BENOIT LEGENDRE architecte dplg

  • 12 vues
    12 vues
    Rénovation et rénovation thermique 
    2018
    (33 - Gironde)
    33000 BORDEAUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Il s’agit de la réhabilitation tout corps d’état d’un appartement situé au dernier étage d’un immeuble de la rue du Quai Bourgeois à Bordeaux. Cet immeuble, construit en pierre, se situe sur la façade des quais du XVIIIème siècle. Il s’élève sur un niveau de cave et comporte trois étages sur entresol ainsi qu’un niveau de combles. L’immeuble est traversant d’est en ouest. Les différents niveaux sont desservis par un bel escalier en pierre à double volées et mur d’échiffre, situé en façade arrière.

    Le projet consiste en la création d’un appartement triplex de type T3 aménagé au dernier étage et dans les combles. Au premier niveau se trouve seulement l’entrée sur le palier du 3ème étage. Le deuxième niveau est occupé par un grand séjour / salle à manger côté quai, et une chambre avec salle de bains / sanitaire côté rue. Les pièces d’eau forment un noyau central où convergent tous les écoulements de l’immeuble. Enfin, dans les combles, se trouve la chambre parentale aménagée en mezzanine au-dessus du séjour. Elle est équipée d’une petite salle d’eau dissimulée derrière un volume de rangements. A l’arrière en sous pente, se loge un espace bureau ouvert sur la chambre. Les combles sont éclairés naturellement par quatre fenêtres de toit situées sur le versant ouest.

    Les niveaux de l’appartement sont distribués par les deux dernières volées de l’escalier en pierre de l’immeuble et la volée en bois de l’ancien grenier. La fin de l’escalier de l’immeuble devient ainsi privative.

    Le traitement des surfaces murales souligne deux entités bien distinctes. Les pièces habitables sont traitées en blanc pur satiné, tandis que le volume de l’escalier est laissé brut de pierre et de bois. Seules quelques couleurs primaires dans l’entourage des fenêtres de toit et sur les portes coulissantes teintent le blanc par réverbération.

    Photos : Benoît Legendre
  • Double hauteur séjour
    Double hauteur séjour
    Rénovation et rénovation thermique 
    2018
    (33 - Gironde)
    33000 BORDEAUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Il s’agit de la réhabilitation tout corps d’état d’un appartement situé au dernier étage d’un immeuble de la rue du Quai Bourgeois à Bordeaux. Cet immeuble, construit en pierre, se situe sur la façade des quais du XVIIIème siècle. Il s’élève sur un niveau de cave et comporte trois étages sur entresol ainsi qu’un niveau de combles. L’immeuble est traversant d’est en ouest. Les différents niveaux sont desservis par un bel escalier en pierre à double volées et mur d’échiffre, situé en façade arrière.

    Le projet consiste en la création d’un appartement triplex de type T3 aménagé au dernier étage et dans les combles. Au premier niveau se trouve seulement l’entrée sur le palier du 3ème étage. Le deuxième niveau est occupé par un grand séjour / salle à manger côté quai, et une chambre avec salle de bains / sanitaire côté rue. Les pièces d’eau forment un noyau central où convergent tous les écoulements de l’immeuble. Enfin, dans les combles, se trouve la chambre parentale aménagée en mezzanine au-dessus du séjour. Elle est équipée d’une petite salle d’eau dissimulée derrière un volume de rangements. A l’arrière en sous pente, se loge un espace bureau ouvert sur la chambre. Les combles sont éclairés naturellement par quatre fenêtres de toit situées sur le versant ouest.

    Les niveaux de l’appartement sont distribués par les deux dernières volées de l’escalier en pierre de l’immeuble et la volée en bois de l’ancien grenier. La fin de l’escalier de l’immeuble devient ainsi privative.

    Le traitement des surfaces murales souligne deux entités bien distinctes. Les pièces habitables sont traitées en blanc pur satiné, tandis que le volume de l’escalier est laissé brut de pierre et de bois. Seules quelques couleurs primaires dans l’entourage des fenêtres de toit et sur les portes coulissantes teintent le blanc par réverbération.

