ALEJANDRA PINTO ARCHITECTE

  • Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    2008
    (92 - Hauts-de-Seine)
    92 BOIS COLOMBES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PRIVE
    Le projet consiste à redistribuer ce rez de chaussée, l’entrée est déplacée sur la façade sur rue (dans la place de l’ancienne cuisine), re qualifiant le couloir extérieur et cette façade aveugle, lui donnant une vraie fonction de distribution et élévation pour atteindre le 1er niveau de la maison qui est surélevé de 95 cm du sol extérieur. L’extension de la maison sur le jardin, reçoit la cuisine qui est ouverte vers le jardin, profitant de la meilleure exposition, Le nouveau bâtiment calé sur une ouverture existante (fenêtre transformé en passage), un joint vitré (baie virée toute hauteur et toit vitré) fait la liaison entre l’ancien et le moderne, laissant passer les ombres, les vues, le regard sur la façade. Le niveau de la cuisine descend d’une marche par rapport au salon, pour commencer un rapprochement doux avec le sol extérieur, la cuisine est entourée d’un chemin en bois qui reçoit le terrain surélevé créant une continuité de niveaux des sols.
    Mots clés :
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    2008
    (92 - Hauts-de-Seine)
    92 BOIS COLOMBES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PRIVE
    Le projet consiste à redistribuer ce rez de chaussée, l’entrée est déplacée sur la façade sur rue (dans la place de l’ancienne cuisine), re qualifiant le couloir extérieur et cette façade aveugle, lui donnant une vraie fonction de distribution et élévation pour atteindre le 1er niveau de la maison qui est surélevé de 95 cm du sol extérieur. L’extension de la maison sur le jardin, reçoit la cuisine qui est ouverte vers le jardin, profitant de la meilleure exposition, Le nouveau bâtiment calé sur une ouverture existante (fenêtre transformé en passage), un joint vitré (baie virée toute hauteur et toit vitré) fait la liaison entre l’ancien et le moderne, laissant passer les ombres, les vues, le regard sur la façade. Le niveau de la cuisine descend d’une marche par rapport au salon, pour commencer un rapprochement doux avec le sol extérieur, la cuisine est entourée d’un chemin en bois qui reçoit le terrain surélevé créant une continuité de niveaux des sols.
    Mots clés :
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    2008
    (92 - Hauts-de-Seine)
    92 BOIS COLOMBES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PRIVE
    Le projet consiste à redistribuer ce rez de chaussée, l’entrée est déplacée sur la façade sur rue (dans la place de l’ancienne cuisine), re qualifiant le couloir extérieur et cette façade aveugle, lui donnant une vraie fonction de distribution et élévation pour atteindre le 1er niveau de la maison qui est surélevé de 95 cm du sol extérieur. L’extension de la maison sur le jardin, reçoit la cuisine qui est ouverte vers le jardin, profitant de la meilleure exposition, Le nouveau bâtiment calé sur une ouverture existante (fenêtre transformé en passage), un joint vitré (baie virée toute hauteur et toit vitré) fait la liaison entre l’ancien et le moderne, laissant passer les ombres, les vues, le regard sur la façade. Le niveau de la cuisine descend d’une marche par rapport au salon, pour commencer un rapprochement doux avec le sol extérieur, la cuisine est entourée d’un chemin en bois qui reçoit le terrain surélevé créant une continuité de niveaux des sols.
    Mots clés :
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    2008
    (92 - Hauts-de-Seine)
    92 BOIS COLOMBES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PRIVE
    Le projet consiste à redistribuer ce rez de chaussée, l’entrée est déplacée sur la façade sur rue (dans la place de l’ancienne cuisine), re qualifiant le couloir extérieur et cette façade aveugle, lui donnant une vraie fonction de distribution et élévation pour atteindre le 1er niveau de la maison qui est surélevé de 95 cm du sol extérieur. L’extension de la maison sur le jardin, reçoit la cuisine qui est ouverte vers le jardin, profitant de la meilleure exposition, Le nouveau bâtiment calé sur une ouverture existante (fenêtre transformé en passage), un joint vitré (baie virée toute hauteur et toit vitré) fait la liaison entre l’ancien et le moderne, laissant passer les ombres, les vues, le regard sur la façade. Le niveau de la cuisine descend d’une marche par rapport au salon, pour commencer un rapprochement doux avec le sol extérieur, la cuisine est entourée d’un chemin en bois qui reçoit le terrain surélevé créant une continuité de niveaux des sols.
