GEOFFREY DESPLACES ARCHITECTE

  • Urbanisme et aménagement de lotissement 
    2015
    (11 - Aude)
    11800 LAURE-MINERVOIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    CAUE DE L'AUDE / VILLE DE LAURE-MINERVOIS
    REACTIVER LE CENTRE-BOURG
    REVIVRE EN CENTRE-BOURG
    Commune de Laure-Minervois - Aude

    La commune de Laure-Minervois souhaite aujourd’hui revitaliser son centre-bourg afin de donner l’envie aux habitants de revenir y vivre. Nous nous sommes interrogés sur le potentiel de l’existant de ce village et sur ses opportunités de développement pour son avenir.

    Laure-Minervois connaît depuis quelques années une baisse de sa population et une perte d’attractivité de son centre-bourg, consécutive aux récentes transformations (mécanisation) de la viticulture, et au vieillissement de sa population. Aujourd’hui la commune peine à retrouver une attractivité et voit ses commerces et activités fermer les uns après les autres.

    L’existant comme base du projet
    La réinjection de nouvelles actions et de nouveaux usages peut, à notre sens, permettre au centre-bourg de Laure-minervois de retrouver son dynamisme. Ainsi, notre projet laisse la place à l’action et aux usages plutôt qu’à des propositions de formes architecturales et urbaines. Après une enquête de terrain menée auprès des acteurs de la commune (habitants, commerçants, artisans, vacanciers, élus), nous proposons 6 actions pour « Réactiver le centre-bourg ». Les trois premières peuvent être mises en place dès demain et ne nécessitent pas d’investissements lourds et immédiats pour la commune. Ainsi, Nous proposons de conforter l’existant en le valorisant, le restructurant et en l’intégrant parfaitement à la logique urbaine de notre projet. Les autres actions, qui sont envisageables par le grand nombre de bâtiments vacants dans la commune, sont des mesures incitatives qui peuvent être instaurées par de nouveaux règlements urbains de développement du village et qui visent à faire entrer Laure-Minervois dans une mutation énergétique, sociétale et territoriale, aujourd’hui engagée par nombre de territoires ruraux.

    Habiter et travailler au centre-bourg
    L’extension des réseaux, autant physiques (routes, voies ferrées) que virtuels (internet) permet d’envisager la possibilité de travailler à la campagne comme à la ville. La France connaît actuellement un mouvement de retour des urbains à la recherche d’une meilleure qualité de vie, vers la campagne. Nous proposons ainsi d’inciter la population à « Revivre en centre-bourg » et à y « Retravailler » aussi. Nous élaborons ainsi une répartition programmatique d’ilots constitués de logements pour le plus souvent en étage et d’activités de services ou de commerces en rez-de-chaussée directement en lien avec l’espace public de la rue. Outre le fait d’en finir avec le village dortoir, ces nouveaux usages permettraient de recréer un centre où l’espace public « ré-activé », redevient un espace de sociabilité entre ses habitants.

    Entrer dans la transition énergétique
    L’espace rural entre aujourd’hui dans une nouvelle phase de mutation. La politique publique de transition énergétique doit servir de levier à la commune pour inciter ses habitants à intégrer une nouvelle manière d’habiter en rénovant énergétiquement leurs logements. La mise en place de cette démarche au centre-bourg vise à rénover les bâtiments et en particulier les logements en intégrant des solutions simples (comme des systèmes de ventilation naturelle pour rafraîchir le logement en été, ou des systèmes de chauffe-eau solaire) qui permettront aux habitants de mieux vivre en centre-bourg, plus économiquement et avec plus de confort.

    La Villa Marandon - Première pierre de la redynamisation
    Avec la piétonisation du centre, nous avons choisi de renforcer l’offre commerciale des deux axes structurants, la Grande Rue et la Rue de la Mairie. A la croisée de ces axes, la Place des Acacias et la Villa Marandon rénovée pourrait bien être la première pierre de la redynamisation du centre-bourg. Nous proposons d’y installer une résidence pour jeunes actifs dotée d’un espace de co-working. Ce programme de 17 logements permettrait de faire revenir dans le centre une population jeune, en début de carrière, démarrant une activité, qui pourrait éventuellement s’installer par la suite au village. Cette nouvelle population serait constituée de jeunes actifs de tous profils : jeunes chercheurs, artisans, ouvriers. Ce nouveau souffle permettrait à Laure-Minervois de peu à peu retrouver son dynamisme d’antan et de recréer une nouvelle communauté villageoise active si emblématique de nos campagnes.

    ​Maîtrise d’ouvrage CAUE de l'Aude
    Maîtrise d’oeuvre Geoffrey Desplaces Architecte
    Mission Etude urbaine
    Adresse 11 800 Laure-Minervois - Aude
    Programme Restructuration urbaine, définition de nouveaux quartiers, logements, commerces, équipements, espace public
    Surface 15 hectares
    Budget n.c.
    Dates 2015
  • Urbanisme et aménagement de lotissement 
    2015
    (11 - Aude)
    11800 LAURE-MINERVOIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    CAUE DE L'AUDE / VILLE DE LAURE-MINERVOIS
    REACTIVER LE CENTRE-BOURG
    REVIVRE EN CENTRE-BOURG
    Commune de Laure-Minervois - Aude

    La commune de Laure-Minervois souhaite aujourd’hui revitaliser son centre-bourg afin de donner l’envie aux habitants de revenir y vivre. Nous nous sommes interrogés sur le potentiel de l’existant de ce village et sur ses opportunités de développement pour son avenir.

    Laure-Minervois connaît depuis quelques années une baisse de sa population et une perte d’attractivité de son centre-bourg, consécutive aux récentes transformations (mécanisation) de la viticulture, et au vieillissement de sa population. Aujourd’hui la commune peine à retrouver une attractivité et voit ses commerces et activités fermer les uns après les autres.

    L’existant comme base du projet
    La réinjection de nouvelles actions et de nouveaux usages peut, à notre sens, permettre au centre-bourg de Laure-minervois de retrouver son dynamisme. Ainsi, notre projet laisse la place à l’action et aux usages plutôt qu’à des propositions de formes architecturales et urbaines. Après une enquête de terrain menée auprès des acteurs de la commune (habitants, commerçants, artisans, vacanciers, élus), nous proposons 6 actions pour « Réactiver le centre-bourg ». Les trois premières peuvent être mises en place dès demain et ne nécessitent pas d’investissements lourds et immédiats pour la commune. Ainsi, Nous proposons de conforter l’existant en le valorisant, le restructurant et en l’intégrant parfaitement à la logique urbaine de notre projet. Les autres actions, qui sont envisageables par le grand nombre de bâtiments vacants dans la commune, sont des mesures incitatives qui peuvent être instaurées par de nouveaux règlements urbains de développement du village et qui visent à faire entrer Laure-Minervois dans une mutation énergétique, sociétale et territoriale, aujourd’hui engagée par nombre de territoires ruraux.

    Habiter et travailler au centre-bourg
    L’extension des réseaux, autant physiques (routes, voies ferrées) que virtuels (internet) permet d’envisager la possibilité de travailler à la campagne comme à la ville. La France connaît actuellement un mouvement de retour des urbains à la recherche d’une meilleure qualité de vie, vers la campagne. Nous proposons ainsi d’inciter la population à « Revivre en centre-bourg » et à y « Retravailler » aussi. Nous élaborons ainsi une répartition programmatique d’ilots constitués de logements pour le plus souvent en étage et d’activités de services ou de commerces en rez-de-chaussée directement en lien avec l’espace public de la rue. Outre le fait d’en finir avec le village dortoir, ces nouveaux usages permettraient de recréer un centre où l’espace public « ré-activé », redevient un espace de sociabilité entre ses habitants.

    Entrer dans la transition énergétique
    L’espace rural entre aujourd’hui dans une nouvelle phase de mutation. La politique publique de transition énergétique doit servir de levier à la commune pour inciter ses habitants à intégrer une nouvelle manière d’habiter en rénovant énergétiquement leurs logements. La mise en place de cette démarche au centre-bourg vise à rénover les bâtiments et en particulier les logements en intégrant des solutions simples (comme des systèmes de ventilation naturelle pour rafraîchir le logement en été, ou des systèmes de chauffe-eau solaire) qui permettront aux habitants de mieux vivre en centre-bourg, plus économiquement et avec plus de confort.

