PROJET ACROPOLE BEZIRS - Réponse sur l'appel à projets pour la requalification du Palais des Evêques et de l'ancienne Prison

  • Dirim architecture / Projet Acropole / Ville de Béziers
    Vue d'insertion
    Etablissement recevant du public (ERP)
    La Ville de Béziers a lancé en 2015 un programme de requalification de son centre historique. En surplomb de la rivière Orb, le site de l’Acropole (palais épiscopal et ancienne prison), inscrit au titre des Monuments Historiques, joue un rôle emblématique dans le paysage de la commune. La municipalité cherche donc à mettre en valeur ce lieu fort à travers une réhabilitation en complexe hôtelier haut de gamme. La réponse à fournir impliquait d’évaluer l’ensemble des ressources du lieu, de son potentiel touristique et économique, mais également de ses enjeux sous-jacents en termes d’image. La rentabilité du projet devait être clairement démontrée, tout comme ses qualités en termes d’intégration paysagère. En partenariat avec l’agence LEFEVRE ARCHITECTES, architecte en chef des Monuments Historiques, DIRIM a développé une proposition fondée sur le caractère iconique du lieu. A travers une étude de marché, une faisabilité et une proposition de projet détaillée, DIRIM a proposé une intervention globale, comprenant l’aménagement des abords du site mais aussi une connexion aérienne avec le site des 9 écluses de Fonsérannes, haut lieu du tourisme dans la région (classement UNESCO). A travers ce « coup d’essai » remarqué, DIRIM a pu mettre en place un montage opérationnel fondé sur le trio investisseur/ architecte programmiste/ACMH. Cette combinaison permettra à l’avenir de mettre sur pied des propositions de projet innovantes à destination de sites inscrits ou classés à l’inventaire des Monuments Historiques, aujourd’hui en attente d’une requalification.
    Etablissement recevant du public (ERP)
    France métropolitaine
    étude : avril 2015
    34 - Hérault
  • Dirim architecture / Projet Acropole / Projet urbain
    Projet urbain
    Etablissement recevant du public (ERP)
    La Ville de Béziers a lancé en 2015 un programme de requalification de son centre historique. En surplomb de la rivière Orb, le site de l’Acropole (palais épiscopal et ancienne prison), inscrit au titre des Monuments Historiques, joue un rôle emblématique dans le paysage de la commune. La municipalité cherche donc à mettre en valeur ce lieu fort à travers une réhabilitation en complexe hôtelier haut de gamme. La réponse à fournir impliquait d’évaluer l’ensemble des ressources du lieu, de son potentiel touristique et économique, mais également de ses enjeux sous-jacents en termes d’image. La rentabilité du projet devait être clairement démontrée, tout comme ses qualités en termes d’intégration paysagère. En partenariat avec l’agence LEFEVRE ARCHITECTES, architecte en chef des Monuments Historiques, DIRIM a développé une proposition fondée sur le caractère iconique du lieu. A travers une étude de marché, une faisabilité et une proposition de projet détaillée, DIRIM a proposé une intervention globale, comprenant l’aménagement des abords du site mais aussi une connexion aérienne avec le site des 9 écluses de Fonsérannes, haut lieu du tourisme dans la région (classement UNESCO). A travers ce « coup d’essai » remarqué, DIRIM a pu mettre en place un montage opérationnel fondé sur le trio investisseur/ architecte programmiste/ACMH. Cette combinaison permettra à l’avenir de mettre sur pied des propositions de projet innovantes à destination de sites inscrits ou classés à l’inventaire des Monuments Historiques, aujourd’hui en attente d’une requalification.
    Etablissement recevant du public (ERP)
    France métropolitaine
    étude : avril 2015
    34 - Hérault
  • Dirim architecture / Projet Acropole / Projet urbain
    Aménagement des abords du site
    Etablissement recevant du public (ERP)
    La Ville de Béziers a lancé en 2015 un programme de requalification de son centre historique. En surplomb de la rivière Orb, le site de l’Acropole (palais épiscopal et ancienne prison), inscrit au titre des Monuments Historiques, joue un rôle emblématique dans le paysage de la commune. La municipalité cherche donc à mettre en valeur ce lieu fort à travers une réhabilitation en complexe hôtelier haut de gamme. La réponse à fournir impliquait d’évaluer l’ensemble des ressources du lieu, de son potentiel touristique et économique, mais également de ses enjeux sous-jacents en termes d’image. La rentabilité du projet devait être clairement démontrée, tout comme ses qualités en termes d’intégration paysagère. En partenariat avec l’agence LEFEVRE ARCHITECTES, architecte en chef des Monuments Historiques, DIRIM a développé une proposition fondée sur le caractère iconique du lieu. A travers une étude de marché, une faisabilité et une proposition de projet détaillée, DIRIM a proposé une intervention globale, comprenant l’aménagement des abords du site mais aussi une connexion aérienne avec le site des 9 écluses de Fonsérannes, haut lieu du tourisme dans la région (classement UNESCO). A travers ce « coup d’essai » remarqué, DIRIM a pu mettre en place un montage opérationnel fondé sur le trio investisseur/ architecte programmiste/ACMH. Cette combinaison permettra à l’avenir de mettre sur pied des propositions de projet innovantes à destination de sites inscrits ou classés à l’inventaire des Monuments Historiques, aujourd’hui en attente d’une requalification.
    Etablissement recevant du public (ERP)
    France métropolitaine
    étude : avril 2015
    34 - Hérault