    Photos : Benoît Legendre
  • Séjour/Cuisine
    Séjour/Cuisine
    Rénovation et rénovation thermique 
    2018
    (33 - Gironde)
    33000 BORDEAUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Il s’agit de la réhabilitation tout corps d’état d’un appartement situé au dernier étage d’un immeuble de la rue du Quai Bourgeois à Bordeaux. Cet immeuble, construit en pierre, se situe sur la façade des quais du XVIIIème siècle. Il s’élève sur un niveau de cave et comporte trois étages sur entresol ainsi qu’un niveau de combles. L’immeuble est traversant d’est en ouest. Les différents niveaux sont desservis par un bel escalier en pierre à double volées et mur d’échiffre, situé en façade arrière.

    Le projet consiste en la création d’un appartement triplex de type T3 aménagé au dernier étage et dans les combles. Au premier niveau se trouve seulement l’entrée sur le palier du 3ème étage. Le deuxième niveau est occupé par un grand séjour / salle à manger côté quai, et une chambre avec salle de bains / sanitaire côté rue. Les pièces d’eau forment un noyau central où convergent tous les écoulements de l’immeuble. Enfin, dans les combles, se trouve la chambre parentale aménagée en mezzanine au-dessus du séjour. Elle est équipée d’une petite salle d’eau dissimulée derrière un volume de rangements. A l’arrière en sous pente, se loge un espace bureau ouvert sur la chambre. Les combles sont éclairés naturellement par quatre fenêtres de toit situées sur le versant ouest.

    Les niveaux de l’appartement sont distribués par les deux dernières volées de l’escalier en pierre de l’immeuble et la volée en bois de l’ancien grenier. La fin de l’escalier de l’immeuble devient ainsi privative.

    Le traitement des surfaces murales souligne deux entités bien distinctes. Les pièces habitables sont traitées en blanc pur satiné, tandis que le volume de l’escalier est laissé brut de pierre et de bois. Seules quelques couleurs primaires dans l’entourage des fenêtres de toit et sur les portes coulissantes teintent le blanc par réverbération.

    Photos : Benoît Legendre
  • Double hauteur séjour et cuisine
    Double hauteur séjour et cuisine
    Rénovation et rénovation thermique 
    2018
    (33 - Gironde)
    33000 BORDEAUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Il s’agit de la réhabilitation tout corps d’état d’un appartement situé au dernier étage d’un immeuble de la rue du Quai Bourgeois à Bordeaux. Cet immeuble, construit en pierre, se situe sur la façade des quais du XVIIIème siècle. Il s’élève sur un niveau de cave et comporte trois étages sur entresol ainsi qu’un niveau de combles. L’immeuble est traversant d’est en ouest. Les différents niveaux sont desservis par un bel escalier en pierre à double volées et mur d’échiffre, situé en façade arrière.

    Le projet consiste en la création d’un appartement triplex de type T3 aménagé au dernier étage et dans les combles. Au premier niveau se trouve seulement l’entrée sur le palier du 3ème étage. Le deuxième niveau est occupé par un grand séjour / salle à manger côté quai, et une chambre avec salle de bains / sanitaire côté rue. Les pièces d’eau forment un noyau central où convergent tous les écoulements de l’immeuble. Enfin, dans les combles, se trouve la chambre parentale aménagée en mezzanine au-dessus du séjour. Elle est équipée d’une petite salle d’eau dissimulée derrière un volume de rangements. A l’arrière en sous pente, se loge un espace bureau ouvert sur la chambre. Les combles sont éclairés naturellement par quatre fenêtres de toit situées sur le versant ouest.

    Les niveaux de l’appartement sont distribués par les deux dernières volées de l’escalier en pierre de l’immeuble et la volée en bois de l’ancien grenier. La fin de l’escalier de l’immeuble devient ainsi privative.

    Le traitement des surfaces murales souligne deux entités bien distinctes. Les pièces habitables sont traitées en blanc pur satiné, tandis que le volume de l’escalier est laissé brut de pierre et de bois. Seules quelques couleurs primaires dans l’entourage des fenêtres de toit et sur les portes coulissantes teintent le blanc par réverbération.

