent de la dynamique et des jeux d'ombre.
    Les deux logements sont clairement identifiables et recréent une cohérence de fait.
    Une clôture en bardage "mélèze", sur la rue, annonce discrètement le bâti réhabilité en fond de parcelle.
    C'est à la fois, un travail de "couture" urbaine, qui revendique une architecture différente et inscrite dans son temps, qui participe à ce tissu urbain existant, sans le nier, avec une volonté de greffe et de réhabilitation abouties.
  • détail seuil terrasse logement n°2
    détail seuil terrasse logement n°2
    Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (94 - Val-de-Marne)
    94140 Alfortville
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation de deux logements à Alfortville.
    Permis de démolir août 2011, permis de construire sept. 2012, chantier 2012-2013
    Cette maison à réhabiliter, constituée de deux logements, est située en fond de parcelle, en zone inondable.
    Les travaux projetés, consistent à dé densifier l'existant, afin de retrouver une volumétrie simple.
    Le matériau bois "mélèze", incarne l'articulation entre un matériau ancestral et à la fois terriblement contemporain, légèreté, qualité d'isolation thermique, chantier sec, propre, ainsi que rapidité de la mise en œuvre.
    Des éléments de modénatures, de matériaux différents, et de jeux de volumétries : Auvent/balcon, débord de façade, enduit/bois, terrasse végétalisée, volumétries en retrait, apportent de la dynamique et des jeux d'ombre.
    Les deux logements sont clairement identifiables et recréent une cohérence de fait.
    Une clôture en bardage "mélèze", sur la rue, annonce discrètement le bâti réhabilité en fond de parcelle.
    C'est à la fois, un travail de "couture" urbaine, qui revendique une architecture différente et inscrite dans son temps, qui participe à ce tissu urbain existant, sans le nier, avec une volonté de greffe et de réhabilitation abouties.
  • toit terrasse végétalisé logement n°2
    toit terrasse végétalisé logement n°2
    Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (94 - Val-de-Marne)
    94140 Alfortville
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation de deux logements à Alfortville.
    Permis de démolir août 2011, permis de construire sept. 2012, chantier 2012-2013
    Cette maison à réhabiliter, constituée de deux logements, est située en fond de parcelle, en zone inondable.
    Les travaux projetés, consistent à dé densifier l'existant, afin de retrouver une volumétrie simple.
    Le matériau bois "mélèze", incarne l'articulation entre un matériau ancestral et à la fois terriblement contemporain, légèreté, qualité d'isolation thermique, chantier sec, propre, ainsi que rapidité de la mise en œuvre.
    Des éléments de modénatures, de matériaux différents, et de jeux de volumétries : Auvent/balcon, débord de façade, enduit/bois, terrasse végétalisée, volumétries en retrait, apportent de la dynamique et des jeux d'ombre.
    Les deux logements sont clairement identifiables et recréent une cohérence de fait.
    Une clôture en bardage "mélèze", sur la rue, annonce discrètement le bâti réhabilité en fond de parcelle.
    C'est à la fois, un travail de "couture" urbaine, qui revendique une architecture différente et inscrite dans son temps, qui participe à ce tissu urbain existant, sans le nier, avec une volonté de greffe et de réhabilitation abouties.
  • façade sud logement n°1
    façade sud logement n°1
    Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (94 - Val-de-Marne)
    94140 Alfortville
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation de deux logements à Alfortville.
    Permis de démolir août 2011, permis de construire sept. 2012, chantier 2012-2013
    Cette maison à réhabiliter, constituée de deux logements, est située en fond de parcelle, en zone inondable.
    Les travaux projetés, consistent à dé densifier l'existant, afin de retrouver une volumétrie simple.
    Le matériau bois "mélèze", incarne l'articulation entre un matériau ancestral et à la fois terriblement contemporain, légèreté, qualité d'isolation thermique, chantier sec, propre, ainsi que rapidité de la mise en œuvre.
    Des éléments de modénatures, de matériaux différents, et de jeux de volumétries : Auvent/balcon, débord de façade, enduit/bois, terrasse végétalisée, volumétries en retrait, apportent de la dynamique et des jeux d'ombre.
    Les deux logements sont clairement identifiables et recréent une cohérence de fait.
    Une clôture en bardage "mélèze", sur la rue, annonce discrètement le bâti réhabilité en fond de parcelle.
    C'est à la fois, un travail de "couture" urbaine, qui revendique une architecture différente et inscrite dans son temps, qui participe à ce tissu urbain existant, sans le nier, avec une volonté de greffe et de réhabilitation abouties.
  • façade jardin sud
    façade jardin sud
    Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (94 - Val-de-Marne)
    94140 Alfortville
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation de deux logements à Alfortville.
    Permis de démolir août 2011, permis de construire sept. 2012, chantier 2012-2013
    Cette maison à réhabiliter, constituée de deux logements, est située en fond de parcelle, en zone inondable.
