elua - Clément Miglierina

  • Rénovation et rénovation thermique 
    2015
    (64 - Pyrénées-Atlantiques)
    34 Rue d'Espagne
    64200 Biarritz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    L’immeuble Les deux Sœurs date de 1890. Il est situé dans le tissu urbain dense du quartier de la rue d’Espagne sur les hauteurs de la Côte des Basques.
    La façade de l’immeuble présente une facture traditionnelle basque. Habillée de blanc et rehaussée par des éléments menuisiers rouge basque, elle nécessite, selon les règles d’urbanisme de la ville, d’être laissée en l’état, en respectant la découpe des menuiseries en bois un tiers deux tiers, les couleurs et la présence des volets.
    Le programme prévoit de permettre une location à l’année et saisonnière des appartements en privilégiant une approche mutualisée du confort et une fonctionnalité solide. Avant travaux, l’immeuble présente un espace intérieur étroit, divisé par une cage d’escalier centrale et agencé autour de pièces étroites.
    Les cloisonnements intérieurs, les conduits de cheminées et les différentes pièces techniques des appartements sont démontés. Les escaliers centraux en bois sont supprimés et la trémie est rebouchée. Seules les façades et la charpente sont conservées.
    L’immeuble après démolition comprend ainsi trois plateaux libres à aménager.
    Le parti-pris sera de ne pas cloisonner mais au contraire de travailler les pleins et les vides pour les trois niveaux, en prenant soin de rendre spécifique chaque appartement. En intégrant l’ultra-spécificité au sein même du projet, le studio elua® prend le parti de s’opposer à la norme qui prédomine toujours dans l’habitat collectif : l’assemblage mécanique des logements et donc des habitants entre les niveaux. Sur les plateaux laissés libres, des rochers sont imaginés, inspirés par les reliefs escarpés des plages de Biarritz, pour abriter les espaces privatifs de chaque habitat. Les chambres, les toilettes et les salles d’eau sont ainsi regroupées dans ces pleins. Le living-room et la cuisine prennent place dans le vide qui les entoure.
    Sur le côté gauche de l’immeuble, les trois rochers des trois niveaux se réunissent pour dessiner une falaise intérieure sur laquelle sont imaginés les escaliers des communs et au rez-de-chaussée, à la place de l’atelier, l’espace mutualisé.
    Celui-ci renferme les lave-linge et sèche-linge pour chaque appartement, la chaufferie et un volume pour ranger les planches de surf. Les appartements par niveau sont tous différents. Celui du rez-de-chaussée, accessible directement depuis la ruelle présente une unique chambre. Celui du premier possède deux chambres séparées avec chacune une salle d’eau de manière à favoriser les collocations.
    Le dernier appartement au second présente un bel espace de vie, utilisant tout le volume sous rampant et deux chambres avec une salle de bain séparée, idéal pour accueillir une famille d’estivants.
    Trois appartements, trois rochers, une falaise et des planches de surf, abrités derrière une vieille façade traditionnelle basque. C’est Les deux Soeurs à Biarritz.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2015
    (64 - Pyrénées-Atlantiques)
    34 Rue d'Espagne
    64200 Biarritz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    L’immeuble Les deux Sœurs date de 1890. Il est situé dans le tissu urbain dense du quartier de la rue d’Espagne sur les hauteurs de la Côte des Basques.
    La façade de l’immeuble présente une facture traditionnelle basque. Habillée de blanc et rehaussée par des éléments menuisiers rouge basque, elle nécessite, selon les règles d’urbanisme de la ville, d’être laissée en l’état, en respectant la découpe des menuiseries en bois un tiers deux tiers, les couleurs et la présence des volets.
    Le programme prévoit de permettre une location à l’année et saisonnière des appartements en privilégiant une approche mutualisée du confort et une fonctionnalité solide. Avant travaux, l’immeuble présente un espace intérieur étroit, divisé par une cage d’escalier centrale et agencé autour de pièces étroites.
    Les cloisonnements intérieurs, les conduits de cheminées et les différentes pièces techniques des appartements sont démontés. Les escaliers centraux en bois sont supprimés et la trémie est rebouchée. Seules les façades et la charpente sont conservées.
    L’immeuble après démolition comprend ainsi trois plateaux libres à aménager.
