ENET DOLOWY ARCHITECTURE

  • Enet Dolowy Architecture - Carré Lafayette
    Enet Dolowy Architecture - Carré Lafayette
    Habitat 
    2015
    (44 - Loire-Atlantique)
    Place aristide Briand
    44000 Nantes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Kaufman & Broad
    Réhabilitation d’une ancienne caserne de gendarmerie : 64 logements collectifs accession et sociaux (dont 40 en réhabilitation), commerces et aménagement d’un centre de bien-être (Spa Aquatonic, MOa: Thermes Marins de Saint-Malo).


    HISTORIQUE

    La Caserne Lafayette a été construite sur la Place Aristide Briand, dans le cœur historique de Nantes, au milieu du XIXe siècle. A cette époque, un plan d’urbanisme de grande envergure a rassemblé sur ce site le palais de justice, la prison et la gendarmerie. Ce complexe judiciaire, devenu peu attractif pour ce secteur central de Nantes, a été peu à peu transféré sur d’autres sites.

    Le projet du Carré Lafayette fait donc parti d’un plus vaste programme visant à redynamiser cette place. L’ancien Palais de Justice, inoccupé depuis 2000, a été transformé en hôtel quatre étoile. L’ancienne prison doit être réhabilitée en logements. Enfin, la caserne a été rachetée par Kaufman & Broad pour y installer des logements, des commerces, et un centre de bien-être « Aquatonic » (Maître d’ouvrage : Thermes Marins de Saint-Malo).



    PARTI ARCHITECTURAL

    La caserne, protégée au titre du « patrimoine nantais », a été entièrement réhabilitée. Les façades en tuffeau et sireuil, les soubassements en granit, les écuries et l’ancien pédiluve à chevaux ont ainsi été conservés. La construction d’un nouveau bâtiment sur la rue Descartes, dans un registre plus contemporain, mais en cohérence avec les tonalités du bâti existant, permet de traiter une vitrine commerciale pour l’Aquatonic, qui se développe sur deux niveaux en cœur d’îlot dans une construction adossée au mur de soutènement existant.

    L’ensemble bâti s’organise autour d’une cour minérale. Afin d’apporter de l’attractivité à ce cœur d’îlot, deux espaces d’animations – salon évènementiel et bassins de l’Aquatonic – sont traités comme des écrins et habillés d’une résille en alu laquée, perforée et rétroéclairée.

    Le pédiluve à chevaux, déconstruit pour la réalisation des terrassements dans la cour, est réhabilité et requalifié en escalier d’honneur au droit de l’accès à ce nouvel espace public depuis la place Aristide Briand.



    UNE REQUALIFICATION COMPLEXE

    La requalification de cet ensemble immobilier a été complexe. En effet, il s’inscrit dans un contexte urbain dense et relativement contraint par sa situation en centre-ville. De plus, les façades ont été conservées alors que les charpentes et planchers ont été déposés. Enfin, la réalisation d’un vaste parc de stationnement sur 5 demi-niveaux de sous-sol, à creuser dans la roche de la cour existante, a encore complexifié ce chantier.

    L’installation de locaux techniques de traitement d’air et d’eau sur 700m² en sous-sol, afin de préserver l’environnement qualitatif de ce projet, et l’aménagement de bassins très techniques avec des centaines d’incorporations de jets, luminaires et réseaux, constituent un autre élément très technique de ce projet.
  • Enet Dolowy Architecture - Carré Lafayette
    Enet Dolowy Architecture - Carré Lafayette
    Habitat 
    2015
    (44 - Loire-Atlantique)
    Place aristide Briand
    44000 Nantes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Kaufman & Broad
    Réhabilitation d’une ancienne caserne de gendarmerie : 64 logements collectifs accession et sociaux (dont 40 en réhabilitation), commerces et aménagement d’un centre de bien-être (Spa Aquatonic, MOa: Thermes Marins de Saint-Malo).


    HISTORIQUE

    La Caserne Lafayette a été construite sur la Place Aristide Briand, dans le cœur historique de Nantes, au milieu du XIXe siècle. A cette époque, un plan d’urbanisme de grande envergure a rassemblé sur ce site le palais de justice, la prison et la gendarmerie. Ce complexe judiciaire, devenu peu attractif pour ce secteur central de Nantes, a été peu à peu transféré sur d’autres sites.

