Triangles : Extension ossature bois apparente à Pessac

  • Vue de la structure bois et mur bibiothèque
    La bibilothèque
    Rénovation, rénovation thermique, Extension, surélévation
    Une extension accompagnant une restructuration lourde de l'existant, dans laquelle le volume fuyant à mi-niveau relie le niveau du sol du jardin,au niveau de vie existant en hauteur, et au delà, la toiture de la construction existante. Une ligne marque cette liaison en façade. Une ossature bois apparente en deux trames croisées à été imaginée pour structurer et agrémenter l'espace. L' extension propose le dialogue entre les différentes formes géométriques existantes et nouvelles : les "triangles" et les "losanges" dominent sans s'imposer, adoucie par les courbes des baies cintrées de la façade existantes. La conception de cette enveloppe complexe, au delà de la forme, est définie par les choix techniques des matériaux utilisés, souhaité biosourcés, et revendiqués. Le bois compose sous différentes formes et essences la grande majorités de l'enveloppe en masse comme en volume. Ossature bois + isolation bois = matières du projet > 80% bois ( dont + de 60% Douglas Français ) >> Biosourcé Vêtures extérieures EPDM+Enduit mince minéral ( type ITE ) < 2% Fondations béton < 16% des matières utilisé Autre électricité, éclairages, chauffage etc. < 2%
    Rénovation, rénovation thermique, Extension, surélévation
    Rue Bisset
    33600 Pessac
    France métropolitaine
    Juin 2018
    33 - Gironde
    Maître d’ouvrage
    Rivière
    Architecte(s) associé(s)
    Thomas Richard
  • la baie vitré et poutre réticulée
    la baie vitré et poutre réticulée
    Rénovation, rénovation thermique, Extension, surélévation
    Une extension accompagnant une restructuration lourde de l'existant, dans laquelle le volume fuyant à mi-niveau relie le niveau du sol du jardin,au niveau de vie existant en hauteur, et au delà, la toiture de la construction existante. Une ligne marque cette liaison en façade. Une ossature bois apparente en deux trames croisées à été imaginée pour structurer et agrémenter l'espace. L' extension propose le dialogue entre les différentes formes géométriques existantes et nouvelles : les "triangles" et les "losanges" dominent sans s'imposer, adoucie par les courbes des baies cintrées de la façade existantes. La conception de cette enveloppe complexe, au delà de la forme, est définie par les choix techniques des matériaux utilisés, souhaité biosourcés, et revendiqués. Le bois compose sous différentes formes et essences la grande majorités de l'enveloppe en masse comme en volume. Ossature bois + isolation bois = matières du projet > 80% bois ( dont + de 60% Douglas Français ) >> Biosourcé Vêtures extérieures EPDM+Enduit mince minéral ( type ITE ) < 2% Fondations béton < 16% des matières utilisé Autre électricité, éclairages, chauffage etc. < 2%
    Rénovation, rénovation thermique, Extension, surélévation
    Rue Bisset
    33600 Pessac
    France métropolitaine
    Juin 2018
    33 - Gironde
    Maître d’ouvrage
    Rivière
    Architecte(s) associé(s)
    Thomas Richard
  • La baie sur l'existant
    La baie sur l'existant
    Rénovation, rénovation thermique, Extension, surélévation
    Une extension accompagnant une restructuration lourde de l'existant, dans laquelle le volume fuyant à mi-niveau relie le niveau du sol du jardin,au niveau de vie existant en hauteur, et au delà, la toiture de la construction existante. Une ligne marque cette liaison en façade. Une ossature bois apparente en deux trames croisées à été imaginée pour structurer et agrémenter l'espace. L' extension propose le dialogue entre les différentes formes géométriques existantes et nouvelles : les "triangles" et les "losanges" dominent sans s'imposer, adoucie par les courbes des baies cintrées de la façade existantes. La conception de cette enveloppe complexe, au delà de la forme, est définie par les choix techniques des matériaux utilisés, souhaité biosourcés, et revendiqués. Le bois compose sous différentes formes et essences la grande majorités de l'enveloppe en masse comme en volume. Ossature bois + isolation bois = matières du projet > 80% bois ( dont + de 60% Douglas Français ) >> Biosourcé Vêtures extérieures EPDM+Enduit mince minéral ( type ITE ) < 2% Fondations béton < 16% des matières utilisé Autre électricité, éclairages, chauffage etc. < 2%
    Rénovation, rénovation thermique, Extension, surélévation
    Rue Bisset
    33600 Pessac
    France métropolitaine
    Juin 2018
    33 - Gironde
    Maître d’ouvrage
    Rivière
    Architecte(s) associé(s)
    Thomas Richard
  • Deux baie de la façade existante : vers extension et vers jardin
