david HEBERT

  • • Date de livraison : en cours
    • Ville : Cahors
    • Département : Lot (46)
    • Maitre d'ouvrage : Lot Habitat
    • Description :

    Cette opération participe à une réflexion globale sur l’évolution de la ville de Cahors et notamment d’un quartier qui aura valeur de référence en matière de qualité environnementale.
    Notre projet est d’abord un projet urbain:
    - par l’implantation du bâti en limite de propriété Ouest et en recul de la voirie privative de façon à créer une espace intermédiaire entre l’espace public et la sphère privée (traitement minéral et végétal).
    Cette séquence permet de connecter les annexes (garages, local poubelles, boites aux lettres, accès, clôtures) et surtout de créer un espace protégé dans le dos du voisin, à l’abri des regards (végétation basse à associer avec clôtures) un jardin arrière, véritable lieu de vie notamment l’été.
    - par le choix de réaliser des maison en R+1, en s’appuyant sur la règle d’accessibilité permettant d’avoir les 3 chambres à l’étage, si une partie du séjour est exploitée pour le couchage créant ainsi une unité de vie en RDC.
    Seule la maison proche de la route côté vigne serait de plain pied de façon à être plus en rapport avec le piéton, apportant ainsi une variété à l’ensemble qui reste dense en terme d’emprise au sol.

    Le choix de la compacité de la maison à étage, rejoint aussi une volonté de limiter les déperditions au maximum afin de tendre vers la RT 2005 BBC. Pour ce faire les maisons sont composées d’une volumétrie simple basé sur un volume en ossature bois à l’étage reposant sur le RDC en maçonnerie enduite.

    Les maisons étant orientées Sud- Sud Est, afin de profiter du rayonnement solaire, par un simple décalage du du volume à l’étage en façade, est créee une protection solaire afin de protéger les vitrages du RDC, notamment pour assurer le confort d’été et bénéficier des apports solaires à mi saison.

    Les pièces sont transversales et bénéficient d’ouvertures opposées pour pouvoir favoriser la ventilation naturelle.

    Les matériaux (bois notamment) utilisés sont donc directement associé au principe constructif retenu et à leur capacité à être recyclés et ayant un bon bilan carbone.


  • • Date de livraison : en cours
    • Ville : Cahors
    • Département : Lot (46)
    • Maitre d'ouvrage : Lot Habitat
    • Description :

    Cette opération participe à une réflexion globale sur l’évolution de la ville de Cahors et notamment d’un quartier qui aura valeur de référence en matière de qualité environnementale.
    Notre projet est d’abord un projet urbain:
    - par l’implantation du bâti en limite de propriété Ouest et en recul de la voirie privative de façon à créer une espace intermédiaire entre l’espace public et la sphère privée (traitement minéral et végétal).
    Cette séquence permet de connecter les annexes (garages, local poubelles, boites aux lettres, accès, clôtures) et surtout de créer un espace protégé dans le dos du voisin, à l’abri des regards (végétation basse à associer avec clôtures) un jardin arrière, véritable lieu de vie notamment l’été.
    - par le choix de réaliser des maison en R+1, en s’appuyant sur la règle d’accessibilité permettant d’avoir les 3 chambres à l’étage, si une partie du séjour est exploitée pour le couchage créant ainsi une unité de vie en RDC.
    Seule la maison proche de la route côté vigne serait de plain pied de façon à être plus en rapport avec le piéton, apportant ainsi une variété à l’ensemble qui reste dense en terme d’emprise au sol.

    Le choix de la compacité de la maison à étage, rejoint aussi une volonté de limiter les déperditions au maximum afin de tendre vers la RT 2005 BBC. Pour ce faire les maisons sont composées d’une volumétrie simple basé sur un volume en ossature bois à l’étage reposant sur le RDC en maçonnerie enduite.

    Les maisons étant orientées Sud- Sud Est, afin de profiter du rayonnement solaire, par un simple décalage du du volume à l’étage en façade, est créee une protection solaire afin de protéger les vitrages du RDC, notamment pour assurer le confort d’été et bénéficier des apports solaires à mi saison.

    Les pièces sont transversales et bénéficient d’ouvertures opposées pour pouvoir favoriser la ventilation naturelle.

    Les matériaux (bois notamment) utilisés sont donc directement associé au principe constructif retenu et à leur capacité à être recyclés et ayant un bon bilan carbone.