    Photos : Benoît Legendre
  • Détail cuisine
    Détail cuisine
    Rénovation et rénovation thermique 
    2018
    (33 - Gironde)
    33000 BORDEAUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Il s’agit de la réhabilitation tout corps d’état d’un appartement situé au dernier étage d’un immeuble de la rue du Quai Bourgeois à Bordeaux. Cet immeuble, construit en pierre, se situe sur la façade des quais du XVIIIème siècle. Il s’élève sur un niveau de cave et comporte trois étages sur entresol ainsi qu’un niveau de combles. L’immeuble est traversant d’est en ouest. Les différents niveaux sont desservis par un bel escalier en pierre à double volées et mur d’échiffre, situé en façade arrière.

    Le projet consiste en la création d’un appartement triplex de type T3 aménagé au dernier étage et dans les combles. Au premier niveau se trouve seulement l’entrée sur le palier du 3ème étage. Le deuxième niveau est occupé par un grand séjour / salle à manger côté quai, et une chambre avec salle de bains / sanitaire côté rue. Les pièces d’eau forment un noyau central où convergent tous les écoulements de l’immeuble. Enfin, dans les combles, se trouve la chambre parentale aménagée en mezzanine au-dessus du séjour. Elle est équipée d’une petite salle d’eau dissimulée derrière un volume de rangements. A l’arrière en sous pente, se loge un espace bureau ouvert sur la chambre. Les combles sont éclairés naturellement par quatre fenêtres de toit situées sur le versant ouest.

    Les niveaux de l’appartement sont distribués par les deux dernières volées de l’escalier en pierre de l’immeuble et la volée en bois de l’ancien grenier. La fin de l’escalier de l’immeuble devient ainsi privative.

    Le traitement des surfaces murales souligne deux entités bien distinctes. Les pièces habitables sont traitées en blanc pur satiné, tandis que le volume de l’escalier est laissé brut de pierre et de bois. Seules quelques couleurs primaires dans l’entourage des fenêtres de toit et sur les portes coulissantes teintent le blanc par réverbération.

    Photos : Benoît Legendre
  • Escalier
    Escalier
    Rénovation et rénovation thermique 
    2018
    (33 - Gironde)
    33000 BORDEAUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Il s’agit de la réhabilitation tout corps d’état d’un appartement situé au dernier étage d’un immeuble de la rue du Quai Bourgeois à Bordeaux. Cet immeuble, construit en pierre, se situe sur la façade des quais du XVIIIème siècle. Il s’élève sur un niveau de cave et comporte trois étages sur entresol ainsi qu’un niveau de combles. L’immeuble est traversant d’est en ouest. Les différents niveaux sont desservis par un bel escalier en pierre à double volées et mur d’échiffre, situé en façade arrière.

    Le projet consiste en la création d’un appartement triplex de type T3 aménagé au dernier étage et dans les combles. Au premier niveau se trouve seulement l’entrée sur le palier du 3ème étage. Le deuxième niveau est occupé par un grand séjour / salle à manger côté quai, et une chambre avec salle de bains / sanitaire côté rue. Les pièces d’eau forment un noyau central où convergent tous les écoulements de l’immeuble. Enfin, dans les combles, se trouve la chambre parentale aménagée en mezzanine au-dessus du séjour. Elle est équipée d’une petite salle d’eau dissimulée derrière un volume de rangements. A l’arrière en sous pente, se loge un espace bureau ouvert sur la chambre. Les combles sont éclairés naturellement par quatre fenêtres de toit situées sur le versant ouest.

    Les niveaux de l’appartement sont distribués par les deux dernières volées de l’escalier en pierre de l’immeuble et la volée en bois de l’ancien grenier. La fin de l’escalier de l’immeuble devient ainsi privative.

    Le traitement des surfaces murales souligne deux entités bien distinctes. Les pièces habitables sont traitées en blanc pur satiné, tandis que le volume de l’escalier est laissé brut de pierre et de bois. Seules quelques couleurs primaires dans l’entourage des fenêtres de toit et sur les portes coulissantes teintent le blanc par réverbération.

