Maison des ZOMBIES

  • Depuis l'entrée (rue commune de Paris) - socle béton semi-enterré au rez de jardin + ossature bois au rez de restanque et R+1 toit-terrasse
    Depuis l'entrée (rue commune de Paris) - socle béton semi-enterré au rez de jardin + ossature bois au rez de restanque et R+1 toit-terrasse
    Neuf
    Neuf
    La maison des Zombies est une maison familiale, où 2 adultes et 4 enfants vont vivre ensemble, entre ciel, arbres et jardin. Les enjeux sont de maximiser la présence du jardin, des arbres et des vues dans la maison, de s'adapter à la pente, de rendre possible l'accès véhicule sur le terrain situé en contrebas de 3m de la route, tout en préservant au maximum la végétation méditerranéenne variée. Ainsi, la maison s'étire en longueur dans la pente pour être plus en contact avec son environnement, en se serrant à 3m de la limite Nord-Ouest, tournant le dos au vent dominant, pour conserver le plus possible du jardin existant, en L (Sud-Est et Nord-Est) assez large pour être habitable, rester cohérent et préserver la sensation du parc d'origine. Cette attitude, en se positionnant sur la partie la moins boisée du terrain, réduit l'impact de la construction et permet de conserver les 3 grands pins qui associés aux pins voisins, offrent leur canopée pour l'ombre et le rêve. La couverture végétale procure beaucoup de protection solaire sur le projet. Des volets roulants intégrés suffiront à occulter ponctuellement les fenêtres et baies exposées au Sud. Le terrain est conservé dans sa topographie et la maison est ancrée dans la pente. Les espaces libres sont laissés en pleine terre, et les zones aménagées fonctionnelles (rampe d'accès véhicule, zone de manœuvre, terrasse et cheminement extérieur) sont en matériaux perméables. Cette pente est aussi un atout pour chercher les vues, créer des jeux de niveaux et mettre la maison en contact avec les 3 strates potentielles de la parcelle: le jardin, la canopée et le ciel. La maison s'organise sur 3 niveaux pour s'adapter à la déclivité. Le volume global R+1 de la maison est donc coupé et décalé au droit de la restanque, dégageant un petit volume en R+2 ouvert sur une belle terrasse accessible flottant dans les arbres et en ancrant bien le reste du projet dans le sol du terrain. Ainsi le rez de jardin, semi-enterré, est dédié aux enfants et à leur appétit de mouvement dedans-dehors tout en conservant une certaine autonomie. Au dessus, le niveau jour/vie collective, en rez de restanque, ouvert sur une terrasse, distribue l'ensemble et suspend les salon, salle à manger et cuisine dans les arbres et les vues. Ce niveau est aussi l'entrée de la maison, via un porche creusé dans la façade qui donne accès au garage. Enfin, en niveau 2, le petit volume en extrusion abrite le nid des parents et l'accès commun à une belle terrasse, véritable fenêtre dans la canopée. L'ensemble de la maison est revêtu de bardage bois, couleur claire naturelle; elle se fond naturellement dans son écrin boisé. crédit photos : Petra Tomaskovicova et Microclimax.