    Les travaux projetés, consistent à dé densifier l'existant, afin de retrouver une volumétrie simple.
    Le matériau bois "mélèze", incarne l'articulation entre un matériau ancestral et à la fois terriblement contemporain, légèreté, qualité d'isolation thermique, chantier sec, propre, ainsi que rapidité de la mise en œuvre.
    Des éléments de modénatures, de matériaux différents, et de jeux de volumétries : Auvent/balcon, débord de façade, enduit/bois, terrasse végétalisée, volumétries en retrait, apportent de la dynamique et des jeux d'ombre.
    Les deux logements sont clairement identifiables et recréent une cohérence de fait.
    Une clôture en bardage "mélèze", sur la rue, annonce discrètement le bâti réhabilité en fond de parcelle.
    C'est à la fois, un travail de "couture" urbaine, qui revendique une architecture différente et inscrite dans son temps, qui participe à ce tissu urbain existant, sans le nier, avec une volonté de greffe et de réhabilitation abouties.
  • coupe en long logement n°1
    Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (94 - Val-de-Marne)
    94140 Alfortville
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation de deux logements à Alfortville.
    Permis de démolir août 2011, permis de construire sept. 2012, chantier 2012-2013
    Cette maison à réhabiliter, constituée de deux logements, est située en fond de parcelle, en zone inondable.
    Les travaux projetés, consistent à dé densifier l'existant, afin de retrouver une volumétrie simple.
    Le matériau bois "mélèze", incarne l'articulation entre un matériau ancestral et à la fois terriblement contemporain, légèreté, qualité d'isolation thermique, chantier sec, propre, ainsi que rapidité de la mise en œuvre.
    Des éléments de modénatures, de matériaux différents, et de jeux de volumétries : Auvent/balcon, débord de façade, enduit/bois, terrasse végétalisée, volumétries en retrait, apportent de la dynamique et des jeux d'ombre.
    Les deux logements sont clairement identifiables et recréent une cohérence de fait.
    Une clôture en bardage "mélèze", sur la rue, annonce discrètement le bâti réhabilité en fond de parcelle.
    C'est à la fois, un travail de "couture" urbaine, qui revendique une architecture différente et inscrite dans son temps, qui participe à ce tissu urbain existant, sans le nier, avec une volonté de greffe et de réhabilitation abouties.
  • coupe en long logement n°2
    Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (94 - Val-de-Marne)
    94140 Alfortville
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation de deux logements à Alfortville.
    Permis de démolir août 2011, permis de construire sept. 2012, chantier 2012-2013
    Cette maison à réhabiliter, constituée de deux logements, est située en fond de parcelle, en zone inondable.
    Les travaux projetés, consistent à dé densifier l'existant, afin de retrouver une volumétrie simple.
    Le matériau bois "mélèze", incarne l'articulation entre un matériau ancestral et à la fois terriblement contemporain, légèreté, qualité d'isolation thermique, chantier sec, propre, ainsi que rapidité de la mise en œuvre.
    Des éléments de modénatures, de matériaux différents, et de jeux de volumétries : Auvent/balcon, débord de façade, enduit/bois, terrasse végétalisée, volumétries en retrait, apportent de la dynamique et des jeux d'ombre.
    Les deux logements sont clairement identifiables et recréent une cohérence de fait.
    Une clôture en bardage "mélèze", sur la rue, annonce discrètement le bâti réhabilité en fond de parcelle.
    C'est à la fois, un travail de "couture" urbaine, qui revendique une architecture différente et inscrite dans son temps, qui participe à ce tissu urbain existant, sans le nier, avec une volonté de greffe et de réhabilitation abouties.
  •  vue générale projet
    vue générale projet
    Rénovation et rénovation thermique 
    2014
    (94 - Val-de-Marne)
    94140 Alfortville
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation de deux logements à Alfortville.
    Permis de démolir août 2011, permis de construire sept. 2012, chantier 2012-2013
    Cette maison à réhabiliter, constituée de deux logements, est située en fond de parcelle, en zone inondable.
    Les travaux projetés, consistent à dé densifier l'existant, afin de retrouver une volumétrie simple.
    Le matériau bois "mélèze", incarne l'articulation entre un matériau ancestral et à la fois terriblement contemporain, légèreté, qualité d'isolation thermique, chantier sec, propre, ainsi que rapidité de la mise en œuvre.
    Des éléments de modénatures, de matériaux différents, et de jeux de volumétries : Auvent/balcon, débord de façade, enduit/bois, terrasse végétalisée, volumétries en retrait, apportent de la dynamique et des jeux d'ombre.
    Les deux logements sont clairement identifiables et recréent une cohérence de fait.
    Une clôture en bardage "mélèze", sur la rue, annonce discrètement le bâti réhabilité en fond de parcelle.
    C'est à la fois, un travail de "couture" urbaine, qui revendique une architecture différente et inscrite dans son temps, qui participe à ce tissu urbain existant, sans le nier, avec une volonté de greffe et de réhabilitation abouties.