EUTOPIA ARCHITECTURE

  • Technicentre Léman-Express
    Lieu de travail 
    Etudes en cours
    (74 - Haute-Savoie)
    rue du Chablais Prolongée
    74100 ANNEMASSE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SNCF Mobilité
    La création de la ligne RER du Léman Express, trait d’union entre la France et la Suisse, nécessite la création de nouveaux équipements.

    C’est en plein cœur de l’Agglomération d’Annemasse que la SNCF a choisi de construire son nouvel atelier de maintenance des trains. De par sa situation, l’intégration du projet dans le tissu urbain est un enjeu majeur du projet. Il s’agit de réduire la fracture urbaine créée par les voies ferrées et de penser un bâtiment technique comme un écran architectural entre la ville et les infrastructures ferroviaires.
    Coté rails, l’entrée de ville est marquée par le technicentre. Un filtre en métal déployé s’étend le long de l’atelier, volume simple et fonctionnel, et crée un jeu de textures, de lumière et de transparence.
    Côté ville, l’opération s’insère dans un projet urbain global en intégrant notamment la future piste cyclable. Sur la façade Sud-Est de l’atelier, trois volumes différents à taille humaine s’adossent au bâtiment principal. Ils accueillent les différentes activités associées (locaux sociaux, stockage, technique). Une toiture se retourne le long de la façade et sur l’atelier pour unifier l’ensemble.
    Ce projet, en collaboration avec le bureau d’études Egis, a permis d’initier des échanges BIM avec ce partenaire et d’utiliser une plate-forme électronique d’échange.
  • Technicentre Léman-Express
    Lieu de travail 
    Etudes en cours
    (74 - Haute-Savoie)
    rue du Chablais Prolongée
    74100 ANNEMASSE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SNCF Mobilité
    La création de la ligne RER du Léman Express, trait d’union entre la France et la Suisse, nécessite la création de nouveaux équipements.

    C’est en plein cœur de l’Agglomération d’Annemasse que la SNCF a choisi de construire son nouvel atelier de maintenance des trains. De par sa situation, l’intégration du projet dans le tissu urbain est un enjeu majeur du projet. Il s’agit de réduire la fracture urbaine créée par les voies ferrées et de penser un bâtiment technique comme un écran architectural entre la ville et les infrastructures ferroviaires.
    Coté rails, l’entrée de ville est marquée par le technicentre. Un filtre en métal déployé s’étend le long de l’atelier, volume simple et fonctionnel, et crée un jeu de textures, de lumière et de transparence.
    Côté ville, l’opération s’insère dans un projet urbain global en intégrant notamment la future piste cyclable. Sur la façade Sud-Est de l’atelier, trois volumes différents à taille humaine s’adossent au bâtiment principal. Ils accueillent les différentes activités associées (locaux sociaux, stockage, technique). Une toiture se retourne le long de la façade et sur l’atelier pour unifier l’ensemble.
    Ce projet, en collaboration avec le bureau d’études Egis, a permis d’initier des échanges BIM avec ce partenaire et d’utiliser une plate-forme électronique d’échange.
  • Technicentre Léman-Express
    Lieu de travail 
    Etudes en cours
    (74 - Haute-Savoie)
    rue du Chablais Prolongée
    74100 ANNEMASSE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SNCF Mobilité
    La création de la ligne RER du Léman Express, trait d’union entre la France et la Suisse, nécessite la création de nouveaux équipements.

    C’est en plein cœur de l’Agglomération d’Annemasse que la SNCF a choisi de construire son nouvel atelier de maintenance des trains. De par sa situation, l’intégration du projet dans le tissu urbain est un enjeu majeur du projet. Il s’agit de réduire la fracture urbaine créée par les voies ferrées et de penser un bâtiment technique comme un écran architectural entre la ville et les infrastructures ferroviaires.
    Coté rails, l’entrée de ville est marquée par le technicentre. Un filtre en métal déployé s’étend le long de l’atelier, volume simple et fonctionnel, et crée un jeu de textures, de lumière et de transparence.
    Côté ville, l’opération s’insère dans un projet urbain global en intégrant notamment la future piste cyclable. Sur la façade Sud-Est de l’atelier, trois volumes différents à taille humaine s’adossent au bâtiment principal. Ils accueillent les différentes activités associées (locaux sociaux, stockage, technique). Une toiture se retourne le long de la façade et sur l’atelier pour unifier l’ensemble.
    Ce projet, en collaboration avec le bureau d’études Egis, a permis d’initier des échanges BIM avec ce partenaire et d’utiliser une plate-forme électronique d’échange.
  • Technicentre Léman-Express
    Lieu de travail 
    Etudes en cours
    (74 - Haute-Savoie)
    rue du Chablais Prolongée
    74100 ANNEMASSE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SNCF Mobilité
    La création de la ligne RER du Léman Express, trait d’union entre la France et la Suisse, nécessite la création de nouveaux équipements.

    C’est en plein cœur de l’Agglomération d’Annemasse que la SNCF a choisi de construire son nouvel atelier de maintenance des trains. De par sa situation, l’intégration du projet dans le tissu urbain est un enjeu majeur du projet. Il s’agit de réduire la fracture urbaine créée par les voies ferrées et de penser un bâtiment technique comme un écran architectural entre la ville et les infrastructures ferroviaires.
    Coté rails, l’entrée de ville est marquée par le technicentre. Un filtre en métal déployé s’étend le long de l’atelier, volume simple et fonctionnel, et crée un jeu de textures, de lumière et de transparence.
    Côté ville, l’opération s’insère dans un projet urbain global en intégrant notamment la future piste cyclable. Sur la façade Sud-Est de l’atelier, trois volumes différents à taille humaine s’adossent au bâtiment principal. Ils accueillent les différentes activités associées (locaux sociaux, stockage, technique). Une toiture se retourne le long de la façade et sur l’atelier pour unifier l’ensemble.
    Ce projet, en collaboration avec le bureau d’études Egis, a permis d’initier des échanges BIM avec ce partenaire et d’utiliser une plate-forme électronique d’échange.
  • Technicentre Léman-Express
    Lieu de travail 
    Etudes en cours
    (74 - Haute-Savoie)
    rue du Chablais Prolongée
    74100 ANNEMASSE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SNCF Mobilité
    La création de la ligne RER du Léman Express, trait d’union entre la France et la Suisse, nécessite la création de nouveaux équipements.

    C’est en plein cœur de l’Agglomération d’Annemasse que la SNCF a choisi de construire son nouvel atelier de maintenance des trains. De par sa situation, l’intégration du projet dans le tissu urbain est un enjeu majeur du projet. Il s’agit de réduire la fracture urbaine créée par les voies ferrées et de penser un bâtiment technique comme un écran architectural entre la ville et les infrastructures ferroviaires.
    Coté rails, l’entrée de ville est marquée par le technicentre. Un filtre en métal déployé s’étend le long de l’atelier, volume simple et fonctionnel, et crée un jeu de textures, de lumière et de transparence.
    Côté ville, l’opération s’insère dans un projet urbain global en intégrant notamment la future piste cyclable. Sur la façade Sud-Est de l’atelier, trois volumes différents à taille humaine s’adossent au bâtiment principal. Ils accueillent les différentes activités associées (locaux sociaux, stockage, technique). Une toiture se retourne le long de la façade et sur l’atelier pour unifier l’ensemble.
    Ce projet, en collaboration avec le bureau d’études Egis, a permis d’initier des échanges BIM avec ce partenaire et d’utiliser une plate-forme électronique d’échange.