CORENTIN YVIQUEL ARCHITECTE

  • Bureaux SCI CAPI - Vue depuis l'entrée de la parcelle
    Bureaux SCI CAPI - Vue depuis l'entrée de la parcelle
    Lieu de travail 
    2016
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    ZA La croix Rouge
    35520 La Chapelle des Fougeretz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SCI CAPI
    La parcelle se situe en entrée de zone d'activité de la ville, à l'angle de deux rues. Elle est protégée des vues et bruits par un merlon de terre planté au Nord. La construction s'implante au Nord de cette parcelle trapézoïdale, adossée au merlon et s'ouvrant ainsi sur le Sud. Le terrain naturel étant 1,5m plus haut que la voirie publique, c'est tout naturellement que l'accès des véhicules se fait par une rampe droite bordée de places de stationnements engazonnées. Cette rampe d'accès nous amène ainsi à hauteur du bâtiment. Toute la partie Ouest de la parcelle est conservée en tant que réserve foncière pour l’agrandissement de la construction ou la construction d'un nouveau bâtiment.

    Pour ce projet nous avons choisi de travailler le thème de la dualité, ainsi la construction est composée de deux volumes, l'un haut et sombre à l'arrière et l'autre bas et clair à l'avant. Comme un glissement d'un parallélépipède contre l'autre. On retrouve cette dualité au niveau des matériaux avec l'usage du métal et du bois aussi bien au niveau structurel que de la peau.

    Le volume sombre est plus uniforme et plus sobre, il sert d'arrière plan pour offrir un contraste avec le volume bas, lui plus chaleureux et à échelle humaine. C'est ce volume qui sert de transition entre le dedans et le dehors. En effet c'est ce volume qui fait lien avec le visiteur, on peut l'approcher soit de face, par l'escalier à mi-longueur de la rampe d'accès, soit en venant l'effleurer si l'on arrive du haut de la rampe. D'ailleurs suivant son angle d'approche le visiteur découvrira une peau texturée avec des creux et des pointes proposant une sorte d'effet Doppler visuel quand on avance. Cette façade est composée d'une quantité d'éléments simples mais répétés et finement emboîtés qui conduisent le visiteur jusqu'à ce renfoncement sombre de la façade, l'entrée.

    A l'intérieur on découvre un grand volume d'entrée composé du bureau d'accueil et de la salle de réunion. Le visiteur retrouvera le travail du bois déjà présent à l'extérieur mais cette fois avec un arrière plan totalement blanc. C'est tout naturellement que l'on progresse dans le bâtiment, on est attiré par la longue perspective du couloir ouvrant sur le champs voisin. De part et d'autres de ce couloir on retrouve tous les éléments qui compose le programme. Les bureaux ont une surface au sol à peu près identique, mais la différence se fait sur la hauteur sous plafond et l'éclairage naturel. Pour finir, lorsqu'on arrive au bout du couloir, la porte de gauche conduit à la salle de repos. Dans celle-ci, on trouve du mobilier en contreplaqué pin maritime, comme dans le reste du projet, et surtout une large porte. Cette porte vue de l'extérieur est complètement dissimulée dans le pignon Ouest, elle offre ainsi une généreuse continuité entre la salle de repos et l'espace extérieur composé d'une terrasse et du jardin.
  • Bureaux SCI CAPI - Vue depuis le fond de la parcelle
    Bureaux SCI CAPI - Vue depuis le fond de la parcelle
    Lieu de travail 
    2016
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    ZA La croix Rouge
    35520 La Chapelle des Fougeretz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SCI CAPI
    La parcelle se situe en entrée de zone d'activité de la ville, à l'angle de deux rues. Elle est protégée des vues et bruits par un merlon de terre planté au Nord. La construction s'implante au Nord de cette parcelle trapézoïdale, adossée au merlon et s'ouvrant ainsi sur le Sud. Le terrain naturel étant 1,5m plus haut que la voirie publique, c'est tout naturellement que l'accès des véhicules se fait par une rampe droite bordée de places de stationnements engazonnées. Cette rampe d'accès nous amène ainsi à hauteur du bâtiment. Toute la partie Ouest de la parcelle est conservée en tant que réserve foncière pour l’agrandissement de la construction ou la construction d'un nouveau bâtiment.

    Pour ce projet nous avons choisi de travailler le thème de la dualité, ainsi la construction est composée de deux volumes, l'un haut et sombre à l'arrière et l'autre bas et clair à l'avant. Comme un glissement d'un parallélépipède contre l'autre. On retrouve cette dualité au niveau des matériaux avec l'usage du métal et du bois aussi bien au niveau structurel que de la peau.

    Le volume sombre est plus uniforme et plus sobre, il sert d'arrière plan pour offrir un contraste avec le volume bas, lui plus chaleureux et à échelle humaine. C'est ce volume qui sert de transition entre le dedans et le dehors. En effet c'est ce volume qui fait lien avec le visiteur, on peut l'approcher soit de face, par l'escalier à mi-longueur de la rampe d'accès, soit en venant l'effleurer si l'on arrive du haut de la rampe. D'ailleurs suivant son angle d'approche le visiteur découvrira une peau texturée avec des creux et des pointes proposant une sorte d'effet Doppler visuel quand on avance. Cette façade est composée d'une quantité d'éléments simples mais répétés et finement emboîtés qui conduisent le visiteur jusqu'à ce renfoncement sombre de la façade, l'entrée.