    rue commune de Paris
    34200 SETE
    France métropolitaine
    Avril 2019
    34 - Hérault
  • Façade EST - chambres / Rez de jardin - salon / rez de restanque + terrasse en R+1
    Façade EST - chambres / Rez de jardin - salon / rez de restanque + terrasse en R+1
    Neuf
    Neuf
    La maison des Zombies est une maison familiale, où 2 adultes et 4 enfants vont vivre ensemble, entre ciel, arbres et jardin. Les enjeux sont de maximiser la présence du jardin, des arbres et des vues dans la maison, de s'adapter à la pente, de rendre possible l'accès véhicule sur le terrain situé en contrebas de 3m de la route, tout en préservant au maximum la végétation méditerranéenne variée. Ainsi, la maison s'étire en longueur dans la pente pour être plus en contact avec son environnement, en se serrant à 3m de la limite Nord-Ouest, tournant le dos au vent dominant, pour conserver le plus possible du jardin existant, en L (Sud-Est et Nord-Est) assez large pour être habitable, rester cohérent et préserver la sensation du parc d'origine. Cette attitude, en se positionnant sur la partie la moins boisée du terrain, réduit l'impact de la construction et permet de conserver les 3 grands pins qui associés aux pins voisins, offrent leur canopée pour l'ombre et le rêve. La couverture végétale procure beaucoup de protection solaire sur le projet. Des volets roulants intégrés suffiront à occulter ponctuellement les fenêtres et baies exposées au Sud. Le terrain est conservé dans sa topographie et la maison est ancrée dans la pente. Les espaces libres sont laissés en pleine terre, et les zones aménagées fonctionnelles (rampe d'accès véhicule, zone de manœuvre, terrasse et cheminement extérieur) sont en matériaux perméables. Cette pente est aussi un atout pour chercher les vues, créer des jeux de niveaux et mettre la maison en contact avec les 3 strates potentielles de la parcelle: le jardin, la canopée et le ciel. La maison s'organise sur 3 niveaux pour s'adapter à la déclivité. Le volume global R+1 de la maison est donc coupé et décalé au droit de la restanque, dégageant un petit volume en R+2 ouvert sur une belle terrasse accessible flottant dans les arbres et en ancrant bien le reste du projet dans le sol du terrain. Ainsi le rez de jardin, semi-enterré, est dédié aux enfants et à leur appétit de mouvement dedans-dehors tout en conservant une certaine autonomie. Au dessus, le niveau jour/vie collective, en rez de restanque, ouvert sur une terrasse, distribue l'ensemble et suspend les salon, salle à manger et cuisine dans les arbres et les vues. Ce niveau est aussi l'entrée de la maison, via un porche creusé dans la façade qui donne accès au garage. Enfin, en niveau 2, le petit volume en extrusion abrite le nid des parents et l'accès commun à une belle terrasse, véritable fenêtre dans la canopée. L'ensemble de la maison est revêtu de bardage bois, couleur claire naturelle; elle se fond naturellement dans son écrin boisé. crédit photos : Petra Tomaskovicova et Microclimax.
    rue commune de Paris
    34200 SETE
    France métropolitaine
    Avril 2019
    34 - Hérault
  • terrasse en R+1, flottant dans les arbres et le paysage
    terrasse en R+1, flottant dans les arbres et le paysage
    Neuf
    Neuf
    La maison des Zombies est une maison familiale, où 2 adultes et 4 enfants vont vivre ensemble, entre ciel, arbres et jardin. Les enjeux sont de maximiser la présence du jardin, des arbres et des vues dans la maison, de s'adapter à la pente, de rendre possible l'accès véhicule sur le terrain situé en contrebas de 3m de la route, tout en préservant au maximum la végétation méditerranéenne variée. Ainsi, la maison s'étire en longueur dans la pente pour être plus en contact avec son environnement, en se serrant à 3m de la limite Nord-Ouest, tournant le dos au vent dominant, pour conserver le plus possible du jardin existant, en L (Sud-Est et Nord-Est) assez large pour être habitable, rester cohérent et préserver la sensation du parc d'origine. Cette attitude, en se positionnant sur la partie la moins boisée du terrain, réduit l'impact de la construction et permet de conserver les 3 grands pins qui associés aux pins voisins, offrent leur canopée pour l'ombre et le rêve. La couverture végétale procure beaucoup de protection solaire sur le projet. Des volets roulants intégrés suffiront à occulter ponctuellement les fenêtres et baies exposées au Sud. Le terrain est conservé dans sa topographie et la maison est ancrée dans la pente. Les espaces libres sont laissés en pleine terre, et les zones aménagées fonctionnelles (rampe d'accès véhicule, zone de manœuvre, terrasse et cheminement extérieur) sont en matériaux perméables. Cette pente est aussi un atout pour chercher les vues, créer des jeux de niveaux et mettre la maison en contact avec les 3 strates potentielles de la parcelle: le jardin, la canopée et le ciel. La maison s'organise sur 3 niveaux pour s'adapter à la déclivité. Le volume global R+1 de la maison est donc coupé et décalé au droit de la restanque, dégageant un petit volume en R+2 ouvert sur une belle terrasse accessible flottant dans les arbres et en ancrant bien le reste du projet dans le sol du terrain. Ainsi le rez de jardin, semi-enterré, est dédié aux enfants et à leur appétit de mouvement dedans-dehors tout en conservant une certaine autonomie. Au dessus, le niveau jour/vie collective, en rez de restanque, ouvert sur une terrasse, distribue l'ensemble et suspend les salon, salle à manger et cuisine dans les arbres et les vues. Ce niveau est aussi l'entrée de la maison, via un porche creusé dans la façade qui donne accès au garage. Enfin, en niveau 2, le petit volume en extrusion abrite le nid des parents et l'accès commun à une belle terrasse, véritable fenêtre dans la canopée. L'ensemble de la maison est revêtu de bardage bois, couleur claire naturelle; elle se fond naturellement dans son écrin boisé. crédit photos : Petra Tomaskovicova et Microclimax.
