CR&ON Architectes

  • Vue générale de la médiathèque de la Côte Saint-André © Studio Erick Saillet
    La médiathèque de la Côte Saint-André, de nuit. © Studio Erick Saillet
    établissement public 
    2014
    (38 - Isère)
    125 Avenue Charles de Gaulle
    38260 La Côte-Saint-André
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Communauté de Communes de Bièvre-Isère
    Le projet de la médiathèque construit un paysage et une architecture.
    Il constitue une nouvelle adresse que le public doit pouvoir repérer et identifier par la cohérence et la complémentarité de l’un et l’autre.
    Le paysage installé sur le site est celui d’un arborétum, paysage construit et assumé comme tel et non fantasme d’une forêt. Il dispose des arbres et des poteaux qui font le lien et le passage entre nature et architecture, et font de la médiathèque une clairière cernée d’une végétation et d’une structure qui lui apporte selon les saisons ombre et vue, fraicheur ou soleil, discrétion ou évidence.
    Les façades jouent de l'inversion des vides et des pleins. Des inserts (ossature bois revêtue inox) s’insèrent dans le mur-rideau de verre. Cette inversion permet la perception de la transparence tout en limitant les surfaces vitrées pour des raisons environnementales et énergétiques.
    La charpente en bois du toit rayonne à partir d'une couronne centrale pour aller se porter sur les poteaux d'acier de l'arboretum. La surface de la médiathèque est totalement libérée de porteurs par l'appui central et bénéficie d'une fluidité totale. Le foisonnement des poteaux fait oublier leur rôle de support et filtre les vues entre intérieur et extérieur, tels les bouleaux de l'arboretum.

    Lauréat du Prix Régional de la Construction Bois Rhône-Alpes 2015 et du Prix Départemental de la Construction Bois Isère 2015.

    Plus d’informations sur : www.creon.archi/cotesaintandre
  • Vue de l'angle de la médiathèque de la Côte Saint-André © Studio Erick Saillet
    Verre, zinc, poteaux acier et arbre pour cette médiathèque. © Studio Erick Saillet
    établissement public 
    2014
    (38 - Isère)
    125 Avenue Charles de Gaulle
    38260 La Côte-Saint-André
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Communauté de Communes de Bièvre-Isère
    Le projet de la médiathèque construit un paysage et une architecture.
    Il constitue une nouvelle adresse que le public doit pouvoir repérer et identifier par la cohérence et la complémentarité de l’un et l’autre.
    Le paysage installé sur le site est celui d’un arborétum, paysage construit et assumé comme tel et non fantasme d’une forêt. Il dispose des arbres et des poteaux qui font le lien et le passage entre nature et architecture, et font de la médiathèque une clairière cernée d’une végétation et d’une structure qui lui apporte selon les saisons ombre et vue, fraicheur ou soleil, discrétion ou évidence.
    Les façades jouent de l'inversion des vides et des pleins. Des inserts (ossature bois revêtue inox) s’insèrent dans le mur-rideau de verre. Cette inversion permet la perception de la transparence tout en limitant les surfaces vitrées pour des raisons environnementales et énergétiques.
    La charpente en bois du toit rayonne à partir d'une couronne centrale pour aller se porter sur les poteaux d'acier de l'arboretum. La surface de la médiathèque est totalement libérée de porteurs par l'appui central et bénéficie d'une fluidité totale. Le foisonnement des poteaux fait oublier leur rôle de support et filtre les vues entre intérieur et extérieur, tels les bouleaux de l'arboretum.

    Lauréat du Prix Régional de la Construction Bois Rhône-Alpes 2015 et du Prix Départemental de la Construction Bois Isère 2015.

    Plus d’informations sur : www.creon.archi/cotesaintandre
  • Intérieur de la médiathèque de la Côte Saint-André © Studio Erick Saillet
    Inversion des vides et des pleins, inserts (bois et inox) dans le mur-rideau en verre. © Studio Erick Saillet
    établissement public 
    2014
    (38 - Isère)
    125 Avenue Charles de Gaulle
    38260 La Côte-Saint-André
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Communauté de Communes de Bièvre-Isère
    Le projet de la médiathèque construit un paysage et une architecture.
    Il constitue une nouvelle adresse que le public doit pouvoir repérer et identifier par la cohérence et la complémentarité de l’un et l’autre.
    Le paysage installé sur le site est celui d’un arborétum, paysage construit et assumé comme tel et non fantasme d’une forêt. Il dispose des arbres et des poteaux qui font le lien et le passage entre nature et architecture, et font de la médiathèque une clairière cernée d’une végétation et d’une structure qui lui apporte selon les saisons ombre et vue, fraicheur ou soleil, discrétion ou évidence.
    Les façades jouent de l'inversion des vides et des pleins. Des inserts (ossature bois revêtue inox) s’insèrent dans le mur-rideau de verre. Cette inversion permet la perception de la transparence tout en limitant les surfaces vitrées pour des raisons environnementales et énergétiques.
    La charpente en bois du toit rayonne à partir d'une couronne centrale pour aller se porter sur les poteaux d'acier de l'arboretum. La surface de la médiathèque est totalement libérée de porteurs par l'appui central et bénéficie d'une fluidité totale. Le foisonnement des poteaux fait oublier leur rôle de support et filtre les vues entre intérieur et extérieur, tels les bouleaux de l'arboretum.