    A l'intérieur on découvre un grand volume d'entrée composé du bureau d'accueil et de la salle de réunion. Le visiteur retrouvera le travail du bois déjà présent à l'extérieur mais cette fois avec un arrière plan totalement blanc. C'est tout naturellement que l'on progresse dans le bâtiment, on est attiré par la longue perspective du couloir ouvrant sur le champs voisin. De part et d'autres de ce couloir on retrouve tous les éléments qui compose le programme. Les bureaux ont une surface au sol à peu près identique, mais la différence se fait sur la hauteur sous plafond et l'éclairage naturel. Pour finir, lorsqu'on arrive au bout du couloir, la porte de gauche conduit à la salle de repos. Dans celle-ci, on trouve du mobilier en contreplaqué pin maritime, comme dans le reste du projet, et surtout une large porte. Cette porte vue de l'extérieur est complètement dissimulée dans le pignon Ouest, elle offre ainsi une généreuse continuité entre la salle de repos et l'espace extérieur composé d'une terrasse et du jardin.
  • Bureaux SCI CAPI - Vue depuis le haut de la rampe d'accès
    Bureaux SCI CAPI - Vue depuis le haut de la rampe d'accès
    Lieu de travail 
    2016
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    ZA La croix Rouge
    35520 La Chapelle des Fougeretz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SCI CAPI
    La parcelle se situe en entrée de zone d'activité de la ville, à l'angle de deux rues. Elle est protégée des vues et bruits par un merlon de terre planté au Nord. La construction s'implante au Nord de cette parcelle trapézoïdale, adossée au merlon et s'ouvrant ainsi sur le Sud. Le terrain naturel étant 1,5m plus haut que la voirie publique, c'est tout naturellement que l'accès des véhicules se fait par une rampe droite bordée de places de stationnements engazonnées. Cette rampe d'accès nous amène ainsi à hauteur du bâtiment. Toute la partie Ouest de la parcelle est conservée en tant que réserve foncière pour l’agrandissement de la construction ou la construction d'un nouveau bâtiment.

    Pour ce projet nous avons choisi de travailler le thème de la dualité, ainsi la construction est composée de deux volumes, l'un haut et sombre à l'arrière et l'autre bas et clair à l'avant. Comme un glissement d'un parallélépipède contre l'autre. On retrouve cette dualité au niveau des matériaux avec l'usage du métal et du bois aussi bien au niveau structurel que de la peau.

    Le volume sombre est plus uniforme et plus sobre, il sert d'arrière plan pour offrir un contraste avec le volume bas, lui plus chaleureux et à échelle humaine. C'est ce volume qui sert de transition entre le dedans et le dehors. En effet c'est ce volume qui fait lien avec le visiteur, on peut l'approcher soit de face, par l'escalier à mi-longueur de la rampe d'accès, soit en venant l'effleurer si l'on arrive du haut de la rampe. D'ailleurs suivant son angle d'approche le visiteur découvrira une peau texturée avec des creux et des pointes proposant une sorte d'effet Doppler visuel quand on avance. Cette façade est composée d'une quantité d'éléments simples mais répétés et finement emboîtés qui conduisent le visiteur jusqu'à ce renfoncement sombre de la façade, l'entrée.

    A l'intérieur on découvre un grand volume d'entrée composé du bureau d'accueil et de la salle de réunion. Le visiteur retrouvera le travail du bois déjà présent à l'extérieur mais cette fois avec un arrière plan totalement blanc. C'est tout naturellement que l'on progresse dans le bâtiment, on est attiré par la longue perspective du couloir ouvrant sur le champs voisin. De part et d'autres de ce couloir on retrouve tous les éléments qui compose le programme. Les bureaux ont une surface au sol à peu près identique, mais la différence se fait sur la hauteur sous plafond et l'éclairage naturel. Pour finir, lorsqu'on arrive au bout du couloir, la porte de gauche conduit à la salle de repos. Dans celle-ci, on trouve du mobilier en contreplaqué pin maritime, comme dans le reste du projet, et surtout une large porte. Cette porte vue de l'extérieur est complètement dissimulée dans le pignon Ouest, elle offre ainsi une généreuse continuité entre la salle de repos et l'espace extérieur composé d'une terrasse et du jardin.
  • Bureaux SCI CAPI - Vue de la façade Sud depuis l'entrée du bâtiment
    Bureaux SCI CAPI - Vue de la façade Sud depuis l'entrée du bâtiment
    Lieu de travail 
    2016
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    ZA La croix Rouge
    35520 La Chapelle des Fougeretz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SCI CAPI
    La parcelle se situe en entrée de zone d'activité de la ville, à l'angle de deux rues. Elle est protégée des vues et bruits par un merlon de terre planté au Nord. La construction s'implante au Nord de cette parcelle trapézoïdale, adossée au merlon et s'ouvrant ainsi sur le Sud. Le terrain naturel étant 1,5m plus haut que la voirie publique, c'est tout naturellement que l'accès des véhicules se fait par une rampe droite bordée de places de stationnements engazonnées. Cette rampe d'accès nous amène ainsi à hauteur du bâtiment. Toute la partie Ouest de la parcelle est conservée en tant que réserve foncière pour l’agrandissement de la construction ou la construction d'un nouveau bâtiment.

    Pour ce projet nous avons choisi de travailler le thème de la dualité, ainsi la construction est composée de deux volumes, l'un haut et sombre à l'arrière et l'autre bas et clair à l'avant. Comme un glissement d'un parallélépipède contre l'autre. On retrouve cette dualité au niveau des matériaux avec l'usage du métal et du bois aussi bien au niveau structurel que de la peau.

    Le volume sombre est plus uniforme et plus sobre, il sert d'arrière plan pour offrir un contraste avec le volume bas, lui plus chaleureux et à échelle humaine. C'est ce volume qui sert de transition entre le dedans et le dehors. En effet c'est ce volume qui fait lien avec le visiteur, on peut l'approcher soit de face, par l'escalier à mi-longueur de la rampe d'accès, soit en venant l'effleurer si l'on arrive du haut de la rampe. D'ailleurs suivant son angle d'approche le visiteur découvrira une peau texturée avec des creux et des pointes proposant une sorte d'effet Doppler visuel quand on avance. Cette façade est composée d'une quantité d'éléments simples mais répétés et finement emboîtés qui conduisent le visiteur jusqu'à ce renfoncement sombre de la façade, l'entrée.