    La Villa Marandon - Première pierre de la redynamisation
    Avec la piétonisation du centre, nous avons choisi de renforcer l’offre commerciale des deux axes structurants, la Grande Rue et la Rue de la Mairie. A la croisée de ces axes, la Place des Acacias et la Villa Marandon rénovée pourrait bien être la première pierre de la redynamisation du centre-bourg. Nous proposons d’y installer une résidence pour jeunes actifs dotée d’un espace de co-working. Ce programme de 17 logements permettrait de faire revenir dans le centre une population jeune, en début de carrière, démarrant une activité, qui pourrait éventuellement s’installer par la suite au village. Cette nouvelle population serait constituée de jeunes actifs de tous profils : jeunes chercheurs, artisans, ouvriers. Ce nouveau souffle permettrait à Laure-Minervois de peu à peu retrouver son dynamisme d’antan et de recréer une nouvelle communauté villageoise active si emblématique de nos campagnes.

    ​Maîtrise d’ouvrage CAUE de l'Aude
    Maîtrise d’oeuvre Geoffrey Desplaces Architecte
    Mission Etude urbaine
    Adresse 11 800 Laure-Minervois - Aude
    Programme Restructuration urbaine, définition de nouveaux quartiers, logements, commerces, équipements, espace public
    Surface 15 hectares
    Budget n.c.
    Dates 2015
  • Urbanisme et aménagement de lotissement 
    2015
    (11 - Aude)
    11800 LAURE-MINERVOIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    CAUE DE L'AUDE / VILLE DE LAURE-MINERVOIS
    REACTIVER LE CENTRE-BOURG
    REVIVRE EN CENTRE-BOURG
    Commune de Laure-Minervois - Aude

    La commune de Laure-Minervois souhaite aujourd’hui revitaliser son centre-bourg afin de donner l’envie aux habitants de revenir y vivre. Nous nous sommes interrogés sur le potentiel de l’existant de ce village et sur ses opportunités de développement pour son avenir.

    Laure-Minervois connaît depuis quelques années une baisse de sa population et une perte d’attractivité de son centre-bourg, consécutive aux récentes transformations (mécanisation) de la viticulture, et au vieillissement de sa population. Aujourd’hui la commune peine à retrouver une attractivité et voit ses commerces et activités fermer les uns après les autres.

    L’existant comme base du projet
    La réinjection de nouvelles actions et de nouveaux usages peut, à notre sens, permettre au centre-bourg de Laure-minervois de retrouver son dynamisme. Ainsi, notre projet laisse la place à l’action et aux usages plutôt qu’à des propositions de formes architecturales et urbaines. Après une enquête de terrain menée auprès des acteurs de la commune (habitants, commerçants, artisans, vacanciers, élus), nous proposons 6 actions pour « Réactiver le centre-bourg ». Les trois premières peuvent être mises en place dès demain et ne nécessitent pas d’investissements lourds et immédiats pour la commune. Ainsi, Nous proposons de conforter l’existant en le valorisant, le restructurant et en l’intégrant parfaitement à la logique urbaine de notre projet. Les autres actions, qui sont envisageables par le grand nombre de bâtiments vacants dans la commune, sont des mesures incitatives qui peuvent être instaurées par de nouveaux règlements urbains de développement du village et qui visent à faire entrer Laure-Minervois dans une mutation énergétique, sociétale et territoriale, aujourd’hui engagée par nombre de territoires ruraux.

    Habiter et travailler au centre-bourg
    L’extension des réseaux, autant physiques (routes, voies ferrées) que virtuels (internet) permet d’envisager la possibilité de travailler à la campagne comme à la ville. La France connaît actuellement un mouvement de retour des urbains à la recherche d’une meilleure qualité de vie, vers la campagne. Nous proposons ainsi d’inciter la population à « Revivre en centre-bourg » et à y « Retravailler » aussi. Nous élaborons ainsi une répartition programmatique d’ilots constitués de logements pour le plus souvent en étage et d’activités de services ou de commerces en rez-de-chaussée directement en lien avec l’espace public de la rue. Outre le fait d’en finir avec le village dortoir, ces nouveaux usages permettraient de recréer un centre où l’espace public « ré-activé », redevient un espace de sociabilité entre ses habitants.

    Entrer dans la transition énergétique
    L’espace rural entre aujourd’hui dans une nouvelle phase de mutation. La politique publique de transition énergétique doit servir de levier à la commune pour inciter ses habitants à intégrer une nouvelle manière d’habiter en rénovant énergétiquement leurs logements. La mise en place de cette démarche au centre-bourg vise à rénover les bâtiments et en particulier les logements en intégrant des solutions simples (comme des systèmes de ventilation naturelle pour rafraîchir le logement en été, ou des systèmes de chauffe-eau solaire) qui permettront aux habitants de mieux vivre en centre-bourg, plus économiquement et avec plus de confort.

    La Villa Marandon - Première pierre de la redynamisation
    Avec la piétonisation du centre, nous avons choisi de renforcer l’offre commerciale des deux axes structurants, la Grande Rue et la Rue de la Mairie. A la croisée de ces axes, la Place des Acacias et la Villa Marandon rénovée pourrait bien être la première pierre de la redynamisation du centre-bourg. Nous proposons d’y installer une résidence pour jeunes actifs dotée d’un espace de co-working. Ce programme de 17 logements permettrait de faire revenir dans le centre une population jeune, en début de carrière, démarrant une activité, qui pourrait éventuellement s’installer par la suite au village. Cette nouvelle population serait constituée de jeunes actifs de tous profils : jeunes chercheurs, artisans, ouvriers. Ce nouveau souffle permettrait à Laure-Minervois de peu à peu retrouver son dynamisme d’antan et de recréer une nouvelle communauté villageoise active si emblématique de nos campagnes.

    ​Maîtrise d’ouvrage CAUE de l'Aude
    Maîtrise d’oeuvre Geoffrey Desplaces Architecte
    Mission Etude urbaine
    Adresse 11 800 Laure-Minervois - Aude
    Programme Restructuration urbaine, définition de nouveaux quartiers, logements, commerces, équipements, espace public
    Surface 15 hectares
    Budget n.c.
    Dates 2015
  • Urbanisme et aménagement de lotissement 
    2015
    (11 - Aude)
    11800 LAURE-MINERVOIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    CAUE DE L'AUDE / VILLE DE LAURE-MINERVOIS
    REACTIVER LE CENTRE-BOURG
    REVIVRE EN CENTRE-BOURG
    Commune de Laure-Minervois - Aude

    La commune de Laure-Minervois souhaite aujourd’hui revitaliser son centre-bourg afin de donner l’envie aux habitants de revenir y vivre. Nous nous sommes interrogés sur le potentiel de l’existant de ce village et sur ses opportunités de développement pour son avenir.

    Laure-Minervois connaît depuis quelques années une baisse de sa population et une perte d’attractivité de son centre-bourg, consécutive aux récentes transformations (mécanisation) de la viticulture, et au vieillissement de sa population. Aujourd’hui la commune peine à retrouver une attractivité et voit ses commerces et activités fermer les uns après les autres.

    L’existant comme base du projet
    La réinjection de nouvelles actions et de nouveaux usages peut, à notre sens, permettre au centre-bourg de Laure-minervois de retrouver son dynamisme. Ainsi, notre projet laisse la place à l’action et aux usages plutôt qu’à des propositions de formes architecturales et urbaines. Après une enquête de terrain menée auprès des acteurs de la commune (habitants, commerçants, artisans, vacanciers, élus), nous proposons 6 actions pour « Réactiver le centre-bourg ». Les trois premières peuvent être mises en place dès demain et ne nécessitent pas d’investissements lourds et immédiats pour la commune. Ainsi, Nous proposons de conforter l’existant en le valorisant, le restructurant et en l’intégrant parfaitement à la logique urbaine de notre projet. Les autres actions, qui sont envisageables par le grand nombre de bâtiments vacants dans la commune, sont des mesures incitatives qui peuvent être instaurées par de nouveaux règlements urbains de développement du village et qui visent à faire entrer Laure-Minervois dans une mutation énergétique, sociétale et territoriale, aujourd’hui engagée par nombre de territoires ruraux.