    Le parti-pris sera de ne pas cloisonner mais au contraire de travailler les pleins et les vides pour les trois niveaux, en prenant soin de rendre spécifique chaque appartement. En intégrant l’ultra-spécificité au sein même du projet, le studio elua® prend le parti de s’opposer à la norme qui prédomine toujours dans l’habitat collectif : l’assemblage mécanique des logements et donc des habitants entre les niveaux. Sur les plateaux laissés libres, des rochers sont imaginés, inspirés par les reliefs escarpés des plages de Biarritz, pour abriter les espaces privatifs de chaque habitat. Les chambres, les toilettes et les salles d’eau sont ainsi regroupées dans ces pleins. Le living-room et la cuisine prennent place dans le vide qui les entoure.
    Sur le côté gauche de l’immeuble, les trois rochers des trois niveaux se réunissent pour dessiner une falaise intérieure sur laquelle sont imaginés les escaliers des communs et au rez-de-chaussée, à la place de l’atelier, l’espace mutualisé.
    Celui-ci renferme les lave-linge et sèche-linge pour chaque appartement, la chaufferie et un volume pour ranger les planches de surf. Les appartements par niveau sont tous différents. Celui du rez-de-chaussée, accessible directement depuis la ruelle présente une unique chambre. Celui du premier possède deux chambres séparées avec chacune une salle d’eau de manière à favoriser les collocations.
    Le dernier appartement au second présente un bel espace de vie, utilisant tout le volume sous rampant et deux chambres avec une salle de bain séparée, idéal pour accueillir une famille d’estivants.
    Trois appartements, trois rochers, une falaise et des planches de surf, abrités derrière une vieille façade traditionnelle basque. C’est Les deux Soeurs à Biarritz.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2015
    (64 - Pyrénées-Atlantiques)
    34 Rue d'Espagne
    64200 Biarritz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    L’immeuble Les deux Sœurs date de 1890. Il est situé dans le tissu urbain dense du quartier de la rue d’Espagne sur les hauteurs de la Côte des Basques.
    La façade de l’immeuble présente une facture traditionnelle basque. Habillée de blanc et rehaussée par des éléments menuisiers rouge basque, elle nécessite, selon les règles d’urbanisme de la ville, d’être laissée en l’état, en respectant la découpe des menuiseries en bois un tiers deux tiers, les couleurs et la présence des volets.
    Le programme prévoit de permettre une location à l’année et saisonnière des appartements en privilégiant une approche mutualisée du confort et une fonctionnalité solide. Avant travaux, l’immeuble présente un espace intérieur étroit, divisé par une cage d’escalier centrale et agencé autour de pièces étroites.
    Les cloisonnements intérieurs, les conduits de cheminées et les différentes pièces techniques des appartements sont démontés. Les escaliers centraux en bois sont supprimés et la trémie est rebouchée. Seules les façades et la charpente sont conservées.
    L’immeuble après démolition comprend ainsi trois plateaux libres à aménager.
    Le parti-pris sera de ne pas cloisonner mais au contraire de travailler les pleins et les vides pour les trois niveaux, en prenant soin de rendre spécifique chaque appartement. En intégrant l’ultra-spécificité au sein même du projet, le studio elua® prend le parti de s’opposer à la norme qui prédomine toujours dans l’habitat collectif : l’assemblage mécanique des logements et donc des habitants entre les niveaux. Sur les plateaux laissés libres, des rochers sont imaginés, inspirés par les reliefs escarpés des plages de Biarritz, pour abriter les espaces privatifs de chaque habitat. Les chambres, les toilettes et les salles d’eau sont ainsi regroupées dans ces pleins. Le living-room et la cuisine prennent place dans le vide qui les entoure.
    Sur le côté gauche de l’immeuble, les trois rochers des trois niveaux se réunissent pour dessiner une falaise intérieure sur laquelle sont imaginés les escaliers des communs et au rez-de-chaussée, à la place de l’atelier, l’espace mutualisé.
    Celui-ci renferme les lave-linge et sèche-linge pour chaque appartement, la chaufferie et un volume pour ranger les planches de surf. Les appartements par niveau sont tous différents. Celui du rez-de-chaussée, accessible directement depuis la ruelle présente une unique chambre. Celui du premier possède deux chambres séparées avec chacune une salle d’eau de manière à favoriser les collocations.
