EUTOPIA ARCHITECTURE

  • Réhabilitation logements La Richelandière
    Habitat 
    Etudes en cours
    (42 - Loire)
    Rue de la Richelandière
    42000 SAINT-ETIENNE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    LOIRE HABITAT
    Patrimoine ancien et emblématique du parc de Loire Habitat, cet ensemble de 5 immeubles d’Habitation à Bon Marché est construit en 1936. Depuis sa réhabilitation en 1987, les bâtiments se sont dégradés et ne répondent plus aux usages actuels.

    L’implantation des volumes existants génère des entre-deux dessinant des percées visuelles et des parcours. Le projet requalifie ces espaces extérieurs à travers la végétation et les cheminements. Des filtres végétalisés mettent à distance les rez-de-chaussée de chaque bâtiment. Ils génèrent des seuils, des décalages, des respirations.

    L’identité de l’îlot est redéfinie : l’ensemble devient une entité massive, presque monolithique. Les façades sur rue sont habillées d’un bardage gris, telle une peau, contrastant avec les encadrements métalliques des ouvertures. Les façades intérieures enduites dessinent une intériorité plus silencieuse et plus lumineuse. Des éléments colorés ponctuent et mettent en relief les façades.

    Une réflexion est menée à l’échelle domestique du logement. Les appartements existants sont requalifiés pour correspondre aux modes de vie actuels.
  • Réhabilitation logements La Richelandière
    Habitat 
    Etudes en cours
    (42 - Loire)
    Rue de la Richelandière
    42000 SAINT-ETIENNE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    LOIRE HABITAT
    Patrimoine ancien et emblématique du parc de Loire Habitat, cet ensemble de 5 immeubles d’Habitation à Bon Marché est construit en 1936. Depuis sa réhabilitation en 1987, les bâtiments se sont dégradés et ne répondent plus aux usages actuels.

    L’implantation des volumes existants génère des entre-deux dessinant des percées visuelles et des parcours. Le projet requalifie ces espaces extérieurs à travers la végétation et les cheminements. Des filtres végétalisés mettent à distance les rez-de-chaussée de chaque bâtiment. Ils génèrent des seuils, des décalages, des respirations.

    L’identité de l’îlot est redéfinie : l’ensemble devient une entité massive, presque monolithique. Les façades sur rue sont habillées d’un bardage gris, telle une peau, contrastant avec les encadrements métalliques des ouvertures. Les façades intérieures enduites dessinent une intériorité plus silencieuse et plus lumineuse. Des éléments colorés ponctuent et mettent en relief les façades.

    Une réflexion est menée à l’échelle domestique du logement. Les appartements existants sont requalifiés pour correspondre aux modes de vie actuels.
  • Réhabilitation logements La Richelandière
    Habitat 
    Etudes en cours
    (42 - Loire)
    Rue de la Richelandière
    42000 SAINT-ETIENNE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    LOIRE HABITAT
    Patrimoine ancien et emblématique du parc de Loire Habitat, cet ensemble de 5 immeubles d’Habitation à Bon Marché est construit en 1936. Depuis sa réhabilitation en 1987, les bâtiments se sont dégradés et ne répondent plus aux usages actuels.

    L’implantation des volumes existants génère des entre-deux dessinant des percées visuelles et des parcours. Le projet requalifie ces espaces extérieurs à travers la végétation et les cheminements. Des filtres végétalisés mettent à distance les rez-de-chaussée de chaque bâtiment. Ils génèrent des seuils, des décalages, des respirations.

    L’identité de l’îlot est redéfinie : l’ensemble devient une entité massive, presque monolithique. Les façades sur rue sont habillées d’un bardage gris, telle une peau, contrastant avec les encadrements métalliques des ouvertures. Les façades intérieures enduites dessinent une intériorité plus silencieuse et plus lumineuse. Des éléments colorés ponctuent et mettent en relief les façades.