    Habiter et travailler au centre-bourg
    L’extension des réseaux, autant physiques (routes, voies ferrées) que virtuels (internet) permet d’envisager la possibilité de travailler à la campagne comme à la ville. La France connaît actuellement un mouvement de retour des urbains à la recherche d’une meilleure qualité de vie, vers la campagne. Nous proposons ainsi d’inciter la population à « Revivre en centre-bourg » et à y « Retravailler » aussi. Nous élaborons ainsi une répartition programmatique d’ilots constitués de logements pour le plus souvent en étage et d’activités de services ou de commerces en rez-de-chaussée directement en lien avec l’espace public de la rue. Outre le fait d’en finir avec le village dortoir, ces nouveaux usages permettraient de recréer un centre où l’espace public « ré-activé », redevient un espace de sociabilité entre ses habitants.

    Entrer dans la transition énergétique
    L’espace rural entre aujourd’hui dans une nouvelle phase de mutation. La politique publique de transition énergétique doit servir de levier à la commune pour inciter ses habitants à intégrer une nouvelle manière d’habiter en rénovant énergétiquement leurs logements. La mise en place de cette démarche au centre-bourg vise à rénover les bâtiments et en particulier les logements en intégrant des solutions simples (comme des systèmes de ventilation naturelle pour rafraîchir le logement en été, ou des systèmes de chauffe-eau solaire) qui permettront aux habitants de mieux vivre en centre-bourg, plus économiquement et avec plus de confort.

    La Villa Marandon - Première pierre de la redynamisation
    Avec la piétonisation du centre, nous avons choisi de renforcer l’offre commerciale des deux axes structurants, la Grande Rue et la Rue de la Mairie. A la croisée de ces axes, la Place des Acacias et la Villa Marandon rénovée pourrait bien être la première pierre de la redynamisation du centre-bourg. Nous proposons d’y installer une résidence pour jeunes actifs dotée d’un espace de co-working. Ce programme de 17 logements permettrait de faire revenir dans le centre une population jeune, en début de carrière, démarrant une activité, qui pourrait éventuellement s’installer par la suite au village. Cette nouvelle population serait constituée de jeunes actifs de tous profils : jeunes chercheurs, artisans, ouvriers. Ce nouveau souffle permettrait à Laure-Minervois de peu à peu retrouver son dynamisme d’antan et de recréer une nouvelle communauté villageoise active si emblématique de nos campagnes.

    ​Maîtrise d’ouvrage CAUE de l'Aude
    Maîtrise d’oeuvre Geoffrey Desplaces Architecte
    Mission Etude urbaine
    Adresse 11 800 Laure-Minervois - Aude
    Programme Restructuration urbaine, définition de nouveaux quartiers, logements, commerces, équipements, espace public
    Surface 15 hectares
    Budget n.c.
    Dates 2015
  • Urbanisme et aménagement de lotissement 
    2015
    (11 - Aude)
    11800 LAURE-MINERVOIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    CAUE DE L'AUDE / VILLE DE LAURE-MINERVOIS
    REACTIVER LE CENTRE-BOURG
    REVIVRE EN CENTRE-BOURG
    Commune de Laure-Minervois - Aude

    La commune de Laure-Minervois souhaite aujourd’hui revitaliser son centre-bourg afin de donner l’envie aux habitants de revenir y vivre. Nous nous sommes interrogés sur le potentiel de l’existant de ce village et sur ses opportunités de développement pour son avenir.

    Laure-Minervois connaît depuis quelques années une baisse de sa population et une perte d’attractivité de son centre-bourg, consécutive aux récentes transformations (mécanisation) de la viticulture, et au vieillissement de sa population. Aujourd’hui la commune peine à retrouver une attractivité et voit ses commerces et activités fermer les uns après les autres.

    L’existant comme base du projet
    La réinjection de nouvelles actions et de nouveaux usages peut, à notre sens, permettre au centre-bourg de Laure-minervois de retrouver son dynamisme. Ainsi, notre projet laisse la place à l’action et aux usages plutôt qu’à des propositions de formes architecturales et urbaines. Après une enquête de terrain menée auprès des acteurs de la commune (habitants, commerçants, artisans, vacanciers, élus), nous proposons 6 actions pour « Réactiver le centre-bourg ». Les trois premières peuvent être mises en place dès demain et ne nécessitent pas d’investissements lourds et immédiats pour la commune. Ainsi, Nous proposons de conforter l’existant en le valorisant, le restructurant et en l’intégrant parfaitement à la logique urbaine de notre projet. Les autres actions, qui sont envisageables par le grand nombre de bâtiments vacants dans la commune, sont des mesures incitatives qui peuvent être instaurées par de nouveaux règlements urbains de développement du village et qui visent à faire entrer Laure-Minervois dans une mutation énergétique, sociétale et territoriale, aujourd’hui engagée par nombre de territoires ruraux.

    Habiter et travailler au centre-bourg
    L’extension des réseaux, autant physiques (routes, voies ferrées) que virtuels (internet) permet d’envisager la possibilité de travailler à la campagne comme à la ville. La France connaît actuellement un mouvement de retour des urbains à la recherche d’une meilleure qualité de vie, vers la campagne. Nous proposons ainsi d’inciter la population à « Revivre en centre-bourg » et à y « Retravailler » aussi. Nous élaborons ainsi une répartition programmatique d’ilots constitués de logements pour le plus souvent en étage et d’activités de services ou de commerces en rez-de-chaussée directement en lien avec l’espace public de la rue. Outre le fait d’en finir avec le village dortoir, ces nouveaux usages permettraient de recréer un centre où l’espace public « ré-activé », redevient un espace de sociabilité entre ses habitants.

    Entrer dans la transition énergétique
    L’espace rural entre aujourd’hui dans une nouvelle phase de mutation. La politique publique de transition énergétique doit servir de levier à la commune pour inciter ses habitants à intégrer une nouvelle manière d’habiter en rénovant énergétiquement leurs logements. La mise en place de cette démarche au centre-bourg vise à rénover les bâtiments et en particulier les logements en intégrant des solutions simples (comme des systèmes de ventilation naturelle pour rafraîchir le logement en été, ou des systèmes de chauffe-eau solaire) qui permettront aux habitants de mieux vivre en centre-bourg, plus économiquement et avec plus de confort.

    La Villa Marandon - Première pierre de la redynamisation
    Avec la piétonisation du centre, nous avons choisi de renforcer l’offre commerciale des deux axes structurants, la Grande Rue et la Rue de la Mairie. A la croisée de ces axes, la Place des Acacias et la Villa Marandon rénovée pourrait bien être la première pierre de la redynamisation du centre-bourg. Nous proposons d’y installer une résidence pour jeunes actifs dotée d’un espace de co-working. Ce programme de 17 logements permettrait de faire revenir dans le centre une population jeune, en début de carrière, démarrant une activité, qui pourrait éventuellement s’installer par la suite au village. Cette nouvelle population serait constituée de jeunes actifs de tous profils : jeunes chercheurs, artisans, ouvriers. Ce nouveau souffle permettrait à Laure-Minervois de peu à peu retrouver son dynamisme d’antan et de recréer une nouvelle communauté villageoise active si emblématique de nos campagnes.

    ​Maîtrise d’ouvrage CAUE de l'Aude
    Maîtrise d’oeuvre Geoffrey Desplaces Architecte
    Mission Etude urbaine
    Adresse 11 800 Laure-Minervois - Aude
    Programme Restructuration urbaine, définition de nouveaux quartiers, logements, commerces, équipements, espace public
    Surface 15 hectares
    Budget n.c.
    Dates 2015
  • Urbanisme et aménagement de lotissement 
    2015
    (11 - Aude)
    11800 LAURE-MINERVOIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    CAUE DE L'AUDE / VILLE DE LAURE-MINERVOIS
    REACTIVER LE CENTRE-BOURG
    REVIVRE EN CENTRE-BOURG
    Commune de Laure-Minervois - Aude

    La commune de Laure-Minervois souhaite aujourd’hui revitaliser son centre-bourg afin de donner l’envie aux habitants de revenir y vivre. Nous nous sommes interrogés sur le potentiel de l’existant de ce village et sur ses opportunités de développement pour son avenir.

    Laure-Minervois connaît depuis quelques années une baisse de sa population et une perte d’attractivité de son centre-bourg, consécutive aux récentes transformations (mécanisation) de la viticulture, et au vieillissement de sa population. Aujourd’hui la commune peine à retrouver une attractivité et voit ses commerces et activités fermer les uns après les autres.