    A l'intérieur on découvre un grand volume d'entrée composé du bureau d'accueil et de la salle de réunion. Le visiteur retrouvera le travail du bois déjà présent à l'extérieur mais cette fois avec un arrière plan totalement blanc. C'est tout naturellement que l'on progresse dans le bâtiment, on est attiré par la longue perspective du couloir ouvrant sur le champs voisin. De part et d'autres de ce couloir on retrouve tous les éléments qui compose le programme. Les bureaux ont une surface au sol à peu près identique, mais la différence se fait sur la hauteur sous plafond et l'éclairage naturel. Pour finir, lorsqu'on arrive au bout du couloir, la porte de gauche conduit à la salle de repos. Dans celle-ci, on trouve du mobilier en contreplaqué pin maritime, comme dans le reste du projet, et surtout une large porte. Cette porte vue de l'extérieur est complètement dissimulée dans le pignon Ouest, elle offre ainsi une généreuse continuité entre la salle de repos et l'espace extérieur composé d'une terrasse et du jardin.
  • Bureaux SCI CAPI - Entrée du bâtiment et détails de la façade Sud
    Bureaux SCI CAPI - Entrée du bâtiment et détails de la façade Sud
    Lieu de travail 
    2016
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    ZA La croix Rouge
    35520 La Chapelle des Fougeretz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SCI CAPI
    La parcelle se situe en entrée de zone d'activité de la ville, à l'angle de deux rues. Elle est protégée des vues et bruits par un merlon de terre planté au Nord. La construction s'implante au Nord de cette parcelle trapézoïdale, adossée au merlon et s'ouvrant ainsi sur le Sud. Le terrain naturel étant 1,5m plus haut que la voirie publique, c'est tout naturellement que l'accès des véhicules se fait par une rampe droite bordée de places de stationnements engazonnées. Cette rampe d'accès nous amène ainsi à hauteur du bâtiment. Toute la partie Ouest de la parcelle est conservée en tant que réserve foncière pour l’agrandissement de la construction ou la construction d'un nouveau bâtiment.

    Pour ce projet nous avons choisi de travailler le thème de la dualité, ainsi la construction est composée de deux volumes, l'un haut et sombre à l'arrière et l'autre bas et clair à l'avant. Comme un glissement d'un parallélépipède contre l'autre. On retrouve cette dualité au niveau des matériaux avec l'usage du métal et du bois aussi bien au niveau structurel que de la peau.

    Le volume sombre est plus uniforme et plus sobre, il sert d'arrière plan pour offrir un contraste avec le volume bas, lui plus chaleureux et à échelle humaine. C'est ce volume qui sert de transition entre le dedans et le dehors. En effet c'est ce volume qui fait lien avec le visiteur, on peut l'approcher soit de face, par l'escalier à mi-longueur de la rampe d'accès, soit en venant l'effleurer si l'on arrive du haut de la rampe. D'ailleurs suivant son angle d'approche le visiteur découvrira une peau texturée avec des creux et des pointes proposant une sorte d'effet Doppler visuel quand on avance. Cette façade est composée d'une quantité d'éléments simples mais répétés et finement emboîtés qui conduisent le visiteur jusqu'à ce renfoncement sombre de la façade, l'entrée.

    A l'intérieur on découvre un grand volume d'entrée composé du bureau d'accueil et de la salle de réunion. Le visiteur retrouvera le travail du bois déjà présent à l'extérieur mais cette fois avec un arrière plan totalement blanc. C'est tout naturellement que l'on progresse dans le bâtiment, on est attiré par la longue perspective du couloir ouvrant sur le champs voisin. De part et d'autres de ce couloir on retrouve tous les éléments qui compose le programme. Les bureaux ont une surface au sol à peu près identique, mais la différence se fait sur la hauteur sous plafond et l'éclairage naturel. Pour finir, lorsqu'on arrive au bout du couloir, la porte de gauche conduit à la salle de repos. Dans celle-ci, on trouve du mobilier en contreplaqué pin maritime, comme dans le reste du projet, et surtout une large porte. Cette porte vue de l'extérieur est complètement dissimulée dans le pignon Ouest, elle offre ainsi une généreuse continuité entre la salle de repos et l'espace extérieur composé d'une terrasse et du jardin.
  • Bureaux SCI CAPI - Vue de la salle de réunion et du bureau d'accueil
    Bureaux SCI CAPI - Vue de la salle de réunion et du bureau d'accueil
    Lieu de travail 
    2016
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    ZA La croix Rouge
    35520 La Chapelle des Fougeretz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SCI CAPI
    La parcelle se situe en entrée de zone d'activité de la ville, à l'angle de deux rues. Elle est protégée des vues et bruits par un merlon de terre planté au Nord. La construction s'implante au Nord de cette parcelle trapézoïdale, adossée au merlon et s'ouvrant ainsi sur le Sud. Le terrain naturel étant 1,5m plus haut que la voirie publique, c'est tout naturellement que l'accès des véhicules se fait par une rampe droite bordée de places de stationnements engazonnées. Cette rampe d'accès nous amène ainsi à hauteur du bâtiment. Toute la partie Ouest de la parcelle est conservée en tant que réserve foncière pour l’agrandissement de la construction ou la construction d'un nouveau bâtiment.

    Pour ce projet nous avons choisi de travailler le thème de la dualité, ainsi la construction est composée de deux volumes, l'un haut et sombre à l'arrière et l'autre bas et clair à l'avant. Comme un glissement d'un parallélépipède contre l'autre. On retrouve cette dualité au niveau des matériaux avec l'usage du métal et du bois aussi bien au niveau structurel que de la peau.

    Le volume sombre est plus uniforme et plus sobre, il sert d'arrière plan pour offrir un contraste avec le volume bas, lui plus chaleureux et à échelle humaine. C'est ce volume qui sert de transition entre le dedans et le dehors. En effet c'est ce volume qui fait lien avec le visiteur, on peut l'approcher soit de face, par l'escalier à mi-longueur de la rampe d'accès, soit en venant l'effleurer si l'on arrive du haut de la rampe. D'ailleurs suivant son angle d'approche le visiteur découvrira une peau texturée avec des creux et des pointes proposant une sorte d'effet Doppler visuel quand on avance. Cette façade est composée d'une quantité d'éléments simples mais répétés et finement emboîtés qui conduisent le visiteur jusqu'à ce renfoncement sombre de la façade, l'entrée.