    rue commune de Paris
    34200 SETE
    France métropolitaine
    Avril 2019
    34 - Hérault
  • 1 des 4 chambres du Rez de jardin, avec cloison mobile ouvrant sur le mini-salon commun des enfants
    1 des 4 chambres du Rez de jardin, avec cloison mobile ouvrant sur le mini-salon commun des enfants
    Neuf
    Neuf
    La maison des Zombies est une maison familiale, où 2 adultes et 4 enfants vont vivre ensemble, entre ciel, arbres et jardin. Les enjeux sont de maximiser la présence du jardin, des arbres et des vues dans la maison, de s'adapter à la pente, de rendre possible l'accès véhicule sur le terrain situé en contrebas de 3m de la route, tout en préservant au maximum la végétation méditerranéenne variée. Ainsi, la maison s'étire en longueur dans la pente pour être plus en contact avec son environnement, en se serrant à 3m de la limite Nord-Ouest, tournant le dos au vent dominant, pour conserver le plus possible du jardin existant, en L (Sud-Est et Nord-Est) assez large pour être habitable, rester cohérent et préserver la sensation du parc d'origine. Cette attitude, en se positionnant sur la partie la moins boisée du terrain, réduit l'impact de la construction et permet de conserver les 3 grands pins qui associés aux pins voisins, offrent leur canopée pour l'ombre et le rêve. La couverture végétale procure beaucoup de protection solaire sur le projet. Des volets roulants intégrés suffiront à occulter ponctuellement les fenêtres et baies exposées au Sud. Le terrain est conservé dans sa topographie et la maison est ancrée dans la pente. Les espaces libres sont laissés en pleine terre, et les zones aménagées fonctionnelles (rampe d'accès véhicule, zone de manœuvre, terrasse et cheminement extérieur) sont en matériaux perméables. Cette pente est aussi un atout pour chercher les vues, créer des jeux de niveaux et mettre la maison en contact avec les 3 strates potentielles de la parcelle: le jardin, la canopée et le ciel. La maison s'organise sur 3 niveaux pour s'adapter à la déclivité. Le volume global R+1 de la maison est donc coupé et décalé au droit de la restanque, dégageant un petit volume en R+2 ouvert sur une belle terrasse accessible flottant dans les arbres et en ancrant bien le reste du projet dans le sol du terrain. Ainsi le rez de jardin, semi-enterré, est dédié aux enfants et à leur appétit de mouvement dedans-dehors tout en conservant une certaine autonomie. Au dessus, le niveau jour/vie collective, en rez de restanque, ouvert sur une terrasse, distribue l'ensemble et suspend les salon, salle à manger et cuisine dans les arbres et les vues. Ce niveau est aussi l'entrée de la maison, via un porche creusé dans la façade qui donne accès au garage. Enfin, en niveau 2, le petit volume en extrusion abrite le nid des parents et l'accès commun à une belle terrasse, véritable fenêtre dans la canopée. L'ensemble de la maison est revêtu de bardage bois, couleur claire naturelle; elle se fond naturellement dans son écrin boisé. crédit photos : Petra Tomaskovicova et Microclimax.