    Le projet du Carré Lafayette fait donc parti d’un plus vaste programme visant à redynamiser cette place. L’ancien Palais de Justice, inoccupé depuis 2000, a été transformé en hôtel quatre étoile. L’ancienne prison doit être réhabilitée en logements. Enfin, la caserne a été rachetée par Kaufman & Broad pour y installer des logements, des commerces, et un centre de bien-être « Aquatonic » (Maître d’ouvrage : Thermes Marins de Saint-Malo).



    PARTI ARCHITECTURAL

    La caserne, protégée au titre du « patrimoine nantais », a été entièrement réhabilitée. Les façades en tuffeau et sireuil, les soubassements en granit, les écuries et l’ancien pédiluve à chevaux ont ainsi été conservés. La construction d’un nouveau bâtiment sur la rue Descartes, dans un registre plus contemporain, mais en cohérence avec les tonalités du bâti existant, permet de traiter une vitrine commerciale pour l’Aquatonic, qui se développe sur deux niveaux en cœur d’îlot dans une construction adossée au mur de soutènement existant.

    L’ensemble bâti s’organise autour d’une cour minérale. Afin d’apporter de l’attractivité à ce cœur d’îlot, deux espaces d’animations – salon évènementiel et bassins de l’Aquatonic – sont traités comme des écrins et habillés d’une résille en alu laquée, perforée et rétroéclairée.

    Le pédiluve à chevaux, déconstruit pour la réalisation des terrassements dans la cour, est réhabilité et requalifié en escalier d’honneur au droit de l’accès à ce nouvel espace public depuis la place Aristide Briand.



    UNE REQUALIFICATION COMPLEXE

    La requalification de cet ensemble immobilier a été complexe. En effet, il s’inscrit dans un contexte urbain dense et relativement contraint par sa situation en centre-ville. De plus, les façades ont été conservées alors que les charpentes et planchers ont été déposés. Enfin, la réalisation d’un vaste parc de stationnement sur 5 demi-niveaux de sous-sol, à creuser dans la roche de la cour existante, a encore complexifié ce chantier.

    L’installation de locaux techniques de traitement d’air et d’eau sur 700m² en sous-sol, afin de préserver l’environnement qualitatif de ce projet, et l’aménagement de bassins très techniques avec des centaines d’incorporations de jets, luminaires et réseaux, constituent un autre élément très technique de ce projet.
  • Enet Dolowy Architecture - Carré Lafayette
    Enet Dolowy Architecture - Carré Lafayette
    Habitat 
    2015
    (44 - Loire-Atlantique)
    Place aristide Briand
    44000 Nantes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Kaufman & Broad
    Réhabilitation d’une ancienne caserne de gendarmerie : 64 logements collectifs accession et sociaux (dont 40 en réhabilitation), commerces et aménagement d’un centre de bien-être (Spa Aquatonic, MOa: Thermes Marins de Saint-Malo).


    HISTORIQUE

    La Caserne Lafayette a été construite sur la Place Aristide Briand, dans le cœur historique de Nantes, au milieu du XIXe siècle. A cette époque, un plan d’urbanisme de grande envergure a rassemblé sur ce site le palais de justice, la prison et la gendarmerie. Ce complexe judiciaire, devenu peu attractif pour ce secteur central de Nantes, a été peu à peu transféré sur d’autres sites.

    Le projet du Carré Lafayette fait donc parti d’un plus vaste programme visant à redynamiser cette place. L’ancien Palais de Justice, inoccupé depuis 2000, a été transformé en hôtel quatre étoile. L’ancienne prison doit être réhabilitée en logements. Enfin, la caserne a été rachetée par Kaufman & Broad pour y installer des logements, des commerces, et un centre de bien-être « Aquatonic » (Maître d’ouvrage : Thermes Marins de Saint-Malo).



    PARTI ARCHITECTURAL

    La caserne, protégée au titre du « patrimoine nantais », a été entièrement réhabilitée. Les façades en tuffeau et sireuil, les soubassements en granit, les écuries et l’ancien pédiluve à chevaux ont ainsi été conservés. La construction d’un nouveau bâtiment sur la rue Descartes, dans un registre plus contemporain, mais en cohérence avec les tonalités du bâti existant, permet de traiter une vitrine commerciale pour l’Aquatonic, qui se développe sur deux niveaux en cœur d’îlot dans une construction adossée au mur de soutènement existant.

    L’ensemble bâti s’organise autour d’une cour minérale. Afin d’apporter de l’attractivité à ce cœur d’îlot, deux espaces d’animations – salon évènementiel et bassins de l’Aquatonic – sont traités comme des écrins et habillés d’une résille en alu laquée, perforée et rétroéclairée.