    L’existant comme base du projet
    La réinjection de nouvelles actions et de nouveaux usages peut, à notre sens, permettre au centre-bourg de Laure-minervois de retrouver son dynamisme. Ainsi, notre projet laisse la place à l’action et aux usages plutôt qu’à des propositions de formes architecturales et urbaines. Après une enquête de terrain menée auprès des acteurs de la commune (habitants, commerçants, artisans, vacanciers, élus), nous proposons 6 actions pour « Réactiver le centre-bourg ». Les trois premières peuvent être mises en place dès demain et ne nécessitent pas d’investissements lourds et immédiats pour la commune. Ainsi, Nous proposons de conforter l’existant en le valorisant, le restructurant et en l’intégrant parfaitement à la logique urbaine de notre projet. Les autres actions, qui sont envisageables par le grand nombre de bâtiments vacants dans la commune, sont des mesures incitatives qui peuvent être instaurées par de nouveaux règlements urbains de développement du village et qui visent à faire entrer Laure-Minervois dans une mutation énergétique, sociétale et territoriale, aujourd’hui engagée par nombre de territoires ruraux.

    Habiter et travailler au centre-bourg
    L’extension des réseaux, autant physiques (routes, voies ferrées) que virtuels (internet) permet d’envisager la possibilité de travailler à la campagne comme à la ville. La France connaît actuellement un mouvement de retour des urbains à la recherche d’une meilleure qualité de vie, vers la campagne. Nous proposons ainsi d’inciter la population à « Revivre en centre-bourg » et à y « Retravailler » aussi. Nous élaborons ainsi une répartition programmatique d’ilots constitués de logements pour le plus souvent en étage et d’activités de services ou de commerces en rez-de-chaussée directement en lien avec l’espace public de la rue. Outre le fait d’en finir avec le village dortoir, ces nouveaux usages permettraient de recréer un centre où l’espace public « ré-activé », redevient un espace de sociabilité entre ses habitants.

    Entrer dans la transition énergétique
    L’espace rural entre aujourd’hui dans une nouvelle phase de mutation. La politique publique de transition énergétique doit servir de levier à la commune pour inciter ses habitants à intégrer une nouvelle manière d’habiter en rénovant énergétiquement leurs logements. La mise en place de cette démarche au centre-bourg vise à rénover les bâtiments et en particulier les logements en intégrant des solutions simples (comme des systèmes de ventilation naturelle pour rafraîchir le logement en été, ou des systèmes de chauffe-eau solaire) qui permettront aux habitants de mieux vivre en centre-bourg, plus économiquement et avec plus de confort.

    La Villa Marandon - Première pierre de la redynamisation
    Avec la piétonisation du centre, nous avons choisi de renforcer l’offre commerciale des deux axes structurants, la Grande Rue et la Rue de la Mairie. A la croisée de ces axes, la Place des Acacias et la Villa Marandon rénovée pourrait bien être la première pierre de la redynamisation du centre-bourg. Nous proposons d’y installer une résidence pour jeunes actifs dotée d’un espace de co-working. Ce programme de 17 logements permettrait de faire revenir dans le centre une population jeune, en début de carrière, démarrant une activité, qui pourrait éventuellement s’installer par la suite au village. Cette nouvelle population serait constituée de jeunes actifs de tous profils : jeunes chercheurs, artisans, ouvriers. Ce nouveau souffle permettrait à Laure-Minervois de peu à peu retrouver son dynamisme d’antan et de recréer une nouvelle communauté villageoise active si emblématique de nos campagnes.

    ​Maîtrise d’ouvrage CAUE de l'Aude
    Maîtrise d’oeuvre Geoffrey Desplaces Architecte
    Mission Etude urbaine
    Adresse 11 800 Laure-Minervois - Aude
    Programme Restructuration urbaine, définition de nouveaux quartiers, logements, commerces, équipements, espace public
    Surface 15 hectares
    Budget n.c.
    Dates 2015
  • Urbanisme et aménagement de lotissement 
    2015
    (11 - Aude)
    11800 LAURE-MINERVOIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    CAUE DE L'AUDE / VILLE DE LAURE-MINERVOIS
    REACTIVER LE CENTRE-BOURG
    REVIVRE EN CENTRE-BOURG
    Commune de Laure-Minervois - Aude

    La commune de Laure-Minervois souhaite aujourd’hui revitaliser son centre-bourg afin de donner l’envie aux habitants de revenir y vivre. Nous nous sommes interrogés sur le potentiel de l’existant de ce village et sur ses opportunités de développement pour son avenir.

    Laure-Minervois connaît depuis quelques années une baisse de sa population et une perte d’attractivité de son centre-bourg, consécutive aux récentes transformations (mécanisation) de la viticulture, et au vieillissement de sa population. Aujourd’hui la commune peine à retrouver une attractivité et voit ses commerces et activités fermer les uns après les autres.

    L’existant comme base du projet
    La réinjection de nouvelles actions et de nouveaux usages peut, à notre sens, permettre au centre-bourg de Laure-minervois de retrouver son dynamisme. Ainsi, notre projet laisse la place à l’action et aux usages plutôt qu’à des propositions de formes architecturales et urbaines. Après une enquête de terrain menée auprès des acteurs de la commune (habitants, commerçants, artisans, vacanciers, élus), nous proposons 6 actions pour « Réactiver le centre-bourg ». Les trois premières peuvent être mises en place dès demain et ne nécessitent pas d’investissements lourds et immédiats pour la commune. Ainsi, Nous proposons de conforter l’existant en le valorisant, le restructurant et en l’intégrant parfaitement à la logique urbaine de notre projet. Les autres actions, qui sont envisageables par le grand nombre de bâtiments vacants dans la commune, sont des mesures incitatives qui peuvent être instaurées par de nouveaux règlements urbains de développement du village et qui visent à faire entrer Laure-Minervois dans une mutation énergétique, sociétale et territoriale, aujourd’hui engagée par nombre de territoires ruraux.

    Habiter et travailler au centre-bourg
    L’extension des réseaux, autant physiques (routes, voies ferrées) que virtuels (internet) permet d’envisager la possibilité de travailler à la campagne comme à la ville. La France connaît actuellement un mouvement de retour des urbains à la recherche d’une meilleure qualité de vie, vers la campagne. Nous proposons ainsi d’inciter la population à « Revivre en centre-bourg » et à y « Retravailler » aussi. Nous élaborons ainsi une répartition programmatique d’ilots constitués de logements pour le plus souvent en étage et d’activités de services ou de commerces en rez-de-chaussée directement en lien avec l’espace public de la rue. Outre le fait d’en finir avec le village dortoir, ces nouveaux usages permettraient de recréer un centre où l’espace public « ré-activé », redevient un espace de sociabilité entre ses habitants.

    Entrer dans la transition énergétique
    L’espace rural entre aujourd’hui dans une nouvelle phase de mutation. La politique publique de transition énergétique doit servir de levier à la commune pour inciter ses habitants à intégrer une nouvelle manière d’habiter en rénovant énergétiquement leurs logements. La mise en place de cette démarche au centre-bourg vise à rénover les bâtiments et en particulier les logements en intégrant des solutions simples (comme des systèmes de ventilation naturelle pour rafraîchir le logement en été, ou des systèmes de chauffe-eau solaire) qui permettront aux habitants de mieux vivre en centre-bourg, plus économiquement et avec plus de confort.

    La Villa Marandon - Première pierre de la redynamisation
    Avec la piétonisation du centre, nous avons choisi de renforcer l’offre commerciale des deux axes structurants, la Grande Rue et la Rue de la Mairie. A la croisée de ces axes, la Place des Acacias et la Villa Marandon rénovée pourrait bien être la première pierre de la redynamisation du centre-bourg. Nous proposons d’y installer une résidence pour jeunes actifs dotée d’un espace de co-working. Ce programme de 17 logements permettrait de faire revenir dans le centre une population jeune, en début de carrière, démarrant une activité, qui pourrait éventuellement s’installer par la suite au village. Cette nouvelle population serait constituée de jeunes actifs de tous profils : jeunes chercheurs, artisans, ouvriers. Ce nouveau souffle permettrait à Laure-Minervois de peu à peu retrouver son dynamisme d’antan et de recréer une nouvelle communauté villageoise active si emblématique de nos campagnes.

