DE LAPPARENT ARCHITECTES

  • Gare du Bois de Boulogne en 1910
    Reconversion et restauration de la gare RER
    Rénovation et rénovation thermique 
    établissement public 
    Paris XVI, 2017
    (75 - Paris)
    75016 Paris
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    AREP architecte mandataire
    Maître d’ouvrage :
    SNCF
    L'évaluation patrioniale menée sur l'ancienne gare "des souverains" a permis d’identifier dans la structure et les façades un patrimoine exceptionnel, qui mériteraient un changement partiel d’affectation afin de rendre visibles certains témoignages de l'architecture du XIXè, notamment la structure en fer puddlé du dôme.

    Afin de redonner une authenticité au lieu, certains éléments, comme la verrière couvrant l’escalier descendant aux quais, pourraient être déposés; d'autres comme la double hauteur dans l’ancien vestibule et l’ancienne salle d’attente, mériteraient d'être restaurés. Pour assurer la cohérence globale, une attention particulière devrait être accordée à la restauration de certains éléments l'accompagnant tels que corniches intérieures, balustres en pierre et menuiseries extérieures de qualité.

    Un accord reste à créer entre les valeurs historiques, architecturales et programmatiques. En cas de construction nouvelle, ou d’extension accolée aux façades, il conviendrait que le volume construit ne dépasse pas la hauteur de la naissance des arcades en pierre au droit de sa jonction avec le bâtiment existant. Comme on a pu l’observer sur d’anciennes photos de la façade Sud, montrant le auvent couvrant les accès aux quais, ce type d’intervention serait de nature à préserver la composition et la valeur patrimoniale des façades.
  • Gare Foch en 2015
    Reconversion et restauration de la gare RER
    Rénovation et rénovation thermique 
    établissement public 
    Paris XVI, 2017
    (75 - Paris)
    75016 Paris
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    AREP architecte mandataire
    Maître d’ouvrage :
    SNCF
    L'évaluation patrioniale menée sur l'ancienne gare "des souverains" a permis d’identifier dans la structure et les façades un patrimoine exceptionnel, qui mériteraient un changement partiel d’affectation afin de rendre visibles certains témoignages de l'architecture du XIXè, notamment la structure en fer puddlé du dôme.

    Afin de redonner une authenticité au lieu, certains éléments, comme la verrière couvrant l’escalier descendant aux quais, pourraient être déposés; d'autres comme la double hauteur dans l’ancien vestibule et l’ancienne salle d’attente, mériteraient d'être restaurés. Pour assurer la cohérence globale, une attention particulière devrait être accordée à la restauration de certains éléments l'accompagnant tels que corniches intérieures, balustres en pierre et menuiseries extérieures de qualité.

    Un accord reste à créer entre les valeurs historiques, architecturales et programmatiques. En cas de construction nouvelle, ou d’extension accolée aux façades, il conviendrait que le volume construit ne dépasse pas la hauteur de la naissance des arcades en pierre au droit de sa jonction avec le bâtiment existant. Comme on a pu l’observer sur d’anciennes photos de la façade Sud, montrant le auvent couvrant les accès aux quais, ce type d’intervention serait de nature à préserver la composition et la valeur patrimoniale des façades.
  • Gare du Bois de Boulogne en 1900
    Reconversion et restauration de la gare RER
    Rénovation et rénovation thermique 
    établissement public 
    Paris XVI, 2017
    (75 - Paris)
    75016 Paris
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    AREP architecte mandataire
    Maître d’ouvrage :
    SNCF
    L'évaluation patrioniale menée sur l'ancienne gare "des souverains" a permis d’identifier dans la structure et les façades un patrimoine exceptionnel, qui mériteraient un changement partiel d’affectation afin de rendre visibles certains témoignages de l'architecture du XIXè, notamment la structure en fer puddlé du dôme.

