GERARD CARCIAN ARCHITECTE D.P.L.G

  • insertion dans le site
    insertion dans le site
    Neuf 
    fin 2017
    (78 - Yvelines)
    78220 Viroflay
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Extension d’une maison côté jardin, au sud et réaménagement intérieur. DOSSIER PRÉALABLE autorisation 06 mars 2017.
    Chantier de mai à décembre 2017.

    Spécificité de cette maison : un seul bâtiment pour deux logements intérieurs, symétriques : comme une maison jumelle.
    Démolition de l’escalier existant, parallèle à la façade et qui bloque tout lien, toute extension vers le jardin.
    Création d’une « vraie » chambre avec salle d’eau, tout en permettant l’accès depuis le sous-sol vers le jardin et la lumière.
    Création, au rdc, d'un salon avec une terrasse, qui se fera dans la continuité des espaces existants avec double orientation nord /sud sur 12m de perspective
    Le socle de l’extension maçonné, semi enterré, et enduit ton clair sur lequel le salon/terrasse sera posé, sera séparé par un bandeau qui reprendra l’écriture des années 20/30, à sa manière : à savoir :
    .état existant : meulière/bandeau/brique enduite
    .état projeté : maçonnerie enduite, bandeau, bois ossature bois.
    Le matériau bois, le mélèze en particulier, incarne cette articulation entre un matériau ancestral et terriblement contemporain, pour des raisons de légèreté, de qualité d’isolation thermique, de chantier sec, propre et léger, ainsi que pour la rapidité de sa mise en œuvre.
    Il s’agit d’améliorer ce patrimoine du début XXe siècle et de le tourner vers le XXIe.
    Ces jeux de « dedans et de dehors », « d’à côtés », de « dessous et de dessus », de passages progressifs d’un «dehors» vers
    un « dedans » viennent enrichir cette écriture spatiale.
    Cette volonté forte, de remodeler et d’améliorer l’habitat pavillonnaire en fond de parcelle dans ce cas précis,
    a été respectée tout au long du projet, en lui redonnant du sens.

  • escalier extérieur
    escalier extérieur
    Neuf 
    fin 2017
    (78 - Yvelines)
    78220 Viroflay
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Extension d’une maison côté jardin, au sud et réaménagement intérieur. DOSSIER PRÉALABLE autorisation 06 mars 2017.
    Chantier de mai à décembre 2017.

    Spécificité de cette maison : un seul bâtiment pour deux logements intérieurs, symétriques : comme une maison jumelle.
    Démolition de l’escalier existant, parallèle à la façade et qui bloque tout lien, toute extension vers le jardin.
    Création d’une « vraie » chambre avec salle d’eau, tout en permettant l’accès depuis le sous-sol vers le jardin et la lumière.
    Création, au rdc, d'un salon avec une terrasse, qui se fera dans la continuité des espaces existants avec double orientation nord /sud sur 12m de perspective
    Le socle de l’extension maçonné, semi enterré, et enduit ton clair sur lequel le salon/terrasse sera posé, sera séparé par un bandeau qui reprendra l’écriture des années 20/30, à sa manière : à savoir :
    .état existant : meulière/bandeau/brique enduite
    .état projeté : maçonnerie enduite, bandeau, bois ossature bois.
    Le matériau bois, le mélèze en particulier, incarne cette articulation entre un matériau ancestral et terriblement contemporain, pour des raisons de légèreté, de qualité d’isolation thermique, de chantier sec, propre et léger, ainsi que pour la rapidité de sa mise en œuvre.
    Il s’agit d’améliorer ce patrimoine du début XXe siècle et de le tourner vers le XXIe.
    Ces jeux de « dedans et de dehors », « d’à côtés », de « dessous et de dessus », de passages progressifs d’un «dehors» vers
    un « dedans » viennent enrichir cette écriture spatiale.
    Cette volonté forte, de remodeler et d’améliorer l’habitat pavillonnaire en fond de parcelle dans ce cas précis,
    a été respectée tout au long du projet, en lui redonnant du sens.