    Le dernier appartement au second présente un bel espace de vie, utilisant tout le volume sous rampant et deux chambres avec une salle de bain séparée, idéal pour accueillir une famille d’estivants.
    Trois appartements, trois rochers, une falaise et des planches de surf, abrités derrière une vieille façade traditionnelle basque. C’est Les deux Soeurs à Biarritz.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2015
    (64 - Pyrénées-Atlantiques)
    34 Rue d'Espagne
    64200 Biarritz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    L’immeuble Les deux Sœurs date de 1890. Il est situé dans le tissu urbain dense du quartier de la rue d’Espagne sur les hauteurs de la Côte des Basques.
    La façade de l’immeuble présente une facture traditionnelle basque. Habillée de blanc et rehaussée par des éléments menuisiers rouge basque, elle nécessite, selon les règles d’urbanisme de la ville, d’être laissée en l’état, en respectant la découpe des menuiseries en bois un tiers deux tiers, les couleurs et la présence des volets.
    Le programme prévoit de permettre une location à l’année et saisonnière des appartements en privilégiant une approche mutualisée du confort et une fonctionnalité solide. Avant travaux, l’immeuble présente un espace intérieur étroit, divisé par une cage d’escalier centrale et agencé autour de pièces étroites.
    Les cloisonnements intérieurs, les conduits de cheminées et les différentes pièces techniques des appartements sont démontés. Les escaliers centraux en bois sont supprimés et la trémie est rebouchée. Seules les façades et la charpente sont conservées.
    L’immeuble après démolition comprend ainsi trois plateaux libres à aménager.
    Le parti-pris sera de ne pas cloisonner mais au contraire de travailler les pleins et les vides pour les trois niveaux, en prenant soin de rendre spécifique chaque appartement. En intégrant l’ultra-spécificité au sein même du projet, le studio elua® prend le parti de s’opposer à la norme qui prédomine toujours dans l’habitat collectif : l’assemblage mécanique des logements et donc des habitants entre les niveaux. Sur les plateaux laissés libres, des rochers sont imaginés, inspirés par les reliefs escarpés des plages de Biarritz, pour abriter les espaces privatifs de chaque habitat. Les chambres, les toilettes et les salles d’eau sont ainsi regroupées dans ces pleins. Le living-room et la cuisine prennent place dans le vide qui les entoure.
    Sur le côté gauche de l’immeuble, les trois rochers des trois niveaux se réunissent pour dessiner une falaise intérieure sur laquelle sont imaginés les escaliers des communs et au rez-de-chaussée, à la place de l’atelier, l’espace mutualisé.
    Celui-ci renferme les lave-linge et sèche-linge pour chaque appartement, la chaufferie et un volume pour ranger les planches de surf. Les appartements par niveau sont tous différents. Celui du rez-de-chaussée, accessible directement depuis la ruelle présente une unique chambre. Celui du premier possède deux chambres séparées avec chacune une salle d’eau de manière à favoriser les collocations.
    Le dernier appartement au second présente un bel espace de vie, utilisant tout le volume sous rampant et deux chambres avec une salle de bain séparée, idéal pour accueillir une famille d’estivants.
    Trois appartements, trois rochers, une falaise et des planches de surf, abrités derrière une vieille façade traditionnelle basque. C’est Les deux Soeurs à Biarritz.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2015
    (64 - Pyrénées-Atlantiques)
    34 Rue d'Espagne
    64200 Biarritz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    L’immeuble Les deux Sœurs date de 1890. Il est situé dans le tissu urbain dense du quartier de la rue d’Espagne sur les hauteurs de la Côte des Basques.
    La façade de l’immeuble présente une facture traditionnelle basque. Habillée de blanc et rehaussée par des éléments menuisiers rouge basque, elle nécessite, selon les règles d’urbanisme de la ville, d’être laissée en l’état, en respectant la découpe des menuiseries en bois un tiers deux tiers, les couleurs et la présence des volets.
    Le programme prévoit de permettre une location à l’année et saisonnière des appartements en privilégiant une approche mutualisée du confort et une fonctionnalité solide. Avant travaux, l’immeuble présente un espace intérieur étroit, divisé par une cage d’escalier centrale et agencé autour de pièces étroites.
