ALEJANDRA PINTO ARCHITECTE

  • Extension, surélévation 
    2006
    (27 - Eure)
    27140 GISORS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PRIVE
    Le projet se situe au cœur du centre historique de Gisors à 100 mètres du Château, en vue directe sur la tour du Prisonnier. La parcelle en lanière occupe toute la largeur de l’îlot, celui ci aboutissait jusqu'à il y a 10ans au bras de l’Epte, comme toutes les parcelles voisines avec des constructions fortuites, appentis, ateliers etc Cependant le remplissage de l’ancien cours d’eau à donnée naissance a une nouvelle voie de grand passage profitant d’une nouvelle perspective sur le château. Nous nous trouvons dans le cas exceptionnel de dessiner un visage a une nouvelle rue, créer un gabarit, une façade a l’échelle d’une rue importante, répondant aux souhaits de la ville de densifier le centre ancien de la ville (ayant un COS de 3) Le projet de création de 3 logements se situe, donc, sur la nouvelle rue, sur l’ancien fond de parcelle, sur l’atelier ( R+1) plusieurs fois remanié. Le rez de chaussé est divisé entre la nouvelle entrée des logements, une sortie de secours et une surface supplémentaire pour le commerce existant. Sur la façade en moellons (haute de 4 mètres) on propose démolir les parties vétustes en brique et parpaing pour créer une base uniforme pour la surélévation du bâtiment en structure bois. La cage d’escalier central sert de contreventement, desservant : Au R+1 un logement T3 plein pied avec terrasse. Au R+2 deux logements F4 en duplex
    Mots clés :
  • Extension, surélévation 
    2006
    (27 - Eure)
    27140 GISORS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PRIVE
    Le projet se situe au cœur du centre historique de Gisors à 100 mètres du Château, en vue directe sur la tour du Prisonnier. La parcelle en lanière occupe toute la largeur de l’îlot, celui ci aboutissait jusqu'à il y a 10ans au bras de l’Epte, comme toutes les parcelles voisines avec des constructions fortuites, appentis, ateliers etc Cependant le remplissage de l’ancien cours d’eau à donnée naissance a une nouvelle voie de grand passage profitant d’une nouvelle perspective sur le château. Nous nous trouvons dans le cas exceptionnel de dessiner un visage a une nouvelle rue, créer un gabarit, une façade a l’échelle d’une rue importante, répondant aux souhaits de la ville de densifier le centre ancien de la ville (ayant un COS de 3) Le projet de création de 3 logements se situe, donc, sur la nouvelle rue, sur l’ancien fond de parcelle, sur l’atelier ( R+1) plusieurs fois remanié. Le rez de chaussé est divisé entre la nouvelle entrée des logements, une sortie de secours et une surface supplémentaire pour le commerce existant. Sur la façade en moellons (haute de 4 mètres) on propose démolir les parties vétustes en brique et parpaing pour créer une base uniforme pour la surélévation du bâtiment en structure bois. La cage d’escalier central sert de contreventement, desservant : Au R+1 un logement T3 plein pied avec terrasse. Au R+2 deux logements F4 en duplex
    Mots clés :
  • Extension, surélévation 
    2006
    (27 - Eure)
    27140 GISORS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PRIVE
    Le projet se situe au cœur du centre historique de Gisors à 100 mètres du Château, en vue directe sur la tour du Prisonnier. La parcelle en lanière occupe toute la largeur de l’îlot, celui ci aboutissait jusqu'à il y a 10ans au bras de l’Epte, comme toutes les parcelles voisines avec des constructions fortuites, appentis, ateliers etc Cependant le remplissage de l’ancien cours d’eau à donnée naissance a une nouvelle voie de grand passage profitant d’une nouvelle perspective sur le château. Nous nous trouvons dans le cas exceptionnel de dessiner un visage a une nouvelle rue, créer un gabarit, une façade a l’échelle d’une rue importante, répondant aux souhaits de la ville de densifier le centre ancien de la ville (ayant un COS de 3) Le projet de création de 3 logements se situe, donc, sur la nouvelle rue, sur l’ancien fond de parcelle, sur l’atelier ( R+1) plusieurs fois remanié. Le rez de chaussé est divisé entre la nouvelle entrée des logements, une sortie de secours et une surface supplémentaire pour le commerce existant. Sur la façade en moellons (haute de 4 mètres) on propose démolir les parties vétustes en brique et parpaing pour créer une base uniforme pour la surélévation du bâtiment en structure bois. La cage d’escalier central sert de contreventement, desservant : Au R+1 un logement T3 plein pied avec terrasse. Au R+2 deux logements F4 en duplex
    Mots clés :
  • Extension, surélévation 
    2006
    (27 - Eure)
    27140 GISORS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PRIVE
