GERARD CARCIAN ARCHITECTE D.P.L.G

  • façade sud
    façade sud
    Rénovation et rénovation thermique 
    2013
    (78 - Yvelines)
    78000 versailles
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation d’une maison à Versailles -Porchefontaine- Dossier permis de construire.
    Cette maison est située sur une parcelle en lanière, en secteur pavillonnaire.
    Au siècle dernier, côté jardin, des percements ont chahuté le dessin de la façade initiale, par la construction de petits volumes et d'escaliers, afin de "relier" le niveau rdc au jardin.
    Il s'agit de simplifier toutes ces circulations afin d'articuler et ouvrir fortement le séjour/cuisine, la véranda avec le jardin, au sud, vers la lumière.
    C'est par la création d'une terrasse en bois, construite afin de ne pas constituer d'emprise au sol, que se fait cette articulation. Un jeu de marches, sans contremarches, permet le passage du terrain naturel à la terrasse, puis au RDC.
    Le soleil et la lumière "irisent" le dessous de cette terrasse et éclairent le niveau sous-sol (cave,buanderie et garage).
    La façade a été isolée par l'extérieur (I.T.E + enduit).
    La véranda, avec son toit en zinc, remodelée avec un profilé en acier très fin, double vitrage, retrouve cette écriture d'"atelier d'artiste" avec élégance.
    Les pièces de vie, séjour-cuisine-véranda sont orientées vers la terrasse, le jardin et la lumière.
    Ces jeux de "dedans/dehors", "d'à côtés", de "dessous/dessus", enrichissent cette écriture spatiale.
    La volonté forte, de remodeler cet habitat pavillonnaire en fond de parcelle, a été respectée
    tout au long du projet, en lui redonnant du sens.
    Il s'agit d'améliorer ce patrimoine du début et milieu du XXe siècle et de le tourner vers le XXIe
  • façade sud existante
    façade sud existante
    Rénovation et rénovation thermique 
    2013
    (78 - Yvelines)
    78000 versailles
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation d’une maison à Versailles -Porchefontaine- Dossier permis de construire.
    Cette maison est située sur une parcelle en lanière, en secteur pavillonnaire.
    Au siècle dernier, côté jardin, des percements ont chahuté le dessin de la façade initiale, par la construction de petits volumes et d'escaliers, afin de "relier" le niveau rdc au jardin.
    Il s'agit de simplifier toutes ces circulations afin d'articuler et ouvrir fortement le séjour/cuisine, la véranda avec le jardin, au sud, vers la lumière.
    C'est par la création d'une terrasse en bois, construite afin de ne pas constituer d'emprise au sol, que se fait cette articulation. Un jeu de marches, sans contremarches, permet le passage du terrain naturel à la terrasse, puis au RDC.
    Le soleil et la lumière "irisent" le dessous de cette terrasse et éclairent le niveau sous-sol (cave,buanderie et garage).
    La façade a été isolée par l'extérieur (I.T.E + enduit).
    La véranda, avec son toit en zinc, remodelée avec un profilé en acier très fin, double vitrage, retrouve cette écriture d'"atelier d'artiste" avec élégance.
    Les pièces de vie, séjour-cuisine-véranda sont orientées vers la terrasse, le jardin et la lumière.
    Ces jeux de "dedans/dehors", "d'à côtés", de "dessous/dessus", enrichissent cette écriture spatiale.
    La volonté forte, de remodeler cet habitat pavillonnaire en fond de parcelle, a été respectée
    tout au long du projet, en lui redonnant du sens.
    Il s'agit d'améliorer ce patrimoine du début et milieu du XXe siècle et de le tourner vers le XXIe
  • façade sud élévation
    façade sud élévation
    Rénovation et rénovation thermique 
    2013
    (78 - Yvelines)
    78000 versailles
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation d’une maison à Versailles -Porchefontaine- Dossier permis de construire.
    Cette maison est située sur une parcelle en lanière, en secteur pavillonnaire.
    Au siècle dernier, côté jardin, des percements ont chahuté le dessin de la façade initiale, par la construction de petits volumes et d'escaliers, afin de "relier" le niveau rdc au jardin.
    Il s'agit de simplifier toutes ces circulations afin d'articuler et ouvrir fortement le séjour/cuisine, la véranda avec le jardin, au sud, vers la lumière.