    Les cloisonnements intérieurs, les conduits de cheminées et les différentes pièces techniques des appartements sont démontés. Les escaliers centraux en bois sont supprimés et la trémie est rebouchée. Seules les façades et la charpente sont conservées.
    L’immeuble après démolition comprend ainsi trois plateaux libres à aménager.
    Le parti-pris sera de ne pas cloisonner mais au contraire de travailler les pleins et les vides pour les trois niveaux, en prenant soin de rendre spécifique chaque appartement. En intégrant l’ultra-spécificité au sein même du projet, le studio elua® prend le parti de s’opposer à la norme qui prédomine toujours dans l’habitat collectif : l’assemblage mécanique des logements et donc des habitants entre les niveaux. Sur les plateaux laissés libres, des rochers sont imaginés, inspirés par les reliefs escarpés des plages de Biarritz, pour abriter les espaces privatifs de chaque habitat. Les chambres, les toilettes et les salles d’eau sont ainsi regroupées dans ces pleins. Le living-room et la cuisine prennent place dans le vide qui les entoure.
    Sur le côté gauche de l’immeuble, les trois rochers des trois niveaux se réunissent pour dessiner une falaise intérieure sur laquelle sont imaginés les escaliers des communs et au rez-de-chaussée, à la place de l’atelier, l’espace mutualisé.
    Celui-ci renferme les lave-linge et sèche-linge pour chaque appartement, la chaufferie et un volume pour ranger les planches de surf. Les appartements par niveau sont tous différents. Celui du rez-de-chaussée, accessible directement depuis la ruelle présente une unique chambre. Celui du premier possède deux chambres séparées avec chacune une salle d’eau de manière à favoriser les collocations.
    Le dernier appartement au second présente un bel espace de vie, utilisant tout le volume sous rampant et deux chambres avec une salle de bain séparée, idéal pour accueillir une famille d’estivants.
    Trois appartements, trois rochers, une falaise et des planches de surf, abrités derrière une vieille façade traditionnelle basque. C’est Les deux Soeurs à Biarritz.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2015
    (64 - Pyrénées-Atlantiques)
    34 Rue d'Espagne
    64200 Biarritz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    L’immeuble Les deux Sœurs date de 1890. Il est situé dans le tissu urbain dense du quartier de la rue d’Espagne sur les hauteurs de la Côte des Basques.
    La façade de l’immeuble présente une facture traditionnelle basque. Habillée de blanc et rehaussée par des éléments menuisiers rouge basque, elle nécessite, selon les règles d’urbanisme de la ville, d’être laissée en l’état, en respectant la découpe des menuiseries en bois un tiers deux tiers, les couleurs et la présence des volets.
    Le programme prévoit de permettre une location à l’année et saisonnière des appartements en privilégiant une approche mutualisée du confort et une fonctionnalité solide. Avant travaux, l’immeuble présente un espace intérieur étroit, divisé par une cage d’escalier centrale et agencé autour de pièces étroites.
    Les cloisonnements intérieurs, les conduits de cheminées et les différentes pièces techniques des appartements sont démontés. Les escaliers centraux en bois sont supprimés et la trémie est rebouchée. Seules les façades et la charpente sont conservées.
    L’immeuble après démolition comprend ainsi trois plateaux libres à aménager.
    Le parti-pris sera de ne pas cloisonner mais au contraire de travailler les pleins et les vides pour les trois niveaux, en prenant soin de rendre spécifique chaque appartement. En intégrant l’ultra-spécificité au sein même du projet, le studio elua® prend le parti de s’opposer à la norme qui prédomine toujours dans l’habitat collectif : l’assemblage mécanique des logements et donc des habitants entre les niveaux. Sur les plateaux laissés libres, des rochers sont imaginés, inspirés par les reliefs escarpés des plages de Biarritz, pour abriter les espaces privatifs de chaque habitat. Les chambres, les toilettes et les salles d’eau sont ainsi regroupées dans ces pleins. Le living-room et la cuisine prennent place dans le vide qui les entoure.
    Sur le côté gauche de l’immeuble, les trois rochers des trois niveaux se réunissent pour dessiner une falaise intérieure sur laquelle sont imaginés les escaliers des communs et au rez-de-chaussée, à la place de l’atelier, l’espace mutualisé.