    Le pédiluve à chevaux, déconstruit pour la réalisation des terrassements dans la cour, est réhabilité et requalifié en escalier d’honneur au droit de l’accès à ce nouvel espace public depuis la place Aristide Briand.



    UNE REQUALIFICATION COMPLEXE

    La requalification de cet ensemble immobilier a été complexe. En effet, il s’inscrit dans un contexte urbain dense et relativement contraint par sa situation en centre-ville. De plus, les façades ont été conservées alors que les charpentes et planchers ont été déposés. Enfin, la réalisation d’un vaste parc de stationnement sur 5 demi-niveaux de sous-sol, à creuser dans la roche de la cour existante, a encore complexifié ce chantier.

    L’installation de locaux techniques de traitement d’air et d’eau sur 700m² en sous-sol, afin de préserver l’environnement qualitatif de ce projet, et l’aménagement de bassins très techniques avec des centaines d’incorporations de jets, luminaires et réseaux, constituent un autre élément très technique de ce projet.
  • Enet Dolowy Architecture - Carré Lafayette
    Enet Dolowy Architecture - Carré Lafayette
    Habitat 
    2015
    (44 - Loire-Atlantique)
    Place aristide Briand
    44000 Nantes
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Kaufman & Broad
    Réhabilitation d’une ancienne caserne de gendarmerie : 64 logements collectifs accession et sociaux (dont 40 en réhabilitation), commerces et aménagement d’un centre de bien-être (Spa Aquatonic, MOa: Thermes Marins de Saint-Malo).


    HISTORIQUE

    La Caserne Lafayette a été construite sur la Place Aristide Briand, dans le cœur historique de Nantes, au milieu du XIXe siècle. A cette époque, un plan d’urbanisme de grande envergure a rassemblé sur ce site le palais de justice, la prison et la gendarmerie. Ce complexe judiciaire, devenu peu attractif pour ce secteur central de Nantes, a été peu à peu transféré sur d’autres sites.

    Le projet du Carré Lafayette fait donc parti d’un plus vaste programme visant à redynamiser cette place. L’ancien Palais de Justice, inoccupé depuis 2000, a été transformé en hôtel quatre étoile. L’ancienne prison doit être réhabilitée en logements. Enfin, la caserne a été rachetée par Kaufman & Broad pour y installer des logements, des commerces, et un centre de bien-être « Aquatonic » (Maître d’ouvrage : Thermes Marins de Saint-Malo).



    PARTI ARCHITECTURAL

    La caserne, protégée au titre du « patrimoine nantais », a été entièrement réhabilitée. Les façades en tuffeau et sireuil, les soubassements en granit, les écuries et l’ancien pédiluve à chevaux ont ainsi été conservés. La construction d’un nouveau bâtiment sur la rue Descartes, dans un registre plus contemporain, mais en cohérence avec les tonalités du bâti existant, permet de traiter une vitrine commerciale pour l’Aquatonic, qui se développe sur deux niveaux en cœur d’îlot dans une construction adossée au mur de soutènement existant.

    L’ensemble bâti s’organise autour d’une cour minérale. Afin d’apporter de l’attractivité à ce cœur d’îlot, deux espaces d’animations – salon évènementiel et bassins de l’Aquatonic – sont traités comme des écrins et habillés d’une résille en alu laquée, perforée et rétroéclairée.

    Le pédiluve à chevaux, déconstruit pour la réalisation des terrassements dans la cour, est réhabilité et requalifié en escalier d’honneur au droit de l’accès à ce nouvel espace public depuis la place Aristide Briand.



    UNE REQUALIFICATION COMPLEXE

    La requalification de cet ensemble immobilier a été complexe. En effet, il s’inscrit dans un contexte urbain dense et relativement contraint par sa situation en centre-ville. De plus, les façades ont été conservées alors que les charpentes et planchers ont été déposés. Enfin, la réalisation d’un vaste parc de stationnement sur 5 demi-niveaux de sous-sol, à creuser dans la roche de la cour existante, a encore complexifié ce chantier.

    L’installation de locaux techniques de traitement d’air et d’eau sur 700m² en sous-sol, afin de préserver l’environnement qualitatif de ce projet, et l’aménagement de bassins très techniques avec des centaines d’incorporations de jets, luminaires et réseaux, constituent un autre élément très technique de ce projet.