    ​Maîtrise d’ouvrage CAUE de l'Aude
    Maîtrise d’oeuvre Geoffrey Desplaces Architecte
    Mission Etude urbaine
    Adresse 11 800 Laure-Minervois - Aude
    Programme Restructuration urbaine, définition de nouveaux quartiers, logements, commerces, équipements, espace public
    Surface 15 hectares
    Budget n.c.
    Dates 2015
  • Urbanisme et aménagement de lotissement 
    2015
    (11 - Aude)
    11800 LAURE-MINERVOIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    CAUE DE L'AUDE / VILLE DE LAURE-MINERVOIS
    REACTIVER LE CENTRE-BOURG
    REVIVRE EN CENTRE-BOURG
    Commune de Laure-Minervois - Aude

    La commune de Laure-Minervois souhaite aujourd’hui revitaliser son centre-bourg afin de donner l’envie aux habitants de revenir y vivre. Nous nous sommes interrogés sur le potentiel de l’existant de ce village et sur ses opportunités de développement pour son avenir.

    Laure-Minervois connaît depuis quelques années une baisse de sa population et une perte d’attractivité de son centre-bourg, consécutive aux récentes transformations (mécanisation) de la viticulture, et au vieillissement de sa population. Aujourd’hui la commune peine à retrouver une attractivité et voit ses commerces et activités fermer les uns après les autres.

    L’existant comme base du projet
    La réinjection de nouvelles actions et de nouveaux usages peut, à notre sens, permettre au centre-bourg de Laure-minervois de retrouver son dynamisme. Ainsi, notre projet laisse la place à l’action et aux usages plutôt qu’à des propositions de formes architecturales et urbaines. Après une enquête de terrain menée auprès des acteurs de la commune (habitants, commerçants, artisans, vacanciers, élus), nous proposons 6 actions pour « Réactiver le centre-bourg ». Les trois premières peuvent être mises en place dès demain et ne nécessitent pas d’investissements lourds et immédiats pour la commune. Ainsi, Nous proposons de conforter l’existant en le valorisant, le restructurant et en l’intégrant parfaitement à la logique urbaine de notre projet. Les autres actions, qui sont envisageables par le grand nombre de bâtiments vacants dans la commune, sont des mesures incitatives qui peuvent être instaurées par de nouveaux règlements urbains de développement du village et qui visent à faire entrer Laure-Minervois dans une mutation énergétique, sociétale et territoriale, aujourd’hui engagée par nombre de territoires ruraux.

    Habiter et travailler au centre-bourg
    L’extension des réseaux, autant physiques (routes, voies ferrées) que virtuels (internet) permet d’envisager la possibilité de travailler à la campagne comme à la ville. La France connaît actuellement un mouvement de retour des urbains à la recherche d’une meilleure qualité de vie, vers la campagne. Nous proposons ainsi d’inciter la population à « Revivre en centre-bourg » et à y « Retravailler » aussi. Nous élaborons ainsi une répartition programmatique d’ilots constitués de logements pour le plus souvent en étage et d’activités de services ou de commerces en rez-de-chaussée directement en lien avec l’espace public de la rue. Outre le fait d’en finir avec le village dortoir, ces nouveaux usages permettraient de recréer un centre où l’espace public « ré-activé », redevient un espace de sociabilité entre ses habitants.

    Entrer dans la transition énergétique
    L’espace rural entre aujourd’hui dans une nouvelle phase de mutation. La politique publique de transition énergétique doit servir de levier à la commune pour inciter ses habitants à intégrer une nouvelle manière d’habiter en rénovant énergétiquement leurs logements. La mise en place de cette démarche au centre-bourg vise à rénover les bâtiments et en particulier les logements en intégrant des solutions simples (comme des systèmes de ventilation naturelle pour rafraîchir le logement en été, ou des systèmes de chauffe-eau solaire) qui permettront aux habitants de mieux vivre en centre-bourg, plus économiquement et avec plus de confort.

    La Villa Marandon - Première pierre de la redynamisation
    Avec la piétonisation du centre, nous avons choisi de renforcer l’offre commerciale des deux axes structurants, la Grande Rue et la Rue de la Mairie. A la croisée de ces axes, la Place des Acacias et la Villa Marandon rénovée pourrait bien être la première pierre de la redynamisation du centre-bourg. Nous proposons d’y installer une résidence pour jeunes actifs dotée d’un espace de co-working. Ce programme de 17 logements permettrait de faire revenir dans le centre une population jeune, en début de carrière, démarrant une activité, qui pourrait éventuellement s’installer par la suite au village. Cette nouvelle population serait constituée de jeunes actifs de tous profils : jeunes chercheurs, artisans, ouvriers. Ce nouveau souffle permettrait à Laure-Minervois de peu à peu retrouver son dynamisme d’antan et de recréer une nouvelle communauté villageoise active si emblématique de nos campagnes.

    ​Maîtrise d’ouvrage CAUE de l'Aude
    Maîtrise d’oeuvre Geoffrey Desplaces Architecte
    Mission Etude urbaine
    Adresse 11 800 Laure-Minervois - Aude
    Programme Restructuration urbaine, définition de nouveaux quartiers, logements, commerces, équipements, espace public
    Surface 15 hectares
    Budget n.c.
    Dates 2015
  • Urbanisme et aménagement de lotissement 
    2015
    (11 - Aude)
    11800 LAURE-MINERVOIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    CAUE DE L'AUDE / VILLE DE LAURE-MINERVOIS
    REACTIVER LE CENTRE-BOURG
    REVIVRE EN CENTRE-BOURG
    Commune de Laure-Minervois - Aude

    La commune de Laure-Minervois souhaite aujourd’hui revitaliser son centre-bourg afin de donner l’envie aux habitants de revenir y vivre. Nous nous sommes interrogés sur le potentiel de l’existant de ce village et sur ses opportunités de développement pour son avenir.

    Laure-Minervois connaît depuis quelques années une baisse de sa population et une perte d’attractivité de son centre-bourg, consécutive aux récentes transformations (mécanisation) de la viticulture, et au vieillissement de sa population. Aujourd’hui la commune peine à retrouver une attractivité et voit ses commerces et activités fermer les uns après les autres.

    L’existant comme base du projet
    La réinjection de nouvelles actions et de nouveaux usages peut, à notre sens, permettre au centre-bourg de Laure-minervois de retrouver son dynamisme. Ainsi, notre projet laisse la place à l’action et aux usages plutôt qu’à des propositions de formes architecturales et urbaines. Après une enquête de terrain menée auprès des acteurs de la commune (habitants, commerçants, artisans, vacanciers, élus), nous proposons 6 actions pour « Réactiver le centre-bourg ». Les trois premières peuvent être mises en place dès demain et ne nécessitent pas d’investissements lourds et immédiats pour la commune. Ainsi, Nous proposons de conforter l’existant en le valorisant, le restructurant et en l’intégrant parfaitement à la logique urbaine de notre projet. Les autres actions, qui sont envisageables par le grand nombre de bâtiments vacants dans la commune, sont des mesures incitatives qui peuvent être instaurées par de nouveaux règlements urbains de développement du village et qui visent à faire entrer Laure-Minervois dans une mutation énergétique, sociétale et territoriale, aujourd’hui engagée par nombre de territoires ruraux.

    Habiter et travailler au centre-bourg
    L’extension des réseaux, autant physiques (routes, voies ferrées) que virtuels (internet) permet d’envisager la possibilité de travailler à la campagne comme à la ville. La France connaît actuellement un mouvement de retour des urbains à la recherche d’une meilleure qualité de vie, vers la campagne. Nous proposons ainsi d’inciter la population à « Revivre en centre-bourg » et à y « Retravailler » aussi. Nous élaborons ainsi une répartition programmatique d’ilots constitués de logements pour le plus souvent en étage et d’activités de services ou de commerces en rez-de-chaussée directement en lien avec l’espace public de la rue. Outre le fait d’en finir avec le village dortoir, ces nouveaux usages permettraient de recréer un centre où l’espace public « ré-activé », redevient un espace de sociabilité entre ses habitants.

    Entrer dans la transition énergétique
    L’espace rural entre aujourd’hui dans une nouvelle phase de mutation. La politique publique de transition énergétique doit servir de levier à la commune pour inciter ses habitants à intégrer une nouvelle manière d’habiter en rénovant énergétiquement leurs logements. La mise en place de cette démarche au centre-bourg vise à rénover les bâtiments et en particulier les logements en intégrant des solutions simples (comme des systèmes de ventilation naturelle pour rafraîchir le logement en été, ou des systèmes de chauffe-eau solaire) qui permettront aux habitants de mieux vivre en centre-bourg, plus économiquement et avec plus de confort.

