CHRISTOPHE MASSIN ARCHITECTES

  • Habitat 
    Janvier 2016
    (94 - Val-de-Marne)
    Rue Louis Aragon
    94310 Orly
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    VALOPHIS
    BBC RT 2012, H&E profil A
    Livraison: 2016
    Maître d’Ouvrage: VALOPHIS
    Architecte Mandataire: Christophe Massin Architectes
    BET tce: CRBA
    Coût travaux: 4,53- M€ht
    Surf. Plancher logements: 2670m2
    Surf. Plancher commerces: 420m2

    Le projet s’inscrit dans la ZAC du fer à Cheval. Il en est le dernier élément. A sa charge de finir en beauté ce quartier d’Orly. Il se situe en point de mire, dans l’axe de la rue Elsa Triolet, qui relie le centre « historique » d’Orly à l’avenue marcel Cachin. Un superbe espace dégagé et végétal - le parc du grand Godet - enserré par une desserte ferroviaire lui fait face.

    Objectifs
    > Relier le parc du grand Godet à la Zac du fer à cheval.
    > Bénéficier pleinement des vues sur un espace ensoleillé, végétal et « non aedificandi »

    De part et d’autre
    Le projet s’affine et s’écrête en son centre proposant une figure d’enjambement transversal et suggérant l’image d’une faille dans laquelle est enchâssé un volume singulier.
    Cette dynamique s’appuie sur un prisme transversal en porte à faux sur l’avenue qui instaure un lien entre la rue Elsa Triolet et le parc du grand Godet.

    Plein sud pour horizon.
    Le projet se déploie au sud de façon radiante cherchant à s’orienter vers la lumière. L’épanelage en gradin accompagne ce travail par des terrasses ou balcons orientés de façon optimale.

    Accompagner et ponctuer
    Le projet s’inscrit dans la continuité de l’avenue Marcel Cachin par la présence continue des commerces et de la loge du niveau R+1. Le porte à faux joue comme une ponctuation en contrepoint de cette fluidité.

    Matériaux
    Le volume contenu fait l’objet d’un traitement spécifique et chatoyant associant bois et panneaux en métal déployé. Le porte à faux assume sa singularité par le choix d’un coloris unique dans le projet, alors que les teintes de l’ensemble se répondent dans un jeu d’écho ou ressort le vert comme dominante en réponse au parc en vis à vis.
  • Habitat 
    Janvier 2016
    (94 - Val-de-Marne)
    Rue Louis Aragon
    94310 Orly
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    VALOPHIS
    BBC RT 2012, H&E profil A
    Livraison: 2016
    Maître d’Ouvrage: VALOPHIS
    Architecte Mandataire: Christophe Massin Architectes
    BET tce: CRBA
    Coût travaux: 4,53- M€ht
    Surf. Plancher logements: 2670m2
    Surf. Plancher commerces: 420m2

    Le projet s’inscrit dans la ZAC du fer à Cheval. Il en est le dernier élément. A sa charge de finir en beauté ce quartier d’Orly. Il se situe en point de mire, dans l’axe de la rue Elsa Triolet, qui relie le centre « historique » d’Orly à l’avenue marcel Cachin. Un superbe espace dégagé et végétal - le parc du grand Godet - enserré par une desserte ferroviaire lui fait face.

    Objectifs
    > Relier le parc du grand Godet à la Zac du fer à cheval.
    > Bénéficier pleinement des vues sur un espace ensoleillé, végétal et « non aedificandi »

    De part et d’autre
    Le projet s’affine et s’écrête en son centre proposant une figure d’enjambement transversal et suggérant l’image d’une faille dans laquelle est enchâssé un volume singulier.
    Cette dynamique s’appuie sur un prisme transversal en porte à faux sur l’avenue qui instaure un lien entre la rue Elsa Triolet et le parc du grand Godet.

    Plein sud pour horizon.
    Le projet se déploie au sud de façon radiante cherchant à s’orienter vers la lumière. L’épanelage en gradin accompagne ce travail par des terrasses ou balcons orientés de façon optimale.

    Accompagner et ponctuer
    Le projet s’inscrit dans la continuité de l’avenue Marcel Cachin par la présence continue des commerces et de la loge du niveau R+1. Le porte à faux joue comme une ponctuation en contrepoint de cette fluidité.

