Florian Golay

  • Habitat 
    2012
    (38 - Isère)
    19 rue René Thomas
    38000 Grenoble
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christophe Séraudie
    Maître d’ouvrage :
    OPAC 38
    L’ambition de ce projet, au-delà d’accueillir de nouveaux logements, était de contribuer à la refonte du paysage urbain du centre bourg de La Terrasse, processus à l’oeuvre depuis quelques années ayant donné lieu à la création d’équipements et à l’aménagement d’espaces publics. Le bâtiment s’organise autour d’une cour qui prolonge le cheminement piéton existant en l’articulant à l’entrée principale et à l’accès aux circulations verticales. La distribution des logements s’effectue par des coursives dont l’usage anime la façade nord du bâtiment offrant à la place de la Cave un «fond de scène» en mouvement. La silhouette morcelée du bâtiment crée deux «failles» visuelles qui permettent de minimiser la volumétrie perçue et de créer un jeu de transparence et de superposition de plans laissant apparaître à contre-jour le pignon remarquable de la bâtisse qui surplombe la cour d’entrée.
    Les coursives de la façade nord s’élargissent dans les failles entre les volumes d’habitation pour former une sorte de «frontyard» propre à chaque logement. Ce principe d’organisation assure une exposition sud à tous les logements, les rend traversants, éclairés et ventilés naturellement. Le principe constructif mêle des dalles et des murs de refends en béton avec un remplissage des façades en ossature bois. Ce dispositif offre une continuité d’isolation comparable aux systèmes classiques d’isolation par l’extérieur tout en valorisant un important volume de bois. Le bâtiment est équipé d’un système de chauffe-eau solaire installé sur la toiture terrasse végétalisée et dispose d’une chaufferie collective.
  • Habitat 
    2012
    (38 - Isère)
    19 rue René Thomas
    38000 Grenoble
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christophe Séraudie
    Maître d’ouvrage :
    OPAC 38
    L’ambition de ce projet, au-delà d’accueillir de nouveaux logements, était de contribuer à la refonte du paysage urbain du centre bourg de La Terrasse, processus à l’oeuvre depuis quelques années ayant donné lieu à la création d’équipements et à l’aménagement d’espaces publics. Le bâtiment s’organise autour d’une cour qui prolonge le cheminement piéton existant en l’articulant à l’entrée principale et à l’accès aux circulations verticales. La distribution des logements s’effectue par des coursives dont l’usage anime la façade nord du bâtiment offrant à la place de la Cave un «fond de scène» en mouvement. La silhouette morcelée du bâtiment crée deux «failles» visuelles qui permettent de minimiser la volumétrie perçue et de créer un jeu de transparence et de superposition de plans laissant apparaître à contre-jour le pignon remarquable de la bâtisse qui surplombe la cour d’entrée.
    Les coursives de la façade nord s’élargissent dans les failles entre les volumes d’habitation pour former une sorte de «frontyard» propre à chaque logement. Ce principe d’organisation assure une exposition sud à tous les logements, les rend traversants, éclairés et ventilés naturellement. Le principe constructif mêle des dalles et des murs de refends en béton avec un remplissage des façades en ossature bois. Ce dispositif offre une continuité d’isolation comparable aux systèmes classiques d’isolation par l’extérieur tout en valorisant un important volume de bois. Le bâtiment est équipé d’un système de chauffe-eau solaire installé sur la toiture terrasse végétalisée et dispose d’une chaufferie collective.
  • Habitat 
    2012
    (38 - Isère)
    19 rue René Thomas
    38000 Grenoble
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christophe Séraudie
    Maître d’ouvrage :
    OPAC 38
    L’ambition de ce projet, au-delà d’accueillir de nouveaux logements, était de contribuer à la refonte du paysage urbain du centre bourg de La Terrasse, processus à l’oeuvre depuis quelques années ayant donné lieu à la création d’équipements et à l’aménagement d’espaces publics. Le bâtiment s’organise autour d’une cour qui prolonge le cheminement piéton existant en l’articulant à l’entrée principale et à l’accès aux circulations verticales. La distribution des logements s’effectue par des coursives dont l’usage anime la façade nord du bâtiment offrant à la place de la Cave un «fond de scène» en mouvement. La silhouette morcelée du bâtiment crée deux «failles» visuelles qui permettent de minimiser la volumétrie perçue et de créer un jeu de transparence et de superposition de plans laissant apparaître à contre-jour le pignon remarquable de la bâtisse qui surplombe la cour d’entrée.