    Mots clés :
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    2008
    (92 - Hauts-de-Seine)
    92 BOIS COLOMBES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PRIVE
    Le projet consiste à redistribuer ce rez de chaussée, l’entrée est déplacée sur la façade sur rue (dans la place de l’ancienne cuisine), re qualifiant le couloir extérieur et cette façade aveugle, lui donnant une vraie fonction de distribution et élévation pour atteindre le 1er niveau de la maison qui est surélevé de 95 cm du sol extérieur. L’extension de la maison sur le jardin, reçoit la cuisine qui est ouverte vers le jardin, profitant de la meilleure exposition, Le nouveau bâtiment calé sur une ouverture existante (fenêtre transformé en passage), un joint vitré (baie virée toute hauteur et toit vitré) fait la liaison entre l’ancien et le moderne, laissant passer les ombres, les vues, le regard sur la façade. Le niveau de la cuisine descend d’une marche par rapport au salon, pour commencer un rapprochement doux avec le sol extérieur, la cuisine est entourée d’un chemin en bois qui reçoit le terrain surélevé créant une continuité de niveaux des sols.
    Mots clés :
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    2008
    (92 - Hauts-de-Seine)
    92 BOIS COLOMBES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PRIVE
    Le projet consiste à redistribuer ce rez de chaussée, l’entrée est déplacée sur la façade sur rue (dans la place de l’ancienne cuisine), re qualifiant le couloir extérieur et cette façade aveugle, lui donnant une vraie fonction de distribution et élévation pour atteindre le 1er niveau de la maison qui est surélevé de 95 cm du sol extérieur. L’extension de la maison sur le jardin, reçoit la cuisine qui est ouverte vers le jardin, profitant de la meilleure exposition, Le nouveau bâtiment calé sur une ouverture existante (fenêtre transformé en passage), un joint vitré (baie virée toute hauteur et toit vitré) fait la liaison entre l’ancien et le moderne, laissant passer les ombres, les vues, le regard sur la façade. Le niveau de la cuisine descend d’une marche par rapport au salon, pour commencer un rapprochement doux avec le sol extérieur, la cuisine est entourée d’un chemin en bois qui reçoit le terrain surélevé créant une continuité de niveaux des sols.
    Mots clés :
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    2008
    (92 - Hauts-de-Seine)
    92 BOIS COLOMBES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PRIVE
    Le projet consiste à redistribuer ce rez de chaussée, l’entrée est déplacée sur la façade sur rue (dans la place de l’ancienne cuisine), re qualifiant le couloir extérieur et cette façade aveugle, lui donnant une vraie fonction de distribution et élévation pour atteindre le 1er niveau de la maison qui est surélevé de 95 cm du sol extérieur. L’extension de la maison sur le jardin, reçoit la cuisine qui est ouverte vers le jardin, profitant de la meilleure exposition, Le nouveau bâtiment calé sur une ouverture existante (fenêtre transformé en passage), un joint vitré (baie virée toute hauteur et toit vitré) fait la liaison entre l’ancien et le moderne, laissant passer les ombres, les vues, le regard sur la façade. Le niveau de la cuisine descend d’une marche par rapport au salon, pour commencer un rapprochement doux avec le sol extérieur, la cuisine est entourée d’un chemin en bois qui reçoit le terrain surélevé créant une continuité de niveaux des sols.