  • façade sud projet
    façade sud projet
    Neuf 
    fin 2017
    (78 - Yvelines)
    78220 Viroflay
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Extension d’une maison côté jardin, au sud et réaménagement intérieur. DOSSIER PRÉALABLE autorisation 06 mars 2017.
    Chantier de mai à décembre 2017.

    Spécificité de cette maison : un seul bâtiment pour deux logements intérieurs, symétriques : comme une maison jumelle.
    Démolition de l’escalier existant, parallèle à la façade et qui bloque tout lien, toute extension vers le jardin.
    Création d’une « vraie » chambre avec salle d’eau, tout en permettant l’accès depuis le sous-sol vers le jardin et la lumière.
    Création, au rdc, d'un salon avec une terrasse, qui se fera dans la continuité des espaces existants avec double orientation nord /sud sur 12m de perspective
    Le socle de l’extension maçonné, semi enterré, et enduit ton clair sur lequel le salon/terrasse sera posé, sera séparé par un bandeau qui reprendra l’écriture des années 20/30, à sa manière : à savoir :
    .état existant : meulière/bandeau/brique enduite
    .état projeté : maçonnerie enduite, bandeau, bois ossature bois.
    Le matériau bois, le mélèze en particulier, incarne cette articulation entre un matériau ancestral et terriblement contemporain, pour des raisons de légèreté, de qualité d’isolation thermique, de chantier sec, propre et léger, ainsi que pour la rapidité de sa mise en œuvre.
    Il s’agit d’améliorer ce patrimoine du début XXe siècle et de le tourner vers le XXIe.
    Ces jeux de « dedans et de dehors », « d’à côtés », de « dessous et de dessus », de passages progressifs d’un «dehors» vers
    un « dedans » viennent enrichir cette écriture spatiale.
    Cette volonté forte, de remodeler et d’améliorer l’habitat pavillonnaire en fond de parcelle dans ce cas précis,
    a été respectée tout au long du projet, en lui redonnant du sens.

  •  coupe en long
    coupe en long
    Neuf 
    fin 2017
    (78 - Yvelines)
    78220 Viroflay
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Extension d’une maison côté jardin, au sud et réaménagement intérieur. DOSSIER PRÉALABLE autorisation 06 mars 2017.
    Chantier de mai à décembre 2017.

    Spécificité de cette maison : un seul bâtiment pour deux logements intérieurs, symétriques : comme une maison jumelle.
    Démolition de l’escalier existant, parallèle à la façade et qui bloque tout lien, toute extension vers le jardin.
    Création d’une « vraie » chambre avec salle d’eau, tout en permettant l’accès depuis le sous-sol vers le jardin et la lumière.
    Création, au rdc, d'un salon avec une terrasse, qui se fera dans la continuité des espaces existants avec double orientation nord /sud sur 12m de perspective
    Le socle de l’extension maçonné, semi enterré, et enduit ton clair sur lequel le salon/terrasse sera posé, sera séparé par un bandeau qui reprendra l’écriture des années 20/30, à sa manière : à savoir :
    .état existant : meulière/bandeau/brique enduite
    .état projeté : maçonnerie enduite, bandeau, bois ossature bois.
    Le matériau bois, le mélèze en particulier, incarne cette articulation entre un matériau ancestral et terriblement contemporain, pour des raisons de légèreté, de qualité d’isolation thermique, de chantier sec, propre et léger, ainsi que pour la rapidité de sa mise en œuvre.
    Il s’agit d’améliorer ce patrimoine du début XXe siècle et de le tourner vers le XXIe.
    Ces jeux de « dedans et de dehors », « d’à côtés », de « dessous et de dessus », de passages progressifs d’un «dehors» vers
    un « dedans » viennent enrichir cette écriture spatiale.
    Cette volonté forte, de remodeler et d’améliorer l’habitat pavillonnaire en fond de parcelle dans ce cas précis,
    a été respectée tout au long du projet, en lui redonnant du sens.