    C'est par la création d'une terrasse en bois, construite afin de ne pas constituer d'emprise au sol, que se fait cette articulation. Un jeu de marches, sans contremarches, permet le passage du terrain naturel à la terrasse, puis au RDC.
    Le soleil et la lumière "irisent" le dessous de cette terrasse et éclairent le niveau sous-sol (cave,buanderie et garage).
    La façade a été isolée par l'extérieur (I.T.E + enduit).
    La véranda, avec son toit en zinc, remodelée avec un profilé en acier très fin, double vitrage, retrouve cette écriture d'"atelier d'artiste" avec élégance.
    Les pièces de vie, séjour-cuisine-véranda sont orientées vers la terrasse, le jardin et la lumière.
    Ces jeux de "dedans/dehors", "d'à côtés", de "dessous/dessus", enrichissent cette écriture spatiale.
    La volonté forte, de remodeler cet habitat pavillonnaire en fond de parcelle, a été respectée
    tout au long du projet, en lui redonnant du sens.
    Il s'agit d'améliorer ce patrimoine du début et milieu du XXe siècle et de le tourner vers le XXIe
  •  plan projet rdc
    plan projet rdc
    Rénovation et rénovation thermique 
    2013
    (78 - Yvelines)
    78000 versailles
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation d’une maison à Versailles -Porchefontaine- Dossier permis de construire.
    Cette maison est située sur une parcelle en lanière, en secteur pavillonnaire.
    Au siècle dernier, côté jardin, des percements ont chahuté le dessin de la façade initiale, par la construction de petits volumes et d'escaliers, afin de "relier" le niveau rdc au jardin.
    Il s'agit de simplifier toutes ces circulations afin d'articuler et ouvrir fortement le séjour/cuisine, la véranda avec le jardin, au sud, vers la lumière.
    C'est par la création d'une terrasse en bois, construite afin de ne pas constituer d'emprise au sol, que se fait cette articulation. Un jeu de marches, sans contremarches, permet le passage du terrain naturel à la terrasse, puis au RDC.
    Le soleil et la lumière "irisent" le dessous de cette terrasse et éclairent le niveau sous-sol (cave,buanderie et garage).
    La façade a été isolée par l'extérieur (I.T.E + enduit).
    La véranda, avec son toit en zinc, remodelée avec un profilé en acier très fin, double vitrage, retrouve cette écriture d'"atelier d'artiste" avec élégance.
    Les pièces de vie, séjour-cuisine-véranda sont orientées vers la terrasse, le jardin et la lumière.
    Ces jeux de "dedans/dehors", "d'à côtés", de "dessous/dessus", enrichissent cette écriture spatiale.
    La volonté forte, de remodeler cet habitat pavillonnaire en fond de parcelle, a été respectée
    tout au long du projet, en lui redonnant du sens.
    Il s'agit d'améliorer ce patrimoine du début et milieu du XXe siècle et de le tourner vers le XXIe
  • coupe en long projet
    coupe en long projet
    Rénovation et rénovation thermique 
    2013
    (78 - Yvelines)
    78000 versailles
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation d’une maison à Versailles -Porchefontaine- Dossier permis de construire.
    Cette maison est située sur une parcelle en lanière, en secteur pavillonnaire.
    Au siècle dernier, côté jardin, des percements ont chahuté le dessin de la façade initiale, par la construction de petits volumes et d'escaliers, afin de "relier" le niveau rdc au jardin.
    Il s'agit de simplifier toutes ces circulations afin d'articuler et ouvrir fortement le séjour/cuisine, la véranda avec le jardin, au sud, vers la lumière.
    C'est par la création d'une terrasse en bois, construite afin de ne pas constituer d'emprise au sol, que se fait cette articulation. Un jeu de marches, sans contremarches, permet le passage du terrain naturel à la terrasse, puis au RDC.
    Le soleil et la lumière "irisent" le dessous de cette terrasse et éclairent le niveau sous-sol (cave,buanderie et garage).
    La façade a été isolée par l'extérieur (I.T.E + enduit).
    La véranda, avec son toit en zinc, remodelée avec un profilé en acier très fin, double vitrage, retrouve cette écriture d'"atelier d'artiste" avec élégance.
    Les pièces de vie, séjour-cuisine-véranda sont orientées vers la terrasse, le jardin et la lumière.
