ENET DOLOWY ARCHITECTURE

  • Aquatonic Nantes
    Aquatonic Nantes
    Accueil du public 
    2015
    (44 - Loire-Atlantique)
    Place Aristide Briand
    44000 Nantes
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Flavie Mathiaud - Sur un pont architecture
    Maître d’ouvrage :
    Thermes Marins de Saint-Malo
    L’Aquatonic est un centre de bien-être comprenant des bassins aquagym et aquatonic, un sauna, un hammam, des salles Spa, salles cardio et gym, locaux administratifs, cafétéria, vestiaires et locaux techniques, situé dans l’ensemble Carré Lafayette à Nantes.
    L’aménagement s’articule autour de 3 entités fortes : AQUATONIC (RDC), SPA (R+1 bas) et FITNESS (R+1 haut).

    Les parcours
    Le projet se développe autour de parcours majeurs. Ils sont définis par les circulations, les vues et la répartition des espaces.
    Ces cheminements structurants sont délimités et matérialisés au RDC par un pavage d’hexagones réguliers. Ces carreaux de grès cérame teintés dans la masse, de deux formats et textures différents, se juxtaposent les uns aux autres. Cet assemblage permet un dynamisme, un rythme beaucoup plus riche qu’un assemblage de carrés ou de rectangles. Les carreaux hexagonaux se retournent partiellement sur les murs des bassins et forment les façades intérieures, un « skyline » qui rappelle les angles brisés et le contour du bâtiment.

    Les parcours du R+1 sont eux matérialisés par un travail du bois : un parquet dont les lames, toutes orientées dans le même sens, permettent de lire une continuité de parcours et une limite des espaces générés. Le bois se retourne également ponctuellement au mur pour marquer des espaces fondateurs (écrin SPA - extériorité, écrin salle détente - intériorité).

    La lumière
    Ces cheminements structurants sont accompagnés par un travail de la lumière qui guide les usagers tout au long du parcours. La lumière, associée au travail de l’espace, amène l’effet de surprise, entraîne une dynamique et met en valeur des lieux et des usages. Elle est définie dans les trois dimensions: sol, mur et plafond.
    Ex : Bandes et hexagones de toiles tendues rétro éclairées dans les bassins, boite noire du pédiluve, ciel étoilé dans les cabines SPA, bandes lumineuses intégrées dans le parquet bois et les coffres-rideaux, douches lumineuses…

    Les Intensités / matérialités
    L’enjeu du projet est de mettre en évidence des liens, des singularités mais aussi parfois un besoin de rupture entre différents espaces. En effet, certains lieux demandent à être mis en relation, lorsque d’autres nécessitent une dissociation, une mise à distance. (Intensité, activité vs calme, relaxation). Ex : cabines Spa vs Gym
    Les activités proposées par le centre de bien-être sont très variées et opposées dans leur intensité. Cela nous a permis de définir des intensités de matières, de motifs, de couleurs, de luminosité et de nuances et de les associer à des sensations, des perceptions. (parquet bois, brins de rotin, fibre de bois, grès cérame, mosaïque, tissu, végétaux, ciel étoilé, hexagones, répétition, transparence…).

    Les Détails
    Le projet se décline jusque dans le plus petit détail. Chaque élément mis en œuvre est travaillé avec un soin particulier. La qualité des matériaux utilisés exige une grande attention. L’assemblage des matières, le calepinage des matériaux et la progression du parcours sont ici des enjeux primordiaux.

  • Aquatonic Nantes
    Aquatonic Nantes
    Accueil du public 
    2015
    (44 - Loire-Atlantique)
    Place Aristide Briand
    44000 Nantes
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Flavie Mathiaud - Sur un pont architecture
    Maître d’ouvrage :
    Thermes Marins de Saint-Malo
    L’Aquatonic est un centre de bien-être comprenant des bassins aquagym et aquatonic, un sauna, un hammam, des salles Spa, salles cardio et gym, locaux administratifs, cafétéria, vestiaires et locaux techniques, situé dans l’ensemble Carré Lafayette à Nantes.
    L’aménagement s’articule autour de 3 entités fortes : AQUATONIC (RDC), SPA (R+1 bas) et FITNESS (R+1 haut).