    Deux baie de la façade existante : vers extension et vers jardin
    Rénovation, rénovation thermique, Extension, surélévation
    Une extension accompagnant une restructuration lourde de l'existant, dans laquelle le volume fuyant à mi-niveau relie le niveau du sol du jardin,au niveau de vie existant en hauteur, et au delà, la toiture de la construction existante. Une ligne marque cette liaison en façade. Une ossature bois apparente en deux trames croisées à été imaginée pour structurer et agrémenter l'espace. L' extension propose le dialogue entre les différentes formes géométriques existantes et nouvelles : les "triangles" et les "losanges" dominent sans s'imposer, adoucie par les courbes des baies cintrées de la façade existantes. La conception de cette enveloppe complexe, au delà de la forme, est définie par les choix techniques des matériaux utilisés, souhaité biosourcés, et revendiqués. Le bois compose sous différentes formes et essences la grande majorités de l'enveloppe en masse comme en volume. Ossature bois + isolation bois = matières du projet > 80% bois ( dont + de 60% Douglas Français ) >> Biosourcé Vêtures extérieures EPDM+Enduit mince minéral ( type ITE ) < 2% Fondations béton < 16% des matières utilisé Autre électricité, éclairages, chauffage etc. < 2%
    Rénovation, rénovation thermique, Extension, surélévation
    Rue Bisset
    33600 Pessac
    France métropolitaine
    Juin 2018
    33 - Gironde
    Maître d’ouvrage
    Rivière
    Architecte(s) associé(s)
    Thomas Richard
  • Coté cuisine : la lumière
    Coté cuisine : la lumière
    Rénovation, rénovation thermique, Extension, surélévation
    Une extension accompagnant une restructuration lourde de l'existant, dans laquelle le volume fuyant à mi-niveau relie le niveau du sol du jardin,au niveau de vie existant en hauteur, et au delà, la toiture de la construction existante. Une ligne marque cette liaison en façade. Une ossature bois apparente en deux trames croisées à été imaginée pour structurer et agrémenter l'espace. L' extension propose le dialogue entre les différentes formes géométriques existantes et nouvelles : les "triangles" et les "losanges" dominent sans s'imposer, adoucie par les courbes des baies cintrées de la façade existantes. La conception de cette enveloppe complexe, au delà de la forme, est définie par les choix techniques des matériaux utilisés, souhaité biosourcés, et revendiqués. Le bois compose sous différentes formes et essences la grande majorités de l'enveloppe en masse comme en volume. Ossature bois + isolation bois = matières du projet > 80% bois ( dont + de 60% Douglas Français ) >> Biosourcé Vêtures extérieures EPDM+Enduit mince minéral ( type ITE ) < 2% Fondations béton < 16% des matières utilisé Autre électricité, éclairages, chauffage etc. < 2%
    Rénovation, rénovation thermique, Extension, surélévation
    Rue Bisset
    33600 Pessac
    France métropolitaine
    Juin 2018
    33 - Gironde
    Maître d’ouvrage
    Rivière
    Architecte(s) associé(s)
    Thomas Richard
  • Une escalier : au croisement de deux ondes, des marches d'escalier à la japonaise
    Une escalier : au croisement de deux ondes, des marches d'escalier à la japonaise
    Rénovation, rénovation thermique, Extension, surélévation
    Une extension accompagnant une restructuration lourde de l'existant, dans laquelle le volume fuyant à mi-niveau relie le niveau du sol du jardin,au niveau de vie existant en hauteur, et au delà, la toiture de la construction existante. Une ligne marque cette liaison en façade. Une ossature bois apparente en deux trames croisées à été imaginée pour structurer et agrémenter l'espace. L' extension propose le dialogue entre les différentes formes géométriques existantes et nouvelles : les "triangles" et les "losanges" dominent sans s'imposer, adoucie par les courbes des baies cintrées de la façade existantes. La conception de cette enveloppe complexe, au delà de la forme, est définie par les choix techniques des matériaux utilisés, souhaité biosourcés, et revendiqués. Le bois compose sous différentes formes et essences la grande majorités de l'enveloppe en masse comme en volume. Ossature bois + isolation bois = matières du projet > 80% bois ( dont + de 60% Douglas Français ) >> Biosourcé Vêtures extérieures EPDM+Enduit mince minéral ( type ITE ) < 2% Fondations béton < 16% des matières utilisé Autre électricité, éclairages, chauffage etc. < 2%
    Rénovation, rénovation thermique, Extension, surélévation
    Rue Bisset
    33600 Pessac
    France métropolitaine
    Juin 2018
    33 - Gironde
    Maître d’ouvrage
    Rivière
    Architecte(s) associé(s)
    Thomas Richard
  • La nouvelle façade sur jardin : une ligne de liaison du sol au toit