  • croquis façade sud
    croquis façade sud
    Neuf 
    fin 2017
    (78 - Yvelines)
    78220 Viroflay
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Extension d’une maison côté jardin, au sud et réaménagement intérieur. DOSSIER PRÉALABLE autorisation 06 mars 2017.
    Chantier de mai à décembre 2017.

    Spécificité de cette maison : un seul bâtiment pour deux logements intérieurs, symétriques : comme une maison jumelle.
    Démolition de l’escalier existant, parallèle à la façade et qui bloque tout lien, toute extension vers le jardin.
    Création d’une « vraie » chambre avec salle d’eau, tout en permettant l’accès depuis le sous-sol vers le jardin et la lumière.
    Création, au rdc, d'un salon avec une terrasse, qui se fera dans la continuité des espaces existants avec double orientation nord /sud sur 12m de perspective
    Le socle de l’extension maçonné, semi enterré, et enduit ton clair sur lequel le salon/terrasse sera posé, sera séparé par un bandeau qui reprendra l’écriture des années 20/30, à sa manière : à savoir :
    .état existant : meulière/bandeau/brique enduite
    .état projeté : maçonnerie enduite, bandeau, bois ossature bois.
    Le matériau bois, le mélèze en particulier, incarne cette articulation entre un matériau ancestral et terriblement contemporain, pour des raisons de légèreté, de qualité d’isolation thermique, de chantier sec, propre et léger, ainsi que pour la rapidité de sa mise en œuvre.
    Il s’agit d’améliorer ce patrimoine du début XXe siècle et de le tourner vers le XXIe.
    Ces jeux de « dedans et de dehors », « d’à côtés », de « dessous et de dessus », de passages progressifs d’un «dehors» vers
    un « dedans » viennent enrichir cette écriture spatiale.
    Cette volonté forte, de remodeler et d’améliorer l’habitat pavillonnaire en fond de parcelle dans ce cas précis,
    a été respectée tout au long du projet, en lui redonnant du sens.

  • plan sous sol
    plan sous sol
    Neuf 
    fin 2017
    (78 - Yvelines)
    78220 Viroflay
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Extension d’une maison côté jardin, au sud et réaménagement intérieur. DOSSIER PRÉALABLE autorisation 06 mars 2017.
    Chantier de mai à décembre 2017.

    Spécificité de cette maison : un seul bâtiment pour deux logements intérieurs, symétriques : comme une maison jumelle.
    Démolition de l’escalier existant, parallèle à la façade et qui bloque tout lien, toute extension vers le jardin.
    Création d’une « vraie » chambre avec salle d’eau, tout en permettant l’accès depuis le sous-sol vers le jardin et la lumière.
    Création, au rdc, d'un salon avec une terrasse, qui se fera dans la continuité des espaces existants avec double orientation nord /sud sur 12m de perspective
    Le socle de l’extension maçonné, semi enterré, et enduit ton clair sur lequel le salon/terrasse sera posé, sera séparé par un bandeau qui reprendra l’écriture des années 20/30, à sa manière : à savoir :
    .état existant : meulière/bandeau/brique enduite
    .état projeté : maçonnerie enduite, bandeau, bois ossature bois.
    Le matériau bois, le mélèze en particulier, incarne cette articulation entre un matériau ancestral et terriblement contemporain, pour des raisons de légèreté, de qualité d’isolation thermique, de chantier sec, propre et léger, ainsi que pour la rapidité de sa mise en œuvre.
    Il s’agit d’améliorer ce patrimoine du début XXe siècle et de le tourner vers le XXIe.
    Ces jeux de « dedans et de dehors », « d’à côtés », de « dessous et de dessus », de passages progressifs d’un «dehors» vers
    un « dedans » viennent enrichir cette écriture spatiale.
    Cette volonté forte, de remodeler et d’améliorer l’habitat pavillonnaire en fond de parcelle dans ce cas précis,
    a été respectée tout au long du projet, en lui redonnant du sens.