    Les parcours
    Le projet se développe autour de parcours majeurs. Ils sont définis par les circulations, les vues et la répartition des espaces.
    Ces cheminements structurants sont délimités et matérialisés au RDC par un pavage d’hexagones réguliers. Ces carreaux de grès cérame teintés dans la masse, de deux formats et textures différents, se juxtaposent les uns aux autres. Cet assemblage permet un dynamisme, un rythme beaucoup plus riche qu’un assemblage de carrés ou de rectangles. Les carreaux hexagonaux se retournent partiellement sur les murs des bassins et forment les façades intérieures, un « skyline » qui rappelle les angles brisés et le contour du bâtiment.

    Les parcours du R+1 sont eux matérialisés par un travail du bois : un parquet dont les lames, toutes orientées dans le même sens, permettent de lire une continuité de parcours et une limite des espaces générés. Le bois se retourne également ponctuellement au mur pour marquer des espaces fondateurs (écrin SPA - extériorité, écrin salle détente - intériorité).

    La lumière
    Ces cheminements structurants sont accompagnés par un travail de la lumière qui guide les usagers tout au long du parcours. La lumière, associée au travail de l’espace, amène l’effet de surprise, entraîne une dynamique et met en valeur des lieux et des usages. Elle est définie dans les trois dimensions: sol, mur et plafond.
    Ex : Bandes et hexagones de toiles tendues rétro éclairées dans les bassins, boite noire du pédiluve, ciel étoilé dans les cabines SPA, bandes lumineuses intégrées dans le parquet bois et les coffres-rideaux, douches lumineuses…

    Les Intensités / matérialités
    L’enjeu du projet est de mettre en évidence des liens, des singularités mais aussi parfois un besoin de rupture entre différents espaces. En effet, certains lieux demandent à être mis en relation, lorsque d’autres nécessitent une dissociation, une mise à distance. (Intensité, activité vs calme, relaxation). Ex : cabines Spa vs Gym
    Les activités proposées par le centre de bien-être sont très variées et opposées dans leur intensité. Cela nous a permis de définir des intensités de matières, de motifs, de couleurs, de luminosité et de nuances et de les associer à des sensations, des perceptions. (parquet bois, brins de rotin, fibre de bois, grès cérame, mosaïque, tissu, végétaux, ciel étoilé, hexagones, répétition, transparence…).

    Les Détails
    Le projet se décline jusque dans le plus petit détail. Chaque élément mis en œuvre est travaillé avec un soin particulier. La qualité des matériaux utilisés exige une grande attention. L’assemblage des matières, le calepinage des matériaux et la progression du parcours sont ici des enjeux primordiaux.

  • Aquatonic Nantes
    Aquatonic Nantes
    Accueil du public 
    2015
    (44 - Loire-Atlantique)
    Place Aristide Briand
    44000 Nantes
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Flavie Mathiaud - Sur un pont architecture
    Maître d’ouvrage :
    Thermes Marins de Saint-Malo
    L’Aquatonic est un centre de bien-être comprenant des bassins aquagym et aquatonic, un sauna, un hammam, des salles Spa, salles cardio et gym, locaux administratifs, cafétéria, vestiaires et locaux techniques, situé dans l’ensemble Carré Lafayette à Nantes.
    L’aménagement s’articule autour de 3 entités fortes : AQUATONIC (RDC), SPA (R+1 bas) et FITNESS (R+1 haut).

    Les parcours
    Le projet se développe autour de parcours majeurs. Ils sont définis par les circulations, les vues et la répartition des espaces.
    Ces cheminements structurants sont délimités et matérialisés au RDC par un pavage d’hexagones réguliers. Ces carreaux de grès cérame teintés dans la masse, de deux formats et textures différents, se juxtaposent les uns aux autres. Cet assemblage permet un dynamisme, un rythme beaucoup plus riche qu’un assemblage de carrés ou de rectangles. Les carreaux hexagonaux se retournent partiellement sur les murs des bassins et forment les façades intérieures, un « skyline » qui rappelle les angles brisés et le contour du bâtiment.