    Lauréat du Prix Régional de la Construction Bois Rhône-Alpes 2015 et du Prix Départemental de la Construction Bois Isère 2015.

    Plus d’informations sur : www.creon.archi/cotesaintandre
  • Détail des bancs intérieurs de la médiathèque de la Côte Saint-André © Studio Erick Saillet
    Le banc intérieur périphérique est présent le long de toutes les façades de la salle principale. © Studio Erick Saillet
    établissement public 
    2014
    (38 - Isère)
    125 Avenue Charles de Gaulle
    38260 La Côte-Saint-André
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Communauté de Communes de Bièvre-Isère
    Le projet de la médiathèque construit un paysage et une architecture.
    Il constitue une nouvelle adresse que le public doit pouvoir repérer et identifier par la cohérence et la complémentarité de l’un et l’autre.
    Le paysage installé sur le site est celui d’un arborétum, paysage construit et assumé comme tel et non fantasme d’une forêt. Il dispose des arbres et des poteaux qui font le lien et le passage entre nature et architecture, et font de la médiathèque une clairière cernée d’une végétation et d’une structure qui lui apporte selon les saisons ombre et vue, fraicheur ou soleil, discrétion ou évidence.
    Les façades jouent de l'inversion des vides et des pleins. Des inserts (ossature bois revêtue inox) s’insèrent dans le mur-rideau de verre. Cette inversion permet la perception de la transparence tout en limitant les surfaces vitrées pour des raisons environnementales et énergétiques.
    La charpente en bois du toit rayonne à partir d'une couronne centrale pour aller se porter sur les poteaux d'acier de l'arboretum. La surface de la médiathèque est totalement libérée de porteurs par l'appui central et bénéficie d'une fluidité totale. Le foisonnement des poteaux fait oublier leur rôle de support et filtre les vues entre intérieur et extérieur, tels les bouleaux de l'arboretum.

    Lauréat du Prix Régional de la Construction Bois Rhône-Alpes 2015 et du Prix Départemental de la Construction Bois Isère 2015.

    Plus d’informations sur : www.creon.archi/cotesaintandre
  • Détail de l'extérieur de la médiathèque de la Côte Saint-André © Studio Erick Saillet
    Les inserts revêtus d'inox permettent d'améliorer l'efficacité énergétique du bâtiment. © Studio Erick Saillet
    établissement public 
    2014
    (38 - Isère)
    125 Avenue Charles de Gaulle
    38260 La Côte-Saint-André
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Communauté de Communes de Bièvre-Isère
    Le projet de la médiathèque construit un paysage et une architecture.
    Il constitue une nouvelle adresse que le public doit pouvoir repérer et identifier par la cohérence et la complémentarité de l’un et l’autre.
    Le paysage installé sur le site est celui d’un arborétum, paysage construit et assumé comme tel et non fantasme d’une forêt. Il dispose des arbres et des poteaux qui font le lien et le passage entre nature et architecture, et font de la médiathèque une clairière cernée d’une végétation et d’une structure qui lui apporte selon les saisons ombre et vue, fraicheur ou soleil, discrétion ou évidence.
    Les façades jouent de l'inversion des vides et des pleins. Des inserts (ossature bois revêtue inox) s’insèrent dans le mur-rideau de verre. Cette inversion permet la perception de la transparence tout en limitant les surfaces vitrées pour des raisons environnementales et énergétiques.
    La charpente en bois du toit rayonne à partir d'une couronne centrale pour aller se porter sur les poteaux d'acier de l'arboretum. La surface de la médiathèque est totalement libérée de porteurs par l'appui central et bénéficie d'une fluidité totale. Le foisonnement des poteaux fait oublier leur rôle de support et filtre les vues entre intérieur et extérieur, tels les bouleaux de l'arboretum.

    Lauréat du Prix Régional de la Construction Bois Rhône-Alpes 2015 et du Prix Départemental de la Construction Bois Isère 2015.

    Plus d’informations sur : www.creon.archi/cotesaintandre