CR&ON Architectes

  • Vue aérienne de l'extension PHELMA 2 et de l'amphithéâtre à Grenoble.
    Vue aérienne de l'extension PHELMA 2 et de l'amphithéâtre à Grenoble. Crédit F. LACRABERE-VISUCREA
    établissement public 
    Décembre 2015
    (38 - Isère)
    3 Parvis Louis Néel
    38000 Grenoble
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Aktis Architecture (mandataire)
    Maître d’ouvrage :
    Conseil Général de l’Isère
    Les options formelles du projet sont retenues pour ne pas affronter l’existant, ne pas confronter deux architectures, mais leur permettre de vivre ensemble. L’extension apparait alors comme des formes taillées, dictées par la hauteur et la volumétrie exacte nécessaire à l’enseignement.
    Elle laisse aux bâtiments existant ses qualités et son design sans le copier ou le travestir. Le discours est autre. Face à la définition parcellisée, découpée et calepinée de Minatec 1, le projet Phelma 2 propose l’unité formelle et l’unicité de matériau mais valide la couleur de référence du site, le blanc immaculé, qui évoque efficacement le monde des nanotechnologies.
    Derrière la peau métallique blanche ajourée se devinent les percements des fenêtres mais leur rythme, très différent des bandeaux horizontaux évite toute confusion. La différence est ainsi marquée et permet d’assurer une saine cohabitation.
  • Extension PHELMA 2 à Grenoble.
    Extension PHELMA 2 à Grenoble.
    établissement public 
    Décembre 2015
    (38 - Isère)
    3 Parvis Louis Néel
    38000 Grenoble
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Aktis Architecture (mandataire)
    Maître d’ouvrage :
    Conseil Général de l’Isère
    Les options formelles du projet sont retenues pour ne pas affronter l’existant, ne pas confronter deux architectures, mais leur permettre de vivre ensemble. L’extension apparait alors comme des formes taillées, dictées par la hauteur et la volumétrie exacte nécessaire à l’enseignement.
    Elle laisse aux bâtiments existant ses qualités et son design sans le copier ou le travestir. Le discours est autre. Face à la définition parcellisée, découpée et calepinée de Minatec 1, le projet Phelma 2 propose l’unité formelle et l’unicité de matériau mais valide la couleur de référence du site, le blanc immaculé, qui évoque efficacement le monde des nanotechnologies.
    Derrière la peau métallique blanche ajourée se devinent les percements des fenêtres mais leur rythme, très différent des bandeaux horizontaux évite toute confusion. La différence est ainsi marquée et permet d’assurer une saine cohabitation.
  • Façade Nord-Est de l'extension PHELMA 2 à Grenoble
    Façade Nord-Est de l'extension PHELMA 2 à Grenoble. Crédit F. LACRABERE-VISUCREA
    établissement public 
    Décembre 2015
    (38 - Isère)
    3 Parvis Louis Néel
    38000 Grenoble
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Aktis Architecture (mandataire)
    Maître d’ouvrage :
    Conseil Général de l’Isère
    Les options formelles du projet sont retenues pour ne pas affronter l’existant, ne pas confronter deux architectures, mais leur permettre de vivre ensemble. L’extension apparait alors comme des formes taillées, dictées par la hauteur et la volumétrie exacte nécessaire à l’enseignement.
    Elle laisse aux bâtiments existant ses qualités et son design sans le copier ou le travestir. Le discours est autre. Face à la définition parcellisée, découpée et calepinée de Minatec 1, le projet Phelma 2 propose l’unité formelle et l’unicité de matériau mais valide la couleur de référence du site, le blanc immaculé, qui évoque efficacement le monde des nanotechnologies.
    Derrière la peau métallique blanche ajourée se devinent les percements des fenêtres mais leur rythme, très différent des bandeaux horizontaux évite toute confusion. La différence est ainsi marquée et permet d’assurer une saine cohabitation.
  • Façade Sud-Est de l'extension PHELMA 2 à Grenoble.
    Façade Sud-Est de l'extension PHELMA 2 à Grenoble. Crédit F. LACRABERE-VISUCREA
    établissement public 
    Décembre 2015
    (38 - Isère)
    3 Parvis Louis Néel
    38000 Grenoble
    France métropolitaine
    Architecte(s) associé(s) :
    Aktis Architecture (mandataire)
    Maître d’ouvrage :
    Conseil Général de l’Isère
    Les options formelles du projet sont retenues pour ne pas affronter l’existant, ne pas confronter deux architectures, mais leur permettre de vivre ensemble. L’extension apparait alors comme des formes taillées, dictées par la hauteur et la volumétrie exacte nécessaire à l’enseignement.
    Elle laisse aux bâtiments existant ses qualités et son design sans le copier ou le travestir. Le discours est autre. Face à la définition parcellisée, découpée et calepinée de Minatec 1, le projet Phelma 2 propose l’unité formelle et l’unicité de matériau mais valide la couleur de référence du site, le blanc immaculé, qui évoque efficacement le monde des nanotechnologies.
    Derrière la peau métallique blanche ajourée se devinent les percements des fenêtres mais leur rythme, très différent des bandeaux horizontaux évite toute confusion. La différence est ainsi marquée et permet d’assurer une saine cohabitation.