    Mots clés :
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    2008
    (92 - Hauts-de-Seine)
    92 BOIS COLOMBES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PRIVE
    Le projet consiste à redistribuer ce rez de chaussée, l’entrée est déplacée sur la façade sur rue (dans la place de l’ancienne cuisine), re qualifiant le couloir extérieur et cette façade aveugle, lui donnant une vraie fonction de distribution et élévation pour atteindre le 1er niveau de la maison qui est surélevé de 95 cm du sol extérieur. L’extension de la maison sur le jardin, reçoit la cuisine qui est ouverte vers le jardin, profitant de la meilleure exposition, Le nouveau bâtiment calé sur une ouverture existante (fenêtre transformé en passage), un joint vitré (baie virée toute hauteur et toit vitré) fait la liaison entre l’ancien et le moderne, laissant passer les ombres, les vues, le regard sur la façade. Le niveau de la cuisine descend d’une marche par rapport au salon, pour commencer un rapprochement doux avec le sol extérieur, la cuisine est entourée d’un chemin en bois qui reçoit le terrain surélevé créant une continuité de niveaux des sols.
    Mots clés :
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    2008
    (92 - Hauts-de-Seine)
    92 BOIS COLOMBES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PRIVE
    Le projet consiste à redistribuer ce rez de chaussée, l’entrée est déplacée sur la façade sur rue (dans la place de l’ancienne cuisine), re qualifiant le couloir extérieur et cette façade aveugle, lui donnant une vraie fonction de distribution et élévation pour atteindre le 1er niveau de la maison qui est surélevé de 95 cm du sol extérieur. L’extension de la maison sur le jardin, reçoit la cuisine qui est ouverte vers le jardin, profitant de la meilleure exposition, Le nouveau bâtiment calé sur une ouverture existante (fenêtre transformé en passage), un joint vitré (baie virée toute hauteur et toit vitré) fait la liaison entre l’ancien et le moderne, laissant passer les ombres, les vues, le regard sur la façade. Le niveau de la cuisine descend d’une marche par rapport au salon, pour commencer un rapprochement doux avec le sol extérieur, la cuisine est entourée d’un chemin en bois qui reçoit le terrain surélevé créant une continuité de niveaux des sols.
    Mots clés :
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    2008
    (92 - Hauts-de-Seine)
    92 BOIS COLOMBES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PRIVE
    Le projet consiste à redistribuer ce rez de chaussée, l’entrée est déplacée sur la façade sur rue (dans la place de l’ancienne cuisine), re qualifiant le couloir extérieur et cette façade aveugle, lui donnant une vraie fonction de distribution et élévation pour atteindre le 1er niveau de la maison qui est surélevé de 95 cm du sol extérieur. L’extension de la maison sur le jardin, reçoit la cuisine qui est ouverte vers le jardin, profitant de la meilleure exposition, Le nouveau bâtiment calé sur une ouverture existante (fenêtre transformé en passage), un joint vitré (baie virée toute hauteur et toit vitré) fait la liaison entre l’ancien et le moderne, laissant passer les ombres, les vues, le regard sur la façade. Le niveau de la cuisine descend d’une marche par rapport au salon, pour commencer un rapprochement doux avec le sol extérieur, la cuisine est entourée d’un chemin en bois qui reçoit le terrain surélevé créant une continuité de niveaux des sols.
    Mots clés :
  • Rénovation et rénovation thermique 
    Extension, surélévation 
    2008
    (92 - Hauts-de-Seine)
    92 BOIS COLOMBES
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    PRIVE
    Le projet consiste à redistribuer ce rez de chaussée, l’entrée est déplacée sur la façade sur rue (dans la place de l’ancienne cuisine), re qualifiant le couloir extérieur et cette façade aveugle, lui donnant une vraie fonction de distribution et élévation pour atteindre le 1er niveau de la maison qui est surélevé de 95 cm du sol extérieur. L’extension de la maison sur le jardin, reçoit la cuisine qui est ouverte vers le jardin, profitant de la meilleure exposition, Le nouveau bâtiment calé sur une ouverture existante (fenêtre transformé en passage), un joint vitré (baie virée toute hauteur et toit vitré) fait la liaison entre l’ancien et le moderne, laissant passer les ombres, les vues, le regard sur la façade. Le niveau de la cuisine descend d’une marche par rapport au salon, pour commencer un rapprochement doux avec le sol extérieur, la cuisine est entourée d’un chemin en bois qui reçoit le terrain surélevé créant une continuité de niveaux des sols.
    Mots clés :