  • • Date de livraison : en cours
    • Ville : Cahors
    • Département : Lot (46)
    • Maitre d'ouvrage : Lot Habitat
    • Description :

    Cette opération participe à une réflexion globale sur l’évolution de la ville de Cahors et notamment d’un quartier qui aura valeur de référence en matière de qualité environnementale.
    Notre projet est d’abord un projet urbain:
    - par l’implantation du bâti en limite de propriété Ouest et en recul de la voirie privative de façon à créer une espace intermédiaire entre l’espace public et la sphère privée (traitement minéral et végétal).
    Cette séquence permet de connecter les annexes (garages, local poubelles, boites aux lettres, accès, clôtures) et surtout de créer un espace protégé dans le dos du voisin, à l’abri des regards (végétation basse à associer avec clôtures) un jardin arrière, véritable lieu de vie notamment l’été.
    - par le choix de réaliser des maison en R+1, en s’appuyant sur la règle d’accessibilité permettant d’avoir les 3 chambres à l’étage, si une partie du séjour est exploitée pour le couchage créant ainsi une unité de vie en RDC.
    Seule la maison proche de la route côté vigne serait de plain pied de façon à être plus en rapport avec le piéton, apportant ainsi une variété à l’ensemble qui reste dense en terme d’emprise au sol.

    Le choix de la compacité de la maison à étage, rejoint aussi une volonté de limiter les déperditions au maximum afin de tendre vers la RT 2005 BBC. Pour ce faire les maisons sont composées d’une volumétrie simple basé sur un volume en ossature bois à l’étage reposant sur le RDC en maçonnerie enduite.

    Les maisons étant orientées Sud- Sud Est, afin de profiter du rayonnement solaire, par un simple décalage du du volume à l’étage en façade, est créee une protection solaire afin de protéger les vitrages du RDC, notamment pour assurer le confort d’été et bénéficier des apports solaires à mi saison.

    Les pièces sont transversales et bénéficient d’ouvertures opposées pour pouvoir favoriser la ventilation naturelle.

    Les matériaux (bois notamment) utilisés sont donc directement associé au principe constructif retenu et à leur capacité à être recyclés et ayant un bon bilan carbone.


  • • Date de livraison : en cours
    • Ville : Cahors
    • Département : Lot (46)
    • Maitre d'ouvrage : Lot Habitat
    • Description :

    Cette opération participe à une réflexion globale sur l’évolution de la ville de Cahors et notamment d’un quartier qui aura valeur de référence en matière de qualité environnementale.
    Notre projet est d’abord un projet urbain:
    - par l’implantation du bâti en limite de propriété Ouest et en recul de la voirie privative de façon à créer une espace intermédiaire entre l’espace public et la sphère privée (traitement minéral et végétal).
    Cette séquence permet de connecter les annexes (garages, local poubelles, boites aux lettres, accès, clôtures) et surtout de créer un espace protégé dans le dos du voisin, à l’abri des regards (végétation basse à associer avec clôtures) un jardin arrière, véritable lieu de vie notamment l’été.
    - par le choix de réaliser des maison en R+1, en s’appuyant sur la règle d’accessibilité permettant d’avoir les 3 chambres à l’étage, si une partie du séjour est exploitée pour le couchage créant ainsi une unité de vie en RDC.
    Seule la maison proche de la route côté vigne serait de plain pied de façon à être plus en rapport avec le piéton, apportant ainsi une variété à l’ensemble qui reste dense en terme d’emprise au sol.

    Le choix de la compacité de la maison à étage, rejoint aussi une volonté de limiter les déperditions au maximum afin de tendre vers la RT 2005 BBC. Pour ce faire les maisons sont composées d’une volumétrie simple basé sur un volume en ossature bois à l’étage reposant sur le RDC en maçonnerie enduite.

    Les maisons étant orientées Sud- Sud Est, afin de profiter du rayonnement solaire, par un simple décalage du du volume à l’étage en façade, est créee une protection solaire afin de protéger les vitrages du RDC, notamment pour assurer le confort d’été et bénéficier des apports solaires à mi saison.

    Les pièces sont transversales et bénéficient d’ouvertures opposées pour pouvoir favoriser la ventilation naturelle.

    Les matériaux (bois notamment) utilisés sont donc directement associé au principe constructif retenu et à leur capacité à être recyclés et ayant un bon bilan carbone.