    A l'intérieur on découvre un grand volume d'entrée composé du bureau d'accueil et de la salle de réunion. Le visiteur retrouvera le travail du bois déjà présent à l'extérieur mais cette fois avec un arrière plan totalement blanc. C'est tout naturellement que l'on progresse dans le bâtiment, on est attiré par la longue perspective du couloir ouvrant sur le champs voisin. De part et d'autres de ce couloir on retrouve tous les éléments qui compose le programme. Les bureaux ont une surface au sol à peu près identique, mais la différence se fait sur la hauteur sous plafond et l'éclairage naturel. Pour finir, lorsqu'on arrive au bout du couloir, la porte de gauche conduit à la salle de repos. Dans celle-ci, on trouve du mobilier en contreplaqué pin maritime, comme dans le reste du projet, et surtout une large porte. Cette porte vue de l'extérieur est complètement dissimulée dans le pignon Ouest, elle offre ainsi une généreuse continuité entre la salle de repos et l'espace extérieur composé d'une terrasse et du jardin.
  • Bureaux SCI CAPI - Vue du couloir vers l'entrée
    Bureaux SCI CAPI - Vue du couloir vers l'entrée
    Lieu de travail 
    2016
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    ZA La croix Rouge
    35520 La Chapelle des Fougeretz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SCI CAPI
    La parcelle se situe en entrée de zone d'activité de la ville, à l'angle de deux rues. Elle est protégée des vues et bruits par un merlon de terre planté au Nord. La construction s'implante au Nord de cette parcelle trapézoïdale, adossée au merlon et s'ouvrant ainsi sur le Sud. Le terrain naturel étant 1,5m plus haut que la voirie publique, c'est tout naturellement que l'accès des véhicules se fait par une rampe droite bordée de places de stationnements engazonnées. Cette rampe d'accès nous amène ainsi à hauteur du bâtiment. Toute la partie Ouest de la parcelle est conservée en tant que réserve foncière pour l’agrandissement de la construction ou la construction d'un nouveau bâtiment.

    Pour ce projet nous avons choisi de travailler le thème de la dualité, ainsi la construction est composée de deux volumes, l'un haut et sombre à l'arrière et l'autre bas et clair à l'avant. Comme un glissement d'un parallélépipède contre l'autre. On retrouve cette dualité au niveau des matériaux avec l'usage du métal et du bois aussi bien au niveau structurel que de la peau.

    Le volume sombre est plus uniforme et plus sobre, il sert d'arrière plan pour offrir un contraste avec le volume bas, lui plus chaleureux et à échelle humaine. C'est ce volume qui sert de transition entre le dedans et le dehors. En effet c'est ce volume qui fait lien avec le visiteur, on peut l'approcher soit de face, par l'escalier à mi-longueur de la rampe d'accès, soit en venant l'effleurer si l'on arrive du haut de la rampe. D'ailleurs suivant son angle d'approche le visiteur découvrira une peau texturée avec des creux et des pointes proposant une sorte d'effet Doppler visuel quand on avance. Cette façade est composée d'une quantité d'éléments simples mais répétés et finement emboîtés qui conduisent le visiteur jusqu'à ce renfoncement sombre de la façade, l'entrée.

    A l'intérieur on découvre un grand volume d'entrée composé du bureau d'accueil et de la salle de réunion. Le visiteur retrouvera le travail du bois déjà présent à l'extérieur mais cette fois avec un arrière plan totalement blanc. C'est tout naturellement que l'on progresse dans le bâtiment, on est attiré par la longue perspective du couloir ouvrant sur le champs voisin. De part et d'autres de ce couloir on retrouve tous les éléments qui compose le programme. Les bureaux ont une surface au sol à peu près identique, mais la différence se fait sur la hauteur sous plafond et l'éclairage naturel. Pour finir, lorsqu'on arrive au bout du couloir, la porte de gauche conduit à la salle de repos. Dans celle-ci, on trouve du mobilier en contreplaqué pin maritime, comme dans le reste du projet, et surtout une large porte. Cette porte vue de l'extérieur est complètement dissimulée dans le pignon Ouest, elle offre ainsi une généreuse continuité entre la salle de repos et l'espace extérieur composé d'une terrasse et du jardin.
  • Bureaux SCI CAPI - Vue du couloir vers le fond du bâtiment
    Bureaux SCI CAPI - Vue du couloir vers le fond du bâtiment
    Lieu de travail 
    2016
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    ZA La croix Rouge
    35520 La Chapelle des Fougeretz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SCI CAPI
    La parcelle se situe en entrée de zone d'activité de la ville, à l'angle de deux rues. Elle est protégée des vues et bruits par un merlon de terre planté au Nord. La construction s'implante au Nord de cette parcelle trapézoïdale, adossée au merlon et s'ouvrant ainsi sur le Sud. Le terrain naturel étant 1,5m plus haut que la voirie publique, c'est tout naturellement que l'accès des véhicules se fait par une rampe droite bordée de places de stationnements engazonnées. Cette rampe d'accès nous amène ainsi à hauteur du bâtiment. Toute la partie Ouest de la parcelle est conservée en tant que réserve foncière pour l’agrandissement de la construction ou la construction d'un nouveau bâtiment.

    Pour ce projet nous avons choisi de travailler le thème de la dualité, ainsi la construction est composée de deux volumes, l'un haut et sombre à l'arrière et l'autre bas et clair à l'avant. Comme un glissement d'un parallélépipède contre l'autre. On retrouve cette dualité au niveau des matériaux avec l'usage du métal et du bois aussi bien au niveau structurel que de la peau.

    Le volume sombre est plus uniforme et plus sobre, il sert d'arrière plan pour offrir un contraste avec le volume bas, lui plus chaleureux et à échelle humaine. C'est ce volume qui sert de transition entre le dedans et le dehors. En effet c'est ce volume qui fait lien avec le visiteur, on peut l'approcher soit de face, par l'escalier à mi-longueur de la rampe d'accès, soit en venant l'effleurer si l'on arrive du haut de la rampe. D'ailleurs suivant son angle d'approche le visiteur découvrira une peau texturée avec des creux et des pointes proposant une sorte d'effet Doppler visuel quand on avance. Cette façade est composée d'une quantité d'éléments simples mais répétés et finement emboîtés qui conduisent le visiteur jusqu'à ce renfoncement sombre de la façade, l'entrée.