    rue commune de Paris
    34200 SETE
    France métropolitaine
    Avril 2019
    34 - Hérault
  • Escalier bois ajouré (rez de restanque vers toit-terrasse) sur escalier béton massif (partie enterrée du rez de jardin)
    Escalier bois ajouré (rez de restanque vers toit-terrasse) sur escalier béton massif (partie enterrée du rez de jardin)
    Neuf
    Neuf
    La maison des Zombies est une maison familiale, où 2 adultes et 4 enfants vont vivre ensemble, entre ciel, arbres et jardin. Les enjeux sont de maximiser la présence du jardin, des arbres et des vues dans la maison, de s'adapter à la pente, de rendre possible l'accès véhicule sur le terrain situé en contrebas de 3m de la route, tout en préservant au maximum la végétation méditerranéenne variée. Ainsi, la maison s'étire en longueur dans la pente pour être plus en contact avec son environnement, en se serrant à 3m de la limite Nord-Ouest, tournant le dos au vent dominant, pour conserver le plus possible du jardin existant, en L (Sud-Est et Nord-Est) assez large pour être habitable, rester cohérent et préserver la sensation du parc d'origine. Cette attitude, en se positionnant sur la partie la moins boisée du terrain, réduit l'impact de la construction et permet de conserver les 3 grands pins qui associés aux pins voisins, offrent leur canopée pour l'ombre et le rêve. La couverture végétale procure beaucoup de protection solaire sur le projet. Des volets roulants intégrés suffiront à occulter ponctuellement les fenêtres et baies exposées au Sud. Le terrain est conservé dans sa topographie et la maison est ancrée dans la pente. Les espaces libres sont laissés en pleine terre, et les zones aménagées fonctionnelles (rampe d'accès véhicule, zone de manœuvre, terrasse et cheminement extérieur) sont en matériaux perméables. Cette pente est aussi un atout pour chercher les vues, créer des jeux de niveaux et mettre la maison en contact avec les 3 strates potentielles de la parcelle: le jardin, la canopée et le ciel. La maison s'organise sur 3 niveaux pour s'adapter à la déclivité. Le volume global R+1 de la maison est donc coupé et décalé au droit de la restanque, dégageant un petit volume en R+2 ouvert sur une belle terrasse accessible flottant dans les arbres et en ancrant bien le reste du projet dans le sol du terrain. Ainsi le rez de jardin, semi-enterré, est dédié aux enfants et à leur appétit de mouvement dedans-dehors tout en conservant une certaine autonomie. Au dessus, le niveau jour/vie collective, en rez de restanque, ouvert sur une terrasse, distribue l'ensemble et suspend les salon, salle à manger et cuisine dans les arbres et les vues. Ce niveau est aussi l'entrée de la maison, via un porche creusé dans la façade qui donne accès au garage. Enfin, en niveau 2, le petit volume en extrusion abrite le nid des parents et l'accès commun à une belle terrasse, véritable fenêtre dans la canopée. L'ensemble de la maison est revêtu de bardage bois, couleur claire naturelle; elle se fond naturellement dans son écrin boisé. crédit photos : Petra Tomaskovicova et Microclimax.
    rue commune de Paris
    34200 SETE
    France métropolitaine
    Avril 2019
    34 - Hérault
  • Cuisine sur mesure en CP et bois brûlé, depuis le salon
    Cuisine sur mesure en CP et bois brûlé, depuis le salon
    Neuf
    Neuf
    La maison des Zombies est une maison familiale, où 2 adultes et 4 enfants vont vivre ensemble, entre ciel, arbres et jardin. Les enjeux sont de maximiser la présence du jardin, des arbres et des vues dans la maison, de s'adapter à la pente, de rendre possible l'accès véhicule sur le terrain situé en contrebas de 3m de la route, tout en préservant au maximum la végétation méditerranéenne variée. Ainsi, la maison s'étire en longueur dans la pente pour être plus en contact avec son environnement, en se serrant à 3m de la limite Nord-Ouest, tournant le dos au vent dominant, pour conserver le plus possible du jardin existant, en L (Sud-Est et Nord-Est) assez large pour être habitable, rester cohérent et préserver la sensation du parc d'origine. Cette attitude, en se positionnant sur la partie la moins boisée du terrain, réduit l'impact de la construction et permet de conserver les 3 grands pins qui associés aux pins voisins, offrent leur canopée pour l'ombre et le rêve. La couverture végétale procure beaucoup de protection solaire sur le projet. Des volets roulants intégrés suffiront à occulter ponctuellement les fenêtres et baies exposées au Sud. Le terrain est conservé dans sa topographie et la maison est ancrée dans la pente. Les espaces libres sont laissés en pleine terre, et les zones aménagées fonctionnelles (rampe d'accès véhicule, zone de manœuvre, terrasse et cheminement extérieur) sont en matériaux perméables. Cette pente est aussi un atout pour chercher les vues, créer des jeux de niveaux et mettre la maison en contact avec les 3 strates potentielles de la parcelle: le jardin, la canopée et le ciel. La maison s'organise sur 3 niveaux pour s'adapter à la déclivité. Le volume global R+1 de la maison est donc coupé et décalé au droit de la restanque, dégageant un petit volume en R+2 ouvert sur une belle terrasse accessible flottant dans les arbres et en ancrant bien le reste du projet dans le sol du terrain. Ainsi le rez de jardin, semi-enterré, est dédié aux enfants et à leur appétit de mouvement dedans-dehors tout en conservant une certaine autonomie. Au dessus, le niveau jour/vie collective, en rez de restanque, ouvert sur une terrasse, distribue l'ensemble et suspend les salon, salle à manger et cuisine dans les arbres et les vues. Ce niveau est aussi l'entrée de la maison, via un porche creusé dans la façade qui donne accès au garage. Enfin, en niveau 2, le petit volume en extrusion abrite le nid des parents et l'accès commun à une belle terrasse, véritable fenêtre dans la canopée. L'ensemble de la maison est revêtu de bardage bois, couleur claire naturelle; elle se fond naturellement dans son écrin boisé. crédit photos : Petra Tomaskovicova et Microclimax.