    La Villa Marandon - Première pierre de la redynamisation
    Avec la piétonisation du centre, nous avons choisi de renforcer l’offre commerciale des deux axes structurants, la Grande Rue et la Rue de la Mairie. A la croisée de ces axes, la Place des Acacias et la Villa Marandon rénovée pourrait bien être la première pierre de la redynamisation du centre-bourg. Nous proposons d’y installer une résidence pour jeunes actifs dotée d’un espace de co-working. Ce programme de 17 logements permettrait de faire revenir dans le centre une population jeune, en début de carrière, démarrant une activité, qui pourrait éventuellement s’installer par la suite au village. Cette nouvelle population serait constituée de jeunes actifs de tous profils : jeunes chercheurs, artisans, ouvriers. Ce nouveau souffle permettrait à Laure-Minervois de peu à peu retrouver son dynamisme d’antan et de recréer une nouvelle communauté villageoise active si emblématique de nos campagnes.

    ​Maîtrise d’ouvrage CAUE de l'Aude
    Maîtrise d’oeuvre Geoffrey Desplaces Architecte
    Mission Etude urbaine
    Adresse 11 800 Laure-Minervois - Aude
    Programme Restructuration urbaine, définition de nouveaux quartiers, logements, commerces, équipements, espace public
    Surface 15 hectares
    Budget n.c.
    Dates 2015
  • Urbanisme et aménagement de lotissement 
    2015
    (11 - Aude)
    11800 LAURE-MINERVOIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    CAUE DE L'AUDE / VILLE DE LAURE-MINERVOIS
    REACTIVER LE CENTRE-BOURG
    REVIVRE EN CENTRE-BOURG
    Commune de Laure-Minervois - Aude

    La commune de Laure-Minervois souhaite aujourd’hui revitaliser son centre-bourg afin de donner l’envie aux habitants de revenir y vivre. Nous nous sommes interrogés sur le potentiel de l’existant de ce village et sur ses opportunités de développement pour son avenir.

    Laure-Minervois connaît depuis quelques années une baisse de sa population et une perte d’attractivité de son centre-bourg, consécutive aux récentes transformations (mécanisation) de la viticulture, et au vieillissement de sa population. Aujourd’hui la commune peine à retrouver une attractivité et voit ses commerces et activités fermer les uns après les autres.

    L’existant comme base du projet
    La réinjection de nouvelles actions et de nouveaux usages peut, à notre sens, permettre au centre-bourg de Laure-minervois de retrouver son dynamisme. Ainsi, notre projet laisse la place à l’action et aux usages plutôt qu’à des propositions de formes architecturales et urbaines. Après une enquête de terrain menée auprès des acteurs de la commune (habitants, commerçants, artisans, vacanciers, élus), nous proposons 6 actions pour « Réactiver le centre-bourg ». Les trois premières peuvent être mises en place dès demain et ne nécessitent pas d’investissements lourds et immédiats pour la commune. Ainsi, Nous proposons de conforter l’existant en le valorisant, le restructurant et en l’intégrant parfaitement à la logique urbaine de notre projet. Les autres actions, qui sont envisageables par le grand nombre de bâtiments vacants dans la commune, sont des mesures incitatives qui peuvent être instaurées par de nouveaux règlements urbains de développement du village et qui visent à faire entrer Laure-Minervois dans une mutation énergétique, sociétale et territoriale, aujourd’hui engagée par nombre de territoires ruraux.

    Habiter et travailler au centre-bourg
    L’extension des réseaux, autant physiques (routes, voies ferrées) que virtuels (internet) permet d’envisager la possibilité de travailler à la campagne comme à la ville. La France connaît actuellement un mouvement de retour des urbains à la recherche d’une meilleure qualité de vie, vers la campagne. Nous proposons ainsi d’inciter la population à « Revivre en centre-bourg » et à y « Retravailler » aussi. Nous élaborons ainsi une répartition programmatique d’ilots constitués de logements pour le plus souvent en étage et d’activités de services ou de commerces en rez-de-chaussée directement en lien avec l’espace public de la rue. Outre le fait d’en finir avec le village dortoir, ces nouveaux usages permettraient de recréer un centre où l’espace public « ré-activé », redevient un espace de sociabilité entre ses habitants.

    Entrer dans la transition énergétique
    L’espace rural entre aujourd’hui dans une nouvelle phase de mutation. La politique publique de transition énergétique doit servir de levier à la commune pour inciter ses habitants à intégrer une nouvelle manière d’habiter en rénovant énergétiquement leurs logements. La mise en place de cette démarche au centre-bourg vise à rénover les bâtiments et en particulier les logements en intégrant des solutions simples (comme des systèmes de ventilation naturelle pour rafraîchir le logement en été, ou des systèmes de chauffe-eau solaire) qui permettront aux habitants de mieux vivre en centre-bourg, plus économiquement et avec plus de confort.

    La Villa Marandon - Première pierre de la redynamisation
    Avec la piétonisation du centre, nous avons choisi de renforcer l’offre commerciale des deux axes structurants, la Grande Rue et la Rue de la Mairie. A la croisée de ces axes, la Place des Acacias et la Villa Marandon rénovée pourrait bien être la première pierre de la redynamisation du centre-bourg. Nous proposons d’y installer une résidence pour jeunes actifs dotée d’un espace de co-working. Ce programme de 17 logements permettrait de faire revenir dans le centre une population jeune, en début de carrière, démarrant une activité, qui pourrait éventuellement s’installer par la suite au village. Cette nouvelle population serait constituée de jeunes actifs de tous profils : jeunes chercheurs, artisans, ouvriers. Ce nouveau souffle permettrait à Laure-Minervois de peu à peu retrouver son dynamisme d’antan et de recréer une nouvelle communauté villageoise active si emblématique de nos campagnes.

    ​Maîtrise d’ouvrage CAUE de l'Aude
    Maîtrise d’oeuvre Geoffrey Desplaces Architecte
    Mission Etude urbaine
    Adresse 11 800 Laure-Minervois - Aude
    Programme Restructuration urbaine, définition de nouveaux quartiers, logements, commerces, équipements, espace public
    Surface 15 hectares
    Budget n.c.
    Dates 2015
  • Urbanisme et aménagement de lotissement 
    2015
    (11 - Aude)
    11800 LAURE-MINERVOIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    CAUE DE L'AUDE / VILLE DE LAURE-MINERVOIS
    REACTIVER LE CENTRE-BOURG
    REVIVRE EN CENTRE-BOURG
    Commune de Laure-Minervois - Aude

    La commune de Laure-Minervois souhaite aujourd’hui revitaliser son centre-bourg afin de donner l’envie aux habitants de revenir y vivre. Nous nous sommes interrogés sur le potentiel de l’existant de ce village et sur ses opportunités de développement pour son avenir.

    Laure-Minervois connaît depuis quelques années une baisse de sa population et une perte d’attractivité de son centre-bourg, consécutive aux récentes transformations (mécanisation) de la viticulture, et au vieillissement de sa population. Aujourd’hui la commune peine à retrouver une attractivité et voit ses commerces et activités fermer les uns après les autres.

    L’existant comme base du projet
    La réinjection de nouvelles actions et de nouveaux usages peut, à notre sens, permettre au centre-bourg de Laure-minervois de retrouver son dynamisme. Ainsi, notre projet laisse la place à l’action et aux usages plutôt qu’à des propositions de formes architecturales et urbaines. Après une enquête de terrain menée auprès des acteurs de la commune (habitants, commerçants, artisans, vacanciers, élus), nous proposons 6 actions pour « Réactiver le centre-bourg ». Les trois premières peuvent être mises en place dès demain et ne nécessitent pas d’investissements lourds et immédiats pour la commune. Ainsi, Nous proposons de conforter l’existant en le valorisant, le restructurant et en l’intégrant parfaitement à la logique urbaine de notre projet. Les autres actions, qui sont envisageables par le grand nombre de bâtiments vacants dans la commune, sont des mesures incitatives qui peuvent être instaurées par de nouveaux règlements urbains de développement du village et qui visent à faire entrer Laure-Minervois dans une mutation énergétique, sociétale et territoriale, aujourd’hui engagée par nombre de territoires ruraux.

