Eric Javoy

  • • Ville : Extérieur d'un petit village en Sologne
    • Département : Loiret (45)
    • Année : 1996
    • Nature de la mission :
    Il y avait là une petite maison construite sans doute avec un pavillonmeur parisien, architecture étrange perdu au milieu des bois, non visible depuis les rues.
    Le propriétaire souhaitait une maison en bois, d'inspiration aussi étrange ; normande et russe.
    La charpente et la couverture ont été entièrement déposées. Une grande extension a été construite sur l'une des façades en pignon, de petites extensions ont également été construites sur l'ensemble des autres façades.

    Pourquoi ne pas avoir tout rasé et tout reconstruit ?
    Tout simplement parce que que cette maison est maintenant dans une zone boisée non constructible. Il est donc impossible de construire des bâtiments neuf. Mais l'entretien et les extensions des bâtiments existants sont possibles.
    On aime ou on n'aime pas, peu importe. Est-ce vraiment perturbant pour la forêt, l'environnement ?
    Cela aurait été dommage de ne pas transformer cette maison.
    Les réglementations d'urbanisme sont tellement aveugles et restrictives qu'elles peuvent devenir idiotes.
  • • Ville : Extérieur d'un petit village en Sologne
    • Département : Loiret (45)
    • Année : 1996
    • Nature de la mission :
    Il y avait là une petite maison construite sans doute avec un pavillonmeur parisien, architecture étrange perdu au milieu des bois, non visible depuis les rues.
    Le propriétaire souhaitait une maison en bois, d'inspiration aussi étrange ; normande et russe.
    La charpente et la couverture ont été entièrement déposées. Une grande extension a été construite sur l'une des façades en pignon, de petites extensions ont également été construites sur l'ensemble des autres façades.

    Pourquoi ne pas avoir tout rasé et tout reconstruit ?
    Tout simplement parce que que cette maison est maintenant dans une zone boisée non constructible. Il est donc impossible de construire des bâtiments neuf. Mais l'entretien et les extensions des bâtiments existants sont possibles.
    On aime ou on n'aime pas, peu importe. Est-ce vraiment perturbant pour la forêt, l'environnement ?
    Cela aurait été dommage de ne pas transformer cette maison.
    Les réglementations d'urbanisme sont tellement aveugles et restrictives qu'elles peuvent devenir idiotes.
  • • Ville : Extérieur d'un petit village en Sologne
    • Département : Loiret (45)
    • Année : 1996
    • Nature de la mission :
    Il y avait là une petite maison construite sans doute avec un pavillonmeur parisien, architecture étrange perdu au milieu des bois, non visible depuis les rues.
    Le propriétaire souhaitait une maison en bois, d'inspiration aussi étrange ; normande et russe.
    La charpente et la couverture ont été entièrement déposées. Une grande extension a été construite sur l'une des façades en pignon, de petites extensions ont également été construites sur l'ensemble des autres façades.

    Pourquoi ne pas avoir tout rasé et tout reconstruit ?
    Tout simplement parce que que cette maison est maintenant dans une zone boisée non constructible. Il est donc impossible de construire des bâtiments neuf. Mais l'entretien et les extensions des bâtiments existants sont possibles.
    On aime ou on n'aime pas, peu importe. Est-ce vraiment perturbant pour la forêt, l'environnement ?
    Cela aurait été dommage de ne pas transformer cette maison.
    Les réglementations d'urbanisme sont tellement aveugles et restrictives qu'elles peuvent devenir idiotes.
  • • Ville : Extérieur d'un petit village en Sologne
    • Département : Loiret (45)
    • Année : 1996
    • Nature de la mission :
    Il y avait là une petite maison construite sans doute avec un pavillonmeur parisien, architecture étrange perdu au milieu des bois, non visible depuis les rues.
    Le propriétaire souhaitait une maison en bois, d'inspiration aussi étrange ; normande et russe.
    La charpente et la couverture ont été entièrement déposées. Une grande extension a été construite sur l'une des façades en pignon, de petites extensions ont également été construites sur l'ensemble des autres façades.

    Pourquoi ne pas avoir tout rasé et tout reconstruit ?
    Tout simplement parce que que cette maison est maintenant dans une zone boisée non constructible. Il est donc impossible de construire des bâtiments neuf. Mais l'entretien et les extensions des bâtiments existants sont possibles.
    On aime ou on n'aime pas, peu importe. Est-ce vraiment perturbant pour la forêt, l'environnement ?
    Cela aurait été dommage de ne pas transformer cette maison.
    Les réglementations d'urbanisme sont tellement aveugles et restrictives qu'elles peuvent devenir idiotes.
  • • Ville : Extérieur d'un petit village en Sologne
    • Département : Loiret (45)
    • Année : 1996
    • Nature de la mission :
    Il y avait là une petite maison construite sans doute avec un pavillonmeur parisien, architecture étrange perdu au milieu des bois, non visible depuis les rues.
    Le propriétaire souhaitait une maison en bois, d'inspiration aussi étrange ; normande et russe.
    La charpente et la couverture ont été entièrement déposées. Une grande extension a été construite sur l'une des façades en pignon, de petites extensions ont également été construites sur l'ensemble des autres façades.