    Le projet se situe au cœur du centre historique de Gisors à 100 mètres du Château, en vue directe sur la tour du Prisonnier. La parcelle en lanière occupe toute la largeur de l’îlot, celui ci aboutissait jusqu'à il y a 10ans au bras de l’Epte, comme toutes les parcelles voisines avec des constructions fortuites, appentis, ateliers etc Cependant le remplissage de l’ancien cours d’eau à donnée naissance a une nouvelle voie de grand passage profitant d’une nouvelle perspective sur le château. Nous nous trouvons dans le cas exceptionnel de dessiner un visage a une nouvelle rue, créer un gabarit, une façade a l’échelle d’une rue importante, répondant aux souhaits de la ville de densifier le centre ancien de la ville (ayant un COS de 3) Le projet de création de 3 logements se situe, donc, sur la nouvelle rue, sur l’ancien fond de parcelle, sur l’atelier ( R+1) plusieurs fois remanié. Le rez de chaussé est divisé entre la nouvelle entrée des logements, une sortie de secours et une surface supplémentaire pour le commerce existant. Sur la façade en moellons (haute de 4 mètres) on propose démolir les parties vétustes en brique et parpaing pour créer une base uniforme pour la surélévation du bâtiment en structure bois. La cage d’escalier central sert de contreventement, desservant : Au R+1 un logement T3 plein pied avec terrasse. Au R+2 deux logements F4 en duplex
    Mots clés :
  • Extension, surélévation 
    2006
    (27 - Eure)
    27140 GISORS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PRIVE
    Le projet se situe au cœur du centre historique de Gisors à 100 mètres du Château, en vue directe sur la tour du Prisonnier. La parcelle en lanière occupe toute la largeur de l’îlot, celui ci aboutissait jusqu'à il y a 10ans au bras de l’Epte, comme toutes les parcelles voisines avec des constructions fortuites, appentis, ateliers etc Cependant le remplissage de l’ancien cours d’eau à donnée naissance a une nouvelle voie de grand passage profitant d’une nouvelle perspective sur le château. Nous nous trouvons dans le cas exceptionnel de dessiner un visage a une nouvelle rue, créer un gabarit, une façade a l’échelle d’une rue importante, répondant aux souhaits de la ville de densifier le centre ancien de la ville (ayant un COS de 3) Le projet de création de 3 logements se situe, donc, sur la nouvelle rue, sur l’ancien fond de parcelle, sur l’atelier ( R+1) plusieurs fois remanié. Le rez de chaussé est divisé entre la nouvelle entrée des logements, une sortie de secours et une surface supplémentaire pour le commerce existant. Sur la façade en moellons (haute de 4 mètres) on propose démolir les parties vétustes en brique et parpaing pour créer une base uniforme pour la surélévation du bâtiment en structure bois. La cage d’escalier central sert de contreventement, desservant : Au R+1 un logement T3 plein pied avec terrasse. Au R+2 deux logements F4 en duplex
    Mots clés :
  • Extension, surélévation 
    2006
    (27 - Eure)
    27140 GISORS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PRIVE
    Le projet se situe au cœur du centre historique de Gisors à 100 mètres du Château, en vue directe sur la tour du Prisonnier. La parcelle en lanière occupe toute la largeur de l’îlot, celui ci aboutissait jusqu'à il y a 10ans au bras de l’Epte, comme toutes les parcelles voisines avec des constructions fortuites, appentis, ateliers etc Cependant le remplissage de l’ancien cours d’eau à donnée naissance a une nouvelle voie de grand passage profitant d’une nouvelle perspective sur le château. Nous nous trouvons dans le cas exceptionnel de dessiner un visage a une nouvelle rue, créer un gabarit, une façade a l’échelle d’une rue importante, répondant aux souhaits de la ville de densifier le centre ancien de la ville (ayant un COS de 3) Le projet de création de 3 logements se situe, donc, sur la nouvelle rue, sur l’ancien fond de parcelle, sur l’atelier ( R+1) plusieurs fois remanié. Le rez de chaussé est divisé entre la nouvelle entrée des logements, une sortie de secours et une surface supplémentaire pour le commerce existant. Sur la façade en moellons (haute de 4 mètres) on propose démolir les parties vétustes en brique et parpaing pour créer une base uniforme pour la surélévation du bâtiment en structure bois. La cage d’escalier central sert de contreventement, desservant : Au R+1 un logement T3 plein pied avec terrasse. Au R+2 deux logements F4 en duplex
    Mots clés :
  • Extension, surélévation 
    2006
    (27 - Eure)
    27140 GISORS
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PRIVE
    Le projet se situe au cœur du centre historique de Gisors à 100 mètres du Château, en vue directe sur la tour du Prisonnier. La parcelle en lanière occupe toute la largeur de l’îlot, celui ci aboutissait jusqu'à il y a 10ans au bras de l’Epte, comme toutes les parcelles voisines avec des constructions fortuites, appentis, ateliers etc Cependant le remplissage de l’ancien cours d’eau à donnée naissance a une nouvelle voie de grand passage profitant d’une nouvelle perspective sur le château. Nous nous trouvons dans le cas exceptionnel de dessiner un visage a une nouvelle rue, créer un gabarit, une façade a l’échelle d’une rue importante, répondant aux souhaits de la ville de densifier le centre ancien de la ville (ayant un COS de 3) Le projet de création de 3 logements se situe, donc, sur la nouvelle rue, sur l’ancien fond de parcelle, sur l’atelier ( R+1) plusieurs fois remanié. Le rez de chaussé est divisé entre la nouvelle entrée des logements, une sortie de secours et une surface supplémentaire pour le commerce existant. Sur la façade en moellons (haute de 4 mètres) on propose démolir les parties vétustes en brique et parpaing pour créer une base uniforme pour la surélévation du bâtiment en structure bois. La cage d’escalier central sert de contreventement, desservant : Au R+1 un logement T3 plein pied avec terrasse. Au R+2 deux logements F4 en duplex
    Mots clés :