Florian Artus - Donner lieu

  • Neuf 
    2016
    (73 - Savoie)
    73230 Thoiry
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Deux familles
    Deux jeunes familles souhaitaient mutualiser leurs moyens pour développer un habitat partagé écologique et largement auto-construit, proche de Chambéry et de Grenoble. Le terrain envisagé, dans le massif des Bauges, présentait de belles qualités dans un environnement villageois préservé.
    L’habitat traditionnel préservé et l’accès par le haut du terrain plaidaient pour une implantation perpendiculaire aux courbes de niveau, avec un accès de plain-pied depuis la route au nord, et un pignon sud ouvert sur le soleil et la vue.
    Plutôt que de s’affranchir de la déclivité du terrain, le choix a été fait d’adapter les espaces de vie à la pente, pour renforcer la continuité de plain-pied intérieur/extérieur et enrichir les ambiances et les vues intérieures. Ainsi, cuisines, salles à manger et salons s’organisent d’un seul tenant selon une topographie intérieure, où les demi-niveaux sont articulés par des éléments d’assises et de mobilier intégrés.
    L’ensemble du bâtiment est conçu de manière bioclimatique et éco-construit, en ossature bois avec remplissage en ballots de paille, à l’exception du mur masse central réalisé en maçonnerie. Les façades en bardage bois brut, la toiture métallique, le choix de talus enherbés plutôt que de murs de soutènement, l’absence de clôtures renforcent l’intégration de ce lieu de vie dans le tissu villageois.
  • Neuf 
    2016
    (73 - Savoie)
    73230 Thoiry
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Deux familles
    Deux jeunes familles souhaitaient mutualiser leurs moyens pour développer un habitat partagé écologique et largement auto-construit, proche de Chambéry et de Grenoble. Le terrain envisagé, dans le massif des Bauges, présentait de belles qualités dans un environnement villageois préservé.
    L’habitat traditionnel préservé et l’accès par le haut du terrain plaidaient pour une implantation perpendiculaire aux courbes de niveau, avec un accès de plain-pied depuis la route au nord, et un pignon sud ouvert sur le soleil et la vue.
    Plutôt que de s’affranchir de la déclivité du terrain, le choix a été fait d’adapter les espaces de vie à la pente, pour renforcer la continuité de plain-pied intérieur/extérieur et enrichir les ambiances et les vues intérieures. Ainsi, cuisines, salles à manger et salons s’organisent d’un seul tenant selon une topographie intérieure, où les demi-niveaux sont articulés par des éléments d’assises et de mobilier intégrés.
    L’ensemble du bâtiment est conçu de manière bioclimatique et éco-construit, en ossature bois avec remplissage en ballots de paille, à l’exception du mur masse central réalisé en maçonnerie. Les façades en bardage bois brut, la toiture métallique, le choix de talus enherbés plutôt que de murs de soutènement, l’absence de clôtures renforcent l’intégration de ce lieu de vie dans le tissu villageois.
  • Neuf 
    2016
    (73 - Savoie)
    73230 Thoiry
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Deux familles
    Deux jeunes familles souhaitaient mutualiser leurs moyens pour développer un habitat partagé écologique et largement auto-construit, proche de Chambéry et de Grenoble. Le terrain envisagé, dans le massif des Bauges, présentait de belles qualités dans un environnement villageois préservé.
    L’habitat traditionnel préservé et l’accès par le haut du terrain plaidaient pour une implantation perpendiculaire aux courbes de niveau, avec un accès de plain-pied depuis la route au nord, et un pignon sud ouvert sur le soleil et la vue.
    Plutôt que de s’affranchir de la déclivité du terrain, le choix a été fait d’adapter les espaces de vie à la pente, pour renforcer la continuité de plain-pied intérieur/extérieur et enrichir les ambiances et les vues intérieures. Ainsi, cuisines, salles à manger et salons s’organisent d’un seul tenant selon une topographie intérieure, où les demi-niveaux sont articulés par des éléments d’assises et de mobilier intégrés.
    L’ensemble du bâtiment est conçu de manière bioclimatique et éco-construit, en ossature bois avec remplissage en ballots de paille, à l’exception du mur masse central réalisé en maçonnerie. Les façades en bardage bois brut, la toiture métallique, le choix de talus enherbés plutôt que de murs de soutènement, l’absence de clôtures renforcent l’intégration de ce lieu de vie dans le tissu villageois.
  • Neuf 
    2016
    (73 - Savoie)
    73230 Thoiry
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Deux familles
    Deux jeunes familles souhaitaient mutualiser leurs moyens pour développer un habitat partagé écologique et largement auto-construit, proche de Chambéry et de Grenoble. Le terrain envisagé, dans le massif des Bauges, présentait de belles qualités dans un environnement villageois préservé.
    L’habitat traditionnel préservé et l’accès par le haut du terrain plaidaient pour une implantation perpendiculaire aux courbes de niveau, avec un accès de plain-pied depuis la route au nord, et un pignon sud ouvert sur le soleil et la vue.