    Les parcours du R+1 sont eux matérialisés par un travail du bois : un parquet dont les lames, toutes orientées dans le même sens, permettent de lire une continuité de parcours et une limite des espaces générés. Le bois se retourne également ponctuellement au mur pour marquer des espaces fondateurs (écrin SPA - extériorité, écrin salle détente - intériorité).

    La lumière
    Ces cheminements structurants sont accompagnés par un travail de la lumière qui guide les usagers tout au long du parcours. La lumière, associée au travail de l’espace, amène l’effet de surprise, entraîne une dynamique et met en valeur des lieux et des usages. Elle est définie dans les trois dimensions: sol, mur et plafond.
    Ex : Bandes et hexagones de toiles tendues rétro éclairées dans les bassins, boite noire du pédiluve, ciel étoilé dans les cabines SPA, bandes lumineuses intégrées dans le parquet bois et les coffres-rideaux, douches lumineuses…

    Les Intensités / matérialités
    L’enjeu du projet est de mettre en évidence des liens, des singularités mais aussi parfois un besoin de rupture entre différents espaces. En effet, certains lieux demandent à être mis en relation, lorsque d’autres nécessitent une dissociation, une mise à distance. (Intensité, activité vs calme, relaxation). Ex : cabines Spa vs Gym
    Les activités proposées par le centre de bien-être sont très variées et opposées dans leur intensité. Cela nous a permis de définir des intensités de matières, de motifs, de couleurs, de luminosité et de nuances et de les associer à des sensations, des perceptions. (parquet bois, brins de rotin, fibre de bois, grès cérame, mosaïque, tissu, végétaux, ciel étoilé, hexagones, répétition, transparence…).

    Les Détails
    Le projet se décline jusque dans le plus petit détail. Chaque élément mis en œuvre est travaillé avec un soin particulier. La qualité des matériaux utilisés exige une grande attention. L’assemblage des matières, le calepinage des matériaux et la progression du parcours sont ici des enjeux primordiaux.

  • Aquatonic Nantes
    Aquatonic Nantes
    Accueil du public 
    2015
    (44 - Loire-Atlantique)
    Place Aristide Briand
    44000 Nantes
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Flavie Mathiaud - Sur un pont architecture
    Maître d’ouvrage :
    Thermes Marins de Saint-Malo
    L’Aquatonic est un centre de bien-être comprenant des bassins aquagym et aquatonic, un sauna, un hammam, des salles Spa, salles cardio et gym, locaux administratifs, cafétéria, vestiaires et locaux techniques, situé dans l’ensemble Carré Lafayette à Nantes.
    L’aménagement s’articule autour de 3 entités fortes : AQUATONIC (RDC), SPA (R+1 bas) et FITNESS (R+1 haut).

    Les parcours
    Le projet se développe autour de parcours majeurs. Ils sont définis par les circulations, les vues et la répartition des espaces.
    Ces cheminements structurants sont délimités et matérialisés au RDC par un pavage d’hexagones réguliers. Ces carreaux de grès cérame teintés dans la masse, de deux formats et textures différents, se juxtaposent les uns aux autres. Cet assemblage permet un dynamisme, un rythme beaucoup plus riche qu’un assemblage de carrés ou de rectangles. Les carreaux hexagonaux se retournent partiellement sur les murs des bassins et forment les façades intérieures, un « skyline » qui rappelle les angles brisés et le contour du bâtiment.

    Les parcours du R+1 sont eux matérialisés par un travail du bois : un parquet dont les lames, toutes orientées dans le même sens, permettent de lire une continuité de parcours et une limite des espaces générés. Le bois se retourne également ponctuellement au mur pour marquer des espaces fondateurs (écrin SPA - extériorité, écrin salle détente - intériorité).