    Celui-ci renferme les lave-linge et sèche-linge pour chaque appartement, la chaufferie et un volume pour ranger les planches de surf. Les appartements par niveau sont tous différents. Celui du rez-de-chaussée, accessible directement depuis la ruelle présente une unique chambre. Celui du premier possède deux chambres séparées avec chacune une salle d’eau de manière à favoriser les collocations.
    Le dernier appartement au second présente un bel espace de vie, utilisant tout le volume sous rampant et deux chambres avec une salle de bain séparée, idéal pour accueillir une famille d’estivants.
    Trois appartements, trois rochers, une falaise et des planches de surf, abrités derrière une vieille façade traditionnelle basque. C’est Les deux Soeurs à Biarritz.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2015
    (64 - Pyrénées-Atlantiques)
    34 Rue d'Espagne
    64200 Biarritz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    L’immeuble Les deux Sœurs date de 1890. Il est situé dans le tissu urbain dense du quartier de la rue d’Espagne sur les hauteurs de la Côte des Basques.
    La façade de l’immeuble présente une facture traditionnelle basque. Habillée de blanc et rehaussée par des éléments menuisiers rouge basque, elle nécessite, selon les règles d’urbanisme de la ville, d’être laissée en l’état, en respectant la découpe des menuiseries en bois un tiers deux tiers, les couleurs et la présence des volets.
    Le programme prévoit de permettre une location à l’année et saisonnière des appartements en privilégiant une approche mutualisée du confort et une fonctionnalité solide. Avant travaux, l’immeuble présente un espace intérieur étroit, divisé par une cage d’escalier centrale et agencé autour de pièces étroites.
    Les cloisonnements intérieurs, les conduits de cheminées et les différentes pièces techniques des appartements sont démontés. Les escaliers centraux en bois sont supprimés et la trémie est rebouchée. Seules les façades et la charpente sont conservées.
    L’immeuble après démolition comprend ainsi trois plateaux libres à aménager.
    Le parti-pris sera de ne pas cloisonner mais au contraire de travailler les pleins et les vides pour les trois niveaux, en prenant soin de rendre spécifique chaque appartement. En intégrant l’ultra-spécificité au sein même du projet, le studio elua® prend le parti de s’opposer à la norme qui prédomine toujours dans l’habitat collectif : l’assemblage mécanique des logements et donc des habitants entre les niveaux. Sur les plateaux laissés libres, des rochers sont imaginés, inspirés par les reliefs escarpés des plages de Biarritz, pour abriter les espaces privatifs de chaque habitat. Les chambres, les toilettes et les salles d’eau sont ainsi regroupées dans ces pleins. Le living-room et la cuisine prennent place dans le vide qui les entoure.
    Sur le côté gauche de l’immeuble, les trois rochers des trois niveaux se réunissent pour dessiner une falaise intérieure sur laquelle sont imaginés les escaliers des communs et au rez-de-chaussée, à la place de l’atelier, l’espace mutualisé.
    Celui-ci renferme les lave-linge et sèche-linge pour chaque appartement, la chaufferie et un volume pour ranger les planches de surf. Les appartements par niveau sont tous différents. Celui du rez-de-chaussée, accessible directement depuis la ruelle présente une unique chambre. Celui du premier possède deux chambres séparées avec chacune une salle d’eau de manière à favoriser les collocations.
    Le dernier appartement au second présente un bel espace de vie, utilisant tout le volume sous rampant et deux chambres avec une salle de bain séparée, idéal pour accueillir une famille d’estivants.
    Trois appartements, trois rochers, une falaise et des planches de surf, abrités derrière une vieille façade traditionnelle basque. C’est Les deux Soeurs à Biarritz.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2015
    (64 - Pyrénées-Atlantiques)
    34 Rue d'Espagne
    64200 Biarritz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    L’immeuble Les deux Sœurs date de 1890. Il est situé dans le tissu urbain dense du quartier de la rue d’Espagne sur les hauteurs de la Côte des Basques.