    Matériaux
    Le volume contenu fait l’objet d’un traitement spécifique et chatoyant associant bois et panneaux en métal déployé. Le porte à faux assume sa singularité par le choix d’un coloris unique dans le projet, alors que les teintes de l’ensemble se répondent dans un jeu d’écho ou ressort le vert comme dominante en réponse au parc en vis à vis.
  • Habitat 
    Janvier 2016
    (94 - Val-de-Marne)
    Rue Louis Aragon
    94310 Orly
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    VALOPHIS
    BBC RT 2012, H&E profil A
    Livraison: 2016
    Maître d’Ouvrage: VALOPHIS
    Architecte Mandataire: Christophe Massin Architectes
    BET tce: CRBA
    Coût travaux: 4,53- M€ht
    Surf. Plancher logements: 2670m2
    Surf. Plancher commerces: 420m2

    Le projet s’inscrit dans la ZAC du fer à Cheval. Il en est le dernier élément. A sa charge de finir en beauté ce quartier d’Orly. Il se situe en point de mire, dans l’axe de la rue Elsa Triolet, qui relie le centre « historique » d’Orly à l’avenue marcel Cachin. Un superbe espace dégagé et végétal - le parc du grand Godet - enserré par une desserte ferroviaire lui fait face.

    Objectifs
    > Relier le parc du grand Godet à la Zac du fer à cheval.
    > Bénéficier pleinement des vues sur un espace ensoleillé, végétal et « non aedificandi »

    De part et d’autre
    Le projet s’affine et s’écrête en son centre proposant une figure d’enjambement transversal et suggérant l’image d’une faille dans laquelle est enchâssé un volume singulier.
    Cette dynamique s’appuie sur un prisme transversal en porte à faux sur l’avenue qui instaure un lien entre la rue Elsa Triolet et le parc du grand Godet.

    Plein sud pour horizon.
    Le projet se déploie au sud de façon radiante cherchant à s’orienter vers la lumière. L’épanelage en gradin accompagne ce travail par des terrasses ou balcons orientés de façon optimale.

    Accompagner et ponctuer
    Le projet s’inscrit dans la continuité de l’avenue Marcel Cachin par la présence continue des commerces et de la loge du niveau R+1. Le porte à faux joue comme une ponctuation en contrepoint de cette fluidité.

    Matériaux
    Le volume contenu fait l’objet d’un traitement spécifique et chatoyant associant bois et panneaux en métal déployé. Le porte à faux assume sa singularité par le choix d’un coloris unique dans le projet, alors que les teintes de l’ensemble se répondent dans un jeu d’écho ou ressort le vert comme dominante en réponse au parc en vis à vis.
  • Habitat 
    Janvier 2016
    (94 - Val-de-Marne)
    Rue Louis Aragon
    94310 Orly
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    VALOPHIS
    BBC RT 2012, H&E profil A
    Livraison: 2016
    Maître d’Ouvrage: VALOPHIS
    Architecte Mandataire: Christophe Massin Architectes
    BET tce: CRBA
    Coût travaux: 4,53- M€ht
    Surf. Plancher logements: 2670m2
    Surf. Plancher commerces: 420m2

    Le projet s’inscrit dans la ZAC du fer à Cheval. Il en est le dernier élément. A sa charge de finir en beauté ce quartier d’Orly. Il se situe en point de mire, dans l’axe de la rue Elsa Triolet, qui relie le centre « historique » d’Orly à l’avenue marcel Cachin. Un superbe espace dégagé et végétal - le parc du grand Godet - enserré par une desserte ferroviaire lui fait face.

    Objectifs
    > Relier le parc du grand Godet à la Zac du fer à cheval.
    > Bénéficier pleinement des vues sur un espace ensoleillé, végétal et « non aedificandi »

    De part et d’autre
    Le projet s’affine et s’écrête en son centre proposant une figure d’enjambement transversal et suggérant l’image d’une faille dans laquelle est enchâssé un volume singulier.
    Cette dynamique s’appuie sur un prisme transversal en porte à faux sur l’avenue qui instaure un lien entre la rue Elsa Triolet et le parc du grand Godet.

    Plein sud pour horizon.
    Le projet se déploie au sud de façon radiante cherchant à s’orienter vers la lumière. L’épanelage en gradin accompagne ce travail par des terrasses ou balcons orientés de façon optimale.

    Accompagner et ponctuer
    Le projet s’inscrit dans la continuité de l’avenue Marcel Cachin par la présence continue des commerces et de la loge du niveau R+1. Le porte à faux joue comme une ponctuation en contrepoint de cette fluidité.