    A l'intérieur on découvre un grand volume d'entrée composé du bureau d'accueil et de la salle de réunion. Le visiteur retrouvera le travail du bois déjà présent à l'extérieur mais cette fois avec un arrière plan totalement blanc. C'est tout naturellement que l'on progresse dans le bâtiment, on est attiré par la longue perspective du couloir ouvrant sur le champs voisin. De part et d'autres de ce couloir on retrouve tous les éléments qui compose le programme. Les bureaux ont une surface au sol à peu près identique, mais la différence se fait sur la hauteur sous plafond et l'éclairage naturel. Pour finir, lorsqu'on arrive au bout du couloir, la porte de gauche conduit à la salle de repos. Dans celle-ci, on trouve du mobilier en contreplaqué pin maritime, comme dans le reste du projet, et surtout une large porte. Cette porte vue de l'extérieur est complètement dissimulée dans le pignon Ouest, elle offre ainsi une généreuse continuité entre la salle de repos et l'espace extérieur composé d'une terrasse et du jardin.
  • Bureaux SCI CAPI - Vue du couloir avec les portes en contreplaqué pin maritime et les placards à archives intégrés
    Bureaux SCI CAPI - Vue du couloir avec les portes en contreplaqué pin maritime et les placards à archives intégrés
    Lieu de travail 
    2016
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    ZA La croix Rouge
    35520 La Chapelle des Fougeretz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SCI CAPI
    La parcelle se situe en entrée de zone d'activité de la ville, à l'angle de deux rues. Elle est protégée des vues et bruits par un merlon de terre planté au Nord. La construction s'implante au Nord de cette parcelle trapézoïdale, adossée au merlon et s'ouvrant ainsi sur le Sud. Le terrain naturel étant 1,5m plus haut que la voirie publique, c'est tout naturellement que l'accès des véhicules se fait par une rampe droite bordée de places de stationnements engazonnées. Cette rampe d'accès nous amène ainsi à hauteur du bâtiment. Toute la partie Ouest de la parcelle est conservée en tant que réserve foncière pour l’agrandissement de la construction ou la construction d'un nouveau bâtiment.

    Pour ce projet nous avons choisi de travailler le thème de la dualité, ainsi la construction est composée de deux volumes, l'un haut et sombre à l'arrière et l'autre bas et clair à l'avant. Comme un glissement d'un parallélépipède contre l'autre. On retrouve cette dualité au niveau des matériaux avec l'usage du métal et du bois aussi bien au niveau structurel que de la peau.

    Le volume sombre est plus uniforme et plus sobre, il sert d'arrière plan pour offrir un contraste avec le volume bas, lui plus chaleureux et à échelle humaine. C'est ce volume qui sert de transition entre le dedans et le dehors. En effet c'est ce volume qui fait lien avec le visiteur, on peut l'approcher soit de face, par l'escalier à mi-longueur de la rampe d'accès, soit en venant l'effleurer si l'on arrive du haut de la rampe. D'ailleurs suivant son angle d'approche le visiteur découvrira une peau texturée avec des creux et des pointes proposant une sorte d'effet Doppler visuel quand on avance. Cette façade est composée d'une quantité d'éléments simples mais répétés et finement emboîtés qui conduisent le visiteur jusqu'à ce renfoncement sombre de la façade, l'entrée.

    A l'intérieur on découvre un grand volume d'entrée composé du bureau d'accueil et de la salle de réunion. Le visiteur retrouvera le travail du bois déjà présent à l'extérieur mais cette fois avec un arrière plan totalement blanc. C'est tout naturellement que l'on progresse dans le bâtiment, on est attiré par la longue perspective du couloir ouvrant sur le champs voisin. De part et d'autres de ce couloir on retrouve tous les éléments qui compose le programme. Les bureaux ont une surface au sol à peu près identique, mais la différence se fait sur la hauteur sous plafond et l'éclairage naturel. Pour finir, lorsqu'on arrive au bout du couloir, la porte de gauche conduit à la salle de repos. Dans celle-ci, on trouve du mobilier en contreplaqué pin maritime, comme dans le reste du projet, et surtout une large porte. Cette porte vue de l'extérieur est complètement dissimulée dans le pignon Ouest, elle offre ainsi une généreuse continuité entre la salle de repos et l'espace extérieur composé d'une terrasse et du jardin.
  • Bureaux SCI CAPI - Vue de l'intérieur d'un bureau haut
    Bureaux SCI CAPI - Vue de l'intérieur d'un bureau haut
    Lieu de travail 
    2016
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    ZA La croix Rouge
    35520 La Chapelle des Fougeretz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SCI CAPI
    La parcelle se situe en entrée de zone d'activité de la ville, à l'angle de deux rues. Elle est protégée des vues et bruits par un merlon de terre planté au Nord. La construction s'implante au Nord de cette parcelle trapézoïdale, adossée au merlon et s'ouvrant ainsi sur le Sud. Le terrain naturel étant 1,5m plus haut que la voirie publique, c'est tout naturellement que l'accès des véhicules se fait par une rampe droite bordée de places de stationnements engazonnées. Cette rampe d'accès nous amène ainsi à hauteur du bâtiment. Toute la partie Ouest de la parcelle est conservée en tant que réserve foncière pour l’agrandissement de la construction ou la construction d'un nouveau bâtiment.

    Pour ce projet nous avons choisi de travailler le thème de la dualité, ainsi la construction est composée de deux volumes, l'un haut et sombre à l'arrière et l'autre bas et clair à l'avant. Comme un glissement d'un parallélépipède contre l'autre. On retrouve cette dualité au niveau des matériaux avec l'usage du métal et du bois aussi bien au niveau structurel que de la peau.

    Le volume sombre est plus uniforme et plus sobre, il sert d'arrière plan pour offrir un contraste avec le volume bas, lui plus chaleureux et à échelle humaine. C'est ce volume qui sert de transition entre le dedans et le dehors. En effet c'est ce volume qui fait lien avec le visiteur, on peut l'approcher soit de face, par l'escalier à mi-longueur de la rampe d'accès, soit en venant l'effleurer si l'on arrive du haut de la rampe. D'ailleurs suivant son angle d'approche le visiteur découvrira une peau texturée avec des creux et des pointes proposant une sorte d'effet Doppler visuel quand on avance. Cette façade est composée d'une quantité d'éléments simples mais répétés et finement emboîtés qui conduisent le visiteur jusqu'à ce renfoncement sombre de la façade, l'entrée.