    Photos : Benoît Legendre
  • Détail escalier
    Détail escalier
    Rénovation et rénovation thermique 
    2018
    (33 - Gironde)
    33000 BORDEAUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Il s’agit de la réhabilitation tout corps d’état d’un appartement situé au dernier étage d’un immeuble de la rue du Quai Bourgeois à Bordeaux. Cet immeuble, construit en pierre, se situe sur la façade des quais du XVIIIème siècle. Il s’élève sur un niveau de cave et comporte trois étages sur entresol ainsi qu’un niveau de combles. L’immeuble est traversant d’est en ouest. Les différents niveaux sont desservis par un bel escalier en pierre à double volées et mur d’échiffre, situé en façade arrière.

    Le projet consiste en la création d’un appartement triplex de type T3 aménagé au dernier étage et dans les combles. Au premier niveau se trouve seulement l’entrée sur le palier du 3ème étage. Le deuxième niveau est occupé par un grand séjour / salle à manger côté quai, et une chambre avec salle de bains / sanitaire côté rue. Les pièces d’eau forment un noyau central où convergent tous les écoulements de l’immeuble. Enfin, dans les combles, se trouve la chambre parentale aménagée en mezzanine au-dessus du séjour. Elle est équipée d’une petite salle d’eau dissimulée derrière un volume de rangements. A l’arrière en sous pente, se loge un espace bureau ouvert sur la chambre. Les combles sont éclairés naturellement par quatre fenêtres de toit situées sur le versant ouest.

    Les niveaux de l’appartement sont distribués par les deux dernières volées de l’escalier en pierre de l’immeuble et la volée en bois de l’ancien grenier. La fin de l’escalier de l’immeuble devient ainsi privative.

    Le traitement des surfaces murales souligne deux entités bien distinctes. Les pièces habitables sont traitées en blanc pur satiné, tandis que le volume de l’escalier est laissé brut de pierre et de bois. Seules quelques couleurs primaires dans l’entourage des fenêtres de toit et sur les portes coulissantes teintent le blanc par réverbération.

    Photos : Benoît Legendre
  • Mezzanine
    Mezzanine
    Rénovation et rénovation thermique 
    2018
    (33 - Gironde)
    33000 BORDEAUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Il s’agit de la réhabilitation tout corps d’état d’un appartement situé au dernier étage d’un immeuble de la rue du Quai Bourgeois à Bordeaux. Cet immeuble, construit en pierre, se situe sur la façade des quais du XVIIIème siècle. Il s’élève sur un niveau de cave et comporte trois étages sur entresol ainsi qu’un niveau de combles. L’immeuble est traversant d’est en ouest. Les différents niveaux sont desservis par un bel escalier en pierre à double volées et mur d’échiffre, situé en façade arrière.

    Le projet consiste en la création d’un appartement triplex de type T3 aménagé au dernier étage et dans les combles. Au premier niveau se trouve seulement l’entrée sur le palier du 3ème étage. Le deuxième niveau est occupé par un grand séjour / salle à manger côté quai, et une chambre avec salle de bains / sanitaire côté rue. Les pièces d’eau forment un noyau central où convergent tous les écoulements de l’immeuble. Enfin, dans les combles, se trouve la chambre parentale aménagée en mezzanine au-dessus du séjour. Elle est équipée d’une petite salle d’eau dissimulée derrière un volume de rangements. A l’arrière en sous pente, se loge un espace bureau ouvert sur la chambre. Les combles sont éclairés naturellement par quatre fenêtres de toit situées sur le versant ouest.

    Les niveaux de l’appartement sont distribués par les deux dernières volées de l’escalier en pierre de l’immeuble et la volée en bois de l’ancien grenier. La fin de l’escalier de l’immeuble devient ainsi privative.

    Le traitement des surfaces murales souligne deux entités bien distinctes. Les pièces habitables sont traitées en blanc pur satiné, tandis que le volume de l’escalier est laissé brut de pierre et de bois. Seules quelques couleurs primaires dans l’entourage des fenêtres de toit et sur les portes coulissantes teintent le blanc par réverbération.