    La façade de l’immeuble présente une facture traditionnelle basque. Habillée de blanc et rehaussée par des éléments menuisiers rouge basque, elle nécessite, selon les règles d’urbanisme de la ville, d’être laissée en l’état, en respectant la découpe des menuiseries en bois un tiers deux tiers, les couleurs et la présence des volets.
    Le programme prévoit de permettre une location à l’année et saisonnière des appartements en privilégiant une approche mutualisée du confort et une fonctionnalité solide. Avant travaux, l’immeuble présente un espace intérieur étroit, divisé par une cage d’escalier centrale et agencé autour de pièces étroites.
    Les cloisonnements intérieurs, les conduits de cheminées et les différentes pièces techniques des appartements sont démontés. Les escaliers centraux en bois sont supprimés et la trémie est rebouchée. Seules les façades et la charpente sont conservées.
    L’immeuble après démolition comprend ainsi trois plateaux libres à aménager.
    Le parti-pris sera de ne pas cloisonner mais au contraire de travailler les pleins et les vides pour les trois niveaux, en prenant soin de rendre spécifique chaque appartement. En intégrant l’ultra-spécificité au sein même du projet, le studio elua® prend le parti de s’opposer à la norme qui prédomine toujours dans l’habitat collectif : l’assemblage mécanique des logements et donc des habitants entre les niveaux. Sur les plateaux laissés libres, des rochers sont imaginés, inspirés par les reliefs escarpés des plages de Biarritz, pour abriter les espaces privatifs de chaque habitat. Les chambres, les toilettes et les salles d’eau sont ainsi regroupées dans ces pleins. Le living-room et la cuisine prennent place dans le vide qui les entoure.
    Sur le côté gauche de l’immeuble, les trois rochers des trois niveaux se réunissent pour dessiner une falaise intérieure sur laquelle sont imaginés les escaliers des communs et au rez-de-chaussée, à la place de l’atelier, l’espace mutualisé.
    Celui-ci renferme les lave-linge et sèche-linge pour chaque appartement, la chaufferie et un volume pour ranger les planches de surf. Les appartements par niveau sont tous différents. Celui du rez-de-chaussée, accessible directement depuis la ruelle présente une unique chambre. Celui du premier possède deux chambres séparées avec chacune une salle d’eau de manière à favoriser les collocations.
    Le dernier appartement au second présente un bel espace de vie, utilisant tout le volume sous rampant et deux chambres avec une salle de bain séparée, idéal pour accueillir une famille d’estivants.
    Trois appartements, trois rochers, une falaise et des planches de surf, abrités derrière une vieille façade traditionnelle basque. C’est Les deux Soeurs à Biarritz.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2015
    (64 - Pyrénées-Atlantiques)
    34 Rue d'Espagne
    64200 Biarritz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    L’immeuble Les deux Sœurs date de 1890. Il est situé dans le tissu urbain dense du quartier de la rue d’Espagne sur les hauteurs de la Côte des Basques.
    La façade de l’immeuble présente une facture traditionnelle basque. Habillée de blanc et rehaussée par des éléments menuisiers rouge basque, elle nécessite, selon les règles d’urbanisme de la ville, d’être laissée en l’état, en respectant la découpe des menuiseries en bois un tiers deux tiers, les couleurs et la présence des volets.
    Le programme prévoit de permettre une location à l’année et saisonnière des appartements en privilégiant une approche mutualisée du confort et une fonctionnalité solide. Avant travaux, l’immeuble présente un espace intérieur étroit, divisé par une cage d’escalier centrale et agencé autour de pièces étroites.
    Les cloisonnements intérieurs, les conduits de cheminées et les différentes pièces techniques des appartements sont démontés. Les escaliers centraux en bois sont supprimés et la trémie est rebouchée. Seules les façades et la charpente sont conservées.
    L’immeuble après démolition comprend ainsi trois plateaux libres à aménager.
    Le parti-pris sera de ne pas cloisonner mais au contraire de travailler les pleins et les vides pour les trois niveaux, en prenant soin de rendre spécifique chaque appartement. En intégrant l’ultra-spécificité au sein même du projet, le studio elua® prend le parti de s’opposer à la norme qui prédomine toujours dans l’habitat collectif : l’assemblage mécanique des logements et donc des habitants entre les niveaux. Sur les plateaux laissés libres, des rochers sont imaginés, inspirés par les reliefs escarpés des plages de Biarritz, pour abriter les espaces privatifs de chaque habitat. Les chambres, les toilettes et les salles d’eau sont ainsi regroupées dans ces pleins. Le living-room et la cuisine prennent place dans le vide qui les entoure.