    A l'intérieur on découvre un grand volume d'entrée composé du bureau d'accueil et de la salle de réunion. Le visiteur retrouvera le travail du bois déjà présent à l'extérieur mais cette fois avec un arrière plan totalement blanc. C'est tout naturellement que l'on progresse dans le bâtiment, on est attiré par la longue perspective du couloir ouvrant sur le champs voisin. De part et d'autres de ce couloir on retrouve tous les éléments qui compose le programme. Les bureaux ont une surface au sol à peu près identique, mais la différence se fait sur la hauteur sous plafond et l'éclairage naturel. Pour finir, lorsqu'on arrive au bout du couloir, la porte de gauche conduit à la salle de repos. Dans celle-ci, on trouve du mobilier en contreplaqué pin maritime, comme dans le reste du projet, et surtout une large porte. Cette porte vue de l'extérieur est complètement dissimulée dans le pignon Ouest, elle offre ainsi une généreuse continuité entre la salle de repos et l'espace extérieur composé d'une terrasse et du jardin.
  • Bureaux SCI CAPI - Vue de l'intérieur de la salle de repos
    Bureaux SCI CAPI - Vue de l'intérieur de la salle de repos
    Lieu de travail 
    2016
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    ZA La croix Rouge
    35520 La Chapelle des Fougeretz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SCI CAPI
    La parcelle se situe en entrée de zone d'activité de la ville, à l'angle de deux rues. Elle est protégée des vues et bruits par un merlon de terre planté au Nord. La construction s'implante au Nord de cette parcelle trapézoïdale, adossée au merlon et s'ouvrant ainsi sur le Sud. Le terrain naturel étant 1,5m plus haut que la voirie publique, c'est tout naturellement que l'accès des véhicules se fait par une rampe droite bordée de places de stationnements engazonnées. Cette rampe d'accès nous amène ainsi à hauteur du bâtiment. Toute la partie Ouest de la parcelle est conservée en tant que réserve foncière pour l’agrandissement de la construction ou la construction d'un nouveau bâtiment.

    Pour ce projet nous avons choisi de travailler le thème de la dualité, ainsi la construction est composée de deux volumes, l'un haut et sombre à l'arrière et l'autre bas et clair à l'avant. Comme un glissement d'un parallélépipède contre l'autre. On retrouve cette dualité au niveau des matériaux avec l'usage du métal et du bois aussi bien au niveau structurel que de la peau.

    Le volume sombre est plus uniforme et plus sobre, il sert d'arrière plan pour offrir un contraste avec le volume bas, lui plus chaleureux et à échelle humaine. C'est ce volume qui sert de transition entre le dedans et le dehors. En effet c'est ce volume qui fait lien avec le visiteur, on peut l'approcher soit de face, par l'escalier à mi-longueur de la rampe d'accès, soit en venant l'effleurer si l'on arrive du haut de la rampe. D'ailleurs suivant son angle d'approche le visiteur découvrira une peau texturée avec des creux et des pointes proposant une sorte d'effet Doppler visuel quand on avance. Cette façade est composée d'une quantité d'éléments simples mais répétés et finement emboîtés qui conduisent le visiteur jusqu'à ce renfoncement sombre de la façade, l'entrée.

    A l'intérieur on découvre un grand volume d'entrée composé du bureau d'accueil et de la salle de réunion. Le visiteur retrouvera le travail du bois déjà présent à l'extérieur mais cette fois avec un arrière plan totalement blanc. C'est tout naturellement que l'on progresse dans le bâtiment, on est attiré par la longue perspective du couloir ouvrant sur le champs voisin. De part et d'autres de ce couloir on retrouve tous les éléments qui compose le programme. Les bureaux ont une surface au sol à peu près identique, mais la différence se fait sur la hauteur sous plafond et l'éclairage naturel. Pour finir, lorsqu'on arrive au bout du couloir, la porte de gauche conduit à la salle de repos. Dans celle-ci, on trouve du mobilier en contreplaqué pin maritime, comme dans le reste du projet, et surtout une large porte. Cette porte vue de l'extérieur est complètement dissimulée dans le pignon Ouest, elle offre ainsi une généreuse continuité entre la salle de repos et l'espace extérieur composé d'une terrasse et du jardin.
  • Bureaux SCI CAPI - Plan masse
    Bureaux SCI CAPI - Plan masse
    Lieu de travail 
    2016
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    ZA La croix Rouge
    35520 La Chapelle des Fougeretz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SCI CAPI
    La parcelle se situe en entrée de zone d'activité de la ville, à l'angle de deux rues. Elle est protégée des vues et bruits par un merlon de terre planté au Nord. La construction s'implante au Nord de cette parcelle trapézoïdale, adossée au merlon et s'ouvrant ainsi sur le Sud. Le terrain naturel étant 1,5m plus haut que la voirie publique, c'est tout naturellement que l'accès des véhicules se fait par une rampe droite bordée de places de stationnements engazonnées. Cette rampe d'accès nous amène ainsi à hauteur du bâtiment. Toute la partie Ouest de la parcelle est conservée en tant que réserve foncière pour l’agrandissement de la construction ou la construction d'un nouveau bâtiment.

    Pour ce projet nous avons choisi de travailler le thème de la dualité, ainsi la construction est composée de deux volumes, l'un haut et sombre à l'arrière et l'autre bas et clair à l'avant. Comme un glissement d'un parallélépipède contre l'autre. On retrouve cette dualité au niveau des matériaux avec l'usage du métal et du bois aussi bien au niveau structurel que de la peau.

    Le volume sombre est plus uniforme et plus sobre, il sert d'arrière plan pour offrir un contraste avec le volume bas, lui plus chaleureux et à échelle humaine. C'est ce volume qui sert de transition entre le dedans et le dehors. En effet c'est ce volume qui fait lien avec le visiteur, on peut l'approcher soit de face, par l'escalier à mi-longueur de la rampe d'accès, soit en venant l'effleurer si l'on arrive du haut de la rampe. D'ailleurs suivant son angle d'approche le visiteur découvrira une peau texturée avec des creux et des pointes proposant une sorte d'effet Doppler visuel quand on avance. Cette façade est composée d'une quantité d'éléments simples mais répétés et finement emboîtés qui conduisent le visiteur jusqu'à ce renfoncement sombre de la façade, l'entrée.