    Une réflexion est menée à l’échelle domestique du logement. Les appartements existants sont requalifiés pour correspondre aux modes de vie actuels.
  • Réhabilitation logements La Richelandière
    Habitat 
    Etudes en cours
    (42 - Loire)
    Rue de la Richelandière
    42000 SAINT-ETIENNE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    LOIRE HABITAT
    Patrimoine ancien et emblématique du parc de Loire Habitat, cet ensemble de 5 immeubles d’Habitation à Bon Marché est construit en 1936. Depuis sa réhabilitation en 1987, les bâtiments se sont dégradés et ne répondent plus aux usages actuels.

    L’implantation des volumes existants génère des entre-deux dessinant des percées visuelles et des parcours. Le projet requalifie ces espaces extérieurs à travers la végétation et les cheminements. Des filtres végétalisés mettent à distance les rez-de-chaussée de chaque bâtiment. Ils génèrent des seuils, des décalages, des respirations.

    L’identité de l’îlot est redéfinie : l’ensemble devient une entité massive, presque monolithique. Les façades sur rue sont habillées d’un bardage gris, telle une peau, contrastant avec les encadrements métalliques des ouvertures. Les façades intérieures enduites dessinent une intériorité plus silencieuse et plus lumineuse. Des éléments colorés ponctuent et mettent en relief les façades.

    Une réflexion est menée à l’échelle domestique du logement. Les appartements existants sont requalifiés pour correspondre aux modes de vie actuels.
  • Réhabilitation logements La Richelandière
    Habitat 
    Etudes en cours
    (42 - Loire)
    Rue de la Richelandière
    42000 SAINT-ETIENNE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    LOIRE HABITAT
    Patrimoine ancien et emblématique du parc de Loire Habitat, cet ensemble de 5 immeubles d’Habitation à Bon Marché est construit en 1936. Depuis sa réhabilitation en 1987, les bâtiments se sont dégradés et ne répondent plus aux usages actuels.

    L’implantation des volumes existants génère des entre-deux dessinant des percées visuelles et des parcours. Le projet requalifie ces espaces extérieurs à travers la végétation et les cheminements. Des filtres végétalisés mettent à distance les rez-de-chaussée de chaque bâtiment. Ils génèrent des seuils, des décalages, des respirations.

    L’identité de l’îlot est redéfinie : l’ensemble devient une entité massive, presque monolithique. Les façades sur rue sont habillées d’un bardage gris, telle une peau, contrastant avec les encadrements métalliques des ouvertures. Les façades intérieures enduites dessinent une intériorité plus silencieuse et plus lumineuse. Des éléments colorés ponctuent et mettent en relief les façades.

    Une réflexion est menée à l’échelle domestique du logement. Les appartements existants sont requalifiés pour correspondre aux modes de vie actuels.
  • Réhabilitation logements La Richelandière
    Habitat 
    Etudes en cours
    (42 - Loire)
    Rue de la Richelandière
    42000 SAINT-ETIENNE
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    LOIRE HABITAT
    Patrimoine ancien et emblématique du parc de Loire Habitat, cet ensemble de 5 immeubles d’Habitation à Bon Marché est construit en 1936. Depuis sa réhabilitation en 1987, les bâtiments se sont dégradés et ne répondent plus aux usages actuels.

    L’implantation des volumes existants génère des entre-deux dessinant des percées visuelles et des parcours. Le projet requalifie ces espaces extérieurs à travers la végétation et les cheminements. Des filtres végétalisés mettent à distance les rez-de-chaussée de chaque bâtiment. Ils génèrent des seuils, des décalages, des respirations.

    L’identité de l’îlot est redéfinie : l’ensemble devient une entité massive, presque monolithique. Les façades sur rue sont habillées d’un bardage gris, telle une peau, contrastant avec les encadrements métalliques des ouvertures. Les façades intérieures enduites dessinent une intériorité plus silencieuse et plus lumineuse. Des éléments colorés ponctuent et mettent en relief les façades.

    Une réflexion est menée à l’échelle domestique du logement. Les appartements existants sont requalifiés pour correspondre aux modes de vie actuels.