    Sur le côté gauche de l’immeuble, les trois rochers des trois niveaux se réunissent pour dessiner une falaise intérieure sur laquelle sont imaginés les escaliers des communs et au rez-de-chaussée, à la place de l’atelier, l’espace mutualisé.
    Celui-ci renferme les lave-linge et sèche-linge pour chaque appartement, la chaufferie et un volume pour ranger les planches de surf. Les appartements par niveau sont tous différents. Celui du rez-de-chaussée, accessible directement depuis la ruelle présente une unique chambre. Celui du premier possède deux chambres séparées avec chacune une salle d’eau de manière à favoriser les collocations.
    Le dernier appartement au second présente un bel espace de vie, utilisant tout le volume sous rampant et deux chambres avec une salle de bain séparée, idéal pour accueillir une famille d’estivants.
    Trois appartements, trois rochers, une falaise et des planches de surf, abrités derrière une vieille façade traditionnelle basque. C’est Les deux Soeurs à Biarritz.
  • Rénovation et rénovation thermique 
    2015
    (64 - Pyrénées-Atlantiques)
    34 Rue d'Espagne
    64200 Biarritz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    L’immeuble Les deux Sœurs date de 1890. Il est situé dans le tissu urbain dense du quartier de la rue d’Espagne sur les hauteurs de la Côte des Basques.
    La façade de l’immeuble présente une facture traditionnelle basque. Habillée de blanc et rehaussée par des éléments menuisiers rouge basque, elle nécessite, selon les règles d’urbanisme de la ville, d’être laissée en l’état, en respectant la découpe des menuiseries en bois un tiers deux tiers, les couleurs et la présence des volets.
    Le programme prévoit de permettre une location à l’année et saisonnière des appartements en privilégiant une approche mutualisée du confort et une fonctionnalité solide. Avant travaux, l’immeuble présente un espace intérieur étroit, divisé par une cage d’escalier centrale et agencé autour de pièces étroites.
    Les cloisonnements intérieurs, les conduits de cheminées et les différentes pièces techniques des appartements sont démontés. Les escaliers centraux en bois sont supprimés et la trémie est rebouchée. Seules les façades et la charpente sont conservées.
    L’immeuble après démolition comprend ainsi trois plateaux libres à aménager.
    Le parti-pris sera de ne pas cloisonner mais au contraire de travailler les pleins et les vides pour les trois niveaux, en prenant soin de rendre spécifique chaque appartement. En intégrant l’ultra-spécificité au sein même du projet, le studio elua® prend le parti de s’opposer à la norme qui prédomine toujours dans l’habitat collectif : l’assemblage mécanique des logements et donc des habitants entre les niveaux. Sur les plateaux laissés libres, des rochers sont imaginés, inspirés par les reliefs escarpés des plages de Biarritz, pour abriter les espaces privatifs de chaque habitat. Les chambres, les toilettes et les salles d’eau sont ainsi regroupées dans ces pleins. Le living-room et la cuisine prennent place dans le vide qui les entoure.
    Sur le côté gauche de l’immeuble, les trois rochers des trois niveaux se réunissent pour dessiner une falaise intérieure sur laquelle sont imaginés les escaliers des communs et au rez-de-chaussée, à la place de l’atelier, l’espace mutualisé.
    Celui-ci renferme les lave-linge et sèche-linge pour chaque appartement, la chaufferie et un volume pour ranger les planches de surf. Les appartements par niveau sont tous différents. Celui du rez-de-chaussée, accessible directement depuis la ruelle présente une unique chambre. Celui du premier possède deux chambres séparées avec chacune une salle d’eau de manière à favoriser les collocations.
    Le dernier appartement au second présente un bel espace de vie, utilisant tout le volume sous rampant et deux chambres avec une salle de bain séparée, idéal pour accueillir une famille d’estivants.
    Trois appartements, trois rochers, une falaise et des planches de surf, abrités derrière une vieille façade traditionnelle basque. C’est Les deux Soeurs à Biarritz.