    Photos : Benoît Legendre
  • Chambre sur mezzanine
    Chambre sur mezzanine
    Rénovation et rénovation thermique 
    2018
    (33 - Gironde)
    33000 BORDEAUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Il s’agit de la réhabilitation tout corps d’état d’un appartement situé au dernier étage d’un immeuble de la rue du Quai Bourgeois à Bordeaux. Cet immeuble, construit en pierre, se situe sur la façade des quais du XVIIIème siècle. Il s’élève sur un niveau de cave et comporte trois étages sur entresol ainsi qu’un niveau de combles. L’immeuble est traversant d’est en ouest. Les différents niveaux sont desservis par un bel escalier en pierre à double volées et mur d’échiffre, situé en façade arrière.

    Le projet consiste en la création d’un appartement triplex de type T3 aménagé au dernier étage et dans les combles. Au premier niveau se trouve seulement l’entrée sur le palier du 3ème étage. Le deuxième niveau est occupé par un grand séjour / salle à manger côté quai, et une chambre avec salle de bains / sanitaire côté rue. Les pièces d’eau forment un noyau central où convergent tous les écoulements de l’immeuble. Enfin, dans les combles, se trouve la chambre parentale aménagée en mezzanine au-dessus du séjour. Elle est équipée d’une petite salle d’eau dissimulée derrière un volume de rangements. A l’arrière en sous pente, se loge un espace bureau ouvert sur la chambre. Les combles sont éclairés naturellement par quatre fenêtres de toit situées sur le versant ouest.

    Les niveaux de l’appartement sont distribués par les deux dernières volées de l’escalier en pierre de l’immeuble et la volée en bois de l’ancien grenier. La fin de l’escalier de l’immeuble devient ainsi privative.

    Le traitement des surfaces murales souligne deux entités bien distinctes. Les pièces habitables sont traitées en blanc pur satiné, tandis que le volume de l’escalier est laissé brut de pierre et de bois. Seules quelques couleurs primaires dans l’entourage des fenêtres de toit et sur les portes coulissantes teintent le blanc par réverbération.

    Photos : Benoît Legendre
  • Salle d'eau sur mezzanine
    Salle d'eau sur mezzanine
    Rénovation et rénovation thermique 
    2018
    (33 - Gironde)
    33000 BORDEAUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Il s’agit de la réhabilitation tout corps d’état d’un appartement situé au dernier étage d’un immeuble de la rue du Quai Bourgeois à Bordeaux. Cet immeuble, construit en pierre, se situe sur la façade des quais du XVIIIème siècle. Il s’élève sur un niveau de cave et comporte trois étages sur entresol ainsi qu’un niveau de combles. L’immeuble est traversant d’est en ouest. Les différents niveaux sont desservis par un bel escalier en pierre à double volées et mur d’échiffre, situé en façade arrière.

    Le projet consiste en la création d’un appartement triplex de type T3 aménagé au dernier étage et dans les combles. Au premier niveau se trouve seulement l’entrée sur le palier du 3ème étage. Le deuxième niveau est occupé par un grand séjour / salle à manger côté quai, et une chambre avec salle de bains / sanitaire côté rue. Les pièces d’eau forment un noyau central où convergent tous les écoulements de l’immeuble. Enfin, dans les combles, se trouve la chambre parentale aménagée en mezzanine au-dessus du séjour. Elle est équipée d’une petite salle d’eau dissimulée derrière un volume de rangements. A l’arrière en sous pente, se loge un espace bureau ouvert sur la chambre. Les combles sont éclairés naturellement par quatre fenêtres de toit situées sur le versant ouest.

    Les niveaux de l’appartement sont distribués par les deux dernières volées de l’escalier en pierre de l’immeuble et la volée en bois de l’ancien grenier. La fin de l’escalier de l’immeuble devient ainsi privative.

    Le traitement des surfaces murales souligne deux entités bien distinctes. Les pièces habitables sont traitées en blanc pur satiné, tandis que le volume de l’escalier est laissé brut de pierre et de bois. Seules quelques couleurs primaires dans l’entourage des fenêtres de toit et sur les portes coulissantes teintent le blanc par réverbération.

