Claire Langlois Architecte

  • Etudes préliminaires - Extrait
    Etudes préliminaires - Extrait
    Rénovation et rénovation thermique 
    Décembre 2016
    (58 - Nièvre)
    5 rue de la Côte
    58190 Chalvron
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Particulier
    Cette maison est une construction ancienne (XVIIIè / XIXè) divisée en deux parties : les "dépendances" (granges et ancien logis) et l'habitation. Long de 30 m, l'ensemble offre une emprise au sol importante et un beau potentiel à venir. L'enveloppe budgétaire des propriétaires a permis de privilégier la dernière partie habitable constituée de 3 niveaux - une cave, un 1er étage inoccupé depuis 30 ans et un grenier non aménagé accessible depuis l'extérieur - et de fortement remanier la toiture des dépendances.
    L'aménagement a consisté à des interventions lourdes : relier le 1er étage au grenier, en créant une trémie et un escalier, démolir les cloisons et murs intérieurs porteurs au 1er étage avec renfort de la poutre et mise en place d'appuis bois, créer une mezzanine au-dessus du grenier dans le beau volume sous charpente, déposer les sols pour couler une chape béton allégée recouverte d'un enduit de lissage effet béton (weber niv.color), mettre en place des châssis de toiture, ouvrir une fenêtre dans le mur extérieur.
    La maison est située dans le périmètre d'un château classé aux Monuments Historiques, nécessitant des échanges avec l'Architecte des Bâtiments de France, soucieux du respect du caractère traditionnel des interventions, notamment des dimensions réduites pour les fenêtres de toit ou le dessin soigné des garde-corps des escaliers extérieurs.
    Les aménagements intérieurs ont nécessité l'intervention de sept artisans locaux. Plusieurs éléments majeurs, réalisés sur mesure, structurent l'espace :
    - L'escalier : il sépare le séjour de la cuisine en laissant passer le regard à travers un barreaudage vertical en bois (pin Douglas). Son dimensionnement et sa foulée ont été étudiés pour être très confortables.
    - L'alcôve : aménagée dans l'épaisseur permettant d'intégrer les WC et des rangements, elle forme un cadrage vers le paysage et le château classé.
    - Le plan vasque de la salle de bains : ses montants verticaux et son large plateau ont été façonnés en peuplier.
    Si l'extérieur respecte le caractère traditionnel architectural, les aménagements intérieurs se veulent contemporains, bruts et lumineux : un châssis de toit diffuse la lumière naturelle dans l'escalier, des portes-fenêtres offrent un vitrage toute hauteur, le sol est en béton et les murs enduits à la chaux, les poutres en bois et les encadrements des menuiseries en pierre ont été sablés, révélant les matériaux bruts, les portes anciennes ont été récupérées...
  • Photos Avant/Après
    Photos Avant/Après
    Rénovation et rénovation thermique 
    Décembre 2016
    (58 - Nièvre)
    5 rue de la Côte
    58190 Chalvron
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    Particulier
    Cette maison est une construction ancienne (XVIIIè / XIXè) divisée en deux parties : les "dépendances" (granges et ancien logis) et l'habitation. Long de 30 m, l'ensemble offre une emprise au sol importante et un beau potentiel à venir. L'enveloppe budgétaire des propriétaires a permis de privilégier la dernière partie habitable constituée de 3 niveaux - une cave, un 1er étage inoccupé depuis 30 ans et un grenier non aménagé accessible depuis l'extérieur - et de fortement remanier la toiture des dépendances.
    L'aménagement a consisté à des interventions lourdes : relier le 1er étage au grenier, en créant une trémie et un escalier, démolir les cloisons et murs intérieurs porteurs au 1er étage avec renfort de la poutre et mise en place d'appuis bois, créer une mezzanine au-dessus du grenier dans le beau volume sous charpente, déposer les sols pour couler une chape béton allégée recouverte d'un enduit de lissage effet béton (weber niv.color), mettre en place des châssis de toiture, ouvrir une fenêtre dans le mur extérieur.
    La maison est située dans le périmètre d'un château classé aux Monuments Historiques, nécessitant des échanges avec l'Architecte des Bâtiments de France, soucieux du respect du caractère traditionnel des interventions, notamment des dimensions réduites pour les fenêtres de toit ou le dessin soigné des garde-corps des escaliers extérieurs.
    Les aménagements intérieurs ont nécessité l'intervention de sept artisans locaux. Plusieurs éléments majeurs, réalisés sur mesure, structurent l'espace :
    - L'escalier : il sépare le séjour de la cuisine en laissant passer le regard à travers un barreaudage vertical en bois (pin Douglas). Son dimensionnement et sa foulée ont été étudiés pour être très confortables.
    - L'alcôve : aménagée dans l'épaisseur permettant d'intégrer les WC et des rangements, elle forme un cadrage vers le paysage et le château classé.
    - Le plan vasque de la salle de bains : ses montants verticaux et son large plateau ont été façonnés en peuplier.
    Si l'extérieur respecte le caractère traditionnel architectural, les aménagements intérieurs se veulent contemporains, bruts et lumineux : un châssis de toit diffuse la lumière naturelle dans l'escalier, des portes-fenêtres offrent un vitrage toute hauteur, le sol est en béton et les murs enduits à la chaux, les poutres en bois et les encadrements des menuiseries en pierre ont été sablés, révélant les matériaux bruts, les portes anciennes ont été récupérées...