    Matériaux
    Le volume contenu fait l’objet d’un traitement spécifique et chatoyant associant bois et panneaux en métal déployé. Le porte à faux assume sa singularité par le choix d’un coloris unique dans le projet, alors que les teintes de l’ensemble se répondent dans un jeu d’écho ou ressort le vert comme dominante en réponse au parc en vis à vis.
  • Habitat 
    Janvier 2016
    (94 - Val-de-Marne)
    Rue Louis Aragon
    94310 Orly
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    VALOPHIS
    BBC RT 2012, H&E profil A
    Livraison: 2016
    Maître d’Ouvrage: VALOPHIS
    Architecte Mandataire: Christophe Massin Architectes
    BET tce: CRBA
    Coût travaux: 4,53- M€ht
    Surf. Plancher logements: 2670m2
    Surf. Plancher commerces: 420m2

    Le projet s’inscrit dans la ZAC du fer à Cheval. Il en est le dernier élément. A sa charge de finir en beauté ce quartier d’Orly. Il se situe en point de mire, dans l’axe de la rue Elsa Triolet, qui relie le centre « historique » d’Orly à l’avenue marcel Cachin. Un superbe espace dégagé et végétal - le parc du grand Godet - enserré par une desserte ferroviaire lui fait face.

    Objectifs
    > Relier le parc du grand Godet à la Zac du fer à cheval.
    > Bénéficier pleinement des vues sur un espace ensoleillé, végétal et « non aedificandi »

    De part et d’autre
    Le projet s’affine et s’écrête en son centre proposant une figure d’enjambement transversal et suggérant l’image d’une faille dans laquelle est enchâssé un volume singulier.
    Cette dynamique s’appuie sur un prisme transversal en porte à faux sur l’avenue qui instaure un lien entre la rue Elsa Triolet et le parc du grand Godet.

    Plein sud pour horizon.
    Le projet se déploie au sud de façon radiante cherchant à s’orienter vers la lumière. L’épanelage en gradin accompagne ce travail par des terrasses ou balcons orientés de façon optimale.

    Accompagner et ponctuer
    Le projet s’inscrit dans la continuité de l’avenue Marcel Cachin par la présence continue des commerces et de la loge du niveau R+1. Le porte à faux joue comme une ponctuation en contrepoint de cette fluidité.

    Matériaux
    Le volume contenu fait l’objet d’un traitement spécifique et chatoyant associant bois et panneaux en métal déployé. Le porte à faux assume sa singularité par le choix d’un coloris unique dans le projet, alors que les teintes de l’ensemble se répondent dans un jeu d’écho ou ressort le vert comme dominante en réponse au parc en vis à vis.
  • Habitat 
    Janvier 2016
    (94 - Val-de-Marne)
    Rue Louis Aragon
    94310 Orly
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    VALOPHIS
    BBC RT 2012, H&E profil A
    Livraison: 2016
    Maître d’Ouvrage: VALOPHIS
    Architecte Mandataire: Christophe Massin Architectes
    BET tce: CRBA
    Coût travaux: 4,53- M€ht
    Surf. Plancher logements: 2670m2
    Surf. Plancher commerces: 420m2

    Le projet s’inscrit dans la ZAC du fer à Cheval. Il en est le dernier élément. A sa charge de finir en beauté ce quartier d’Orly. Il se situe en point de mire, dans l’axe de la rue Elsa Triolet, qui relie le centre « historique » d’Orly à l’avenue marcel Cachin. Un superbe espace dégagé et végétal - le parc du grand Godet - enserré par une desserte ferroviaire lui fait face.

    Objectifs
    > Relier le parc du grand Godet à la Zac du fer à cheval.
    > Bénéficier pleinement des vues sur un espace ensoleillé, végétal et « non aedificandi »

    De part et d’autre
    Le projet s’affine et s’écrête en son centre proposant une figure d’enjambement transversal et suggérant l’image d’une faille dans laquelle est enchâssé un volume singulier.
    Cette dynamique s’appuie sur un prisme transversal en porte à faux sur l’avenue qui instaure un lien entre la rue Elsa Triolet et le parc du grand Godet.

    Plein sud pour horizon.
    Le projet se déploie au sud de façon radiante cherchant à s’orienter vers la lumière. L’épanelage en gradin accompagne ce travail par des terrasses ou balcons orientés de façon optimale.

    Accompagner et ponctuer
    Le projet s’inscrit dans la continuité de l’avenue Marcel Cachin par la présence continue des commerces et de la loge du niveau R+1. Le porte à faux joue comme une ponctuation en contrepoint de cette fluidité.