    Ces jeux de "dedans/dehors", "d'à côtés", de "dessous/dessus", enrichissent cette écriture spatiale.
    La volonté forte, de remodeler cet habitat pavillonnaire en fond de parcelle, a été respectée
    tout au long du projet, en lui redonnant du sens.
    Il s'agit d'améliorer ce patrimoine du début et milieu du XXe siècle et de le tourner vers le XXIe
  •  la terrasse
    la terrasse
    Rénovation et rénovation thermique 
    2013
    (78 - Yvelines)
    78000 versailles
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation d’une maison à Versailles -Porchefontaine- Dossier permis de construire.
    Cette maison est située sur une parcelle en lanière, en secteur pavillonnaire.
    Au siècle dernier, côté jardin, des percements ont chahuté le dessin de la façade initiale, par la construction de petits volumes et d'escaliers, afin de "relier" le niveau rdc au jardin.
    Il s'agit de simplifier toutes ces circulations afin d'articuler et ouvrir fortement le séjour/cuisine, la véranda avec le jardin, au sud, vers la lumière.
    C'est par la création d'une terrasse en bois, construite afin de ne pas constituer d'emprise au sol, que se fait cette articulation. Un jeu de marches, sans contremarches, permet le passage du terrain naturel à la terrasse, puis au RDC.
    Le soleil et la lumière "irisent" le dessous de cette terrasse et éclairent le niveau sous-sol (cave,buanderie et garage).
    La façade a été isolée par l'extérieur (I.T.E + enduit).
    La véranda, avec son toit en zinc, remodelée avec un profilé en acier très fin, double vitrage, retrouve cette écriture d'"atelier d'artiste" avec élégance.
    Les pièces de vie, séjour-cuisine-véranda sont orientées vers la terrasse, le jardin et la lumière.
    Ces jeux de "dedans/dehors", "d'à côtés", de "dessous/dessus", enrichissent cette écriture spatiale.
    La volonté forte, de remodeler cet habitat pavillonnaire en fond de parcelle, a été respectée
    tout au long du projet, en lui redonnant du sens.
    Il s'agit d'améliorer ce patrimoine du début et milieu du XXe siècle et de le tourner vers le XXIe
  • la véranda facade sud
    la véranda facade sud
    Rénovation et rénovation thermique 
    2013
    (78 - Yvelines)
    78000 versailles
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation d’une maison à Versailles -Porchefontaine- Dossier permis de construire.
    Cette maison est située sur une parcelle en lanière, en secteur pavillonnaire.
    Au siècle dernier, côté jardin, des percements ont chahuté le dessin de la façade initiale, par la construction de petits volumes et d'escaliers, afin de "relier" le niveau rdc au jardin.
    Il s'agit de simplifier toutes ces circulations afin d'articuler et ouvrir fortement le séjour/cuisine, la véranda avec le jardin, au sud, vers la lumière.
    C'est par la création d'une terrasse en bois, construite afin de ne pas constituer d'emprise au sol, que se fait cette articulation. Un jeu de marches, sans contremarches, permet le passage du terrain naturel à la terrasse, puis au RDC.
    Le soleil et la lumière "irisent" le dessous de cette terrasse et éclairent le niveau sous-sol (cave,buanderie et garage).
    La façade a été isolée par l'extérieur (I.T.E + enduit).
    La véranda, avec son toit en zinc, remodelée avec un profilé en acier très fin, double vitrage, retrouve cette écriture d'"atelier d'artiste" avec élégance.
    Les pièces de vie, séjour-cuisine-véranda sont orientées vers la terrasse, le jardin et la lumière.
    Ces jeux de "dedans/dehors", "d'à côtés", de "dessous/dessus", enrichissent cette écriture spatiale.
    La volonté forte, de remodeler cet habitat pavillonnaire en fond de parcelle, a été respectée
    tout au long du projet, en lui redonnant du sens.
    Il s'agit d'améliorer ce patrimoine du début et milieu du XXe siècle et de le tourner vers le XXIe
  • le dessous de la terrasse
    le dessous de la terrasse
    Rénovation et rénovation thermique 
    2013
    (78 - Yvelines)
    78000 versailles
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation d’une maison à Versailles -Porchefontaine- Dossier permis de construire.
    Cette maison est située sur une parcelle en lanière, en secteur pavillonnaire.