    rue commune de Paris
    34200 SETE
    France métropolitaine
    Avril 2019
    34 - Hérault
  • Cuisine sur mesure en CP et bois brûlé
    Cuisine sur mesure en CP et bois brûlé
    Neuf
    Neuf
    La maison des Zombies est une maison familiale, où 2 adultes et 4 enfants vont vivre ensemble, entre ciel, arbres et jardin. Les enjeux sont de maximiser la présence du jardin, des arbres et des vues dans la maison, de s'adapter à la pente, de rendre possible l'accès véhicule sur le terrain situé en contrebas de 3m de la route, tout en préservant au maximum la végétation méditerranéenne variée. Ainsi, la maison s'étire en longueur dans la pente pour être plus en contact avec son environnement, en se serrant à 3m de la limite Nord-Ouest, tournant le dos au vent dominant, pour conserver le plus possible du jardin existant, en L (Sud-Est et Nord-Est) assez large pour être habitable, rester cohérent et préserver la sensation du parc d'origine. Cette attitude, en se positionnant sur la partie la moins boisée du terrain, réduit l'impact de la construction et permet de conserver les 3 grands pins qui associés aux pins voisins, offrent leur canopée pour l'ombre et le rêve. La couverture végétale procure beaucoup de protection solaire sur le projet. Des volets roulants intégrés suffiront à occulter ponctuellement les fenêtres et baies exposées au Sud. Le terrain est conservé dans sa topographie et la maison est ancrée dans la pente. Les espaces libres sont laissés en pleine terre, et les zones aménagées fonctionnelles (rampe d'accès véhicule, zone de manœuvre, terrasse et cheminement extérieur) sont en matériaux perméables. Cette pente est aussi un atout pour chercher les vues, créer des jeux de niveaux et mettre la maison en contact avec les 3 strates potentielles de la parcelle: le jardin, la canopée et le ciel. La maison s'organise sur 3 niveaux pour s'adapter à la déclivité. Le volume global R+1 de la maison est donc coupé et décalé au droit de la restanque, dégageant un petit volume en R+2 ouvert sur une belle terrasse accessible flottant dans les arbres et en ancrant bien le reste du projet dans le sol du terrain. Ainsi le rez de jardin, semi-enterré, est dédié aux enfants et à leur appétit de mouvement dedans-dehors tout en conservant une certaine autonomie. Au dessus, le niveau jour/vie collective, en rez de restanque, ouvert sur une terrasse, distribue l'ensemble et suspend les salon, salle à manger et cuisine dans les arbres et les vues. Ce niveau est aussi l'entrée de la maison, via un porche creusé dans la façade qui donne accès au garage. Enfin, en niveau 2, le petit volume en extrusion abrite le nid des parents et l'accès commun à une belle terrasse, véritable fenêtre dans la canopée. L'ensemble de la maison est revêtu de bardage bois, couleur claire naturelle; elle se fond naturellement dans son écrin boisé. crédit photos : Petra Tomaskovicova et Microclimax.
    rue commune de Paris
    34200 SETE
    France métropolitaine
    Avril 2019
    34 - Hérault