    A l'intérieur on découvre un grand volume d'entrée composé du bureau d'accueil et de la salle de réunion. Le visiteur retrouvera le travail du bois déjà présent à l'extérieur mais cette fois avec un arrière plan totalement blanc. C'est tout naturellement que l'on progresse dans le bâtiment, on est attiré par la longue perspective du couloir ouvrant sur le champs voisin. De part et d'autres de ce couloir on retrouve tous les éléments qui compose le programme. Les bureaux ont une surface au sol à peu près identique, mais la différence se fait sur la hauteur sous plafond et l'éclairage naturel. Pour finir, lorsqu'on arrive au bout du couloir, la porte de gauche conduit à la salle de repos. Dans celle-ci, on trouve du mobilier en contreplaqué pin maritime, comme dans le reste du projet, et surtout une large porte. Cette porte vue de l'extérieur est complètement dissimulée dans le pignon Ouest, elle offre ainsi une généreuse continuité entre la salle de repos et l'espace extérieur composé d'une terrasse et du jardin.
  • Bureaux SCI CAPI - Plan de niveau
    Bureaux SCI CAPI - Plan de niveau
    Lieu de travail 
    2016
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    ZA La croix Rouge
    35520 La Chapelle des Fougeretz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SCI CAPI
    La parcelle se situe en entrée de zone d'activité de la ville, à l'angle de deux rues. Elle est protégée des vues et bruits par un merlon de terre planté au Nord. La construction s'implante au Nord de cette parcelle trapézoïdale, adossée au merlon et s'ouvrant ainsi sur le Sud. Le terrain naturel étant 1,5m plus haut que la voirie publique, c'est tout naturellement que l'accès des véhicules se fait par une rampe droite bordée de places de stationnements engazonnées. Cette rampe d'accès nous amène ainsi à hauteur du bâtiment. Toute la partie Ouest de la parcelle est conservée en tant que réserve foncière pour l’agrandissement de la construction ou la construction d'un nouveau bâtiment.

    Pour ce projet nous avons choisi de travailler le thème de la dualité, ainsi la construction est composée de deux volumes, l'un haut et sombre à l'arrière et l'autre bas et clair à l'avant. Comme un glissement d'un parallélépipède contre l'autre. On retrouve cette dualité au niveau des matériaux avec l'usage du métal et du bois aussi bien au niveau structurel que de la peau.

    Le volume sombre est plus uniforme et plus sobre, il sert d'arrière plan pour offrir un contraste avec le volume bas, lui plus chaleureux et à échelle humaine. C'est ce volume qui sert de transition entre le dedans et le dehors. En effet c'est ce volume qui fait lien avec le visiteur, on peut l'approcher soit de face, par l'escalier à mi-longueur de la rampe d'accès, soit en venant l'effleurer si l'on arrive du haut de la rampe. D'ailleurs suivant son angle d'approche le visiteur découvrira une peau texturée avec des creux et des pointes proposant une sorte d'effet Doppler visuel quand on avance. Cette façade est composée d'une quantité d'éléments simples mais répétés et finement emboîtés qui conduisent le visiteur jusqu'à ce renfoncement sombre de la façade, l'entrée.

    A l'intérieur on découvre un grand volume d'entrée composé du bureau d'accueil et de la salle de réunion. Le visiteur retrouvera le travail du bois déjà présent à l'extérieur mais cette fois avec un arrière plan totalement blanc. C'est tout naturellement que l'on progresse dans le bâtiment, on est attiré par la longue perspective du couloir ouvrant sur le champs voisin. De part et d'autres de ce couloir on retrouve tous les éléments qui compose le programme. Les bureaux ont une surface au sol à peu près identique, mais la différence se fait sur la hauteur sous plafond et l'éclairage naturel. Pour finir, lorsqu'on arrive au bout du couloir, la porte de gauche conduit à la salle de repos. Dans celle-ci, on trouve du mobilier en contreplaqué pin maritime, comme dans le reste du projet, et surtout une large porte. Cette porte vue de l'extérieur est complètement dissimulée dans le pignon Ouest, elle offre ainsi une généreuse continuité entre la salle de repos et l'espace extérieur composé d'une terrasse et du jardin.
  • Bureaux SCI CAPI - Axonométrie
    Bureaux SCI CAPI - Axonométrie
    Lieu de travail 
    2016
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    ZA La croix Rouge
    35520 La Chapelle des Fougeretz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SCI CAPI
    La parcelle se situe en entrée de zone d'activité de la ville, à l'angle de deux rues. Elle est protégée des vues et bruits par un merlon de terre planté au Nord. La construction s'implante au Nord de cette parcelle trapézoïdale, adossée au merlon et s'ouvrant ainsi sur le Sud. Le terrain naturel étant 1,5m plus haut que la voirie publique, c'est tout naturellement que l'accès des véhicules se fait par une rampe droite bordée de places de stationnements engazonnées. Cette rampe d'accès nous amène ainsi à hauteur du bâtiment. Toute la partie Ouest de la parcelle est conservée en tant que réserve foncière pour l’agrandissement de la construction ou la construction d'un nouveau bâtiment.

    Pour ce projet nous avons choisi de travailler le thème de la dualité, ainsi la construction est composée de deux volumes, l'un haut et sombre à l'arrière et l'autre bas et clair à l'avant. Comme un glissement d'un parallélépipède contre l'autre. On retrouve cette dualité au niveau des matériaux avec l'usage du métal et du bois aussi bien au niveau structurel que de la peau.

    Le volume sombre est plus uniforme et plus sobre, il sert d'arrière plan pour offrir un contraste avec le volume bas, lui plus chaleureux et à échelle humaine. C'est ce volume qui sert de transition entre le dedans et le dehors. En effet c'est ce volume qui fait lien avec le visiteur, on peut l'approcher soit de face, par l'escalier à mi-longueur de la rampe d'accès, soit en venant l'effleurer si l'on arrive du haut de la rampe. D'ailleurs suivant son angle d'approche le visiteur découvrira une peau texturée avec des creux et des pointes proposant une sorte d'effet Doppler visuel quand on avance. Cette façade est composée d'une quantité d'éléments simples mais répétés et finement emboîtés qui conduisent le visiteur jusqu'à ce renfoncement sombre de la façade, l'entrée.