    Afin de redonner une authenticité au lieu, certains éléments, comme la verrière couvrant l’escalier descendant aux quais, pourraient être déposés; d'autres comme la double hauteur dans l’ancien vestibule et l’ancienne salle d’attente, mériteraient d'être restaurés. Pour assurer la cohérence globale, une attention particulière devrait être accordée à la restauration de certains éléments l'accompagnant tels que corniches intérieures, balustres en pierre et menuiseries extérieures de qualité.

    Un accord reste à créer entre les valeurs historiques, architecturales et programmatiques. En cas de construction nouvelle, ou d’extension accolée aux façades, il conviendrait que le volume construit ne dépasse pas la hauteur de la naissance des arcades en pierre au droit de sa jonction avec le bâtiment existant. Comme on a pu l’observer sur d’anciennes photos de la façade Sud, montrant le auvent couvrant les accès aux quais, ce type d’intervention serait de nature à préserver la composition et la valeur patrimoniale des façades.
  • Gare Foch en 2015
    Reconversion et restauration de la gare RER
    Rénovation et rénovation thermique 
    établissement public 
    Paris XVI, 2017
    (75 - Paris)
    75016 Paris
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    AREP architecte mandataire
    Maître d’ouvrage :
    SNCF
    L'évaluation patrioniale menée sur l'ancienne gare "des souverains" a permis d’identifier dans la structure et les façades un patrimoine exceptionnel, qui mériteraient un changement partiel d’affectation afin de rendre visibles certains témoignages de l'architecture du XIXè, notamment la structure en fer puddlé du dôme.

    Afin de redonner une authenticité au lieu, certains éléments, comme la verrière couvrant l’escalier descendant aux quais, pourraient être déposés; d'autres comme la double hauteur dans l’ancien vestibule et l’ancienne salle d’attente, mériteraient d'être restaurés. Pour assurer la cohérence globale, une attention particulière devrait être accordée à la restauration de certains éléments l'accompagnant tels que corniches intérieures, balustres en pierre et menuiseries extérieures de qualité.

    Un accord reste à créer entre les valeurs historiques, architecturales et programmatiques. En cas de construction nouvelle, ou d’extension accolée aux façades, il conviendrait que le volume construit ne dépasse pas la hauteur de la naissance des arcades en pierre au droit de sa jonction avec le bâtiment existant. Comme on a pu l’observer sur d’anciennes photos de la façade Sud, montrant le auvent couvrant les accès aux quais, ce type d’intervention serait de nature à préserver la composition et la valeur patrimoniale des façades.
  • Etat sanitaire façade Ouest
    Reconversion et restauration de la gare RER
    Rénovation et rénovation thermique 
    établissement public 
    Paris XVI, 2017
    (75 - Paris)
    75016 Paris
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    AREP architecte mandataire
    Maître d’ouvrage :
    SNCF
    L'évaluation patrioniale menée sur l'ancienne gare "des souverains" a permis d’identifier dans la structure et les façades un patrimoine exceptionnel, qui mériteraient un changement partiel d’affectation afin de rendre visibles certains témoignages de l'architecture du XIXè, notamment la structure en fer puddlé du dôme.

    Afin de redonner une authenticité au lieu, certains éléments, comme la verrière couvrant l’escalier descendant aux quais, pourraient être déposés; d'autres comme la double hauteur dans l’ancien vestibule et l’ancienne salle d’attente, mériteraient d'être restaurés. Pour assurer la cohérence globale, une attention particulière devrait être accordée à la restauration de certains éléments l'accompagnant tels que corniches intérieures, balustres en pierre et menuiseries extérieures de qualité.

    Un accord reste à créer entre les valeurs historiques, architecturales et programmatiques. En cas de construction nouvelle, ou d’extension accolée aux façades, il conviendrait que le volume construit ne dépasse pas la hauteur de la naissance des arcades en pierre au droit de sa jonction avec le bâtiment existant. Comme on a pu l’observer sur d’anciennes photos de la façade Sud, montrant le auvent couvrant les accès aux quais, ce type d’intervention serait de nature à préserver la composition et la valeur patrimoniale des façades.