    Les coursives de la façade nord s’élargissent dans les failles entre les volumes d’habitation pour former une sorte de «frontyard» propre à chaque logement. Ce principe d’organisation assure une exposition sud à tous les logements, les rend traversants, éclairés et ventilés naturellement. Le principe constructif mêle des dalles et des murs de refends en béton avec un remplissage des façades en ossature bois. Ce dispositif offre une continuité d’isolation comparable aux systèmes classiques d’isolation par l’extérieur tout en valorisant un important volume de bois. Le bâtiment est équipé d’un système de chauffe-eau solaire installé sur la toiture terrasse végétalisée et dispose d’une chaufferie collective.
  • Habitat 
    2012
    (38 - Isère)
    19 rue René Thomas
    38000 Grenoble
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christophe Séraudie
    Maître d’ouvrage :
    OPAC 38
    L’ambition de ce projet, au-delà d’accueillir de nouveaux logements, était de contribuer à la refonte du paysage urbain du centre bourg de La Terrasse, processus à l’oeuvre depuis quelques années ayant donné lieu à la création d’équipements et à l’aménagement d’espaces publics. Le bâtiment s’organise autour d’une cour qui prolonge le cheminement piéton existant en l’articulant à l’entrée principale et à l’accès aux circulations verticales. La distribution des logements s’effectue par des coursives dont l’usage anime la façade nord du bâtiment offrant à la place de la Cave un «fond de scène» en mouvement. La silhouette morcelée du bâtiment crée deux «failles» visuelles qui permettent de minimiser la volumétrie perçue et de créer un jeu de transparence et de superposition de plans laissant apparaître à contre-jour le pignon remarquable de la bâtisse qui surplombe la cour d’entrée.
    Les coursives de la façade nord s’élargissent dans les failles entre les volumes d’habitation pour former une sorte de «frontyard» propre à chaque logement. Ce principe d’organisation assure une exposition sud à tous les logements, les rend traversants, éclairés et ventilés naturellement. Le principe constructif mêle des dalles et des murs de refends en béton avec un remplissage des façades en ossature bois. Ce dispositif offre une continuité d’isolation comparable aux systèmes classiques d’isolation par l’extérieur tout en valorisant un important volume de bois. Le bâtiment est équipé d’un système de chauffe-eau solaire installé sur la toiture terrasse végétalisée et dispose d’une chaufferie collective.
  • Habitat 
    2012
    (38 - Isère)
    19 rue René Thomas
    38000 Grenoble
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christophe Séraudie
    Maître d’ouvrage :
    OPAC 38
    L’ambition de ce projet, au-delà d’accueillir de nouveaux logements, était de contribuer à la refonte du paysage urbain du centre bourg de La Terrasse, processus à l’oeuvre depuis quelques années ayant donné lieu à la création d’équipements et à l’aménagement d’espaces publics. Le bâtiment s’organise autour d’une cour qui prolonge le cheminement piéton existant en l’articulant à l’entrée principale et à l’accès aux circulations verticales. La distribution des logements s’effectue par des coursives dont l’usage anime la façade nord du bâtiment offrant à la place de la Cave un «fond de scène» en mouvement. La silhouette morcelée du bâtiment crée deux «failles» visuelles qui permettent de minimiser la volumétrie perçue et de créer un jeu de transparence et de superposition de plans laissant apparaître à contre-jour le pignon remarquable de la bâtisse qui surplombe la cour d’entrée.
    Les coursives de la façade nord s’élargissent dans les failles entre les volumes d’habitation pour former une sorte de «frontyard» propre à chaque logement. Ce principe d’organisation assure une exposition sud à tous les logements, les rend traversants, éclairés et ventilés naturellement. Le principe constructif mêle des dalles et des murs de refends en béton avec un remplissage des façades en ossature bois. Ce dispositif offre une continuité d’isolation comparable aux systèmes classiques d’isolation par l’extérieur tout en valorisant un important volume de bois. Le bâtiment est équipé d’un système de chauffe-eau solaire installé sur la toiture terrasse végétalisée et dispose d’une chaufferie collective.
  • Habitat 
    2012
    (38 - Isère)
    19 rue René Thomas
    38000 Grenoble
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christophe Séraudie
    Maître d’ouvrage :
    OPAC 38
    L’ambition de ce projet, au-delà d’accueillir de nouveaux logements, était de contribuer à la refonte du paysage urbain du centre bourg de La Terrasse, processus à l’oeuvre depuis quelques années ayant donné lieu à la création d’équipements et à l’aménagement d’espaces publics. Le bâtiment s’organise autour d’une cour qui prolonge le cheminement piéton existant en l’articulant à l’entrée principale et à l’accès aux circulations verticales. La distribution des logements s’effectue par des coursives dont l’usage anime la façade nord du bâtiment offrant à la place de la Cave un «fond de scène» en mouvement. La silhouette morcelée du bâtiment crée deux «failles» visuelles qui permettent de minimiser la volumétrie perçue et de créer un jeu de transparence et de superposition de plans laissant apparaître à contre-jour le pignon remarquable de la bâtisse qui surplombe la cour d’entrée.