  • plan rdc
    plan rdc
    Neuf 
    fin 2017
    (78 - Yvelines)
    78220 Viroflay
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Extension d’une maison côté jardin, au sud et réaménagement intérieur. DOSSIER PRÉALABLE autorisation 06 mars 2017.
    Chantier de mai à décembre 2017.

    Spécificité de cette maison : un seul bâtiment pour deux logements intérieurs, symétriques : comme une maison jumelle.
    Démolition de l’escalier existant, parallèle à la façade et qui bloque tout lien, toute extension vers le jardin.
    Création d’une « vraie » chambre avec salle d’eau, tout en permettant l’accès depuis le sous-sol vers le jardin et la lumière.
    Création, au rdc, d'un salon avec une terrasse, qui se fera dans la continuité des espaces existants avec double orientation nord /sud sur 12m de perspective
    Le socle de l’extension maçonné, semi enterré, et enduit ton clair sur lequel le salon/terrasse sera posé, sera séparé par un bandeau qui reprendra l’écriture des années 20/30, à sa manière : à savoir :
    .état existant : meulière/bandeau/brique enduite
    .état projeté : maçonnerie enduite, bandeau, bois ossature bois.
    Le matériau bois, le mélèze en particulier, incarne cette articulation entre un matériau ancestral et terriblement contemporain, pour des raisons de légèreté, de qualité d’isolation thermique, de chantier sec, propre et léger, ainsi que pour la rapidité de sa mise en œuvre.
    Il s’agit d’améliorer ce patrimoine du début XXe siècle et de le tourner vers le XXIe.
    Ces jeux de « dedans et de dehors », « d’à côtés », de « dessous et de dessus », de passages progressifs d’un «dehors» vers
    un « dedans » viennent enrichir cette écriture spatiale.
    Cette volonté forte, de remodeler et d’améliorer l’habitat pavillonnaire en fond de parcelle dans ce cas précis,
    a été respectée tout au long du projet, en lui redonnant du sens.

  • plan étage
    plan étage
    Neuf 
    fin 2017
    (78 - Yvelines)
    78220 Viroflay
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    privé
    Extension d’une maison côté jardin, au sud et réaménagement intérieur. DOSSIER PRÉALABLE autorisation 06 mars 2017.
    Chantier de mai à décembre 2017.

    Spécificité de cette maison : un seul bâtiment pour deux logements intérieurs, symétriques : comme une maison jumelle.
    Démolition de l’escalier existant, parallèle à la façade et qui bloque tout lien, toute extension vers le jardin.
    Création d’une « vraie » chambre avec salle d’eau, tout en permettant l’accès depuis le sous-sol vers le jardin et la lumière.
    Création, au rdc, d'un salon avec une terrasse, qui se fera dans la continuité des espaces existants avec double orientation nord /sud sur 12m de perspective
    Le socle de l’extension maçonné, semi enterré, et enduit ton clair sur lequel le salon/terrasse sera posé, sera séparé par un bandeau qui reprendra l’écriture des années 20/30, à sa manière : à savoir :
    .état existant : meulière/bandeau/brique enduite
    .état projeté : maçonnerie enduite, bandeau, bois ossature bois.
    Le matériau bois, le mélèze en particulier, incarne cette articulation entre un matériau ancestral et terriblement contemporain, pour des raisons de légèreté, de qualité d’isolation thermique, de chantier sec, propre et léger, ainsi que pour la rapidité de sa mise en œuvre.
    Il s’agit d’améliorer ce patrimoine du début XXe siècle et de le tourner vers le XXIe.
    Ces jeux de « dedans et de dehors », « d’à côtés », de « dessous et de dessus », de passages progressifs d’un «dehors» vers
    un « dedans » viennent enrichir cette écriture spatiale.
    Cette volonté forte, de remodeler et d’améliorer l’habitat pavillonnaire en fond de parcelle dans ce cas précis,
    a été respectée tout au long du projet, en lui redonnant du sens.