    Au siècle dernier, côté jardin, des percements ont chahuté le dessin de la façade initiale, par la construction de petits volumes et d'escaliers, afin de "relier" le niveau rdc au jardin.
    Il s'agit de simplifier toutes ces circulations afin d'articuler et ouvrir fortement le séjour/cuisine, la véranda avec le jardin, au sud, vers la lumière.
    C'est par la création d'une terrasse en bois, construite afin de ne pas constituer d'emprise au sol, que se fait cette articulation. Un jeu de marches, sans contremarches, permet le passage du terrain naturel à la terrasse, puis au RDC.
    Le soleil et la lumière "irisent" le dessous de cette terrasse et éclairent le niveau sous-sol (cave,buanderie et garage).
    La façade a été isolée par l'extérieur (I.T.E + enduit).
    La véranda, avec son toit en zinc, remodelée avec un profilé en acier très fin, double vitrage, retrouve cette écriture d'"atelier d'artiste" avec élégance.
    Les pièces de vie, séjour-cuisine-véranda sont orientées vers la terrasse, le jardin et la lumière.
    Ces jeux de "dedans/dehors", "d'à côtés", de "dessous/dessus", enrichissent cette écriture spatiale.
    La volonté forte, de remodeler cet habitat pavillonnaire en fond de parcelle, a été respectée
    tout au long du projet, en lui redonnant du sens.
    Il s'agit d'améliorer ce patrimoine du début et milieu du XXe siècle et de le tourner vers le XXIe
  •  cuisine
    cuisine
    Rénovation et rénovation thermique 
    2013
    (78 - Yvelines)
    78000 versailles
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation d’une maison à Versailles -Porchefontaine- Dossier permis de construire.
    Cette maison est située sur une parcelle en lanière, en secteur pavillonnaire.
    Au siècle dernier, côté jardin, des percements ont chahuté le dessin de la façade initiale, par la construction de petits volumes et d'escaliers, afin de "relier" le niveau rdc au jardin.
    Il s'agit de simplifier toutes ces circulations afin d'articuler et ouvrir fortement le séjour/cuisine, la véranda avec le jardin, au sud, vers la lumière.
    C'est par la création d'une terrasse en bois, construite afin de ne pas constituer d'emprise au sol, que se fait cette articulation. Un jeu de marches, sans contremarches, permet le passage du terrain naturel à la terrasse, puis au RDC.
    Le soleil et la lumière "irisent" le dessous de cette terrasse et éclairent le niveau sous-sol (cave,buanderie et garage).
    La façade a été isolée par l'extérieur (I.T.E + enduit).
    La véranda, avec son toit en zinc, remodelée avec un profilé en acier très fin, double vitrage, retrouve cette écriture d'"atelier d'artiste" avec élégance.
    Les pièces de vie, séjour-cuisine-véranda sont orientées vers la terrasse, le jardin et la lumière.
    Ces jeux de "dedans/dehors", "d'à côtés", de "dessous/dessus", enrichissent cette écriture spatiale.
    La volonté forte, de remodeler cet habitat pavillonnaire en fond de parcelle, a été respectée
    tout au long du projet, en lui redonnant du sens.
    Il s'agit d'améliorer ce patrimoine du début et milieu du XXe siècle et de le tourner vers le XXIe
  • la cuisine dans la véranda
    la cuisine dans la véranda
    Rénovation et rénovation thermique 
    2013
    (78 - Yvelines)
    78000 versailles
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation d’une maison à Versailles -Porchefontaine- Dossier permis de construire.
    Cette maison est située sur une parcelle en lanière, en secteur pavillonnaire.
    Au siècle dernier, côté jardin, des percements ont chahuté le dessin de la façade initiale, par la construction de petits volumes et d'escaliers, afin de "relier" le niveau rdc au jardin.
    Il s'agit de simplifier toutes ces circulations afin d'articuler et ouvrir fortement le séjour/cuisine, la véranda avec le jardin, au sud, vers la lumière.
    C'est par la création d'une terrasse en bois, construite afin de ne pas constituer d'emprise au sol, que se fait cette articulation. Un jeu de marches, sans contremarches, permet le passage du terrain naturel à la terrasse, puis au RDC.
    Le soleil et la lumière "irisent" le dessous de cette terrasse et éclairent le niveau sous-sol (cave,buanderie et garage).
    La façade a été isolée par l'extérieur (I.T.E + enduit).
