Sonia Tremblay Architecte

  • établissement public 
    Mise en accessibilité 
    2016
    (33 - Gironde)
    Ecole Elémentaire Albanie Lacoume
    33670 Créon
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Kim Consigny - Architecte DE
    Maître d’ouvrage :
    Maire de Créon
    La situation de l’école primaire en question n’est pas isolée. Une enquête de l’observatoire national de la sécurité et de l’accessibilité des établissements d’enseignement réalisée en 2007 relate que non seulement les toilettes des écoles primaires sont des lieux accidentogènes (le plus souvent les jours de pluie) mais que leurs niveaux d’entretien et de propreté provoquaient des refus d’aller aux toilettes de la part des élèves notamment pour 20% des filles et 10% des garçons. Les principales raisons collectées dans l’enquête sont le manque d’intimité, les mauvaises odeurs et la saleté des lieux. Ces refus occasionnent des problèmes de santé dont la constipation, les cystites et l’incontinence chez les filles.

    Pour répondre à la problématique un bilan a été effectué pour définir les dysfonctionnements. La conclusion de cette analyse a défini 3 éléments prioritaires d’amélioration:

    1° L’amélioration de l’ambiance (chauffage, éclairage, ventilation)
    2° Amélioration de la propreté (cuvettes suspendues)
    3° Encourager le nettoyage des mains

    C’est avec la complicité de Kim Consigny, architecte DE illustratrice jeunesse que les fresques éducatrices ont été réalisées.

    LA RECUPERATION
    est aussi un geste de développement durable. Les timbres et laves-mains ont été récupérés. Bondes et siphons changés. Des mitigeurs à double temporisation complètent l’ensemble et autorisent l’économie d’eau. Les cabines des toilettes ont elles aussi été déposées, réparées et reposées.
  • établissement public 
    Mise en accessibilité 
    2016
    (33 - Gironde)
    Ecole Elémentaire Albanie Lacoume
    33670 Créon
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Kim Consigny - Architecte DE
    Maître d’ouvrage :
    Maire de Créon
    La situation de l’école primaire en question n’est pas isolée. Une enquête de l’observatoire national de la sécurité et de l’accessibilité des établissements d’enseignement réalisée en 2007 relate que non seulement les toilettes des écoles primaires sont des lieux accidentogènes (le plus souvent les jours de pluie) mais que leurs niveaux d’entretien et de propreté provoquaient des refus d’aller aux toilettes de la part des élèves notamment pour 20% des filles et 10% des garçons. Les principales raisons collectées dans l’enquête sont le manque d’intimité, les mauvaises odeurs et la saleté des lieux. Ces refus occasionnent des problèmes de santé dont la constipation, les cystites et l’incontinence chez les filles.

    Pour répondre à la problématique un bilan a été effectué pour définir les dysfonctionnements. La conclusion de cette analyse a défini 3 éléments prioritaires d’amélioration:

    1° L’amélioration de l’ambiance (chauffage, éclairage, ventilation)
    2° Amélioration de la propreté (cuvettes suspendues)
    3° Encourager le nettoyage des mains

    C’est avec la complicité de Kim Consigny, architecte DE illustratrice jeunesse que les fresques éducatrices ont été réalisées.

    LA RECUPERATION
    est aussi un geste de développement durable. Les timbres et laves-mains ont été récupérés. Bondes et siphons changés. Des mitigeurs à double temporisation complètent l’ensemble et autorisent l’économie d’eau. Les cabines des toilettes ont elles aussi été déposées, réparées et reposées.