    Plutôt que de s’affranchir de la déclivité du terrain, le choix a été fait d’adapter les espaces de vie à la pente, pour renforcer la continuité de plain-pied intérieur/extérieur et enrichir les ambiances et les vues intérieures. Ainsi, cuisines, salles à manger et salons s’organisent d’un seul tenant selon une topographie intérieure, où les demi-niveaux sont articulés par des éléments d’assises et de mobilier intégrés.
    L’ensemble du bâtiment est conçu de manière bioclimatique et éco-construit, en ossature bois avec remplissage en ballots de paille, à l’exception du mur masse central réalisé en maçonnerie. Les façades en bardage bois brut, la toiture métallique, le choix de talus enherbés plutôt que de murs de soutènement, l’absence de clôtures renforcent l’intégration de ce lieu de vie dans le tissu villageois.
  • Neuf 
    2016
    (73 - Savoie)
    73230 Thoiry
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Deux familles
    Deux jeunes familles souhaitaient mutualiser leurs moyens pour développer un habitat partagé écologique et largement auto-construit, proche de Chambéry et de Grenoble. Le terrain envisagé, dans le massif des Bauges, présentait de belles qualités dans un environnement villageois préservé.
    L’habitat traditionnel préservé et l’accès par le haut du terrain plaidaient pour une implantation perpendiculaire aux courbes de niveau, avec un accès de plain-pied depuis la route au nord, et un pignon sud ouvert sur le soleil et la vue.
    Plutôt que de s’affranchir de la déclivité du terrain, le choix a été fait d’adapter les espaces de vie à la pente, pour renforcer la continuité de plain-pied intérieur/extérieur et enrichir les ambiances et les vues intérieures. Ainsi, cuisines, salles à manger et salons s’organisent d’un seul tenant selon une topographie intérieure, où les demi-niveaux sont articulés par des éléments d’assises et de mobilier intégrés.
    L’ensemble du bâtiment est conçu de manière bioclimatique et éco-construit, en ossature bois avec remplissage en ballots de paille, à l’exception du mur masse central réalisé en maçonnerie. Les façades en bardage bois brut, la toiture métallique, le choix de talus enherbés plutôt que de murs de soutènement, l’absence de clôtures renforcent l’intégration de ce lieu de vie dans le tissu villageois.
  • Neuf 
    2016
    (73 - Savoie)
    73230 Thoiry
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Deux familles
    Deux jeunes familles souhaitaient mutualiser leurs moyens pour développer un habitat partagé écologique et largement auto-construit, proche de Chambéry et de Grenoble. Le terrain envisagé, dans le massif des Bauges, présentait de belles qualités dans un environnement villageois préservé.
    L’habitat traditionnel préservé et l’accès par le haut du terrain plaidaient pour une implantation perpendiculaire aux courbes de niveau, avec un accès de plain-pied depuis la route au nord, et un pignon sud ouvert sur le soleil et la vue.
    Plutôt que de s’affranchir de la déclivité du terrain, le choix a été fait d’adapter les espaces de vie à la pente, pour renforcer la continuité de plain-pied intérieur/extérieur et enrichir les ambiances et les vues intérieures. Ainsi, cuisines, salles à manger et salons s’organisent d’un seul tenant selon une topographie intérieure, où les demi-niveaux sont articulés par des éléments d’assises et de mobilier intégrés.
    L’ensemble du bâtiment est conçu de manière bioclimatique et éco-construit, en ossature bois avec remplissage en ballots de paille, à l’exception du mur masse central réalisé en maçonnerie. Les façades en bardage bois brut, la toiture métallique, le choix de talus enherbés plutôt que de murs de soutènement, l’absence de clôtures renforcent l’intégration de ce lieu de vie dans le tissu villageois.
  • Neuf 
    2016
    (73 - Savoie)
    73230 Thoiry
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Deux familles
    Deux jeunes familles souhaitaient mutualiser leurs moyens pour développer un habitat partagé écologique et largement auto-construit, proche de Chambéry et de Grenoble. Le terrain envisagé, dans le massif des Bauges, présentait de belles qualités dans un environnement villageois préservé.
    L’habitat traditionnel préservé et l’accès par le haut du terrain plaidaient pour une implantation perpendiculaire aux courbes de niveau, avec un accès de plain-pied depuis la route au nord, et un pignon sud ouvert sur le soleil et la vue.
    Plutôt que de s’affranchir de la déclivité du terrain, le choix a été fait d’adapter les espaces de vie à la pente, pour renforcer la continuité de plain-pied intérieur/extérieur et enrichir les ambiances et les vues intérieures. Ainsi, cuisines, salles à manger et salons s’organisent d’un seul tenant selon une topographie intérieure, où les demi-niveaux sont articulés par des éléments d’assises et de mobilier intégrés.
    L’ensemble du bâtiment est conçu de manière bioclimatique et éco-construit, en ossature bois avec remplissage en ballots de paille, à l’exception du mur masse central réalisé en maçonnerie. Les façades en bardage bois brut, la toiture métallique, le choix de talus enherbés plutôt que de murs de soutènement, l’absence de clôtures renforcent l’intégration de ce lieu de vie dans le tissu villageois.