    La véranda, avec son toit en zinc, remodelée avec un profilé en acier très fin, double vitrage, retrouve cette écriture d'"atelier d'artiste" avec élégance.
    Les pièces de vie, séjour-cuisine-véranda sont orientées vers la terrasse, le jardin et la lumière.
    Ces jeux de "dedans/dehors", "d'à côtés", de "dessous/dessus", enrichissent cette écriture spatiale.
    La volonté forte, de remodeler cet habitat pavillonnaire en fond de parcelle, a été respectée
    tout au long du projet, en lui redonnant du sens.
    Il s'agit d'améliorer ce patrimoine du début et milieu du XXe siècle et de le tourner vers le XXIe
  • cuisine vers sejour
    cuisine vers sejour
    Rénovation et rénovation thermique 
    2013
    (78 - Yvelines)
    78000 versailles
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation d’une maison à Versailles -Porchefontaine- Dossier permis de construire.
    Cette maison est située sur une parcelle en lanière, en secteur pavillonnaire.
    Au siècle dernier, côté jardin, des percements ont chahuté le dessin de la façade initiale, par la construction de petits volumes et d'escaliers, afin de "relier" le niveau rdc au jardin.
    Il s'agit de simplifier toutes ces circulations afin d'articuler et ouvrir fortement le séjour/cuisine, la véranda avec le jardin, au sud, vers la lumière.
    C'est par la création d'une terrasse en bois, construite afin de ne pas constituer d'emprise au sol, que se fait cette articulation. Un jeu de marches, sans contremarches, permet le passage du terrain naturel à la terrasse, puis au RDC.
    Le soleil et la lumière "irisent" le dessous de cette terrasse et éclairent le niveau sous-sol (cave,buanderie et garage).
    La façade a été isolée par l'extérieur (I.T.E + enduit).
    La véranda, avec son toit en zinc, remodelée avec un profilé en acier très fin, double vitrage, retrouve cette écriture d'"atelier d'artiste" avec élégance.
    Les pièces de vie, séjour-cuisine-véranda sont orientées vers la terrasse, le jardin et la lumière.
    Ces jeux de "dedans/dehors", "d'à côtés", de "dessous/dessus", enrichissent cette écriture spatiale.
    La volonté forte, de remodeler cet habitat pavillonnaire en fond de parcelle, a été respectée
    tout au long du projet, en lui redonnant du sens.
    Il s'agit d'améliorer ce patrimoine du début et milieu du XXe siècle et de le tourner vers le XXIe
  • sejour vers cuisine
    sejour vers cuisine
    Rénovation et rénovation thermique 
    2013
    (78 - Yvelines)
    78000 versailles
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Réhabilitation d’une maison à Versailles -Porchefontaine- Dossier permis de construire.
    Cette maison est située sur une parcelle en lanière, en secteur pavillonnaire.
    Au siècle dernier, côté jardin, des percements ont chahuté le dessin de la façade initiale, par la construction de petits volumes et d'escaliers, afin de "relier" le niveau rdc au jardin.
    Il s'agit de simplifier toutes ces circulations afin d'articuler et ouvrir fortement le séjour/cuisine, la véranda avec le jardin, au sud, vers la lumière.
    C'est par la création d'une terrasse en bois, construite afin de ne pas constituer d'emprise au sol, que se fait cette articulation. Un jeu de marches, sans contremarches, permet le passage du terrain naturel à la terrasse, puis au RDC.
    Le soleil et la lumière "irisent" le dessous de cette terrasse et éclairent le niveau sous-sol (cave,buanderie et garage).
    La façade a été isolée par l'extérieur (I.T.E + enduit).
    La véranda, avec son toit en zinc, remodelée avec un profilé en acier très fin, double vitrage, retrouve cette écriture d'"atelier d'artiste" avec élégance.
    Les pièces de vie, séjour-cuisine-véranda sont orientées vers la terrasse, le jardin et la lumière.
    Ces jeux de "dedans/dehors", "d'à côtés", de "dessous/dessus", enrichissent cette écriture spatiale.
    La volonté forte, de remodeler cet habitat pavillonnaire en fond de parcelle, a été respectée
    tout au long du projet, en lui redonnant du sens.
    Il s'agit d'améliorer ce patrimoine du début et milieu du XXe siècle et de le tourner vers le XXIe