    Photos : Benoît Legendre
  • Détail salle d'eau
    Détail salle d'eau
    Rénovation et rénovation thermique 
    2018
    (33 - Gironde)
    33000 BORDEAUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Il s’agit de la réhabilitation tout corps d’état d’un appartement situé au dernier étage d’un immeuble de la rue du Quai Bourgeois à Bordeaux. Cet immeuble, construit en pierre, se situe sur la façade des quais du XVIIIème siècle. Il s’élève sur un niveau de cave et comporte trois étages sur entresol ainsi qu’un niveau de combles. L’immeuble est traversant d’est en ouest. Les différents niveaux sont desservis par un bel escalier en pierre à double volées et mur d’échiffre, situé en façade arrière.

    Le projet consiste en la création d’un appartement triplex de type T3 aménagé au dernier étage et dans les combles. Au premier niveau se trouve seulement l’entrée sur le palier du 3ème étage. Le deuxième niveau est occupé par un grand séjour / salle à manger côté quai, et une chambre avec salle de bains / sanitaire côté rue. Les pièces d’eau forment un noyau central où convergent tous les écoulements de l’immeuble. Enfin, dans les combles, se trouve la chambre parentale aménagée en mezzanine au-dessus du séjour. Elle est équipée d’une petite salle d’eau dissimulée derrière un volume de rangements. A l’arrière en sous pente, se loge un espace bureau ouvert sur la chambre. Les combles sont éclairés naturellement par quatre fenêtres de toit situées sur le versant ouest.

    Les niveaux de l’appartement sont distribués par les deux dernières volées de l’escalier en pierre de l’immeuble et la volée en bois de l’ancien grenier. La fin de l’escalier de l’immeuble devient ainsi privative.

    Le traitement des surfaces murales souligne deux entités bien distinctes. Les pièces habitables sont traitées en blanc pur satiné, tandis que le volume de l’escalier est laissé brut de pierre et de bois. Seules quelques couleurs primaires dans l’entourage des fenêtres de toit et sur les portes coulissantes teintent le blanc par réverbération.

    Photos : Benoît Legendre
  • JAV 2019
    JAV 2019
    Rénovation et rénovation thermique 
    2018
    (33 - Gironde)
    33000 BORDEAUX
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Privé
    Il s’agit de la réhabilitation tout corps d’état d’un appartement situé au dernier étage d’un immeuble de la rue du Quai Bourgeois à Bordeaux. Cet immeuble, construit en pierre, se situe sur la façade des quais du XVIIIème siècle. Il s’élève sur un niveau de cave et comporte trois étages sur entresol ainsi qu’un niveau de combles. L’immeuble est traversant d’est en ouest. Les différents niveaux sont desservis par un bel escalier en pierre à double volées et mur d’échiffre, situé en façade arrière.

    Le projet consiste en la création d’un appartement triplex de type T3 aménagé au dernier étage et dans les combles. Au premier niveau se trouve seulement l’entrée sur le palier du 3ème étage. Le deuxième niveau est occupé par un grand séjour / salle à manger côté quai, et une chambre avec salle de bains / sanitaire côté rue. Les pièces d’eau forment un noyau central où convergent tous les écoulements de l’immeuble. Enfin, dans les combles, se trouve la chambre parentale aménagée en mezzanine au-dessus du séjour. Elle est équipée d’une petite salle d’eau dissimulée derrière un volume de rangements. A l’arrière en sous pente, se loge un espace bureau ouvert sur la chambre. Les combles sont éclairés naturellement par quatre fenêtres de toit situées sur le versant ouest.

    Les niveaux de l’appartement sont distribués par les deux dernières volées de l’escalier en pierre de l’immeuble et la volée en bois de l’ancien grenier. La fin de l’escalier de l’immeuble devient ainsi privative.

    Le traitement des surfaces murales souligne deux entités bien distinctes. Les pièces habitables sont traitées en blanc pur satiné, tandis que le volume de l’escalier est laissé brut de pierre et de bois. Seules quelques couleurs primaires dans l’entourage des fenêtres de toit et sur les portes coulissantes teintent le blanc par réverbération.

    Photos : Benoît Legendre