    La lumière
    Ces cheminements structurants sont accompagnés par un travail de la lumière qui guide les usagers tout au long du parcours. La lumière, associée au travail de l’espace, amène l’effet de surprise, entraîne une dynamique et met en valeur des lieux et des usages. Elle est définie dans les trois dimensions: sol, mur et plafond.
    Ex : Bandes et hexagones de toiles tendues rétro éclairées dans les bassins, boite noire du pédiluve, ciel étoilé dans les cabines SPA, bandes lumineuses intégrées dans le parquet bois et les coffres-rideaux, douches lumineuses…

    Les Intensités / matérialités
    L’enjeu du projet est de mettre en évidence des liens, des singularités mais aussi parfois un besoin de rupture entre différents espaces. En effet, certains lieux demandent à être mis en relation, lorsque d’autres nécessitent une dissociation, une mise à distance. (Intensité, activité vs calme, relaxation). Ex : cabines Spa vs Gym
    Les activités proposées par le centre de bien-être sont très variées et opposées dans leur intensité. Cela nous a permis de définir des intensités de matières, de motifs, de couleurs, de luminosité et de nuances et de les associer à des sensations, des perceptions. (parquet bois, brins de rotin, fibre de bois, grès cérame, mosaïque, tissu, végétaux, ciel étoilé, hexagones, répétition, transparence…).

    Les Détails
    Le projet se décline jusque dans le plus petit détail. Chaque élément mis en œuvre est travaillé avec un soin particulier. La qualité des matériaux utilisés exige une grande attention. L’assemblage des matières, le calepinage des matériaux et la progression du parcours sont ici des enjeux primordiaux.

  • Aquatonic Nantes
    Aquatonic Nantes
    Accueil du public 
    2015
    (44 - Loire-Atlantique)
    Place Aristide Briand
    44000 Nantes
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Flavie Mathiaud - Sur un pont architecture
    Maître d’ouvrage :
    Thermes Marins de Saint-Malo
    L’Aquatonic est un centre de bien-être comprenant des bassins aquagym et aquatonic, un sauna, un hammam, des salles Spa, salles cardio et gym, locaux administratifs, cafétéria, vestiaires et locaux techniques, situé dans l’ensemble Carré Lafayette à Nantes.
    L’aménagement s’articule autour de 3 entités fortes : AQUATONIC (RDC), SPA (R+1 bas) et FITNESS (R+1 haut).

    Les parcours
    Le projet se développe autour de parcours majeurs. Ils sont définis par les circulations, les vues et la répartition des espaces.
    Ces cheminements structurants sont délimités et matérialisés au RDC par un pavage d’hexagones réguliers. Ces carreaux de grès cérame teintés dans la masse, de deux formats et textures différents, se juxtaposent les uns aux autres. Cet assemblage permet un dynamisme, un rythme beaucoup plus riche qu’un assemblage de carrés ou de rectangles. Les carreaux hexagonaux se retournent partiellement sur les murs des bassins et forment les façades intérieures, un « skyline » qui rappelle les angles brisés et le contour du bâtiment.

    Les parcours du R+1 sont eux matérialisés par un travail du bois : un parquet dont les lames, toutes orientées dans le même sens, permettent de lire une continuité de parcours et une limite des espaces générés. Le bois se retourne également ponctuellement au mur pour marquer des espaces fondateurs (écrin SPA - extériorité, écrin salle détente - intériorité).