    A l'intérieur on découvre un grand volume d'entrée composé du bureau d'accueil et de la salle de réunion. Le visiteur retrouvera le travail du bois déjà présent à l'extérieur mais cette fois avec un arrière plan totalement blanc. C'est tout naturellement que l'on progresse dans le bâtiment, on est attiré par la longue perspective du couloir ouvrant sur le champs voisin. De part et d'autres de ce couloir on retrouve tous les éléments qui compose le programme. Les bureaux ont une surface au sol à peu près identique, mais la différence se fait sur la hauteur sous plafond et l'éclairage naturel. Pour finir, lorsqu'on arrive au bout du couloir, la porte de gauche conduit à la salle de repos. Dans celle-ci, on trouve du mobilier en contreplaqué pin maritime, comme dans le reste du projet, et surtout une large porte. Cette porte vue de l'extérieur est complètement dissimulée dans le pignon Ouest, elle offre ainsi une généreuse continuité entre la salle de repos et l'espace extérieur composé d'une terrasse et du jardin.
  • Bureaux SCI CAPI - Coupe transversale
    Bureaux SCI CAPI - Coupe transversale
    Lieu de travail 
    2016
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    ZA La croix Rouge
    35520 La Chapelle des Fougeretz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SCI CAPI
    La parcelle se situe en entrée de zone d'activité de la ville, à l'angle de deux rues. Elle est protégée des vues et bruits par un merlon de terre planté au Nord. La construction s'implante au Nord de cette parcelle trapézoïdale, adossée au merlon et s'ouvrant ainsi sur le Sud. Le terrain naturel étant 1,5m plus haut que la voirie publique, c'est tout naturellement que l'accès des véhicules se fait par une rampe droite bordée de places de stationnements engazonnées. Cette rampe d'accès nous amène ainsi à hauteur du bâtiment. Toute la partie Ouest de la parcelle est conservée en tant que réserve foncière pour l’agrandissement de la construction ou la construction d'un nouveau bâtiment.

    Pour ce projet nous avons choisi de travailler le thème de la dualité, ainsi la construction est composée de deux volumes, l'un haut et sombre à l'arrière et l'autre bas et clair à l'avant. Comme un glissement d'un parallélépipède contre l'autre. On retrouve cette dualité au niveau des matériaux avec l'usage du métal et du bois aussi bien au niveau structurel que de la peau.

    Le volume sombre est plus uniforme et plus sobre, il sert d'arrière plan pour offrir un contraste avec le volume bas, lui plus chaleureux et à échelle humaine. C'est ce volume qui sert de transition entre le dedans et le dehors. En effet c'est ce volume qui fait lien avec le visiteur, on peut l'approcher soit de face, par l'escalier à mi-longueur de la rampe d'accès, soit en venant l'effleurer si l'on arrive du haut de la rampe. D'ailleurs suivant son angle d'approche le visiteur découvrira une peau texturée avec des creux et des pointes proposant une sorte d'effet Doppler visuel quand on avance. Cette façade est composée d'une quantité d'éléments simples mais répétés et finement emboîtés qui conduisent le visiteur jusqu'à ce renfoncement sombre de la façade, l'entrée.

    A l'intérieur on découvre un grand volume d'entrée composé du bureau d'accueil et de la salle de réunion. Le visiteur retrouvera le travail du bois déjà présent à l'extérieur mais cette fois avec un arrière plan totalement blanc. C'est tout naturellement que l'on progresse dans le bâtiment, on est attiré par la longue perspective du couloir ouvrant sur le champs voisin. De part et d'autres de ce couloir on retrouve tous les éléments qui compose le programme. Les bureaux ont une surface au sol à peu près identique, mais la différence se fait sur la hauteur sous plafond et l'éclairage naturel. Pour finir, lorsqu'on arrive au bout du couloir, la porte de gauche conduit à la salle de repos. Dans celle-ci, on trouve du mobilier en contreplaqué pin maritime, comme dans le reste du projet, et surtout une large porte. Cette porte vue de l'extérieur est complètement dissimulée dans le pignon Ouest, elle offre ainsi une généreuse continuité entre la salle de repos et l'espace extérieur composé d'une terrasse et du jardin.
  • Bureaux SCI CAPI - Coupes longitudinales
    Bureaux SCI CAPI - Coupes longitudinales
    Lieu de travail 
    2016
    (35 - Ille-et-Vilaine)
    ZA La croix Rouge
    35520 La Chapelle des Fougeretz
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    SCI CAPI
    La parcelle se situe en entrée de zone d'activité de la ville, à l'angle de deux rues. Elle est protégée des vues et bruits par un merlon de terre planté au Nord. La construction s'implante au Nord de cette parcelle trapézoïdale, adossée au merlon et s'ouvrant ainsi sur le Sud. Le terrain naturel étant 1,5m plus haut que la voirie publique, c'est tout naturellement que l'accès des véhicules se fait par une rampe droite bordée de places de stationnements engazonnées. Cette rampe d'accès nous amène ainsi à hauteur du bâtiment. Toute la partie Ouest de la parcelle est conservée en tant que réserve foncière pour l’agrandissement de la construction ou la construction d'un nouveau bâtiment.

    Pour ce projet nous avons choisi de travailler le thème de la dualité, ainsi la construction est composée de deux volumes, l'un haut et sombre à l'arrière et l'autre bas et clair à l'avant. Comme un glissement d'un parallélépipède contre l'autre. On retrouve cette dualité au niveau des matériaux avec l'usage du métal et du bois aussi bien au niveau structurel que de la peau.

    Le volume sombre est plus uniforme et plus sobre, il sert d'arrière plan pour offrir un contraste avec le volume bas, lui plus chaleureux et à échelle humaine. C'est ce volume qui sert de transition entre le dedans et le dehors. En effet c'est ce volume qui fait lien avec le visiteur, on peut l'approcher soit de face, par l'escalier à mi-longueur de la rampe d'accès, soit en venant l'effleurer si l'on arrive du haut de la rampe. D'ailleurs suivant son angle d'approche le visiteur découvrira une peau texturée avec des creux et des pointes proposant une sorte d'effet Doppler visuel quand on avance. Cette façade est composée d'une quantité d'éléments simples mais répétés et finement emboîtés qui conduisent le visiteur jusqu'à ce renfoncement sombre de la façade, l'entrée.

    A l'intérieur on découvre un grand volume d'entrée composé du bureau d'accueil et de la salle de réunion. Le visiteur retrouvera le travail du bois déjà présent à l'extérieur mais cette fois avec un arrière plan totalement blanc. C'est tout naturellement que l'on progresse dans le bâtiment, on est attiré par la longue perspective du couloir ouvrant sur le champs voisin. De part et d'autres de ce couloir on retrouve tous les éléments qui compose le programme. Les bureaux ont une surface au sol à peu près identique, mais la différence se fait sur la hauteur sous plafond et l'éclairage naturel. Pour finir, lorsqu'on arrive au bout du couloir, la porte de gauche conduit à la salle de repos. Dans celle-ci, on trouve du mobilier en contreplaqué pin maritime, comme dans le reste du projet, et surtout une large porte. Cette porte vue de l'extérieur est complètement dissimulée dans le pignon Ouest, elle offre ainsi une généreuse continuité entre la salle de repos et l'espace extérieur composé d'une terrasse et du jardin.