    Habiter et travailler au centre-bourg
    L’extension des réseaux, autant physiques (routes, voies ferrées) que virtuels (internet) permet d’envisager la possibilité de travailler à la campagne comme à la ville. La France connaît actuellement un mouvement de retour des urbains à la recherche d’une meilleure qualité de vie, vers la campagne. Nous proposons ainsi d’inciter la population à « Revivre en centre-bourg » et à y « Retravailler » aussi. Nous élaborons ainsi une répartition programmatique d’ilots constitués de logements pour le plus souvent en étage et d’activités de services ou de commerces en rez-de-chaussée directement en lien avec l’espace public de la rue. Outre le fait d’en finir avec le village dortoir, ces nouveaux usages permettraient de recréer un centre où l’espace public « ré-activé », redevient un espace de sociabilité entre ses habitants.

    Entrer dans la transition énergétique
    L’espace rural entre aujourd’hui dans une nouvelle phase de mutation. La politique publique de transition énergétique doit servir de levier à la commune pour inciter ses habitants à intégrer une nouvelle manière d’habiter en rénovant énergétiquement leurs logements. La mise en place de cette démarche au centre-bourg vise à rénover les bâtiments et en particulier les logements en intégrant des solutions simples (comme des systèmes de ventilation naturelle pour rafraîchir le logement en été, ou des systèmes de chauffe-eau solaire) qui permettront aux habitants de mieux vivre en centre-bourg, plus économiquement et avec plus de confort.

    La Villa Marandon - Première pierre de la redynamisation
    Avec la piétonisation du centre, nous avons choisi de renforcer l’offre commerciale des deux axes structurants, la Grande Rue et la Rue de la Mairie. A la croisée de ces axes, la Place des Acacias et la Villa Marandon rénovée pourrait bien être la première pierre de la redynamisation du centre-bourg. Nous proposons d’y installer une résidence pour jeunes actifs dotée d’un espace de co-working. Ce programme de 17 logements permettrait de faire revenir dans le centre une population jeune, en début de carrière, démarrant une activité, qui pourrait éventuellement s’installer par la suite au village. Cette nouvelle population serait constituée de jeunes actifs de tous profils : jeunes chercheurs, artisans, ouvriers. Ce nouveau souffle permettrait à Laure-Minervois de peu à peu retrouver son dynamisme d’antan et de recréer une nouvelle communauté villageoise active si emblématique de nos campagnes.

    ​Maîtrise d’ouvrage CAUE de l'Aude
    Maîtrise d’oeuvre Geoffrey Desplaces Architecte
    Mission Etude urbaine
    Adresse 11 800 Laure-Minervois - Aude
    Programme Restructuration urbaine, définition de nouveaux quartiers, logements, commerces, équipements, espace public
    Surface 15 hectares
    Budget n.c.
    Dates 2015
  • Urbanisme et aménagement de lotissement 
    2015
    (11 - Aude)
    11800 LAURE-MINERVOIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    CAUE DE L'AUDE / VILLE DE LAURE-MINERVOIS
    REACTIVER LE CENTRE-BOURG
    REVIVRE EN CENTRE-BOURG
    Commune de Laure-Minervois - Aude

    La commune de Laure-Minervois souhaite aujourd’hui revitaliser son centre-bourg afin de donner l’envie aux habitants de revenir y vivre. Nous nous sommes interrogés sur le potentiel de l’existant de ce village et sur ses opportunités de développement pour son avenir.

    Laure-Minervois connaît depuis quelques années une baisse de sa population et une perte d’attractivité de son centre-bourg, consécutive aux récentes transformations (mécanisation) de la viticulture, et au vieillissement de sa population. Aujourd’hui la commune peine à retrouver une attractivité et voit ses commerces et activités fermer les uns après les autres.

    L’existant comme base du projet
    La réinjection de nouvelles actions et de nouveaux usages peut, à notre sens, permettre au centre-bourg de Laure-minervois de retrouver son dynamisme. Ainsi, notre projet laisse la place à l’action et aux usages plutôt qu’à des propositions de formes architecturales et urbaines. Après une enquête de terrain menée auprès des acteurs de la commune (habitants, commerçants, artisans, vacanciers, élus), nous proposons 6 actions pour « Réactiver le centre-bourg ». Les trois premières peuvent être mises en place dès demain et ne nécessitent pas d’investissements lourds et immédiats pour la commune. Ainsi, Nous proposons de conforter l’existant en le valorisant, le restructurant et en l’intégrant parfaitement à la logique urbaine de notre projet. Les autres actions, qui sont envisageables par le grand nombre de bâtiments vacants dans la commune, sont des mesures incitatives qui peuvent être instaurées par de nouveaux règlements urbains de développement du village et qui visent à faire entrer Laure-Minervois dans une mutation énergétique, sociétale et territoriale, aujourd’hui engagée par nombre de territoires ruraux.

    Habiter et travailler au centre-bourg
    L’extension des réseaux, autant physiques (routes, voies ferrées) que virtuels (internet) permet d’envisager la possibilité de travailler à la campagne comme à la ville. La France connaît actuellement un mouvement de retour des urbains à la recherche d’une meilleure qualité de vie, vers la campagne. Nous proposons ainsi d’inciter la population à « Revivre en centre-bourg » et à y « Retravailler » aussi. Nous élaborons ainsi une répartition programmatique d’ilots constitués de logements pour le plus souvent en étage et d’activités de services ou de commerces en rez-de-chaussée directement en lien avec l’espace public de la rue. Outre le fait d’en finir avec le village dortoir, ces nouveaux usages permettraient de recréer un centre où l’espace public « ré-activé », redevient un espace de sociabilité entre ses habitants.

    Entrer dans la transition énergétique
    L’espace rural entre aujourd’hui dans une nouvelle phase de mutation. La politique publique de transition énergétique doit servir de levier à la commune pour inciter ses habitants à intégrer une nouvelle manière d’habiter en rénovant énergétiquement leurs logements. La mise en place de cette démarche au centre-bourg vise à rénover les bâtiments et en particulier les logements en intégrant des solutions simples (comme des systèmes de ventilation naturelle pour rafraîchir le logement en été, ou des systèmes de chauffe-eau solaire) qui permettront aux habitants de mieux vivre en centre-bourg, plus économiquement et avec plus de confort.

    La Villa Marandon - Première pierre de la redynamisation
    Avec la piétonisation du centre, nous avons choisi de renforcer l’offre commerciale des deux axes structurants, la Grande Rue et la Rue de la Mairie. A la croisée de ces axes, la Place des Acacias et la Villa Marandon rénovée pourrait bien être la première pierre de la redynamisation du centre-bourg. Nous proposons d’y installer une résidence pour jeunes actifs dotée d’un espace de co-working. Ce programme de 17 logements permettrait de faire revenir dans le centre une population jeune, en début de carrière, démarrant une activité, qui pourrait éventuellement s’installer par la suite au village. Cette nouvelle population serait constituée de jeunes actifs de tous profils : jeunes chercheurs, artisans, ouvriers. Ce nouveau souffle permettrait à Laure-Minervois de peu à peu retrouver son dynamisme d’antan et de recréer une nouvelle communauté villageoise active si emblématique de nos campagnes.

    ​Maîtrise d’ouvrage CAUE de l'Aude
    Maîtrise d’oeuvre Geoffrey Desplaces Architecte
    Mission Etude urbaine
    Adresse 11 800 Laure-Minervois - Aude
    Programme Restructuration urbaine, définition de nouveaux quartiers, logements, commerces, équipements, espace public
    Surface 15 hectares
    Budget n.c.
    Dates 2015
  • Urbanisme et aménagement de lotissement 
    2015
    (11 - Aude)
    11800 LAURE-MINERVOIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    CAUE DE L'AUDE / VILLE DE LAURE-MINERVOIS
    REACTIVER LE CENTRE-BOURG
    REVIVRE EN CENTRE-BOURG
    Commune de Laure-Minervois - Aude

    La commune de Laure-Minervois souhaite aujourd’hui revitaliser son centre-bourg afin de donner l’envie aux habitants de revenir y vivre. Nous nous sommes interrogés sur le potentiel de l’existant de ce village et sur ses opportunités de développement pour son avenir.

    Laure-Minervois connaît depuis quelques années une baisse de sa population et une perte d’attractivité de son centre-bourg, consécutive aux récentes transformations (mécanisation) de la viticulture, et au vieillissement de sa population. Aujourd’hui la commune peine à retrouver une attractivité et voit ses commerces et activités fermer les uns après les autres.