    La lumière
    Ces cheminements structurants sont accompagnés par un travail de la lumière qui guide les usagers tout au long du parcours. La lumière, associée au travail de l’espace, amène l’effet de surprise, entraîne une dynamique et met en valeur des lieux et des usages. Elle est définie dans les trois dimensions: sol, mur et plafond.
    Ex : Bandes et hexagones de toiles tendues rétro éclairées dans les bassins, boite noire du pédiluve, ciel étoilé dans les cabines SPA, bandes lumineuses intégrées dans le parquet bois et les coffres-rideaux, douches lumineuses…

    Les Intensités / matérialités
    L’enjeu du projet est de mettre en évidence des liens, des singularités mais aussi parfois un besoin de rupture entre différents espaces. En effet, certains lieux demandent à être mis en relation, lorsque d’autres nécessitent une dissociation, une mise à distance. (Intensité, activité vs calme, relaxation). Ex : cabines Spa vs Gym
    Les activités proposées par le centre de bien-être sont très variées et opposées dans leur intensité. Cela nous a permis de définir des intensités de matières, de motifs, de couleurs, de luminosité et de nuances et de les associer à des sensations, des perceptions. (parquet bois, brins de rotin, fibre de bois, grès cérame, mosaïque, tissu, végétaux, ciel étoilé, hexagones, répétition, transparence…).

    Les Détails
    Le projet se décline jusque dans le plus petit détail. Chaque élément mis en œuvre est travaillé avec un soin particulier. La qualité des matériaux utilisés exige une grande attention. L’assemblage des matières, le calepinage des matériaux et la progression du parcours sont ici des enjeux primordiaux.

  • Aquatonic Nantes
    Aquatonic Nantes
    Accueil du public 
    2015
    (44 - Loire-Atlantique)
    Place Aristide Briand
    44000 Nantes
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Flavie Mathiaud - Sur un pont architecture
    Maître d’ouvrage :
    Thermes Marins de Saint-Malo
    L’Aquatonic est un centre de bien-être comprenant des bassins aquagym et aquatonic, un sauna, un hammam, des salles Spa, salles cardio et gym, locaux administratifs, cafétéria, vestiaires et locaux techniques, situé dans l’ensemble Carré Lafayette à Nantes.
    L’aménagement s’articule autour de 3 entités fortes : AQUATONIC (RDC), SPA (R+1 bas) et FITNESS (R+1 haut).

    Les parcours
    Le projet se développe autour de parcours majeurs. Ils sont définis par les circulations, les vues et la répartition des espaces.
    Ces cheminements structurants sont délimités et matérialisés au RDC par un pavage d’hexagones réguliers. Ces carreaux de grès cérame teintés dans la masse, de deux formats et textures différents, se juxtaposent les uns aux autres. Cet assemblage permet un dynamisme, un rythme beaucoup plus riche qu’un assemblage de carrés ou de rectangles. Les carreaux hexagonaux se retournent partiellement sur les murs des bassins et forment les façades intérieures, un « skyline » qui rappelle les angles brisés et le contour du bâtiment.

    Les parcours du R+1 sont eux matérialisés par un travail du bois : un parquet dont les lames, toutes orientées dans le même sens, permettent de lire une continuité de parcours et une limite des espaces générés. Le bois se retourne également ponctuellement au mur pour marquer des espaces fondateurs (écrin SPA - extériorité, écrin salle détente - intériorité).

    La lumière
    Ces cheminements structurants sont accompagnés par un travail de la lumière qui guide les usagers tout au long du parcours. La lumière, associée au travail de l’espace, amène l’effet de surprise, entraîne une dynamique et met en valeur des lieux et des usages. Elle est définie dans les trois dimensions: sol, mur et plafond.
    Ex : Bandes et hexagones de toiles tendues rétro éclairées dans les bassins, boite noire du pédiluve, ciel étoilé dans les cabines SPA, bandes lumineuses intégrées dans le parquet bois et les coffres-rideaux, douches lumineuses…

    Les Intensités / matérialités
    L’enjeu du projet est de mettre en évidence des liens, des singularités mais aussi parfois un besoin de rupture entre différents espaces. En effet, certains lieux demandent à être mis en relation, lorsque d’autres nécessitent une dissociation, une mise à distance. (Intensité, activité vs calme, relaxation). Ex : cabines Spa vs Gym
    Les activités proposées par le centre de bien-être sont très variées et opposées dans leur intensité. Cela nous a permis de définir des intensités de matières, de motifs, de couleurs, de luminosité et de nuances et de les associer à des sensations, des perceptions. (parquet bois, brins de rotin, fibre de bois, grès cérame, mosaïque, tissu, végétaux, ciel étoilé, hexagones, répétition, transparence…).