    Matériaux
    Le volume contenu fait l’objet d’un traitement spécifique et chatoyant associant bois et panneaux en métal déployé. Le porte à faux assume sa singularité par le choix d’un coloris unique dans le projet, alors que les teintes de l’ensemble se répondent dans un jeu d’écho ou ressort le vert comme dominante en réponse au parc en vis à vis.
  • Habitat 
    Janvier 2016
    (94 - Val-de-Marne)
    Rue Louis Aragon
    94310 Orly
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    VALOPHIS
    BBC RT 2012, H&E profil A
    Livraison: 2016
    Maître d’Ouvrage: VALOPHIS
    Architecte Mandataire: Christophe Massin Architectes
    BET tce: CRBA
    Coût travaux: 4,53- M€ht
    Surf. Plancher logements: 2670m2
    Surf. Plancher commerces: 420m2

    Le projet s’inscrit dans la ZAC du fer à Cheval. Il en est le dernier élément. A sa charge de finir en beauté ce quartier d’Orly. Il se situe en point de mire, dans l’axe de la rue Elsa Triolet, qui relie le centre « historique » d’Orly à l’avenue marcel Cachin. Un superbe espace dégagé et végétal - le parc du grand Godet - enserré par une desserte ferroviaire lui fait face.

    Objectifs
    > Relier le parc du grand Godet à la Zac du fer à cheval.
    > Bénéficier pleinement des vues sur un espace ensoleillé, végétal et « non aedificandi »

    De part et d’autre
    Le projet s’affine et s’écrête en son centre proposant une figure d’enjambement transversal et suggérant l’image d’une faille dans laquelle est enchâssé un volume singulier.
    Cette dynamique s’appuie sur un prisme transversal en porte à faux sur l’avenue qui instaure un lien entre la rue Elsa Triolet et le parc du grand Godet.

    Plein sud pour horizon.
    Le projet se déploie au sud de façon radiante cherchant à s’orienter vers la lumière. L’épanelage en gradin accompagne ce travail par des terrasses ou balcons orientés de façon optimale.

    Accompagner et ponctuer
    Le projet s’inscrit dans la continuité de l’avenue Marcel Cachin par la présence continue des commerces et de la loge du niveau R+1. Le porte à faux joue comme une ponctuation en contrepoint de cette fluidité.

    Matériaux
    Le volume contenu fait l’objet d’un traitement spécifique et chatoyant associant bois et panneaux en métal déployé. Le porte à faux assume sa singularité par le choix d’un coloris unique dans le projet, alors que les teintes de l’ensemble se répondent dans un jeu d’écho ou ressort le vert comme dominante en réponse au parc en vis à vis.
  • Habitat 
    Janvier 2016
    (94 - Val-de-Marne)
    Rue Louis Aragon
    94310 Orly
    France métropolitaine
    Maître d’ouvrage :
    VALOPHIS
    BBC RT 2012, H&E profil A
    Livraison: 2016
    Maître d’Ouvrage: VALOPHIS
    Architecte Mandataire: Christophe Massin Architectes
    BET tce: CRBA
    Coût travaux: 4,53- M€ht
    Surf. Plancher logements: 2670m2
    Surf. Plancher commerces: 420m2

    Le projet s’inscrit dans la ZAC du fer à Cheval. Il en est le dernier élément. A sa charge de finir en beauté ce quartier d’Orly. Il se situe en point de mire, dans l’axe de la rue Elsa Triolet, qui relie le centre « historique » d’Orly à l’avenue marcel Cachin. Un superbe espace dégagé et végétal - le parc du grand Godet - enserré par une desserte ferroviaire lui fait face.

    Objectifs
    > Relier le parc du grand Godet à la Zac du fer à cheval.
    > Bénéficier pleinement des vues sur un espace ensoleillé, végétal et « non aedificandi »

    De part et d’autre
    Le projet s’affine et s’écrête en son centre proposant une figure d’enjambement transversal et suggérant l’image d’une faille dans laquelle est enchâssé un volume singulier.
    Cette dynamique s’appuie sur un prisme transversal en porte à faux sur l’avenue qui instaure un lien entre la rue Elsa Triolet et le parc du grand Godet.

    Plein sud pour horizon.
    Le projet se déploie au sud de façon radiante cherchant à s’orienter vers la lumière. L’épanelage en gradin accompagne ce travail par des terrasses ou balcons orientés de façon optimale.

    Accompagner et ponctuer
    Le projet s’inscrit dans la continuité de l’avenue Marcel Cachin par la présence continue des commerces et de la loge du niveau R+1. Le porte à faux joue comme une ponctuation en contrepoint de cette fluidité.

    Matériaux
    Le volume contenu fait l’objet d’un traitement spécifique et chatoyant associant bois et panneaux en métal déployé. Le porte à faux assume sa singularité par le choix d’un coloris unique dans le projet, alors que les teintes de l’ensemble se répondent dans un jeu d’écho ou ressort le vert comme dominante en réponse au parc en vis à vis.