    Pourquoi ne pas avoir tout rasé et tout reconstruit ?
    Tout simplement parce que que cette maison est maintenant dans une zone boisée non constructible. Il est donc impossible de construire des bâtiments neuf. Mais l'entretien et les extensions des bâtiments existants sont possibles.
    On aime ou on n'aime pas, peu importe. Est-ce vraiment perturbant pour la forêt, l'environnement ?
    Cela aurait été dommage de ne pas transformer cette maison.
    Les réglementations d'urbanisme sont tellement aveugles et restrictives qu'elles peuvent devenir idiotes.
  • • Ville : Extérieur d'un petit village en Sologne
    • Département : Loiret (45)
    • Année : 1996
    • Nature de la mission :
    Il y avait là une petite maison construite sans doute avec un pavillonmeur parisien, architecture étrange perdu au milieu des bois, non visible depuis les rues.
    Le propriétaire souhaitait une maison en bois, d'inspiration aussi étrange ; normande et russe.
    La charpente et la couverture ont été entièrement déposées. Une grande extension a été construite sur l'une des façades en pignon, de petites extensions ont également été construites sur l'ensemble des autres façades.

    Pourquoi ne pas avoir tout rasé et tout reconstruit ?
    Tout simplement parce que que cette maison est maintenant dans une zone boisée non constructible. Il est donc impossible de construire des bâtiments neuf. Mais l'entretien et les extensions des bâtiments existants sont possibles.
    On aime ou on n'aime pas, peu importe. Est-ce vraiment perturbant pour la forêt, l'environnement ?
    Cela aurait été dommage de ne pas transformer cette maison.
    Les réglementations d'urbanisme sont tellement aveugles et restrictives qu'elles peuvent devenir idiotes.
  • • Ville : Extérieur d'un petit village en Sologne
    • Département : Loiret (45)
    • Année : 1996
    • Nature de la mission :
    Il y avait là une petite maison construite sans doute avec un pavillonmeur parisien, architecture étrange perdu au milieu des bois, non visible depuis les rues.
    Le propriétaire souhaitait une maison en bois, d'inspiration aussi étrange ; normande et russe.
    La charpente et la couverture ont été entièrement déposées. Une grande extension a été construite sur l'une des façades en pignon, de petites extensions ont également été construites sur l'ensemble des autres façades.

    Pourquoi ne pas avoir tout rasé et tout reconstruit ?
    Tout simplement parce que que cette maison est maintenant dans une zone boisée non constructible. Il est donc impossible de construire des bâtiments neuf. Mais l'entretien et les extensions des bâtiments existants sont possibles.
    On aime ou on n'aime pas, peu importe. Est-ce vraiment perturbant pour la forêt, l'environnement ?
    Cela aurait été dommage de ne pas transformer cette maison.
    Les réglementations d'urbanisme sont tellement aveugles et restrictives qu'elles peuvent devenir idiotes.
  • • Ville : Extérieur d'un petit village en Sologne
    • Département : Loiret (45)
    • Année : 1996
    • Nature de la mission :
    Il y avait là une petite maison construite sans doute avec un pavillonmeur parisien, architecture étrange perdu au milieu des bois, non visible depuis les rues.
    Le propriétaire souhaitait une maison en bois, d'inspiration aussi étrange ; normande et russe.
    La charpente et la couverture ont été entièrement déposées. Une grande extension a été construite sur l'une des façades en pignon, de petites extensions ont également été construites sur l'ensemble des autres façades.

    Pourquoi ne pas avoir tout rasé et tout reconstruit ?
    Tout simplement parce que que cette maison est maintenant dans une zone boisée non constructible. Il est donc impossible de construire des bâtiments neuf. Mais l'entretien et les extensions des bâtiments existants sont possibles.
    On aime ou on n'aime pas, peu importe. Est-ce vraiment perturbant pour la forêt, l'environnement ?
    Cela aurait été dommage de ne pas transformer cette maison.
    Les réglementations d'urbanisme sont tellement aveugles et restrictives qu'elles peuvent devenir idiotes.
  • • Ville : Extérieur d'un petit village en Sologne
    • Département : Loiret (45)
    • Année : 1996
    • Nature de la mission :
    Il y avait là une petite maison construite sans doute avec un pavillonmeur parisien, architecture étrange perdu au milieu des bois, non visible depuis les rues.
    Le propriétaire souhaitait une maison en bois, d'inspiration aussi étrange ; normande et russe.
    La charpente et la couverture ont été entièrement déposées. Une grande extension a été construite sur l'une des façades en pignon, de petites extensions ont également été construites sur l'ensemble des autres façades.

    Pourquoi ne pas avoir tout rasé et tout reconstruit ?
    Tout simplement parce que que cette maison est maintenant dans une zone boisée non constructible. Il est donc impossible de construire des bâtiments neuf. Mais l'entretien et les extensions des bâtiments existants sont possibles.
    On aime ou on n'aime pas, peu importe. Est-ce vraiment perturbant pour la forêt, l'environnement ?
    Cela aurait été dommage de ne pas transformer cette maison.
    Les réglementations d'urbanisme sont tellement aveugles et restrictives qu'elles peuvent devenir idiotes.
  • • Ville : Extérieur d'un petit village en Sologne
    • Département : Loiret (45)
    • Année : 1996
    • Nature de la mission :
    Il y avait là une petite maison construite sans doute avec un pavillonmeur parisien, architecture étrange perdu au milieu des bois, non visible depuis les rues.
    Le propriétaire souhaitait une maison en bois, d'inspiration aussi étrange ; normande et russe.
    La charpente et la couverture ont été entièrement déposées. Une grande extension a été construite sur l'une des façades en pignon, de petites extensions ont également été construites sur l'ensemble des autres façades.

    Pourquoi ne pas avoir tout rasé et tout reconstruit ?
    Tout simplement parce que que cette maison est maintenant dans une zone boisée non constructible. Il est donc impossible de construire des bâtiments neuf. Mais l'entretien et les extensions des bâtiments existants sont possibles.
    On aime ou on n'aime pas, peu importe. Est-ce vraiment perturbant pour la forêt, l'environnement ?
    Cela aurait été dommage de ne pas transformer cette maison.
    Les réglementations d'urbanisme sont tellement aveugles et restrictives qu'elles peuvent devenir idiotes.