    L’existant comme base du projet
    La réinjection de nouvelles actions et de nouveaux usages peut, à notre sens, permettre au centre-bourg de Laure-minervois de retrouver son dynamisme. Ainsi, notre projet laisse la place à l’action et aux usages plutôt qu’à des propositions de formes architecturales et urbaines. Après une enquête de terrain menée auprès des acteurs de la commune (habitants, commerçants, artisans, vacanciers, élus), nous proposons 6 actions pour « Réactiver le centre-bourg ». Les trois premières peuvent être mises en place dès demain et ne nécessitent pas d’investissements lourds et immédiats pour la commune. Ainsi, Nous proposons de conforter l’existant en le valorisant, le restructurant et en l’intégrant parfaitement à la logique urbaine de notre projet. Les autres actions, qui sont envisageables par le grand nombre de bâtiments vacants dans la commune, sont des mesures incitatives qui peuvent être instaurées par de nouveaux règlements urbains de développement du village et qui visent à faire entrer Laure-Minervois dans une mutation énergétique, sociétale et territoriale, aujourd’hui engagée par nombre de territoires ruraux.

    Habiter et travailler au centre-bourg
    L’extension des réseaux, autant physiques (routes, voies ferrées) que virtuels (internet) permet d’envisager la possibilité de travailler à la campagne comme à la ville. La France connaît actuellement un mouvement de retour des urbains à la recherche d’une meilleure qualité de vie, vers la campagne. Nous proposons ainsi d’inciter la population à « Revivre en centre-bourg » et à y « Retravailler » aussi. Nous élaborons ainsi une répartition programmatique d’ilots constitués de logements pour le plus souvent en étage et d’activités de services ou de commerces en rez-de-chaussée directement en lien avec l’espace public de la rue. Outre le fait d’en finir avec le village dortoir, ces nouveaux usages permettraient de recréer un centre où l’espace public « ré-activé », redevient un espace de sociabilité entre ses habitants.

    Entrer dans la transition énergétique
    L’espace rural entre aujourd’hui dans une nouvelle phase de mutation. La politique publique de transition énergétique doit servir de levier à la commune pour inciter ses habitants à intégrer une nouvelle manière d’habiter en rénovant énergétiquement leurs logements. La mise en place de cette démarche au centre-bourg vise à rénover les bâtiments et en particulier les logements en intégrant des solutions simples (comme des systèmes de ventilation naturelle pour rafraîchir le logement en été, ou des systèmes de chauffe-eau solaire) qui permettront aux habitants de mieux vivre en centre-bourg, plus économiquement et avec plus de confort.

    La Villa Marandon - Première pierre de la redynamisation
    Avec la piétonisation du centre, nous avons choisi de renforcer l’offre commerciale des deux axes structurants, la Grande Rue et la Rue de la Mairie. A la croisée de ces axes, la Place des Acacias et la Villa Marandon rénovée pourrait bien être la première pierre de la redynamisation du centre-bourg. Nous proposons d’y installer une résidence pour jeunes actifs dotée d’un espace de co-working. Ce programme de 17 logements permettrait de faire revenir dans le centre une population jeune, en début de carrière, démarrant une activité, qui pourrait éventuellement s’installer par la suite au village. Cette nouvelle population serait constituée de jeunes actifs de tous profils : jeunes chercheurs, artisans, ouvriers. Ce nouveau souffle permettrait à Laure-Minervois de peu à peu retrouver son dynamisme d’antan et de recréer une nouvelle communauté villageoise active si emblématique de nos campagnes.

    ​Maîtrise d’ouvrage CAUE de l'Aude
    Maîtrise d’oeuvre Geoffrey Desplaces Architecte
    Mission Etude urbaine
    Adresse 11 800 Laure-Minervois - Aude
    Programme Restructuration urbaine, définition de nouveaux quartiers, logements, commerces, équipements, espace public
    Surface 15 hectares
    Budget n.c.
    Dates 2015
  • Urbanisme et aménagement de lotissement 
    2015
    (11 - Aude)
    11800 LAURE-MINERVOIS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    CAUE DE L'AUDE / VILLE DE LAURE-MINERVOIS
    REACTIVER LE CENTRE-BOURG
    REVIVRE EN CENTRE-BOURG
    Commune de Laure-Minervois - Aude

    La commune de Laure-Minervois souhaite aujourd’hui revitaliser son centre-bourg afin de donner l’envie aux habitants de revenir y vivre. Nous nous sommes interrogés sur le potentiel de l’existant de ce village et sur ses opportunités de développement pour son avenir.

    Laure-Minervois connaît depuis quelques années une baisse de sa population et une perte d’attractivité de son centre-bourg, consécutive aux récentes transformations (mécanisation) de la viticulture, et au vieillissement de sa population. Aujourd’hui la commune peine à retrouver une attractivité et voit ses commerces et activités fermer les uns après les autres.

    L’existant comme base du projet
    La réinjection de nouvelles actions et de nouveaux usages peut, à notre sens, permettre au centre-bourg de Laure-minervois de retrouver son dynamisme. Ainsi, notre projet laisse la place à l’action et aux usages plutôt qu’à des propositions de formes architecturales et urbaines. Après une enquête de terrain menée auprès des acteurs de la commune (habitants, commerçants, artisans, vacanciers, élus), nous proposons 6 actions pour « Réactiver le centre-bourg ». Les trois premières peuvent être mises en place dès demain et ne nécessitent pas d’investissements lourds et immédiats pour la commune. Ainsi, Nous proposons de conforter l’existant en le valorisant, le restructurant et en l’intégrant parfaitement à la logique urbaine de notre projet. Les autres actions, qui sont envisageables par le grand nombre de bâtiments vacants dans la commune, sont des mesures incitatives qui peuvent être instaurées par de nouveaux règlements urbains de développement du village et qui visent à faire entrer Laure-Minervois dans une mutation énergétique, sociétale et territoriale, aujourd’hui engagée par nombre de territoires ruraux.

    Habiter et travailler au centre-bourg
    L’extension des réseaux, autant physiques (routes, voies ferrées) que virtuels (internet) permet d’envisager la possibilité de travailler à la campagne comme à la ville. La France connaît actuellement un mouvement de retour des urbains à la recherche d’une meilleure qualité de vie, vers la campagne. Nous proposons ainsi d’inciter la population à « Revivre en centre-bourg » et à y « Retravailler » aussi. Nous élaborons ainsi une répartition programmatique d’ilots constitués de logements pour le plus souvent en étage et d’activités de services ou de commerces en rez-de-chaussée directement en lien avec l’espace public de la rue. Outre le fait d’en finir avec le village dortoir, ces nouveaux usages permettraient de recréer un centre où l’espace public « ré-activé », redevient un espace de sociabilité entre ses habitants.

    Entrer dans la transition énergétique
    L’espace rural entre aujourd’hui dans une nouvelle phase de mutation. La politique publique de transition énergétique doit servir de levier à la commune pour inciter ses habitants à intégrer une nouvelle manière d’habiter en rénovant énergétiquement leurs logements. La mise en place de cette démarche au centre-bourg vise à rénover les bâtiments et en particulier les logements en intégrant des solutions simples (comme des systèmes de ventilation naturelle pour rafraîchir le logement en été, ou des systèmes de chauffe-eau solaire) qui permettront aux habitants de mieux vivre en centre-bourg, plus économiquement et avec plus de confort.

    La Villa Marandon - Première pierre de la redynamisation
    Avec la piétonisation du centre, nous avons choisi de renforcer l’offre commerciale des deux axes structurants, la Grande Rue et la Rue de la Mairie. A la croisée de ces axes, la Place des Acacias et la Villa Marandon rénovée pourrait bien être la première pierre de la redynamisation du centre-bourg. Nous proposons d’y installer une résidence pour jeunes actifs dotée d’un espace de co-working. Ce programme de 17 logements permettrait de faire revenir dans le centre une population jeune, en début de carrière, démarrant une activité, qui pourrait éventuellement s’installer par la suite au village. Cette nouvelle population serait constituée de jeunes actifs de tous profils : jeunes chercheurs, artisans, ouvriers. Ce nouveau souffle permettrait à Laure-Minervois de peu à peu retrouver son dynamisme d’antan et de recréer une nouvelle communauté villageoise active si emblématique de nos campagnes.

    ​Maîtrise d’ouvrage CAUE de l'Aude
    Maîtrise d’oeuvre Geoffrey Desplaces Architecte
    Mission Etude urbaine
    Adresse 11 800 Laure-Minervois - Aude
    Programme Restructuration urbaine, définition de nouveaux quartiers, logements, commerces, équipements, espace public
    Surface 15 hectares
    Budget n.c.
    Dates 2015