    Les Détails
    Le projet se décline jusque dans le plus petit détail. Chaque élément mis en œuvre est travaillé avec un soin particulier. La qualité des matériaux utilisés exige une grande attention. L’assemblage des matières, le calepinage des matériaux et la progression du parcours sont ici des enjeux primordiaux.

  • Aquatonic Nantes
    Aquatonic Nantes
    Accueil du public 
    2015
    (44 - Loire-Atlantique)
    Place Aristide Briand
    44000 Nantes
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Flavie Mathiaud - Sur un pont architecture
    Maître d’ouvrage :
    Thermes Marins de Saint-Malo
    L’Aquatonic est un centre de bien-être comprenant des bassins aquagym et aquatonic, un sauna, un hammam, des salles Spa, salles cardio et gym, locaux administratifs, cafétéria, vestiaires et locaux techniques, situé dans l’ensemble Carré Lafayette à Nantes.
    L’aménagement s’articule autour de 3 entités fortes : AQUATONIC (RDC), SPA (R+1 bas) et FITNESS (R+1 haut).

    Les parcours
    Le projet se développe autour de parcours majeurs. Ils sont définis par les circulations, les vues et la répartition des espaces.
    Ces cheminements structurants sont délimités et matérialisés au RDC par un pavage d’hexagones réguliers. Ces carreaux de grès cérame teintés dans la masse, de deux formats et textures différents, se juxtaposent les uns aux autres. Cet assemblage permet un dynamisme, un rythme beaucoup plus riche qu’un assemblage de carrés ou de rectangles. Les carreaux hexagonaux se retournent partiellement sur les murs des bassins et forment les façades intérieures, un « skyline » qui rappelle les angles brisés et le contour du bâtiment.

    Les parcours du R+1 sont eux matérialisés par un travail du bois : un parquet dont les lames, toutes orientées dans le même sens, permettent de lire une continuité de parcours et une limite des espaces générés. Le bois se retourne également ponctuellement au mur pour marquer des espaces fondateurs (écrin SPA - extériorité, écrin salle détente - intériorité).

    La lumière
    Ces cheminements structurants sont accompagnés par un travail de la lumière qui guide les usagers tout au long du parcours. La lumière, associée au travail de l’espace, amène l’effet de surprise, entraîne une dynamique et met en valeur des lieux et des usages. Elle est définie dans les trois dimensions: sol, mur et plafond.
    Ex : Bandes et hexagones de toiles tendues rétro éclairées dans les bassins, boite noire du pédiluve, ciel étoilé dans les cabines SPA, bandes lumineuses intégrées dans le parquet bois et les coffres-rideaux, douches lumineuses…

    Les Intensités / matérialités
    L’enjeu du projet est de mettre en évidence des liens, des singularités mais aussi parfois un besoin de rupture entre différents espaces. En effet, certains lieux demandent à être mis en relation, lorsque d’autres nécessitent une dissociation, une mise à distance. (Intensité, activité vs calme, relaxation). Ex : cabines Spa vs Gym
    Les activités proposées par le centre de bien-être sont très variées et opposées dans leur intensité. Cela nous a permis de définir des intensités de matières, de motifs, de couleurs, de luminosité et de nuances et de les associer à des sensations, des perceptions. (parquet bois, brins de rotin, fibre de bois, grès cérame, mosaïque, tissu, végétaux, ciel étoilé, hexagones, répétition, transparence…).

    Les Détails
    Le projet se décline jusque dans le plus petit détail. Chaque élément mis en œuvre est travaillé avec un soin particulier. La qualité des matériaux utilisés exige une grande attention. L’assemblage des matières, le calepinage des matériaux et la progression du parcours sont ici des enjeux primordiaux.