    La nouvelle façade sur jardin : une ligne de liaison du sol au toit
    Rénovation, rénovation thermique, Extension, surélévation
    Une extension accompagnant une restructuration lourde de l'existant, dans laquelle le volume fuyant à mi-niveau relie le niveau du sol du jardin,au niveau de vie existant en hauteur, et au delà, la toiture de la construction existante. Une ligne marque cette liaison en façade. Une ossature bois apparente en deux trames croisées à été imaginée pour structurer et agrémenter l'espace. L' extension propose le dialogue entre les différentes formes géométriques existantes et nouvelles : les "triangles" et les "losanges" dominent sans s'imposer, adoucie par les courbes des baies cintrées de la façade existantes. La conception de cette enveloppe complexe, au delà de la forme, est définie par les choix techniques des matériaux utilisés, souhaité biosourcés, et revendiqués. Le bois compose sous différentes formes et essences la grande majorités de l'enveloppe en masse comme en volume. Ossature bois + isolation bois = matières du projet > 80% bois ( dont + de 60% Douglas Français ) >> Biosourcé Vêtures extérieures EPDM+Enduit mince minéral ( type ITE ) < 2% Fondations béton < 16% des matières utilisé Autre électricité, éclairages, chauffage etc. < 2%
    Rénovation, rénovation thermique, Extension, surélévation
    Rue Bisset
    33600 Pessac
    France métropolitaine
    Juin 2018
    33 - Gironde
    Maître d’ouvrage
    Rivière
    Architecte(s) associé(s)
    Thomas Richard
  • La façade : l'expression de la structure en façade, abstraction
    La façade : l'expression de la structure en façade, abstraction
    Rénovation, rénovation thermique, Extension, surélévation
    Une extension accompagnant une restructuration lourde de l'existant, dans laquelle le volume fuyant à mi-niveau relie le niveau du sol du jardin,au niveau de vie existant en hauteur, et au delà, la toiture de la construction existante. Une ligne marque cette liaison en façade. Une ossature bois apparente en deux trames croisées à été imaginée pour structurer et agrémenter l'espace. L' extension propose le dialogue entre les différentes formes géométriques existantes et nouvelles : les "triangles" et les "losanges" dominent sans s'imposer, adoucie par les courbes des baies cintrées de la façade existantes. La conception de cette enveloppe complexe, au delà de la forme, est définie par les choix techniques des matériaux utilisés, souhaité biosourcés, et revendiqués. Le bois compose sous différentes formes et essences la grande majorités de l'enveloppe en masse comme en volume. Ossature bois + isolation bois = matières du projet > 80% bois ( dont + de 60% Douglas Français ) >> Biosourcé Vêtures extérieures EPDM+Enduit mince minéral ( type ITE ) < 2% Fondations béton < 16% des matières utilisé Autre électricité, éclairages, chauffage etc. < 2%
    Rénovation, rénovation thermique, Extension, surélévation
    Rue Bisset
    33600 Pessac
    France métropolitaine
    Juin 2018
    33 - Gironde
    Maître d’ouvrage
    Rivière
    Architecte(s) associé(s)
    Thomas Richard
  • La façade : l'expression abstraite des lignes
    La façade : l'expression abstraite des lignes
    Rénovation, rénovation thermique, Extension, surélévation
    Une extension accompagnant une restructuration lourde de l'existant, dans laquelle le volume fuyant à mi-niveau relie le niveau du sol du jardin,au niveau de vie existant en hauteur, et au delà, la toiture de la construction existante. Une ligne marque cette liaison en façade. Une ossature bois apparente en deux trames croisées à été imaginée pour structurer et agrémenter l'espace. L' extension propose le dialogue entre les différentes formes géométriques existantes et nouvelles : les "triangles" et les "losanges" dominent sans s'imposer, adoucie par les courbes des baies cintrées de la façade existantes. La conception de cette enveloppe complexe, au delà de la forme, est définie par les choix techniques des matériaux utilisés, souhaité biosourcés, et revendiqués. Le bois compose sous différentes formes et essences la grande majorités de l'enveloppe en masse comme en volume. Ossature bois + isolation bois = matières du projet > 80% bois ( dont + de 60% Douglas Français ) >> Biosourcé Vêtures extérieures EPDM+Enduit mince minéral ( type ITE ) < 2% Fondations béton < 16% des matières utilisé Autre électricité, éclairages, chauffage etc. < 2%
    Rénovation, rénovation thermique, Extension, surélévation
    Rue Bisset
    33600 Pessac
    France métropolitaine
    Juin 2018
    33 - Gironde
    Maître d’ouvrage
    Rivière
    Architecte(s) associé(s)
    Thomas Richard