    Les coursives de la façade nord s’élargissent dans les failles entre les volumes d’habitation pour former une sorte de «frontyard» propre à chaque logement. Ce principe d’organisation assure une exposition sud à tous les logements, les rend traversants, éclairés et ventilés naturellement. Le principe constructif mêle des dalles et des murs de refends en béton avec un remplissage des façades en ossature bois. Ce dispositif offre une continuité d’isolation comparable aux systèmes classiques d’isolation par l’extérieur tout en valorisant un important volume de bois. Le bâtiment est équipé d’un système de chauffe-eau solaire installé sur la toiture terrasse végétalisée et dispose d’une chaufferie collective.
  • Habitat 
    2012
    (38 - Isère)
    19 rue René Thomas
    38000 Grenoble
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christophe Séraudie
    Maître d’ouvrage :
    OPAC 38
    L’ambition de ce projet, au-delà d’accueillir de nouveaux logements, était de contribuer à la refonte du paysage urbain du centre bourg de La Terrasse, processus à l’oeuvre depuis quelques années ayant donné lieu à la création d’équipements et à l’aménagement d’espaces publics. Le bâtiment s’organise autour d’une cour qui prolonge le cheminement piéton existant en l’articulant à l’entrée principale et à l’accès aux circulations verticales. La distribution des logements s’effectue par des coursives dont l’usage anime la façade nord du bâtiment offrant à la place de la Cave un «fond de scène» en mouvement. La silhouette morcelée du bâtiment crée deux «failles» visuelles qui permettent de minimiser la volumétrie perçue et de créer un jeu de transparence et de superposition de plans laissant apparaître à contre-jour le pignon remarquable de la bâtisse qui surplombe la cour d’entrée.
    Les coursives de la façade nord s’élargissent dans les failles entre les volumes d’habitation pour former une sorte de «frontyard» propre à chaque logement. Ce principe d’organisation assure une exposition sud à tous les logements, les rend traversants, éclairés et ventilés naturellement. Le principe constructif mêle des dalles et des murs de refends en béton avec un remplissage des façades en ossature bois. Ce dispositif offre une continuité d’isolation comparable aux systèmes classiques d’isolation par l’extérieur tout en valorisant un important volume de bois. Le bâtiment est équipé d’un système de chauffe-eau solaire installé sur la toiture terrasse végétalisée et dispose d’une chaufferie collective.
  • Habitat 
    2012
    (38 - Isère)
    19 rue René Thomas
    38000 Grenoble
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Christophe Séraudie
    Maître d’ouvrage :
    OPAC 38
    L’ambition de ce projet, au-delà d’accueillir de nouveaux logements, était de contribuer à la refonte du paysage urbain du centre bourg de La Terrasse, processus à l’oeuvre depuis quelques années ayant donné lieu à la création d’équipements et à l’aménagement d’espaces publics. Le bâtiment s’organise autour d’une cour qui prolonge le cheminement piéton existant en l’articulant à l’entrée principale et à l’accès aux circulations verticales. La distribution des logements s’effectue par des coursives dont l’usage anime la façade nord du bâtiment offrant à la place de la Cave un «fond de scène» en mouvement. La silhouette morcelée du bâtiment crée deux «failles» visuelles qui permettent de minimiser la volumétrie perçue et de créer un jeu de transparence et de superposition de plans laissant apparaître à contre-jour le pignon remarquable de la bâtisse qui surplombe la cour d’entrée.
    Les coursives de la façade nord s’élargissent dans les failles entre les volumes d’habitation pour former une sorte de «frontyard» propre à chaque logement. Ce principe d’organisation assure une exposition sud à tous les logements, les rend traversants, éclairés et ventilés naturellement. Le principe constructif mêle des dalles et des murs de refends en béton avec un remplissage des façades en ossature bois. Ce dispositif offre une continuité d’isolation comparable aux systèmes classiques d’isolation par l’extérieur tout en valorisant un important volume de bois. Le bâtiment est équipé d’un système de chauffe-eau solaire installé sur la toiture terrasse végétalisée et dispose d’une chaufferie collective.